Pierre CHARRON, auteur cité dans le Littré

CHARRON (1541-1603)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHARRON a été choisie.

Théologien et philosophe

334 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
De la sagesse 1601 321 citations

Quelques citations de Pierre CHARRON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 334 citations dans le Littré.

  1. C'est un vilain et detestable vice que la cruauté, et contre nature, dont aussi est-il appellé inhumanité.
    Sagesse, I, 31 (inhumanité)
  2. Dont a dict l'Apostre, que ceux qui se laissent embabouiner à cette passion et cupidité, fontnaufrage et s'esgarent de la foy, et s'embarrassent en diverses peines.
    Sagesse, I, 21 (embabouiner)
  3. Et pensent que ce que l'on croit en leur village est la vraye touche de verité.
    Sagesse, I, 45 (touche)
  4. Que l'on baille à l'homme la carte blanche ; que l'on le mette à mesme de choisir, tailler et prescrire.
    ib. I, 39 (carte)
  5. Il faict bon prendre des reigles, mais non s'y asservir.
    Sagesse, I, 39 (règle)
  6. Le desreiglé desir d'en avoir [des richesses] est une gangrene en nostre ame.
    ib. 22 (gangrène)
  7. Aussi estant enyvré de cette intention violente, on s'embarrasse, on s'enferre…
    Sagesse, II, 2 (enferrer)
  8. Comme l'Ocean n'entre tout entier en la mer Mediterranée.
    Sagesse, I, 18 (océan)
  9. Les sciences parlieres qui enseignent les langues.
    Sagesse, p. 222, dans LACURNE (parlier, ière)
  10. La langue mesdisante, meurtriere de l'honneur d'autruy …
    Sagesse, I, 12 (meurtrier, ière)
  11. [Amour de soi] Peste de l'homme, ennemy capital de sagesse, vraye gangrene et corruption de l'ame.
    Sagesse, II, 1 (gangrène)
  12. C'est comme la guenon qui monte de branche en branche jusqu'au sommet de l'arbre, et puis montre le cul.
    Sagesse, p. 323, dans LACURNE (guenon)
  13. Les serpens ne perdent pas leur venin pour estre engourdis par le froid ; ni l'ambitieux ses vices pour les couvrir par une froide dissimulation.
    Sagesse, I, 21 (ambitieux, euse)
  14. Tesmoin Gallus Vibius, qui, pour avoir trop bandé son esprit à comprendre l'essence et les mouvements de la folie, disloca et desnoua son jugement si qu'il ne le peust remettre.
    Sagesse, I, 17 (disloquer)
  15. Ô chetive prud'hommie des formalistes, qui se tient aux mots de la loy, et en pense estre quitte !
    Sagesse, II, 3 (formaliste)
  16. Selon l'ordre et la police universelle du monde, quietement, doucement et ainsi sombrement et obscurement, sans bruit, comme le batteau qui n'est poussé que du fil et du cours naturel et ordinaire de l'eau.
    Sagesse, II, 3 (sombrement)
  17. La contagion universelle des opinions populaires et erronées.
    Sagesse, I, 15 (contagion)
  18. Ainsi l'esprit : si l'on ne l'occupe à certain subject, il se desbande et se jette dedans le vague des imaginations…
    Sagesse, I, 15 (débander [1])
  19. Estirant la peau avec des cordons.
    Sagesse, p. 240, dans LACURNE (étirer)
  20. Les poursuites de l'esprit humain sont sans terme ; son aliment est doubte, ambiguité.
    Sagesse, I, 15 (aliment)