Pierre CHARRON, auteur cité dans le Littré

CHARRON (1541-1603)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHARRON a été choisie.

Théologien et philosophe

334 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
De la sagesse 1601 321 citations

Quelques citations de Pierre CHARRON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 334 citations dans le Littré.

  1. Cette loy d'equité et raison naturelle est perpetuelle en nous, edictum perpetuum, inviolable, qui ne peust jamais estre esteinte ny effacée.
    Sagesse, Il, 3 (inviolable)
  2. Qui jette les hommes à la folie, à la manie, que la poincte, l'agilité et la force propre de l'esprit ?
    Sagesse, I, 35 (agilité)
  3. On dit que l'homme surpris est à demi battu.
    Sagesse, p.330, dans LACURNE (surprendre)
  4. Semblables aux tireurs d'aviron qui tirent et tendent au port luy tournant le dos.
    Sagesse, I, 21 (aviron)
  5. Comme les criminels poursuivis ont recours aux autels et sepulchres des morts, ainsi ceux-cy, destitués de tout merite, ont recours à la memoire et armoiries de leurs majeurs.
    Sagesse, I, 61 (armoiries)
  6. Pourquoy ne sera-t-il permis de candidement confesser que l'on ignore ?
    Sagesse, II, 2 (candidement)
  7. Louable, meritoire et canonizable.
    Sagesse, p. 312, dans LACURNE (canonisable)
  8. Combien que la liberté, rondeur et fidelité heurte et offense pour l'heure ceux auxquels elle s'oppose, après elle est reverée et estimée.
    Sagesse, p. 411, dans LACURNE (rondeur)
  9. Celui qui hayt est patient ; le hay est agent, au rebours du son des mots.
    Sagesse, I, 27 (agent)
  10. Et qu'ils ne pensent me battre d'authorité, de multitude d'allegations d'autrui…
    Sagesse, Préface (allégation)
  11. Que les hommes ne peuvent bien s'accommoder et faire leur proffit sans le dommage et reculement les uns des autres.
    De la Sagesse, I, 41 (reculement)
  12. L'homme veut avoir toutes ses pieces bonnes et saines, son corps, sa teste, ses yeux, son jugement, sa memoire, voire ses chausses et ses bottes.
    Sagesse, II, 3 (botte [2])
  13. Comme l'Ocean n'entre tout entier en la mer Mediterranée.
    Sagesse, I, 18 (océan)
  14. … [Larmes] qui peuvent tomber des yeux sans que la vertu tombe du cœur.
    Sagesse, I, 32 (tomber)
  15. La noblesse palatine des officiers du prince.
    Sagesse, p. 216, dans LACURNE (palatin [1])
  16. …Le plus heureux estat de l'esprit [la solitude] qui par ce moyen se tient ferme, droit, rassis, inflexible, toujours libre et à soy.
    Sagesse, II, 2 (inflexible)
  17. Les troisiemes sont accusables et punissables.
    Sagesse, I, 15 (accusable)
  18. Car, dict un ancien, l'on est mieux en la compagnie d'un chien cognu, qu'en celle d'un homme duquel le langage est incognu.
    Sagesse, I, 12 (chien, chienne)
  19. Qui est celuy au monde qui aye droict de commander et donner la loy au monde, s'assujettir les esprits, et donner des principes qui ne soyent plus examinables, que l'on ne puisse plus nier ou douter, que Dieu seul ?
    Sagesse, II, 2 (examinable)
  20. Combien de vanteries et de vaines jactances !
    la Sagesse, I, 38 (jactance)