Pierre CHARRON, auteur cité dans le Littré

CHARRON (1541-1603)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHARRON a été choisie.

Théologien et philosophe

334 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
De la sagesse 1601 321 citations

Quelques citations de Pierre CHARRON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 334 citations dans le Littré.

  1. L'esprit foible ne sait pas posseder la science, s'en escrimer, et s'en servir comme il faut.
    Sagesse, Préf. de la 2<sup>e</sup> édit. (esprit)
  2. Demourant au monde sans estre du monde, comme le roignon couvert et fermé de gresse et n'en tient rien.
    Sagesse, II, 1 (rognon)
  3. Comme l'on peust voir en ceux qui mordent à tout, se donnent à louage et s'asservissent à autruy.
    Sagesse, II, 2 (louage)
  4. La theologie, mesme la mystique, nous enseigne que, pour bien preparer notre ame à Dieu et à l'impression du Saint Esprit, il faut la vuider, nettoyer…
    Sagesse, II, 2 (mystique)
  5. Or je veux en mon sage une preud'hommie essentielle et invincible, qui tienne de soy-mesme, et par sa propre racine, et qui aussi peu s'en puisse arracher et separer que l'humanité de l'homme.
    Sagesse, II, 3 (humanité)
  6. Le petit et inferieur fait du compagnon avec le grand.
    Sagesse, p. 464, dans LACURNE (compagnon)
  7. La [prouesse] militaire a l'advantage… aussi a-t-elle emporté chez nous, comme par preciput, le titre honorable de vaillance.
    Sagesse, I, 61 (vaillance)
  8. Qui est celuy au monde qui aye droict de commander et donner la loy au monde, s'assujettir les esprits, et donner des principes qui ne soyent plus examinables, que l'on ne puisse plus nier ou douter, que Dieu seul ?
    Sagesse, II, 2 (examinable)
  9. Les meridionaux meurent de jalousie, à cause de quoy ils ont les eunuques gardiens de leurs femmes, que les grands seigneurs ont en grand nombre comme des haras.
    Sagesse, I, 44 (haras [1])
  10. Si vous leur dictes qu'ils excedent et prennent les choses à gauche, pour ne les entendre pas bien, ils n'en croiront rien.
    Sagesse, I, 41 (gauche)
  11. Nous croyons, jugeons, agissons, vivons, et mourons à credit, selon que l'usage public nous apprend.
    Sagesse, I, 17 (crédit)
  12. Qui sçait si c'est quelque sens particulier qui descouvre aux coqs l'heure de minuit et du matin ?
    Sagesse, I, 11 (coq [1])
  13. Liberté trop franche et hardie leur est messeance et gauchit à l'impudence.
    Sagesse, p. 498, dans LACURNE (messéance)
  14. Le soleil esclaire sur les fumiers, sans en rien tenir ou sentir.
    Sagesse, I, 23 (soleil)
  15. Les plus foibles ames sont les plus vindicatives et malicieuses.
    Sagesse, I, 30 (vindicatif, ive)
  16. Nous la [la vie] perdons, dissipons, et en faisons marché comme de chose de neant et qui regorge.
    Sagesse, I, 36 (regorger)
  17. L'immortalité de l'ame est la chose la plus universellement, religieusement et plausiblement retenue par tout le monde.
    Sagesse, I, 8 (plausiblement)
  18. Je dedaigne et laisse icy tout ce qu'en peut dire le commun, comme prophane, et trop indigne pour estre ouy en telle chose.
    la Sagesse, Préf. de la 2<sup>e</sup> édit. (profane)
  19. J'osteray humblement mon bonnet, et tiendray la teste nue devant mon superieur, car ainsi le porte la coustume de mon pays.
    Sagesse, II, 2 (bonnet)
  20. L'accident, et très leger, foule aux pieds la substance, et le vent emporte le corps, tant l'on est esclave de la vanité.
    Sagesse, I, 38 (accident)