Etienne Bonnot de CONDILLAC, auteur cité dans le Littré

CONDILLAC (1715-1780)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CONDILLAC a été choisie.

751 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Art d'écrire, de raisonner ; Cours d'études pour l'instruction du Prince de Parme 1776 109 citations
Essai sur l’origine des connaissances humaines 1746 74 citations
Histoire Ancienne ; Cours d'études pour l'instruction du Prince de Parme 1776 148 citations
Le Commerce et le gouvernement considérés relativement l’un à l’autre 1776 81 citations
Traité des systèmes 1749 40 citations

Quelques citations de Etienne Bonnot de CONDILLAC

Voici un tirage aléatoire parmi ses 751 citations dans le Littré.

  1. Il est bien plus commode de supposer dans les choses une réalité dont on regarde les mots comme les véritables signes ; d'entendre par les noms homme, animal, etc. une entité qui détermine et distingue ces choses, que de faire attention à toutes les idées simples qui peuvent leur appartenir.
    Conn. hum. sect. 5, Œuvr. t. I, p. 227, dans POUGENS. (entité)
  2. C'est pourquoi, n'étant point encore sorti de sa chambre, il [l'aveugle de Cheselden] disait que, quoiqu'il la sût plus petite que la maison, il ne comprenait pas comment elle pourrait le lui paraître à la vue.
    Traité sens, III, 5 (savoir [1])
  3. Il y a des écrivains qui, affectant le style périodique, confondent les longues phrases avec les périodes ; leurs phrases sont d'une longueur insupportable ; on croit qu'elles vont finir, et elles recommencent sans permettre le plus léger repos.
    Art d'écr. III, 3 (périodique)
  4. Quand les principes sont vagues, comment les expressions auront-elles quelque précision ?
    Trait. des syst. ch. 3 (vague [2])
  5. Quand il [l'aveugle de Cheselden] commença à voir, les objets lui parurent toucher la surface extérieure de son œil ; la raison en est sensible.
    Traité sens. III, 5 (voir)
  6. Noble et roturier sont des espèces par rapport à homme ; et homme, qui est un genre par rapport à noble et roturier, est une espèce par rapport à animal.
    Gramm. préc. de leç. prél. art. 1er, Œuvres, t. v, p. LXXVIII, dans POUGENS. (espèce)
  7. J'ajouterai même, et notre expérience le prouve, que les bons critiques ne viennent que longtemps après les bons philosophes.
    Hist. anc. XI, 2 (critique [2])
  8. Les esclaves des anciens devaient haïr leurs maîtres ; aussi se soulevèrent-ils souvent.
    Étud. hist. I, 3 (soulever)
  9. Toutes les vérités se bornent aux rapports qui sont entre des idées simples, entre des idées complexes, et entre une idée simple et une idée complexe.
    Conn. hum. II, II, 3 (vérité)
  10. En chargeant un roi héréditaire de la manutention des lois et de toute l'administration au dedans et au dehors, la Suède avait à craindre de voir monter sur le trône un prince faible ou violent, sans caractère ou opiniâtre, d'un esprit louche ou trop borné.
    Ét. hist. II, 6 (manutention)
  11. C'est ainsi qu'obéissant aux deux forces combinées, ce corps descendra comme il est monté, c'est-à-dire de diagonale en diagonale, jusqu'au point le plus bas.
    Art de rais. III, 1 (obéir)
  12. Commencer par les idées les plus simples que les sens transmettent.
    Conn. hum. II, II, 3 (transmettre)
  13. Ils étendent ou restreignent mal à propos la signification des mots.
    Art de pens. II, 5 (restreindre)
  14. Concluons que, si les bêtes sentent, elles sentent comme nous ; pour combattre cette proposition, il faudrait pouvoir dire ce que c'est que sentir autrement que nous ne sentons.
    ib. II, 2 (sentir)
  15. Des ports commodes semblaient leur ouvrir la mer.
    Hist. anc. I, 9 (ouvrir)
  16. Aussi l'orateur la rejette-t-il [une action secondaire] à la fin comme dans la partie fuyante ; elle n'est là que pour contraster, pour faire ressortir davantage l'action principale.
    Art d'écr. II, 14 (contraster)
  17. La Suède éprouva au dedans les vexations les plus criantes et perdit au dehors une partie de sa réputation.
    Étud. hist. part. IIe, ch. 6 (criant, ante)
  18. On a dit que Pascal a deviné ce que deviendrait notre langue ; il serait mieux de dire qu'il est un de ceux qui ont le plus contribué à la rendre telle qu'elle est aujourd'hui ; il a fait ce qu'on veut qu'il ait deviné.
    Art d'écr. IV, 5 (tel, elle)
  19. C'est sur les objets qui sont à la portée de sa main, que la statue commence à faire des expériences ; en conséquence il lui semble d'abord, à chaque bruit qui frappe son oreille, qu'elle n'a qu'à étendre les bras pour saisir le corps qui le rend.
    Traité des sens, III, 2 (portée)
  20. Mesurer, c'est appliquer successivement sur toutes les parties d'une grandeur une grandeur déterminée.
    Art de rais. I, 2 (mesurer)