Alexandre DUVAL, auteur cité dans le Littré

AL. DUVAL (1767-1842)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AL. DUVAL a été choisie.

auteur dramatique

79 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Jeunesse de Richelieu 1796 11 citations
La Manie des grandeurs 1817 11 citations

Quelques citations de Alexandre DUVAL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 79 citations dans le Littré.

  1. Ah ! les coquins ! si je les rattrappe jamais !
    Jeun. de Henri V, III, 10 (rattraper)
  2. Je viens d'envoyer cent cinquante grenadiers pour visiter toutes les cavités, tous les recoins de ces rochers.
    Édouard en Écosse, II, 13 (recoin)
  3. Tiens, tu as beau dire, M. Renaud ne me sort pas de la tête.
    Jeun. de Richelieu, III, 1 (sortir [1])
  4. Ou, sans honte, on voyait une maîtresse en titre Des intérêts des rois devenir seule arbitre.
    Man. des grand. III, 8 (titre [1])
  5. Chacun dans son état veut être le premier.
    Man. des grand. III, 8 (premier, ière)
  6. Si je n'étais en garde contre toutes ces pleurnicheries.
    les Suspects, sc. 19 (pleurnicherie)
  7. Mais il fait un temps affreux. - Madame prendra une voiture de place.
    Jeun. de Richelieu, III, 11 (voiture)
  8. De plusieurs fonctions postulant rejeté, Il se vante aussi, lui, de n'avoir rien été.
    Manie des grand. I, 3 (postulant, ante)
  9. On disait dans le pays qu'il était sans parents ; et voilà qu'il en est arrivé tout à coup un régiment.
    les Héritiers, sc. 1 (régiment)
  10. Cela va faire un tintamarre, un sabbat dans la maison.
    le Naufrage, sc. 17 (tintamarre)
  11. Comment, ma tante, vous iriez donner Sophie à ce vieux marin ! c'est la sacrifier.
    les Héritiers, sc. 12 (sacrifier)
  12. Ils se sont emparés des finances, ils les ont prodiguées à leurs sicaires.
    les Suspects, 16 (sicaire)
  13. S'il en est ainsi, rendez-moi ma montre ; je ne souffrirai pas… - Copp : Ah ! vous ne souffrirez pas… vous le prenez avec moi sur un singulier ton.
    Jeun. de Henri V, II, 10 (souffrir)
  14. Elle s'est avisée d'aimer un jeune homme, honnête à la vérité, mais sans bien, enfin un musicien pauvre. - Versac : Et peut-être un pauvre musicien.
    Maison à vendre, SC. 9 (pauvre)
  15. Il me paraît, comme vous me le disiez tout à l'heure, que ce n'est pas en beau que l'on vous a peint, monsieur de Richelieu.
    Jeun. de Richel. III, 8 (peindre)
  16. C'est aux hommes de juger les femmes, et aux femmes de prononcer sur les hommes.
    Jeun. de Richelieu, III, 8 (prononcer)
  17. Je sais que vos ladys… à certains de nos mots pourraient pincer le bec.
    Orat. angl. I, 9 (pincer)
  18. Une flotte française très considérable vient d'être signalée ; on craint une descente.
    Édouard en Ecosse, III, 10 (signaler)
  19. Songez qu'il est mon colonel, qu'il serait dangereux de m'exposer à manquer à la subordination.
    Projet de mar. sc. 15 (subordination)
  20. Eh ! mon ami, c'est un maudit valet de cœur qui m'a enlevé ma belle jument.
    Trente et quar. sc. 10 (valet [1])