Roger de RABUTIN, Comte de Bussy, dit BUSSY-RABUTIN, auteur cité dans le Littré

BUSSY-RABUTIN (1618-1693)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BUSSY-RABUTIN a été choisie.

96 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire amoureuse des Gaules 1665 12 citations
Roger de RABUTIN 52 citations

Quelques citations de Roger de RABUTIN, Comte de Bussy, dit BUSSY-RABUTIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 96 citations dans le Littré.

  1. Vous êtes trop distraits, vous autres gens du monde ; vous n'appuyez pas sur les plaisirs comme nous autres ermites.
    Lett. à Mme de Sévigné, 15 mai 1670 (appuyer)
  2. Le même caprice qui fait faire des fortunes prodigieuses à de certaines gens, fait faire à d'autres de grandes disgrâces sans fondement,
    Lett. à Mme de Sévigné, 23 déc. 1670 (disgrâce)
  3. Il y avait encore un grand chapitre contre Mme de Brégy, qu'elle haïssait, parce qu'elle avait naturellement les traits du corps et de l'esprit que la duchesse [de Châtillon] n'avait que par artifice.
    Hist. amour. des Gaules, p. 172 (trait [1])
  4. Vous voyez que notre aventure ne tomba pas à terre.
    Lett. t. III, p. 320, dans POUGENS (tomber)
  5. Quand on lui offre son petit savoir-faire, son bien et sa vie.
    Lett. t. III. p. 142, dans POUGENS (petit, ite)
  6. Au lieu de la lettre monosyllabe que je reçus de vous l'an passé, dans laquelle il y avait : oui.
    dans SÉV. t. I, p. 356, éd. RÉGNIER (monosyllabe)
  7. Sans l'espérance… qu'au sac de Paris… vous ne passerez que par mes mains, je crois que je déserterais.
    à Mme de Sévigné, 15 février 1649 (passer)
  8. Je vous assure qu'à force de ne trouver que des riens qui vaille en son chemin, on devient rien qui vaille soi-même.
    Lett. t. II, p. 97, dans POUGENS (valoir)
  9. Il est surprenant de voir qu'ayant de l'agrément l'un pour l'autre, et un bon fond, il arrive de temps en temps des riottes entre nous deux.
    Lett. à Mme de Sévigné, 21 avr. 1670 (riotte)
  10. L'embarras avec lequel je lui parlai l'obligea de me presser.
    dans RICHELET (embarras)
  11. Il faut que j'aie une conversation avec Sa Majesté ; c'est le vin émétique pour moi.
    Lett. citée dans Gaz. méd. de Paris, 13 juin 1863, p. 377 (émétique)
  12. On dépeint votre embarquement le plus bas et le plus abject où se soit jamais mise une personne de votre qualité ; et on dit que votre ami exerce sur vous un empire tyrannique.
    Hist. amour. des Gaules, p. 164 (embarquement)
  13. Je considère qu'il ne se faut pas faire tenir à quatre, quand les gens reviennent de bonne grâce.
    dans SÉV. 20 janv. 1678, édit. RÉGNIER (quatre)
  14. Nous en aurions ici toute la joie imaginable : on vous y aime à qui mieux mieux.
    Lettres, t. II, p. 305 (mieux)
  15. Sa vision [de la grande Mademoiselle] était d'épouser M. le Prince, qui était marié, et dont la femme se portait bien.
    Hist. amour. des Gaules. (vision)
  16. Son savoir-faire nous garantira de leurs mauvais desseins.
    Lett. t. III, p. 103, dans POUGENS (savoir-faire)
  17. Et quoiqu'il fût [le chevalier de Gramont] moins honteux auprès des dames, il n'était pourtant pas plus pressant ; au contraire, pourvu qu'il pût baudir, faire dire dans le monde qu'il était amoureux… il ne se mettait guère en peine de la conclusion.
    Hist. am. p. 47, édit. Amsterdam, 1671 (baudir)
  18. Ne savez-vous pas qu'il faut prendre d'un méchant payeur ce que l'on peut ?
    Lett. t. III, p. 2, dans POUGENS (payeur, euse)
  19. Je me suis rendu dans la réplique que je vous ai faite ; je vous ai demandé la vie, vous me voulez tuer à terre, cela est un peu inhumain.
    à Mme de Sév. 31 août 1668, dans SÉV. t. I, p. 526, édit. RÉGNIER (terre)
  20. Hors de cela, elle lui accorda après deux ou trois conversations ce qu'une fille peut accorder honnêtement à un homme ; et il fut maître de ce que nous appelons en France la petite-oie.
    la France galante, p. 305, édit. POITEVIN, 1857 (oie)