Eustache DESCHAMPS, auteur cité dans le Littré

DESCHAMPS (1346?-1407?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESCHAMPS a été choisie.

1099 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Poésies manuscrites, mss. fr. anc. fonds, n° 7219. Bibl. nat. 665 citations
Poésies morales et historiques publiées pour la première fois par E. A. Crapelet, Paris, 1832, in-8 381 citations

Quelques citations de Eustache DESCHAMPS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1099 citations dans le Littré.

  1. Ensengnez moi, beau seigneur et voisin, Où je pourrai ces trois choses trouver, Femme constant, sage homme et gras poussin.
    Poés. mss. f° 183 (poussin)
  2. Car telz a hui bien de quoy, Qui n'ara vaillant une drame.
    Poésies mss. f° 89, dans LACURNE (drachme)
  3. Car qui poure [pauvre] est et vuiz [vide, exempt] de villenie, Devant tous puet bien sa teste lever.
    Fais ce que dois. (lever [1])
  4. Pour quoi fait dont dame ne pucelette Si grant dangier de s'amour à ami, Qui sechera soubz le pié com l'erbette ? C'est grant foleur…
    Ball. Profittez de la jeunesse (herbette)
  5. De femme nuit prochienneté [accointance].
    Poésies mss. f° 532 (prochaineté)
  6. Cent mille foiz vous doy remercier, Chiere dame, de vostre doulz octroy ; Car vous m'avez fait plus riche d'un roy.
    Art de faire des chansons. (roi [1])
  7. Çà de l'argent ; çà de l'argent.
    Ballade, Exact. des grands seign. (çà)
  8. Advisez vous, toutes gens de pratiques, Marchans d'argent, exigeurs de finance.
    Poésies mss. f° 331, dans LACURNE (exigeur, euse)
  9. Poudre de duc [sorte d'épicerie] pour l'ypocras Te convient, et maint lopin cras ; Sucre blanc pour les tartelettes.
    Poésies mss. f° 497, dans LACURNE (duc [1])
  10. Car pour rimer… N'est aujourd'hui, bien le puis soustenir, Si grant faiseur ne si noble pouette.
    Poésies mss. f° 225, dans LACURNE, au mot pui. (faiseur, euse)
  11. Je lesse aux ordres mandiens Mon grant escrins où il n'a riens, Excepté le bois et le fer ; Car ils gettent les gens d'enfer, Et font aler en purgatoire Dès leur vivant qui les veult croire.
    Poésies mss. f° 424 (purgatoire)
  12. Quant me souvient des bons jours, Des sejours, Des grans festes, des estours, Qui furent en mainte ville.
    Poésies mss. f° 70 (séjour)
  13. Après ce repudiement, Lui depria tres humblement Qu'à femme voulsist [il voulût] sa suer [sœur] prendre.
    Poésies mss. f° 505 (répudiement)
  14. L'un veult couchier [au jeu], l'autre tenir, Jouer à beau ou à lait gieu.
    Poesies mss. f° 272 (tenir)
  15. Qu'est devenu le temps où je cuidai, Quant je me vi en l'aage de vint ans…
    Erreurs de la jeunesse. (âge)
  16. Veuillent au roy monstrer que je suis cuis ; Il m'aidera par leur bonne raison De trois cens frans ; d'autre chose ne ruis [je ne demande].
    Poésies mss. f° 223, dans LACURNE (cuire)
  17. Premier il doit Dieu et l'Eglise amer ; Humble cuer ait, pitié, compassion.
    Des vertus nécess. au prince. (compassion)
  18. Pour ouvrir deux lucannes.
    Poésies mss. f° 213 (lucarne)
  19. Au mieux que puet [peut] se paint et pere, Affinque plus belle en appere, Ses cheveulx joint si tire à tire, Que nulz n'y sçaroit que redire.
    Poésies mss. f° 455 (tire)
  20. [Ils] scevent bien là les noms nommer Des estoilles, de pluseurs vens, Et sçavoir en leurs nefs dedens Par la mouche [boussole] à la transmontaine Où le patron la nave maine.
    Poésies mss. f° 450 (mouche)