Jean-Baptiste Louis GRESSET, auteur cité dans le Littré

GRESSET (1709-1777)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GRESSET a été choisie.

416 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Chartreuse 1734 40 citations
Le carême impromptu 1733 6 citations
Le méchant 177 citations
Mon apologie 1775 0 citations
Ver-Vert 1733-34 117 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste Louis GRESSET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 416 citations dans le Littré.

  1. Les yeux en pleurs, les sens d'horreur troublés, En manteaux longs, en voiles redoublés, Au discrétoire entrent neuf vénérables.
    VertVert, ch. IV (discrétoire)
  2. Dans toute la maison Il règne un air d'aigreur et de division.
    le Méch. I, 1 (aigreur)
  3. Prenez qu'on m'a surpris et que je n'ai rien dit.
    le Méchant, III, 10 (prendre)
  4. Turlupinant les jeunes précieuses, Il imitait leur courroux babillard.
    Ver-vert. ch. IV (turlupiner)
  5. C'est un de ces enfants dont la folle recrue Dans la société vient tomber tous les ans, Et lasse tout le monde, excepté leurs parents.
    Méch. II, 1 (recrue)
  6. Par l'erreur d'un moment ne jugez pas ma vie.
    Méchant, IV, 5 (erreur)
  7. Ô ciel ! qu'on doit peu croire Aux dehors imposants des humaines vertus !
    Édouard III, II, 6 (croire)
  8. La parenté m'excède, et ces liens, ces chaînes De gens dont on partage ou les torts ou les peines…
    Méch. II, 3 (parenté)
  9. Bien est-il vrai qu'il parlait comme un livre.
    Vert-Vert, ch. II (livre [1])
  10. Me donnerez-vous l'explication d'une telle conduite ? Une explication ! en faut-il quand on s'aime ?
    Méchant, IV, 7 (explication)
  11. Et pleinement remis à l'unisson Avec nos sœurs pour l'air et pour le ton, Il redevint plus dévot qu'un chanoine.
    Ver-vert, IV (unisson)
  12. Et laisse aux gens oisifs tous ces menus propos, Ces puérilités, la pâture des sots.
    Méch. III, 9 (pâture)
  13. Quant à l'esprit, néant ; il n'a pas pris la peine Jusqu'ici de paraître, et je doute qu'il vienne.
    Méchant, II, 7 (néant)
  14. Il démentit les célèbres maximes Où nous lisons qu'on ne vient aux grands crimes Que par degrés : il fut un scélérat Profès d'abord et sans noviciat.
    Ver-vert, III (profès, esse)
  15. Sœur Rosalie, au retour de matines, Plus d'une fois lui porta des pralines.
    Ver-vert, ch. IV (praline)
  16. Loin de ce médisant infâme, Qui de l'imposture et du blâme Est l'impur et bruyant écho.
    Chartreuse. (bruyant, ante [1])
  17. Vous êtes comme un autre emporté, violent, Et vous vous fâchez même assez honnêtement.
    le Méchant, I, 2 (honnêtement)
  18. Lise a quitté le rouge, et l'on se dit tout bas Qu'elle ferait bien mieux de quitter Lycidas.
    le Méch. III, 9 (rouge [1])
  19. J'ai vu d'autres méchants d'un grave caractère, Gens laconiques, froids, à qui rien ne peut plaire ; Examinez-les bien : un ton sentencieux Cache leur nullité sous un air dédaigneux.
    le Méchant, IV, 4 (nullité)
  20. De la paisible solitude Où, loin de toute servitude, La liberté file mes jours.
    Épît. au P. Bougeant. (paisible)