Pierre CHARRON, auteur cité dans le Littré

CHARRON (1541-1603)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHARRON a été choisie.

Théologien et philosophe

334 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
De la sagesse 1601 321 citations

Quelques citations de Pierre CHARRON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 334 citations dans le Littré.

  1. Il faut roidir son courage, affermir son ame, l'endurcir et acerer à jouir, sçavoir, entendre, juger toutes choses.
    Sag. Préface (acérer)
  2. Les pedans clabaudeurs, après avoir questé avec grande estude et science par les livres, en font monstre et…
    Sagesse, I, 40 (clabaudeur)
  3. Affin de se rendre vuide et net, comme une carte blanche, pour estre subject propre à y recevoir la teincture et les impressions de la sagesse.
    Sagesse, II, 1 (carte)
  4. Les despens montent plus que le principal ; c'est pescher, comme l'on dict, en filets d'or et de pourpre.
    Sagesse, I, 23 (pêcher [2])
  5. Provident et bien advisé.
    Sagesse, p. 318, dans LACURNE (provident, ente)
  6. Les meridionaux sont melancholiques, et, par ainsi, arrestés, constans, contemplatifs, ingenieux.
    Sagesse, I, 49 (arrêter)
  7. Les plus beaux et plus grands esprits sont les plus universels.
    Sagesse, II, 2 (universel, elle)
  8. Nous ne hayssons rien de ce que nous debvons ; car, s'il y a quelque chose à hayr en ce monde, c'est la hayne mesme.
    Sagesse, I, 27 (haine)
  9. Le peuple, nous entendons icy le vulgaire, la tourbe et lie populaire.
    Sagesse, I, 54 (tourbe [2])
  10. Ce qui n'est pas au deshonneur ny descry de la science, comme l'on pourroit penser, mais plustot à son honneur.
    Sagesse, Préf. de la 2<sup>e</sup> édit. (décri)
  11. … Fouillant et furettant par tous les trous, coings, recoings, destours, cachots et secrets, et non sans cause.
    Sagesse, I, 1 (cachot)
  12. Si vous leur dictes qu'ils excedent et prennent les choses à gauche, pour ne les entendre pas bien, ils n'en croiront rien.
    Sagesse, I, 41 (gauche)
  13. Dirai-je encore de tel qui est coiffé et meurt pour une qu'il sçait estre laide, vieille, souillée…
    Sagesse, I, 38 (coiffer)
  14. Les autres [désirs] sont outre nature, procedans de nostre opinion et fantaisie, artificiels, superflus, que nous pouvons, pour les distinguer par nom des autres, appeler cupidités.
    Sagesse, I, 24 (cupidité)
  15. Un tas de gens glorieux, resolus, affirmatifs, qui veulent regenter le monde et le mener à la baguette.
    Sagesse, II, 2 (baguette)
  16. Comme le bateau poussé par le vent et les avirons, qui bransle et marche inegalement, par secousses, boutées et bouffées.
    Sagesse, II, 3 (bouffée)
  17. Les depenses superflues et vaines sont odieuses aux subjects, qui murmurent qu'on en depouille mille pour en vestir un, que l'on piaffe de leur substance.
    Sagesse, p. 417, dans LACURNE (piaffer)
  18. … Les organes et instrumens, lesquels estant detraqués et desbauchés, l'ame ne peut bien et reiglement agir…
    Sagesse, I, 14 (débaucher)
  19. … Qu'elles sont bonnes ou mauvaises, utiles ou dommageables, à suyvre ou fuyr.
    Sagesse, I, 19 (dommageable)
  20. Or le patron et la regle pour estre homme de bien, c'est ceste nature mesme qui requiert absolument que le soyons.
    Sagesse, II, 3 (absolument)