Philippe de COMMINES, auteur cité dans le Littré

COMMINES (1447-1511)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COMMINES a été choisie.

1737 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires 1498 1721 citations

Quelques citations de Philippe de COMMINES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1737 citations dans le Littré.

  1. Et gaignerent une petite isle qui estoit comme au meillieu.
    I, 6 (comme)
  2. Il l'envoya querir à son disner avec luy, et luy offroit de très beaulx et bons partis, s'il eust voulu demourer.
    IV, 10 (parti [3])
  3. Le roy s'en courrouça à luy [s'irrita contre lui de cela], ainsi chascun se teust.
  4. Toute la reste de villes.
    I, 5 (reste)
  5. Toutesfois ils arriverent encores à heure.
    VIII, 6 (heure)
  6. Avant que le roy prist Arras, la ville cloyoit contre la cité, et y avoit grans fossez et grandes murailles entre deux, ainsi la cité estoit bien close.
    VI, 6 (clore)
  7. Pour le duc de Bretaigne y avoit avec ledit conte pour ambassadeur le vichancelier de Bretaigne.
  8. Le conte de Charolois se radouba et rappaisa avecques son pere le mieulz qu'il peut.
    I, 2 (radouber)
  9. Estoit de très petit cueur et enduroit toutes choses pour ne despendre riens.
  10. Receu et nourry six ans, ayant deniers de luy pour son vivre.
    I, 12 (denier)
  11. Tous les plaisirs en quoy homme est enclin.
  12. D'autres se mirent aux embusches pour happer quelque prisonnier ou autre butin.
    V, 8 (happer)
  13. Il fist humble contenance de corps mais sa geste et parolle estoit aspre.
    II, 3 (geste [1])
  14. À riens ne voulut le dit duc entendre, et ja conduysit son malheur.
    V, 1 (conduire)
  15. La duchesse d'Autriche chevauchoit un hobin ardant ; il la fit cheoir.
    VI, 7 (aubin)
  16. Et pour ceste cause n'y avoit nulle amour entre les deux [le duc de Bourgogne et le comte de Saint-Pol].
    II, 5 (amour)
  17. Le roy faisoit bonne chere [bon visage], et se trouvoit chacun à bon marchand ; et n'estions point tant en gloire comme peu avant la bataille.
  18. Et delibera s'en aller à Romme et se mettre en une religion auprès.
    V, 7 (religion)
  19. Quelque œuvre que vous avez intention de faire en langue latine.
    Prol. (œuvre)
  20. Les Suisses, qui rapporterent tous leurs enseignes.
    VIII, 14 (enseigne)