Eustache DESCHAMPS, auteur cité dans le Littré

DESCHAMPS (1346?-1407?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESCHAMPS a été choisie.

1101 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Poésies manuscrites, mss. fr. anc. fonds, n° 7219. Bibl. nat. 667 citations
Poésies morales et historiques publiées pour la première fois par E. A. Crapelet, Paris, 1832, in-8 381 citations

Quelques citations de Eustache DESCHAMPS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1101 citations dans le Littré.

  1. Deschanter par figures de notes.
    dans RAYNOUARD (déchanter)
  2. J'aim par amours la plus belle figure Que nulz homs puist de ses yeux regarder.
    Poésies mss. f° 220 (figure)
  3. Car telz gens [les hérauts] sont referendaire De dire le bien et non taire Ce qui leur a esté donné.
    Poésies mss. f° 553 (référendaire)
  4. S'amours voloient aussi bien Comme cercelles et faucons.
    Poésies mss, f° 440, dans LACURNE (crécerelle)
  5. Princes, mieux vault encor tart que jamais En son grant mal prendre un mitigatif.
    Poésies mss. f° 23 (mitigatif, ive)
  6. Se jeunes est et a jeune partie [femme].
    ib. f° 363 (partie [1])
  7. Balade que bonne renommée vault mieux à l'homme que fin or.
    Poésies mss. f° 368 (renommée)
  8. Il n'est chose que femme ne consumme [ne vienne à bout].
    Ball. de l'empire des femmes. (consommer)
  9. Vivre du sien et qu'on puist demourer En paix de cueur…
    Manière d'estre à la cour. (paix)
  10. Dyanira… Quant la venimeuse chemise Luy bailla [à Hercule]…
    Poésies mss. f° 507 (venimeux, euse)
  11. Mort vint par homme ; et par eulx tous Trespasse mort avec sa toux.
    Poésies mss, f° 369 (toue)
  12. Et il viendra pestilence du haut, Soudaine mort et de prince default ; Ainsi seront maint regne deserté Par forligner de la droite couronne, Et en autrui lignie transporté.
    Poésies mss. f° 340 (forligner)
  13. Treuvent un os qu'il vont rongant ; Dont entre eulx mut [s'éleva] trop grant rios [querelle], Et se combatent rudement ; Deux chiens sont mauvais à un os.
    Poésies mss. f. 367 (os)
  14. Ceuls-ci tissent la sainte toile De religion et le voile.
    Poésies mss. f° 545 (tistre)
  15. Et Glaucus li dieux de la mer Dist que, pour tout faire perir, Feroit des concaves issir Ses mers et par les champs espandre.
    Poésies mss. f° 469, dans LACURNE (concave)
  16. Au soir diront qu'ilz sont breneulx, Chetis, recreanz et faillis, Quant ils sont d'aucuns assaillis, Eschars, merdeux, lasches et chiches.
    Poésies mss. f° 553 (merdeux, euse)
  17. Mais tel dit un, qui autre chose a faicte.
    Poésies mss. f° 186 (un, une)
  18. Tiers hoir ne jouist de chose mal acquise.
    Poésies mss. f° 60 (tiers, erce)
  19. À tels chanteurs respondez courte messe ; Du fust qu'ils font, rendez leur le merien [rendez-leur bois pour bois, ce que nous dirions rendez-leur la monnaie de leur pièce].
    Poésies mss. f° 225 (fût)
  20. Mais la grant benignité De ta royal majesté.
    Lay du roy. (majesté)