Eustache DESCHAMPS, auteur cité dans le Littré

DESCHAMPS (1346?-1407?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESCHAMPS a été choisie.

1101 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Poésies manuscrites, mss. fr. anc. fonds, n° 7219. Bibl. nat. 667 citations
Poésies morales et historiques publiées pour la première fois par E. A. Crapelet, Paris, 1832, in-8 381 citations

Quelques citations de Eustache DESCHAMPS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1101 citations dans le Littré.

  1. À ma dame [je] faiz supplication, Que lui plaise moy tant faire d'amours, Qu'en sa nouvelle edification Soye logiez…
    Poésies mss. f° 214, dans LACURNE (édification)
  2. Cappitaine de la foire aux chetifs [misérable, ruiné].
    Poésies mss. f° 216, dans LACURNE (foire [1])
  3. Force et povoir puist [qu'il puisse] avoir à son chois, Tant qu'apaisier puist son païs et terre.
    Du nom du roi Charles. (apaiser)
  4. Mauvais labour et semence pourrie, Foibles chevaux, et le laboureur crie.
    Chacun ne pense qu'à soi. (labour)
  5. Les prouesses que fit li bons Bertrans Connestable du Guesclin qui engrans [désireux] Fut de garder l'utilité publique, Et qui maintint si sa guerre punique Sur les Anglois, que France reformée En fut…
    Poés. mss f° 198 (punique)
  6. Quatre pechiés plains de toute laidure, Que Dieu het trop et qui les a en cure… Le tiers pechié [est] vie contre nature, Dont Dieux fondit les cinq cités jadis.
    Poésies mss. f° 440 (fondre)
  7. Passez, passez hardiement. - C'est donc par commandement ? - Certes non est, mais courtoisie.
    Poésies mss. f° 512, dans LACURNE (courtoisie)
  8. [Ils] scevent bien là les noms nommer Des estoilles, de pluseurs vens, Et sçavoir en leurs nefs dedens Par la mouche [boussole] à la transmontaine Où le patron la nave maine.
    Poésies mss. f° 450 (mouche)
  9. Escuirie de beau gouvernement.
    Poésies mss. dans LACURNE (écurie)
  10. Et pour ce à vous bien confesser me doy De croire [prêter] ainsi, dont j'ai grant repentance, Quant on n'a pas renvoyé devers moy Un prest que fis…
    Poésies mss. f° 343, dans LACURNE (croire)
  11. À treize ans en royauté, En bail [tutelle] de ton parenté.
    Lay du roy. (bail)
  12. Car li maistre en theologie, Li juriste, li clerc lettré, Logicien, decretalistre.
    Poésies mss. f° 526, dans LACURNE (décrétaliste)
  13. Quant j'oy [j'eus] mon aage premerain, Entre mes quinze et vingt quatre ans, Les pommettes avoie ou [au] sain.
    Poésies mss. f° 33 (pommette)
  14. Vous acquestez maintes richesces, Vous usez de toutes noblesces.
    Poésies mss. f° 427 (noblesse)
  15. Telz poursuites [d'amours illégitimes] sont inutiles Destructions d'ame et de corps.
    Mir. de mar. p. 98 (inutile)
  16. Pour ce vous tien ma dame et ma deesse, Mon refuge, ma fortresse et ma tour.
    Poésies mss. f° 184 (tour [1])
  17. Et qui n'a vaillant un navet, Triste, dolent se doit clamer, Et son temps perdu lagmenter.
    Poésies mss. f° 196 (lamenter)
  18. De jour en jour va en diminuant De ce monde la revolucion ; Et les estas vont en continuant De mal en pis à leur destrucion.
    Poésies mss. f° 122, dans LACURNE (diminuer)
  19. Prince qui veult que le bon temps reviengne, Les trois estas en bonnes meurs repringne, Et que nul seul des trois ne se desguise.
    Souffrance du peuple. (déguiser)
  20. Homme, femme, tant soit blanc ne poli, Crespe ne blont, fort, appert ne joli.
    Profiter de la jeunesse. (crêpe [1])