Philippe de COMMINES, auteur cité dans le Littré

COMMINES (1447-1511)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COMMINES a été choisie.

1737 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires 1498 1721 citations

Quelques citations de Philippe de COMMINES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1737 citations dans le Littré.

  1. Attribuer à Dieu [les grâces et honneurs qu'il avait reçus].
  2. Le duc d'Yorck… se entitula roy.
  3. Sage après le coup.
    ib. (coup)
  4. …Si ceulx là leur prestoient l'oreille, que toute la reste des villes de ce royaulme feroient le semblable.
  5. Quelque chose qui luy fut dit et oppiné, il delibera de…
    I, 3 (opiner)
  6. Et qui ne fust allé à la bonne foy, c'estoit ung très dangereux chemin.
    IV, 9 (aller [1])
  7. Bruges où hantent toutes nations…
    ib. (hanter)
  8. Nostre queue estoit defendue de trois cens Allemans, qui avoient moult largement de coulevrines, et leur portoit on beaucoup de haquebutes à cheval, et ceux là faisoient bien retirer les Estradiots.
    VIII, 7 (arquebuse)
  9. Ainsi s'est departie cette assemblée de mocquerie et de picque.
    II, 8 (pique [3])
  10. Qui, pour le moins, ay tousjours esté des chambellans [de Louis XI].
    Prol. (être [1])
  11. Le roy demanda à monseigneur de Charolois ces motz : Mon frere, m'asseurez vous ? Ledit conte luy respondit : Oui comme frere.
    I, 12 (assurer)
  12. Passerent ceste petite riviere, pour venir assaillir nostre charriage, qui estoit trop grand.
    VIII, 6 (charriage)
  13. Et luy fit le roy l'obedience filiale, en toute humilité.
    VII, 12 (obédience)
  14. Et aux aucuns en print mal.
    I, 8 (prendre)
  15. [La galerie où mourut Charles VIII] Et estoit le plus deshonneste lieu de leans : car tout le monde y pissoit…
    VIII, 10 (déshonnête)
  16. Luy priant qu'il tint la main que son maistre acceptast ce party.
    II, 15 (tenir)
  17. Et en cas de reffus il protestoit des maulx qui en ensuyvroient…
    IV, 5 (protester)
  18. Et adverti qu'il fut par ceux qui faisoient le logis du roy, que ledit seigneur ne vouloit que passer.
    VIII, 7 (avertir)
  19. Estant en ce povre appareil, le duc de Lorrayne…
    V, 7 (appareil)
  20. Avoit mis en deliberation s'il feroit mourir ses hostages, ou qu'il en feroit.
    II, 1 (que [1])