Philippe de COMMINES, auteur cité dans le Littré

COMMINES (1447-1511)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COMMINES a été choisie.

1737 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires 1498 1721 citations

Quelques citations de Philippe de COMMINES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1737 citations dans le Littré.

  1. La mort qui depart toutes choses et change toutes conclusions.
    III, 9 (conclusion)
  2. Et se commença à eslongner d'elle l'evesque de Lyege.
    VI, 2 (éloigner)
  3. Et se delibera n'en bouger.
  4. Estant en ce povre appareil, le duc de Lorrayne…
    V, 7 (appareil)
  5. Et que eulx se trouveroient desadvouez.
  6. [Le Turc] plus usant de sens et de cautelle, que de vaillance et hardiesse.
    VI, 13 (cautèle)
  7. Ledit seigneur d'Aubigny estoit en force de cent cinquante, ou de deux cens hommes d'armes françois.
    VII, 6 (force)
  8. Autant estimé que nul prince qui fust en chrestienté ou par adventure plus.
    V, 9 (aventure)
  9. Aucuns ont voulu dire que le dit conte du Mayne avoit intelligence avec eulx, mais je ne le crois pas.
  10. Les hommes de bien et vertueux de cette avant-garde se tindrent ensemble.
    II, 10 (bien [1])
  11. Leurs desolations estoient si grandes et leur paour, qu'ilz ne sçavoient ne que dire ne que faire.
  12. Et, quant pour parler il avoit reçu quelque dommage [Louis XI] ou en avoit soupçon, et le vouloit reparer, il usoit de ceste parole au personnage propre : Je sçay bien que ma langue m'a porté grand dommage, aussi m'a elle fait quelquesfois du plaisir beaucoup ; toutes fois c'est raison que se repare l'amende.
    I, 10 (amende)
  13. N'y est memoire d'eulx [des Français en Sicile] que pour les sepultures de leurs predecesseurs.
  14. Grands et puissans royaumes, qui peu auparavant estoient si enflambez l'un contre l'autre, et tant empeschez à se tourmenter.
    VIII, 17 (enflammer)
  15. Et s'en retourna à Paris là où il fist long sejour.
    v, 7 (où)
  16. Quand Dieu y veut mettre la main, rien n'y vault.
    II, 4 (valoir)
  17. [Les] autres jours se faisoit la guerre tant aspre qu'il estoit possible.
    I, 11 (âpre)
  18. Il faut tenir pour seur que la grant prosperité des princes, ou leurs grandes adversitez procedent de sa divine ordonance [de Dieu].
  19. Je dis que je n'irois point seul et que je voulois un tesmoin : et pourtant vint avec moy un appellé Robertet.
    VIII, 7 (pourtant)
  20. Et si est quasi impossible que grans personnages ensemble et de semblable estat se puissent longuement entretenir, si non qu'il y ait chef par dessus tous.