Théodore Agrippa D'AUBIGNÉ, auteur cité dans le Littré

D'AUBIGNÉ (1552-1630)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme D'AUBIGNÉ a été choisie.

Fils de calviniste, élevé à Genève, il a combattu à partir de 1568 dans l'armée hugenote. Blessé en 1577 à la bataille de Casteljaloux, il commença à dicter « Les tragiques » pendant sa convalescence ; le livre ne paraîtra qu'en 1616. Adversaire de l'Édit de Nantes, qu'il considérait comme une humiliation pour les protestants (leur religion n'y était que tolérée et non autorisée), il prit les armes contre Louis XIII et mourut à Genève où il s'était retiré.

3080 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire universelle depuis 1550 jusqu'en 1601 1620 1675 citations
La confession catholique du Sieur de Sancy 1660 118 citations
Les aventures du baron de Fænestre 1617 252 citations
Les tragiques 1616 155 citations
Sa vie à ses enfants, ou Mémoires de la vie de Théodore Agrippa d'Aubigné, écrits par lui-même 1629 186 citations

Quelques citations de Théodore Agrippa D'AUBIGNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3080 citations dans le Littré.

  1. De l'effroi de ce siege les chrestiens quitterent Amazon, Arzil et Alxazer, en les demantelant.
    Hist. I, 35 (démanteler)
  2. Des commissaires, pour faire perquisition des intelligences et menées.
    ib. II, 232 (menée)
  3. Tout cela [ce pays] sans tirer le canon fut traduit de portugais en espagnol par…
    Hist. II, 463 (traduire)
  4. Il vint à la cour en poste, et, deux heures après son abord, Pellicar…
    Hist. II, 183 (abord)
  5. La terre ouvre son sein ; du ventre des tombeaux Naissent des enterrez les visages nouveaux.
    Tragiques, Jugement. (terre)
  6. Il mesle la premiere trouppe qui estoit sur le bord de l'eau, et, sans la desmordre, va mesler à l'entrée d'un chemin quelques espées dorées [seigneurs, muscadins] qui firent ferme.
    Hist. II, 381 (épée)
  7. C'eust esté une escorne notable pour eux [de fuir], puisque leur alarme ne provenoit que de deux prestres et deux ivrognes.
    Vie, LX (écorne)
  8. Mais Besmes, aiant crié : tu sçais que je suis mauvais garçon, tire son coup de pistolet.
    ib. II, 169 (garçon)
  9. Il mit ce soir là 6000 hommes le ventre au soleil, le reste sauvé dans la nuit.
    ib. II, 322 (ventre)
  10. Ô ployables esprits, o consciences molles, Temeraires jouets des vents et des paroles.
    Tragiques, Princes. (mou, molle [1])
  11. Ce vieil capitaine se souvenoit de Dreux et de son peu d'hommes ; ainsi se contenta de resemer son arquebuserie aux endroits les plus cachés du bas.
    ib. I, 324 (ressemer)
  12. Le prince Maurice fait un dessein sur Breda par le moien d'un bateau qui portoit ordinairement des tourbes à la garnison, sous lesquelles on pouvoit eacher des soldats.
    Hist. III, 316 (tourbe [1])
  13. Elle cherchoit de l'œil un capitaine des gardes pour lui faire mettre la main sur le collet.
    Vie, XXIX. (collet)
  14. Aians renversé Rassi et son enseigne, ils font tourner l'eschine à Sarrion.
    ib. III, 35 (échine [1])
  15. On invente toujours quelque trait plus habile Pour effacer du front toute marque virile.
    Tragiques, édit. LALANNE, p. 112 (trait [1])
  16. Ayant receu des assiegez le serment de l'attendre, se deussent-ils entre-manger.
    Hist. II, 312 (entre-manger (s'))
  17. Pour cet effet il fit jouer tous les ressorts de plusieurs princes.
    ib. III, 443 (ressort [1])
  18. Il est temps de mettre en vue dom Jouan, qui emploie vert et sec…
    ib. II, 402 (vert, erte)
  19. À peine fut-il parti que la reine mere, qui en fut avertie, lui mit à dos plusieurs partis pour le prendre.
    ib. XLIII (dos)
  20. Encourageant les siens ; premierement par le nombre d'hommes qui triploit la petite trouppe des ennemis mal aguerris, mal armez et harassez.
    Hist. I, 167 (tripler)