Etienne Bonnot de CONDILLAC, auteur cité dans le Littré

CONDILLAC (1715-1780)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CONDILLAC a été choisie.

751 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Art d'écrire, de raisonner ; Cours d'études pour l'instruction du Prince de Parme 1776 109 citations
Essai sur l’origine des connaissances humaines 1746 74 citations
Histoire Ancienne ; Cours d'études pour l'instruction du Prince de Parme 1776 148 citations
Le Commerce et le gouvernement considérés relativement l’un à l’autre 1776 81 citations
Traité des systèmes 1749 40 citations

Quelques citations de Etienne Bonnot de CONDILLAC

Voici un tirage aléatoire parmi ses 751 citations dans le Littré.

  1. Les personnes prudentes, qui ne voulaient pas jouer leur argent, au hasard de le perdre, le resserraient ; elles attendaient le moment d'en faire usage avec moins de risque, et le commerce en souffrait.
    Comm. gouv. II, 9 (resserrer)
  2. Qu'on réfléchisse sur la situation de la France : faite pour être l'entrepôt du Nord et du Midi, pourrait-elle craindre de manquer ou d'acheter cher ?
    Comm. gouv. 1, 29 (entrepôt)
  3. L'arithmétique fournit un exemple bien sensible de la nécessité des signes.
    Art de pens. I, 5 (signe)
  4. Thalès plaçait la terre au centre du monde, il la croyait sphérique, il a pensé que les étoiles ne sont pas d'une autre substance.
    Hist. anc. III, 14 (étoile)
  5. Quand tout est dans l'ordre, tous les travaux sont utiles ; il est vrai qu'ils répartissent inégalement les richesses, mais c'est avec justice, puisqu'ils supposent des talents plus ou moins rares.
    Comm. gouv. I, 10 (répartir)
  6. Il n'y a personne qui ne tire quelquefois de son propre fonds des pensées qu'il ne doit qu'à lui, quoique peut-être elles ne soient pas neuves.
    Conn. hum. II, 2, 3 (neuf, euve [2])
  7. Le langage d'un enfant est l'image de la langue primitive, qui, dans son origine, a dû être grossière et très bornée…
    Gramm. I, 2 (primitif, ive)
  8. Il n'est pas vrai que les rayons du soleil, plus ou moins perpendiculaires, plus ou moins obliques, décident du gouvernement que chaque peuple doit avoir, et le portent à l'établir sans qu'il s'en aperçoive.
    Étud. hist. I, 7 (vrai, aie [1])
  9. Il est démontré que les nations ne peuvent avoir des génies supérieurs qu'après que les langues ont déjà fait des progrès considérables.
    Conn. hum. II, I, 15 (supérieur, eure)
  10. Dès lors elle [l'âme] ne se borne plus à désirer ; elle veut ; car on entend par volonté, un désir absolu, et tel, que nous pensons qu'une chose désirée est en notre pouvoir.
    Traité sens. I, II, 9 (vouloir [1])
  11. Sa cour [de Philippe de Macédoine] était le réceptacle de ce qu'il avait pu ramasser de plus vil chez les Grecs ou chez les barbares.
    Hist. anc. II, 9 (réceptacle)
  12. La netteté du discours dépend surtout des constructions, c'est-à-dire de l'arrangement des mots.
    Art d'écrire, liv. I, Œuvres, t. VII, p. 4, dans POUGENS. (construction)
  13. Il est certain que les anciennes monarchies se sont gouvernées par des usages plutôt que par des lois.
    Hist. anc. Lois, 7 (usage)
  14. Solon donna tous ses soins à ce que chaque citoyen pût subsister de son travail.
    Hist. anc. Lois, ch. 16 (subsister)
  15. Afin qu'un pays agricole soit aussi riche qu'il peut l'être…, il faut que les différentes occupations se répartissent entre les citoyens, et que, dans chaque profession, le nombre des travailleurs se proportionne au besoin qu'on en a.
    Comm. gouv. I, 29 (répartir)
  16. Au Japon, l'or est à l'argent comme un à huit, tandis qu'il est en Europe comme un à quatorze et demi ou comme un à quinze.
    ib. I, 19 (or [2])
  17. Le cardinal de Polignac, parlant du miracle de saint Denis, appuyait beaucoup sur ce qu'il y a deux lieues de Paris à Saint-Denis : Monseigneur, dit une femme d'esprit, il n'y a que le premier pas qui coûte.
    Art d'écr. II, 10 (pas [1])
  18. On voit que, si l'art de mettre en valeur les terres avait fait les mêmes progrès que l'art de mettre l'argent en valeur, nos laboureurs ne seraient pas aussi misérables qu'ils le sont.
    Comm. gouv. I, 17 (valeur)
  19. Comment ce désordre pourrait-il avoir lieu dans un pays où le commerce, seul moyen de se procurer de l'aisance, baisse et se relève alternativement d'une province à l'autre, et entretient partout les richesses à peu près au même niveau, ou tend continuellement à les y ramener ?
    Comm. gouv. II, 3 (niveau)
  20. Je pense que les termes techniques ne sont utiles qu'autant qu'ils sont absolument nécessaires.
    Gramm. Objet de cet ouvrage. (technique)