Paul Louis COURIER, auteur cité dans le Littré

COURIER (1772-1825)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COURIER a été choisie.

1019 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres de France et d'Italie 1828 698 citations
Pamphlets 1815 43 citations
Simple discours pour l'acquisition de Chambord 1821 24 citations

Quelques citations de Paul Louis COURIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1019 citations dans le Littré.

  1. Quand on veut être le maître, pour la fin le moyen ; maître et bon, maître et juste [il s'agit de cruautés commises en Italie par Napoléon Ier], ces mots s'accordent-ils ? oui, grammaticalement, comme honnête larron, équitable brigand.
    Lettres, I, 202 (larron, onnesse)
  2. Les gens crèveraient plutôt que de ne pas jaser, et vous tout le premier.
    2<sup>e</sup> lettre particulière. (crever)
  3. M. de La Rochette nous donnera-t-il enfin cette anthologie ?
    Lett. II, 57 (anthologie)
  4. J'ai vite donné toutes les copies dont je me suis pu aviser, pour me tirer, moi, de la gueule du loup.
    Lett. II, 50 (loup)
  5. En France j'ai des parents, à Rome j'ai des amis, et je mets l'amitié bien loin devant la parenté.
    Lett. I, 259 (devant)
  6. Voici ce notable discours brièvement, compendieusement traduit de baragouin en français.
    II, 19 (baragouin)
  7. Nous venons de faire un empereur, et, pour ma part, je n'y ai pas nui : voici l'histoire.
    Lett. I, 60 (histoire)
  8. Ces douze poinçons vont à Paris, où l'on en fait du vin de Bourgogne ; ils payent à l'entrée 75 francs chaque, plus six francs de remuage, taxe de l'usurpateur devenue légitime.
    Gaz. du village, n° 4 (remuage)
  9. Déduisez les façons, l'impôt, le coulage [du vin], etc. vous trouverez net 140 ou 150 fr. pour le bonhomme.
    II, 283 (coulage)
  10. Plusieurs Français, non des plus huppés, tiennent table ouverte à tous venants.
    Lett. I, 35 (huppé, ée)
  11. Voilà un furieux pas de clerc, une bévue qui coûte cher, et que la liberté des journaux vous eût certainement épargnée.
  12. Le roi… lui a répondu : non, monsieur de Talleyrand, non, vous n'êtes point vieux ; l'ambition ne vieillit point.
    Livret. (vieillir)
  13. Voilà ce que me dit mon voisin ; mais, moi, tous ces discours me persuadent peu ; je ne suis pas né d'hier, et j'ai mes souvenirs.
    Lett. V (hier [2])
  14. Psamménite eut le loyer de ses méchants desseins, car il avait tenté de faire soulever l'Égypte.
    Traduct. d'Hérod. (loyer)
  15. Le château, s'il est vieux, se fond en une douzaine de maisons qui ont des portes et des fenêtres, mais ni tours, ni créneaux, ni ponts-levis, ni cachots, ni antiques souvenirs.
    Lett. V (fondre)
  16. Combien de hasards encore avant que le laboureur puisse faire argent de son labeur, payer sa quote et vivre !
    Gaz. du vill. n° 4 (quote)
  17. Nous étions à table, plusieurs, joyeux, en devoir de bien faire.
    Pamphlet des pamphlets. (devoir [2])
  18. Les battus n'ont point porté de plainte : l'un garde son soufflet, l'autre ses horions.
    Gaz. du village, n° 4 (horion)
  19. Vous saviez bien que vous seriez vengé sans coup férir, et que le diable n'y perdrait rien.
    I, 57 (diable)
  20. Mon ami, tu es triste, tu te promènes seul tu fuis tes camarades, tu as le mal du pays.
    Seconde lett. partie. (mal, ale)