Paul Louis COURIER, auteur cité dans le Littré

COURIER (1772-1825)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COURIER a été choisie.

1019 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres de France et d'Italie 1828 698 citations
Pamphlets 1815 43 citations
Simple discours pour l'acquisition de Chambord 1821 24 citations

Quelques citations de Paul Louis COURIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1019 citations dans le Littré.

  1. Son métier [d'un prince], c'est de régner un jour, s'il plaît à Dieu.
    Simple discours. (métier)
  2. Le ton, le style du beau monde sont ce qu'il y a de moins poétique dans le monde.
    Trad. d'Hérodote, Préf. (ton [2])
  3. Tout le mal est dans ce peu [le peu de pages d'un pamphlet] ; seize pages, vous êtes pamphlétaire : faites-en seize cents, vous serez présenté au roi.
    Pamphl. des pamphl. (page [1])
  4. Tout tient au caprice de deux ou trois bipèdes sans plumes qui se jouent de l'espèce humaine.
    Lett. I, 80 (bipède)
  5. S'il n'y avait que trois hommes au monde, ils s'organiseraient ; l'un ferait la cour à l'autre, l'appellerait monseigneur, et ces deux unis forceraient le troisième à travailler pour eux ; car c'est là le point.
    Corresp. 25 juin 1806 (point [1])
  6. Ce théâtre [les Variétés] jouera seul les pièces qu'on appelle grivoises, c'est-à-dire sales.
    Livret. (grivois)
  7. Dans vos guerres vous avez affaire à des mazettes qui vous laissent conquérir des royaumes en quinze jours.
    Lett. t. II, Convers. chez la comtesse d'Albany. (mazette)
  8. L'adjudication est remise à quinzaine ; mais je crois que je ferai affaire avant ce temps.
    Lettr. II, 123 (affaire)
  9. On savait où ils étaient [les manuscrits perdus] ; c'était matière à exercer le zèle des conservateurs.
  10. Prendre le mot de, subir les ordres de… Il dit, et croit bien dire, parlant de moi, le loustic du parti national, et fait là une faute, sans s'en douter, le bonhomme ; le mot est étranger ; lorsque l'on prend le mot des puissances étrangères, il ne faut pas le changer.
    Lettres particulières, II (mot)
  11. Il faut hurler avec les loups, d'autres disent braire avec les ânes.
    Lett. II, 33 (hurler)
  12. J'écoute peu les déclamations contre la jeunesse d'à présent, et tiens fort suspectes les plaintes qu'en font certaines gens, me rappelant toujours le mot : Vengeons-nous par en médire.
    Pétition pour les villageois. (par [1])
  13. Adonc Darius pousse sa dague, et d'aventure n'atteignit que le mage.
    II, 191 (adonc)
  14. Jean Choinart, approchant l'août, va voir ses blés, trouve sa moisson trop belle.
  15. L'ascendant de son génie [de Buffon] lui soumit tous les esprits… son nom seul en imposait aux factieux de la littérature.
    Lett. II, 310 (Buffon). (imposer)
  16. Chardon de la Rochette… se présente à l'Académie, qui toute d'une voix le refuse ; non, c'est mal dire : on ne fit nulle attention à lui.
    Lettre à messieurs de l'Académie (mal, ale)
  17. Pour être de votre académie, il ne faut que plaire à deux hommes, M. de Sacy et M. Quatremère de Quincy, et, je crois, encore à un troisième dont le nom me reviendra.
    Lett. à l'Acad. des inscr. (revenir)
  18. C'est folie de lutter contre sa destinée.
    Lettre à MM. de l'Académie. (lutter)
  19. Vous savez comment je vivais chez nous, toujours travaillant, labourant ou façonnant ma vigne, et chantant la vendange ou le dernier sillon.
    2<sup>e</sup> lettre particul. (façonner)
  20. Éconduit, il insiste ; repoussé, il tient bon ; qu'on le chasse, il revient ; qu'on le batte, il se couche à terre.
    Simple discours. (éconduit, uite)