Jean-Baptiste Louis GRESSET, auteur cité dans le Littré

GRESSET (1709-1777)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GRESSET a été choisie.

416 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Chartreuse 1734 40 citations
Le carême impromptu 1733 6 citations
Le méchant 177 citations
Mon apologie 1775 0 citations
Ver-Vert 1733-34 117 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste Louis GRESSET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 416 citations dans le Littré.

  1. Loin de ces sots atrabilaires Qui, cousus de petits mystères, Ne nous parlent qu'incognito.
    Chartreuse. (cousu, ue)
  2. Tout nous appelle aux champs, le printemps va renaître ; Et j'y vais renaître avec lui.
    Ép. à ma sœur. (renaître)
  3. On nous a pour la vie Chassés de vingt maisons. - Chassés ! quelle folie ! - Oh ! c'est un mot pour l'autre, et puisqu'il faut choisir, Point chassés, mais priés de ne plus revenir.
    le Méchant, II, 1 (mot)
  4. Et deux matous, autrefois en faveur, Dépérissaient d'envie et de langueur.
    Vert-Vert, I (matou)
  5. Et laisse aux gens oisifs tous ces menus propos, Ces puérilités, la pâture des sots.
    Méch. III, 9 (pâture)
  6. Écartons la muse empesée Qui, se guindant sur de grands mots, Préside à la prose toisée Des poëtes collégiaux.
    les Ombres. (collégial, ale)
  7. J'ai vu d'autres méchants d'un grave caractère, Gens laconiques, froids, à qui rien ne peut plaire ; Examinez-les bien : un ton sentencieux Cache leur nullité sous un air dédaigneux.
    le Méchant, IV, 4 (nullité)
  8. Les B, les F voltigeaient sur son bec ; Les jeunes sœurs crurent qu'il parlait grec.
    Ver-vert, IV (voltiger)
  9. Du grenadier chacun eut son paquet.
    Ver-vert, ch. IV (paquet)
  10. … Diviser les esprits, Aigrir des gens brouillés ou brouiller des amis.
    Méchant, IV, 4 (diviser)
  11. Turlupinant les jeunes précieuses, Il imitait leur courroux babillard.
    Ver-vert. ch. IV (turlupiner)
  12. Que veux-tu que je fasse ? Géronte n'entend rien ; ce que je vois me passe.
    Méch. III, 4 (passer)
  13. Ô jours de la convalescence, Jours d'une pure volupté ! C'est une nouvelle naissance, Un rayon d'immortalité.
  14. Et souvent bienfaiteurs paisibles De leurs plus fougueux ennemis.
    Adieux aux Jésuites. (paisible)
  15. Vous êtes démasqué, vous n'êtes plus à craindre.
    Méchant, V, 7 (démasqué, ée)
  16. Et sur des tons d'un sublime ennuyeux Psalmodier la cause infortunée D'un perroquet non moins brillant qu'Énée.
    Ver-vert, I (sublime)
  17. Je suis fou de Lisette et j'en ai pour la vie.
    Méchant, II, 1 (fou ou fol, folle [1])
  18. Tout languit, tout est mort sans la tracasserie ; C'est le ressort du monde et l'âme de la vie.
    Méchant, II, 1 (tracasserie)
  19. La saison ne permettait pas De faire voile vers la France… Pendant ces trois mois de tempête, Que faire sans calendrier ? Comment placer les jours de fête ? Comment les différencier ?
    Carême impromptu. (calendrier)
  20. Pour lui [Ver-vert] sœur Thècle oubliait les moineaux ; Quatre serins en étaient morts de rage.
    Ver-vert, ch. I (rage)