Alexandre DUVAL, auteur cité dans le Littré

AL. DUVAL (1767-1842)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AL. DUVAL a été choisie.

auteur dramatique

79 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Jeunesse de Richelieu 1796 11 citations
La Manie des grandeurs 1817 11 citations

Quelques citations de Alexandre DUVAL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 79 citations dans le Littré.

  1. Il meuble un grand hôtel, il invite chez lui Les hommes à talent que l'on cite aujourd'hui.
    Manie des grand. I, 3 (meubler)
  2. La vérité, celle même qui tourne contre lui, ne paraît pas lui déplaire.
    Jeun. de Richel. I, 6 (tourner)
  3. La vie privée me console de la vie publique.
    Jeun. de Henri V, I, 5 (privé, ée [1])
  4. Lisez cette lettre que ma mère me montra hier, et que j'ai su lui surprendre ce matin.
    les Héritiers, sc. 5 (surprendre)
  5. C'est prendre au sérieux une plaisanterie.
    Fille d'honneur, IV, 1 (sérieux, euse)
  6. De plusieurs fonctions postulant rejeté, Il se vante aussi, lui, de n'avoir rien été.
    Manie des grand. I, 3 (postulant, ante)
  7. Songez qu'il est mon colonel, qu'il serait dangereux de m'exposer à manquer à la subordination.
    Projet de mar. sc. 15 (subordination)
  8. Sur l'âge des vieillards c'est en vain qu'on se fonde ; Ils sont très obstinés à rester dans ce monde.
    Fille d'honn. II, 12 (vieillard)
  9. Chacun dans son état veut être le premier.
    Man. des grand. III, 8 (premier, ière)
  10. Eh ! mon ami, c'est un maudit valet de cœur qui m'a enlevé ma belle jument.
    Trente et quar. sc. 10 (valet [1])
  11. Voilà Mlle Rose et sa gouvernante ; comme la demoiselle est modeste et jolie ! comme sa bonne a l'air d'une brave fille ! alors je me redressais, j'en étais toute fière.
    Jeun. de Richel. I, 2 (redresser)
  12. Ils aiment beaucoup mieux Dans les sociétés faire les merveilleux.
    Tyran domest. I, 6 (merveilleux, euse)
  13. Enfant de la nature, il est libre, bon et rude comme elle.
    Menuis. de Livonie, II, 5 (nature)
  14. J'ai demeuré longtemps à Pétersbourg, et je l'ai vu comme je vous vois ; mais, depuis ce temps, je l'ai négligé beaucoup.
    Menuis. de Livonie, II, 7 (négliger)
  15. Cela va faire un tintamarre, un sabbat dans la maison.
    le Naufrage, sc. 17 (tintamarre)
  16. Le dernier venu a toujours raison.
    Proj. de mar. sc. 1 (venu, ue)
  17. Ou, sans honte, on voyait une maîtresse en titre Des intérêts des rois devenir seule arbitre.
    Man. des grand. III, 8 (titre [1])
  18. Que ne travailles-tu pour le théâtre ? je te promets de faire jouer par ordre la première pièce que tu feras.
    Jeunesse du duc de Richel. II, 5 (ordre)
  19. Tous ces nobles messieurs ont puisé dans ma bourse.
    Fille d'honneur, I, 5 (puiser)
  20. Voilà monsieur, je l'entends qui monte.
    Jeun. de Richel. III, 6 (qui)