Joachim DU BELLAY, auteur cité dans le Littré

DU BELLAY, J. (1522-1560)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DU BELLAY, J. a été choisie.

737 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Défense et illustration de la langue française 1549 698 citations

Quelques citations de Joachim DU BELLAY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 737 citations dans le Littré.

  1. Si mes innocentes mains, Pures de sang et rapines, Ne furent oncques inclines à rompre les droits humains.
    III, 81, verso. (enclin, ine)
  2. Là fut soubs toy Moyse ton amy chef de ta gent, qui murmuroit parmy Les longs erreurs de ce desert sauvage.
    III, 93, recto. (erreur)
  3. En si peu que de rien [en un instant].
    VI, 62, recto. (peu)
  4. Ce seul icy a fleschi ma pensée, Ce seul icy mon ame balancée A esbranlé.
    IV, 7, recto (balancer)
  5. N'est-ce pas toy, dont la divine main De vil bourbier forma le corps humain, Pour y enter l'ame que tu as feinte Sur le portrait de ton image saincte ?
    III, 92, recto. (feindre)
  6. Que diray-je d'aucuns, vrayement mieux dignes d'estre appellez traditeurs que traducteurs ? veu qu'ilz trahissent ceux qu'ilz entreprennent exposer.
    I, 9, recto. (traducteur)
  7. … qui voudront maintenir l'usage De me charbonner le visage.
    VII, 79, verso (charbonner)
  8. C'est luy que nulle violence Peult esbranler tant seulement, Si bien il se contrebalance En tous ses faicts egalement.
    III, 91, verso. (contre-balancer)
  9. Soyez doux et clement, la doulceur te doit plaire.
    VIII, 41, verso. (être [1])
  10. Un petit fil de vinaigre.
    VII, 5, verso. (fil)
  11. Baïf, qui, comme moy, prouves l'adversité, Il n'est pas tousjours bon de combattre l'orage.
    VI, 18, recto. (adversité)
  12. Quant aux epithetes qui sont en nos poëtes françois, la plus grand' part en sont froids ou ocieux.
    dans MÉNAGE, Rem. (épithète)
  13. Ils hurlent comme chiens leurs barbares chansons.
    VI, 35, verso. (hurler)
  14. Heureuse la nef arrestée Par le mors de l'ancre jettée Dedans le sein d'un si beau port !
    II, 63, recto. (mors)
  15. Fncelade est là dedans Qui anime de sa gorge La cyclopienne forge.
    II, 43 (animer)
  16. Les sieges et relais [sorte de chaise] lui soient d'ivoire blanc.
    VI, 63, recto. (relais [1])
  17. Ja sur l'aage inclinant ce prince le trouva.
    VIII, recto. (incliner)
  18. Tout renversé dans la caverne obscure, Auquel [Cerbère] voyant jà herisser la hure De gros serpens…
    IV, 51, verso (hure)
  19. Voilà comment sur le mestier humain Non les trois sœurs, mais Amour de sa main Tist et retist la toile de ma vie.
    II, 31, recto. (métier)
  20. Telle qu'estoit la nouvelle Cyprine Venant à bord dans sa conque de mer.
    VIII, 20, verso (conque)