Jean-Baptiste Louis GRESSET, auteur cité dans le Littré

GRESSET (1709-1777)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GRESSET a été choisie.

416 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Chartreuse 1734 40 citations
Le carême impromptu 1733 6 citations
Le méchant 177 citations
Mon apologie 1775 0 citations
Ver-Vert 1733-34 117 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste Louis GRESSET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 416 citations dans le Littré.

  1. Je ne sais ce que j'ai, tout m'excède aujourd'hui.
    le Méchant, I, 4 (excéder)
  2. Trop tôt, hélas ! les soins pénibles, Les bienséances inflexibles Revendiquent leurs tristes droits…
    Ép. au P. Bougeant. (revendiquer)
  3. L'hyperbole aux longues échasses.
    les Ombres. (échasse)
  4. M'interdire ! corbleu ! voilà donc de vos œuvres !
    Méchant, V, 9 (corbleu)
  5. Comment peut-on savoir ce qu'on tient avec lui ? Jamais ce qu'il vous dit n'est ce qu'il veut vous dire.
    le Méch. I, 5 (tenir)
  6. On entre dans le monde, on en est enivré, Au plus frivole accueil on se croit adoré.
    Méchant, IV, 4 (on)
  7. Mais trop de vers entraînent trop d'ennui.
    Vert-Vert, I (entraîner [1])
  8. On est en garde, on doute enfin si l'on rira.
    Méchant, IV, 7 (garde [1])
  9. Le maître chantre, intendant du lutrin, Vient au lutrin, il cherche mais en vain ; à feuilleter il perd et temps et peine.
    Lutrin viv. (feuilleter)
  10. Dans le fracas, confus, embarrassé, Ver-vert gardait un silence forcé ; Triste, timide, il n'osait se produire, Et ne savait que penser et que dire.
    Ver-vert, III (produire)
  11. Ainsi berné le novice interdit Comprit en soi qu'il n'avait pas bien dit, Et qu'il serait malmené des commères.
    Vert-Vert, III (dire)
  12. Vous autres fortes têtes, Vous voilà, vous prenez tous les gens pour des bêtes.
    Méch. I, 4, li 7 (gens [1])
  13. Déjà les cœurs s'envolent à Nevers ; Voilà d'abord vingt têtes à l'envers.
    Vert-Vert, II (envers [2])
  14. La même nef, légère et vagabonde, Qui voiturait le saint oiseau sur l'onde, Portait aussi deux nymphes, trois dragons…
    Ver-vert, III (voiturer)
  15. Les B, les F voltigeaient sur son bec.
    Vert-Vert, IV (bougre)
  16. Ici Ver-vert, en vrai gibier de grève, L'apostropha d'un : la peste te crève.
    Ver-vert. ch. IV (apostropher)
  17. Dans maint auteur de science profonde, J'ai lu qu'on perd à trop courir le monde ; Très rarement en devient-on meilleur ; Un sort errant ne conduit qu'à l'erreur.
    Vert-vert, I (errant, ante [1])
  18. … Diviser les esprits, Aigrir des gens brouillés ou brouiller des amis.
    Méchant, IV, 4 (diviser)
  19. En entendant cet essaim [de nonnes] bourdonner, On eût à peine entendu Dieu tonner.
    Vert-vert, ch. II (bourdonner)
  20. Les vieilles même, au marcher symétrique, Des ans tardifs ont oublié le poids.
    Vert-Vert, III (marcher [2])