Bernard le Bouyer de FONTENELLE, auteur cité dans le Littré

FONTENELLE (1657-1757)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FONTENELLE a été choisie.

philosophe

1785 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Eloge des académiciens 1715 874 citations
Entretiens sur la pluralité des Mondes 1686 129 citations
Histoire des oracles 1687 113 citations
Lettres galantes du chevalier d’Her*** 1685 30 citations
Nouveaux dialogues des morts 1683 101 citations

Quelques citations de Bernard le Bouyer de FONTENELLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1785 citations dans le Littré.

  1. Les premiers consuls ou dictateurs romains, plus célèbres par leur retour aux fonctions du labourage que par leurs triomphes mêmes.
    Ressons. (labourage)
  2. C'est un prodigieux soulagement pour la mémoire, que tout se réduise à retenir…
    Tournefort. (soulagement)
  3. Un homme de la trempe de M. Leibnitz, qui est dans l'étude de l'histoire, en sait tirer de certaines réflexions générales élevées au-dessus de l'histoire même.
    Leibnitz. (trempe)
  4. Une longue sécurité, le mauvais ordre des finances et la négligence invétérée du gouvernement avaient presque anéanti les fortifications les plus indispensables.
  5. Quand Jupiter et Saturne sont dans leur plus grande proximité, qui est de 150 millions de lieues.
    Newton. (proximité)
  6. Qu'il eut, pour ne rien faire, un merveilleux talent ! Qu'il dormait bien sur l'une et l'autre oreille !
    Poés. div. Œuv. t. IV, p. 385, dans POUGENS (oreille)
  7. Ce tremblement de terre… a été mis là pour tenir compagnie aux foudres et pour honorer l'aventure.
    Oracles, II, 3 (honorer)
  8. Son père marchand d'une petite ville eut douze enfants qui vécurent tous, et il ne fut soulagé d'aucun d'eux par l'Église.
    Littre. (église)
  9. Tant il faut que la science ait des ménagements pour l'ignorance, qui est son aînée et qu'elle trouve toujours en possession !
    Lahire. (ignorance)
  10. [Leuwenhoeck] lui qui était en possession des observations microscopiques les plus fines et à qui tous les objets invisibles appartenaient.
    Hartsoeker. (microscopique)
  11. Écoutons donc la philosophie qui prêche dans le désert une petite troupe d'auditeurs qu'elle a choisis, parce qu'ils savaient déjà une bonne partie de ce qu'elle peut leur apprendre.
    Bonh. Œuv. t. III, p. 249, dans POUGENS (philosophie)
  12. Telle était la matière médicinale qu'un habile apothicaire ne saurait trop connaître et que souvent un habile médecin ne connaît pas assez.
    Geoffroy. (médicinal, ale)
  13. On disputa, et par conséquent on ne s'entendit guère, on ne convint de rien, et on se sépara avec assez de mécontentement réciproque.
    Malebranche. (mécontentement)
  14. Le roi fit faire un plus grand nombre de galiotes et forma pour elles un nouveau corps d'officiers d'artillerie et de bombardiers dont les rangs avec le reste de la marine furent réglés.
    Renau. (bombardier)
  15. Il [Morin] se débarrassa du carrosse, et se retira à Saint-Victor sans aucun domestique, ayant cependant augmenté son ordinaire d'un peu de riz cuit à l'eau.
    Morin. (ordinaire)
  16. À la grande connaissance qu'il avait de l'anatomie, il joignait le talent d'imaginer heureusement les usages des structures, et en général il avait le don du système.
    Tauvry. (système)
  17. Étant sur les bancs, il fit une action d'une audace signalée, qui ne pouvait guère en ce temps-là être entreprise que par un jeune homme ni justifiée que par un grand succès, il soutint dans une thèse la circulation du sang ; les vieux docteurs trouvèrent qu'il avait défendu avec esprit cet étrange paradoxe.
    Fagon. (circulation)
  18. Pour trouver la vérité, il faut tourner le dos à la multitude, et savoir que les opinions communes sont la règle des opinions saines, pourvu qu'on les prenne à contre-sens.
    Dial. V, anciens et mod. (contre-sens)
  19. La seconde chose qui favorise beaucoup les erreurs, est le respect de l'antiquité ; nos pères l'ont cru ; prétendrions-nous être plus sages qu'eux ?
    Sur l'hist. Œuv. t. IX, p. 372, dans POUGENS (respect)
  20. Non-seulement il tire du roulement d'une courbe sur elle-même une roulette ou cycloïdale décrite à la manière ordinaire par un point fixe de la courbe mobile, mais encore la caustique par réflexion, et de plus deux courbes, dont il appelle la première antidéveloppée, la seconde péricaustique.
    Bernoulli. (antidéveloppée)