Philippe de COMMINES, auteur cité dans le Littré

COMMINES (1447-1511)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COMMINES a été choisie.

1737 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires 1498 1721 citations

Quelques citations de Philippe de COMMINES

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1737 citations dans le Littré.

  1. Avant que le roy prist Arras, la ville cloyoit contre la cité, et y avoit grans fossez et grandes murailles entre deux, ainsi la cité estoit bien close.
    VI, 6 (clore)
  2. Il les avoit trouvez en petit nombre, lequel croissoit à vue d'œil.
    I, 3 (vue)
  3. Respondirent chauldement qu'ilz estoient bien seurs de ce que ils disoient.
  4. Il avoit eu à espouse et à femme la sœur du dit roi Ferrand.
    VII, 11 (à)
  5. Ceulx qui sont aux grans auctoritez vers les princes doivent beaucoup craindre…
    III, 11 (à)
  6. Monseigneur du Bouschage et moy le vouasmes [Louis XI malade] à monseigneur sainct Claude… incontinent la parolle lui revint.
    VI, 7 (vouer)
  7. Voicy que je feroie.
    III, 8 (que [1])
  8. Autres vouloient sa prinse rondement sans cerymonie.
  9. Je veiz le bon homme vieil presenter le gage à son filz [le provoquer en combat singulier].
  10. Et me semble que ung sage personnage qui aura povoir de dix mille hommes et façon de les entretenir est plus à craindre que ne seroient dix qui…
    I, 16 (façon)
  11. Il pensoit qu'ilz ne contrediroient point à son vouloir.
    III, 1 (contredire)
  12. S'attendoient que on portast la croix et l'eau benoiste au-devant.
    IV, 6 (bénir)
  13. Dedans la navire.
    VII, 13 (navire)
  14. Au descendre de la montagne on veit le plein pays de la Lombardie.
    VIII, 5 (descendre)
  15. Le roy nostre maistre, qui estoit bien sage, entendoit bien que c'estoit que de Flandres et que ung conte dudit pays de Flandres estoit peu de cas sans avoir ledit pays d'Artois (qui est assis entre le roy de France et eux, leur estant comme une bride).
    VI, 9 (de)
  16. Les biens et les honneurs ne se departent point à l'appetit de ceulx qui les demandent.
    Prolog. (appétit)
  17. Tous les seigneurs d'Allemaigne y [à la guerre] estoient à leurs despens, comme il est de coustume quant il touche le fait de l'empire.
  18. Et pour le vous faire court, il sejourna aucuns jours en la cité.
  19. Le conte de Magne [qui était détaché avec 800 hommes] s'estoit joinct avec le roy.
    I, 3 (joindre)
  20. Ce pendant que ledit duc mist à venir.
    III, 10 (cependant)