Philippe de COMMINES, auteur cité dans le Littré

COMMINES (1447-1511)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COMMINES a été choisie.

1737 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires 1498 1721 citations

Quelques citations de Philippe de COMMINES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1737 citations dans le Littré.

  1. Car ainsi estoit-il accoustumé de parler.
  2. Doubtant qu'ils ne feissent ouverture à luy et à son frere.
    I, 2 (douter)
  3. Je croy que le travail qu'il [Louis XI] eut en sa jeunesse… luy vallut beaucoup.
    I, 10 (valoir)
  4. Il estoit assiz [par ses possessions] justement entre le roy et le duc.
    III, 11 (justement)
  5. Sans doute, si ce n'eust esté… le roy n'eust jamais souffert…
    VI, 2 (doute)
  6. Pour ceste heure estoit consummée la force de son pays.
    V, 9 (consumer)
  7. Toutefois il eut semblables lettres par ailleurs.
    II, 5 (ailleurs)
  8. L'an precedent de la destruction dudit Dynant qui fut la saison que le conte de Charolois estoit venu de devant Paris…
    II, 1 (saison)
  9. Par cela vous pouvez veoir et congnoistre quelz sont les brouillys es royaulmes aux mutations.
  10. [Bruges] où par adventure se depesche plus de marchandise que en nulle autre ville de Europe.
    V, 18 (aventure)
  11. Trouver argent pour son deffroi.
    V, 6 (défrai)
  12. Il ne fault doubter que nul jour sans perte et gaigne ne se passe tant d'ung costé que d'autre, mais de grosses il n'y avoit riens.
  13. Incontinent que le roy fut dedans [Arras], il feist faire des boullevers de terre contre la porte.
  14. Et avec telles mensonges se abusent bien aucuneffois les maistres.
    II, 2 (abuser)
  15. Et fut cause ce bon logis et le sejour que l'on y fist, de saulver la vie à beaucoup de ses gens.
    I, 5 (de)
  16. Il ne falloit que tenir encores trois jours qu'ilz ne eussent eu du secours.
    V, 5 (que [2])
  17. Jamais homme ne tint plus grande desloyauté.
    III, 4 (tenir)
  18. Encores y avoit une autre picque entre le duc et le connestable.
    III, 11 (pique [3])
  19. Entretenir la paix de l'an precedent.
  20. Aussi le maistre des seigneurs Dieu s'en mesloit, et chacun le cognoissoit.
    VII, 10 (mêler)