Roger de RABUTIN, Comte de Bussy, dit BUSSY-RABUTIN, auteur cité dans le Littré

BUSSY-RABUTIN (1618-1693)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BUSSY-RABUTIN a été choisie.

96 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire amoureuse des Gaules 1665 12 citations
Roger de RABUTIN 52 citations

Quelques citations de Roger de RABUTIN, Comte de Bussy, dit BUSSY-RABUTIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 96 citations dans le Littré.

  1. Enfin voilà votre nièce sur le point de passer le pas [se marier].
    Lett. à Mme de Sév. 19 oct. 1675 (passer)
  2. Il avait mis à mal toutes les femmes qu'il avait entreprises.
    Hist. amour. des Gaules, dans GODEFROY, Lexique de Corneille. (entreprendre)
  3. J'ai dit dans notre généalogie, en parlant de vous [Mme de Sévigné], que vous étiez de ces gens qui ne devraient jamais mourir, comme il y en avait qui ne devaient jamais naître.
    dans SÉV. t. V, p. 544, éd. RÉGNIER (naître)
  4. Il fera bien de reprendre du poil de la bête.
    Lett. t. III, p. 462, dans POUGENS (poil)
  5. L'oisiveté, qui est, dit-on, la mère de tous les vices, l'est aujourd'hui d'une bonne action, puisqu'elle m'engage à vous écrire.
    Lett. t. IV, p. 292, dans POUGENS (oisiveté)
  6. Mettre quelqu'un désagréablement en jeu.
    dans RICHELET (désagréablement)
  7. Je ne vous dis pas que je vous aime ; cela s'en va sans dire.
  8. Qu'une fille soit grande ou qu'elle soit ragote.
    Lett. t. I, p. 84, dans POUGENS (ragot, ote [1])
  9. Il se voit des gens qui ont extraordinairement du mérite.
    Hist. amour. des Gaules, préface (extraordinairement)
  10. Sans l'espérance… qu'au sac de Paris… vous ne passerez que par mes mains, je crois que je déserterais.
    à Mme de Sévigné, 15 février 1649 (passer)
  11. Ne vous souvenez-vous pas, madame, de la physionomie funeste de ce grand homme [Turenne] ? du temps que je ne l'aimais pas, je disais que c'était une physionomie patibulaire.
    Lett. à Mme de Sév. 11 août 1675 (patibulaire)
  12. Vous êtes trop distraits, vous autres gens du monde ; vous n'appuyez pas sur les plaisirs comme nous autres ermites.
    Lett. à Mme de Sévigné, 15 mai 1670 (appuyer)
  13. J'étais tout près de vous faire une rabutinade, ma chère cousine, sur ce que je ne recevais pas la réponse que vous deviez à ma lettre du mois de janvier.
    à Mme de Sévigné, dans BESCHERELLE (rabutinade)
  14. Se trouvant plus heureux qu'il n'avait espéré, il [Caderousse] tâcha de profiter de sa bonne fortune ; Mlle de Toussi avait pour le moins autant d'impatience que lui de le satisfaire, mais elle avait les raisons du tablier, qui est un obstacle terrible pour les amants.
    France galante, p. 305, éd. POITEVIN, 1857 (tablier [2])
  15. L'embarras avec lequel je lui parlai l'obligea de me presser.
    dans RICHELET (embarras)
  16. Recommençons notre commerce, je suis prêt à vous prêter le collet.
    Lett. t. IV, p. 90, dans POUGENS (prêter)
  17. C'est la raison de le défendre contre l'injustice et le sort qu'on lui fait.
    Hist. amour. des Gaules, Préf. (raison)
  18. Au lieu de la lettre monosyllabe que je reçus de vous l'an passé, dans laquelle il y avait : oui.
    dans SÉV. t. I, p. 356, éd. RÉGNIER (monosyllabe)
  19. Vous voyez que notre aventure ne tomba pas à terre.
    Lett. t. III, p. 320, dans POUGENS (tomber)
  20. Il crut qu'on le voulait détacher de l'amour de sa maîtresse.
    dans RICHELET (détacher [2])