Paul Louis COURIER, auteur cité dans le Littré

COURIER (1772-1825)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COURIER a été choisie.

1019 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres de France et d'Italie 1828 698 citations
Pamphlets 1815 43 citations
Simple discours pour l'acquisition de Chambord 1821 24 citations

Quelques citations de Paul Louis COURIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1019 citations dans le Littré.

  1. Le fripon qui me vola la moitié d'une coupe de bois, obtient de l'équité des juges un encouragement de 800 francs.
    I, 148 (coupe [1])
  2. Ils ont voulu m'emmener au spectacle, mais je les ai plantés là.
    Lett. II, 104 (planter)
  3. [Au début de la Restauration] On rêve non les conquêtes, mais la grande parade… le prince de *** couche en bonnet de police ; la vieille garde grasseye et porte des odeurs.
    Lettre x. (grasseyer)
  4. Croyez-moi, sans esclandre, à nous seuls, étouffons la flamme.
    I, 260 (esclandre)
  5. Anglais, dont on nous vante ici l'esprit public, ayant fait le mot, vous avez la chose sans doute…
    Lett. X (esprit)
  6. Hérodote parle congrûment et surtout noblement.
    II, 128 (congrûment)
  7. Les jeunes gens quelquefois se passionnent pour l'étude ; c'est la perte assurée de quiconque aspire aux emplois de la littérature, c'est la mort à tout avancement.
    Lett. à MM. de l'Académie (perte)
  8. Mais quoi ! je vous le dis, ce sont les gens de cour dont l'imaginative enfante chaque jour ces merveilleux conseils.
    Simple discours. (imaginatif, ive)
  9. Vrai, continua-t-il sans m'entendre, c'est un de mes étonnements…
    Pamphlet des pamphlets (vrai, aie [1])
  10. Ce bon temps-là [l'ancien régime]… c'était le temps des coups de plat de sabre [pour les soldats].
    Lett. particulière. (plat, ate [1])
  11. Périclès se réservait, comme la galère sacrée, pour les grandes occasions.
    Lett. II, 329 (occasion)
  12. Mon général, M. Pigalle, mon parent, qui vous remettra la présente, vous expliquera l'embarras où je me trouve.
    Lett. I, 235 (présent, ente [1])
  13. C'est que vraiment la poésie est l'enfance de l'esprit humain, et les vers l'enfance du style, n'en déplaise à Voltaire et autres contempteurs de ce qu'ils ont osé appeler vile prose.
    ib. (prose)
  14. Le dévouement est grand à la personne d'un maître ; c'est à la personne qu'on se dévoue, au corps, au contenu du pourpoint.
    Simple disc. (pourpoint)
  15. Chacun se lance ; non, à la cour on se glisse, on s'insinue, on se pousse.
    Lett. VIII (pousser)
  16. La veuve Raillard, qui vend du vin aux bateliers, a une cave secrète que nous connaissons tous, mais que les commis ignorent.
    Gazette du village, n° 4 (commis [2])
  17. Ils ne savent pas faire usage de l'apostrophe, une des plus puissantes machines de la rhétorique.
    Lett. au Censeur, I (rhétorique)
  18. Hésychius et tous les autres glossateurs ou lexicographes s'en sont servis nécessairement [d'Athénée].
    Art. sur une nouv. édit. d'Athénée. (lexicographe)
  19. Chez lui [Hérodote], les dames, les princesses mènent boire leurs vaches ou celles du roi leur père à la fontaine voisine, trouvent là des jeunes gens, et font quelque sottise, toujours exprimée dans l'auteur avec le mot propre.
    Prospect. d'une nouv. trad, d'Hérodote, Préf. (sottise)
  20. Le premier jet d'un ouvrage. Lucius, ayant d'abord composé ce joli ouvrage [l'Ane de Lucius de Patras] tel à peu près que nous l'avons, y aura voulu joindre depuis différents morceaux, et, par ces additions de pièces battues à froid et hors de proportion, aura gâté son premier jet.
    Préface de la traduction de la Luciade (jet)