Roger de RABUTIN, Comte de Bussy, dit BUSSY-RABUTIN, auteur cité dans le Littré

BUSSY-RABUTIN (1618-1693)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BUSSY-RABUTIN a été choisie.

94 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire amoureuse des Gaules 1665 12 citations
>Roger de RABUTIN 51 citations

Quelques citations de Roger de RABUTIN, Comte de Bussy, dit BUSSY-RABUTIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 94 citations dans le Littré.

  1. Comme c'est une personne extraordinaire, il est à propos d'en faire la description.
    dans RICHELET (description)
  2. Il avait mis à mal toutes les femmes qu'il avait entreprises.
    Hist. amour. des Gaules, dans GODEFROY, Lexique de Corneille. (entreprendre)
  3. Vous voyez que notre aventure ne tomba pas à terre.
    Lett. t. III, p. 320, dans POUGENS (tomber)
  4. Quoiqu'il est superflu de dire.
    Hist. amour. des Gaules, t. I, p. 50 (éd. in-12). (quoique)
  5. …On se prépara pour la chasse d'après-dînée, et l'on mit ordre d'avoir des concerts d'instruments pour le lendemain.
    Hist. amour. des Gaules, p. 196 (Amsterd. 1671). (ordre)
  6. L'honnête homme est un homme poli et qui sait vivre.
    Lett. à Corbinelli, 6 mars 1679, dans SÉV. t. V, p. 529, édit. RÉGNIER (honnête)
  7. Recommençons notre commerce, je suis prêt à vous prêter le collet.
    Lett. t. IV, p. 90, dans POUGENS (prêter)
  8. On dépeint votre embarquement le plus bas et le plus abject où se soit jamais mise une personne de votre qualité ; et on dit que votre ami exerce sur vous un empire tyrannique.
    Hist. amour. des Gaules, p. 164 (embarquement)
  9. … Ne recevant aucune réponse j'étais tout prêt à me plaindre de vous, quand j'ai appris que vous aviez failli à mourir ; sur cela j'ai bien changé de ton, et, au lieu des reproches que je vous préparais, je n'ai eu que de la tendresse et de la joie de vous savoir hors d'intrigue.
    Lett. à Mme de Sév. 9 mars 1676 (intrigue)
  10. Les femmes dont on ne parle point, c'est qu'elles font leurs affaires plus secrètement, et avec quelque malhonnête homme sans conséquence.
    Hist. amour. des Gaules, t. II, p. 52 (malhonnête)
  11. N'avez-vous point de honte de me mettre en état d'appréhender auprès de vous un misérable bourgeois ?
    dans RICHELET (misérable)
  12. On ne fait pas revenir les inconstants par des plaintes et des fracas.
    dans RICHELET (inconstant, ante)
  13. On m'écrivit que vous étiez à Paris… pour moi, je n'irai pas cette campagne.
    Lett. à Mme de Sévigné, 23 mai, 1667 (y [2])
  14. Ses déportements donnent prise à tout le monde.
    dans RICHELET (déportement)
  15. Se voyant éconduit et moqué, il ne garde plus de mesure.
    dans RICHELET (éconduit, uite)
  16. J'y étais allé en famille, qui fut aussi satisfaite de cette maison que moi.
    Lett. du 21 nov. 1666 (famille)
  17. Croyez-moi, soyons contents l'un de l'autre, et laissons les tracasseries à l'Amour, qui n'est qu'un ravaudeur.
    Lett. t. V, p. 362, dans POUGENS (ravaudeur, euse)
  18. Comme c'est une femme de grande prévoyance [Mme d'Elbeuf], elle a bien jugé qu'il [son mari] lui donnerait sujet de plainte quelque jour ; elle n'a pas attendu qu'elle primât ; et, entre nous, je crois que M. d'Elbeuf est sur la défensive.
    dans SÉV. n° 26, édit. RÉGNIER (primer [1])
  19. Je ne romps jamais en visière aux gens pour le bien, non plus que pour le mal que j'en veux dire.
    Lett. t. IV, p. 221, dans POUGENS (rompre)
  20. La dernière lettre que vous m'avez écrite avant celle que je reçus hier de vous, ma belle cousine, était du 20 mai de l'année passée, à quoi je répondis sur-le-champ, du 23 mai… et je réponds aujourd'hui à votre lettre du 6 de ce mois.
    Lett. à Mme de Sévigné, 9 juin 1668, dans SÉV. t. I, p. 501, édit. RÉGNIER (répondre)