Philippe de COMMINES, auteur cité dans le Littré

COMMINES (1447-1511)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COMMINES a été choisie.

1737 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires 1498 1721 citations

Quelques citations de Philippe de COMMINES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1737 citations dans le Littré.

  1. Autres vouloient la prinse rondement sans cerymonie [vouloient qu'on fît Louis XI prisonnier, quand il était au château de Péronne].
    II, 9 (rondement)
  2. Et du matin, devant le jour, partismes.
    VIII, 7 (de)
  3. Et ses termes et façons qu'il tenoit [Louis XI, à propos de son talent à gagner les gens] luy ont saulvé la couronne.
    I, 10 (terme)
  4. C'est peu de chose que de peuple, se il n'est conduyt par quelques chiefs qu'ilz ayent en reverence et en crainte.
    II, 13 (avoir [1])
  5. Ils avoient nouvellement conquesté le royaume de Cypre.
    VII, 4 (conquêter)
  6. Que les archiers soient à milliers ; car en petit nombre ne vallent riens.
    I, 3 (millier)
  7. Ceste male aventure ne luy advint pas seulle [d'être fait prisonnier].
    IV, 4 (aventure)
  8. Et tira [le roy] à l'avant garde, qui jamais n'estoit bougée.
    VIII, 6 (bouger [1])
  9. La pluspart des gens taschent à leur complaire [aux princes].
    Prol. (complaire)
  10. Et voyant son maistre bas, commença à practiquer avec monseigneur de Lorraine.
  11. Il estoit fils d'un cordouanier d'une petite ville.
  12. Et s'en alla chascun desarmer et coucher.
  13. Lors tira son chemin devers Noyon.
    I, 2 (tirer)
  14. Receu et nourry six ans, ayant deniers de luy pour son vivre.
    I, 12 (denier)
  15. …Ils ne les nourrissent [leurs enfants] seullement que à faire les sotz en habillemens et en parolles.
  16. Il devoit prester au roy quatre places… mais il ne la bailla pas [Spolete].
    VII, 12 (prêter)
  17. Ilz ne furent point veuz, pour ce que chascun estoit empesché à se loger.
    III, 10 (empêcher)
  18. Le duc d'Yorck… se entitula roy.
  19. Et vouloit que la pratique de Mme de Savoye sortist son effet.
    VIII, 8 (sortir [2])
  20. Il avoit la parolle doulce et amyable.
    IV, 7 (amiable)