Eustache DESCHAMPS, auteur cité dans le Littré

DESCHAMPS (1346?-1407?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESCHAMPS a été choisie.

1099 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Poésies manuscrites, mss. fr. anc. fonds, n° 7219. Bibl. nat. 665 citations
Poésies morales et historiques publiées pour la première fois par E. A. Crapelet, Paris, 1832, in-8 381 citations

Quelques citations de Eustache DESCHAMPS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1099 citations dans le Littré.

  1. Sucre blanc pour les tartelettes.
    Poésies mss. f° 497 (tartelette)
  2. S'il voit les biens et les iniquités à son miroer prescient, pardurable…
    Poés. mss. f° 104 (prescient, ente)
  3. Adieu, court ; je te lesse ; Trop m'as tenu ; et pour conclusion, Foulz la poursuit, et saiges la delesse.
    Intérieur des cours. (conclusion)
  4. Ô tu [Paris] cité de justice aournée, Qui onques jour n'ouvras de tirannie, Fille de Dieu et par Dieu gouvernée, Mere de foy, mairastre d'eresie, Le vrai escot de la theologie.
    Poésies mss. f° 37 (marâtre)
  5. Or t'a la mort prins, dont c'est grant pité ; Car laissié as mainte poure orphenine, Veufve de toy ; chiere suer et cousine, Je suy pour toy en grant perplexité.
    Poésies mss. f° 370 (veuf, veuve)
  6. L'un ravist tout, l'autre pert son demaine ; Peuples s'esmuet, l'eglise est subournée ; Noblece fault, tant est mal ordonnée.
    Souffr. du peuple. (émouvoir)
  7. Car, en servant, se sont remuneré, Et ont acquis rente ou possession.
    Ballade, la fourmi et le criquet. (rémunérer)
  8. Mais non pourquant tint il au fort Sa silence jusqu'à la mort.
    Poésies mss. f° 509 (silence)
  9. … Pour venir au grant miliaire et sçavoir par ce nombre, en querculant, la revolution des temps.
    Art de faire chans. p. 263 (calculer)
  10. Seoir veillier, avoir aux dez recours, Rebanqueter, c'est la vie des cours, Le jour dormir…
    Poésies mss. f° 61 (rebanqueter)
  11. En buvant vin de grant liqueur.
    Poésies mss. f° 408 (liqueur)
  12. Foin, avoine ; sel, courtillage ; Porrée, lart, oingnons, porreaulx, Chambres, tapis, carreaulx d'ouvraige.
    Poésies mss. f° 442, dans LACURNE (courtillage)
  13. Tant que ce mot soit de tous poins plané [expliqué].
    Poésies mss. f° 140 (planer [2])
  14. Femme doit dedans ordonner La maison, bestail gouverner, Les chamberieres, les sergens Restraindre, reslargir ses gens Selon les temps, selon leur peine.
    Poésies mss. f° 528, dans LACURNE (chambrière)
  15. Prince, parler senestrement D'autrui et haïneusement à juif, sarrasin, chrestien Est grant folie et grant tourment.
    Poés. mss. f° 447 (haineusement)
  16. Qui bien savoir veult l'art de theorique, Avant qu'il soit bon rhetoricien, Quatre poins fault avoir en sa pratique.
    ib. 383 (pratique [1])
  17. Puis passeront Gauloys le bras marin ; Le poure Anglet destruiront si par guerre.
    Ball. sur la proph. de Merlin. (bras)
  18. Et personnes de touz mestiers Sont tuit fraint par beauté de femme ; Et maint en ont esté infame, Mutilé, mors et affolez.
    Miroir de mariage, p. 92 (infâme)
  19. Nes [même] le bien commun Laissierent du tout li Rommain, Dont ils furent perdu à plain, Quant ils furent particuler [égoïstes].
    Miroir de mariage, p. 130 (particulier, ère)
  20. Advisez vous, toutes gens de pratique, Marchans d'argent, exigeurs de finance ; Qui en estes devenus ydropiques, Purger vous fault, vivre par ordonnance.
    Poésies mss. f° 331 (hydropique)