Philippe de COMMINES, auteur cité dans le Littré

COMMINES (1447-1511)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COMMINES a été choisie.

1737 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires 1498 1721 citations

Quelques citations de Philippe de COMMINES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1737 citations dans le Littré.

  1. Les langages dont ils devront user à ceux qui les enquerront.
    I, 9 (à)
  2. Après les guerres où il les avoit vaincuz et subjuguez.
    II, 4 (subjuguer)
  3. Et se veirent une fois ou deux seulement sur le bort de la riviere qui depart les deux royaulmes.
    II, 8 (départir)
  4. Je n'avois garde de rien conclure, car on ne me disoit rien.
    VIII, 7 (garde [1])
  5. Et si avoit [le duc de Normandie] son partage en bonne valleur, car il prenoit tailles et aydes, et n'y avoit le roy riens que son hommage et ressort.
    II, 15 (aide)
  6. Et tira [le roy] à l'avant garde, qui jamais n'estoit bougée.
    VIII, 6 (bouger [1])
  7. Où ils cloyoient la plus part de l'ost.
    I, 2 (clore)
  8. La pluspart des gens taschent à leur complaire [aux princes].
    Prol. (complaire)
  9. Je ne lui veux point du tout imputer l'occasion de la guerre.
    IV, 13 (imputer)
  10. Le neu de ceste matiere ne luy fut jamais descouvert.
    I, 2 (nœud)
  11. Et aussi leur principale inclination est de desirer leur prince estre foible.
  12. Et y avoit quinze cens hommes d'armes bien montez et la pluspart bardez et richement acoustrez.
  13. Il n'y eut jamais de si bonnes nopces qu'il n'y en eust de mal disnez.
  14. Et en son cas, qui estoit de marchandise, estoit la plus grand' maison que je croy qui jamais ait esté au monde.
    VII, 5 (cas)
  15. Je ne sçay s'ils disoient ainsi à part ; je me doubte que non.
    II, 9 (douter)
  16. Et son pere venu à l'extreme vieillesse.
    I, 1 (venir)
  17. Ilz ne furent point veuz, pour ce que chascun estoit empesché à se loger.
    III, 10 (empêcher)
  18. Langue latine dont vous estes bien usité.
  19. Il avoit esté de necessité que…
  20. Et si le roy eust envoyé d'heure [à temps], il eust pris le chasteau.
    VIII, 1 (heure)