Roger de RABUTIN, Comte de Bussy, dit BUSSY-RABUTIN, auteur cité dans le Littré

BUSSY-RABUTIN (1618-1693)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BUSSY-RABUTIN a été choisie.

94 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire amoureuse des Gaules 1665 12 citations
>Roger de RABUTIN 51 citations

Quelques citations de Roger de RABUTIN, Comte de Bussy, dit BUSSY-RABUTIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 94 citations dans le Littré.

  1. Il se voit des gens qui ont extraordinairement du mérite.
    Hist. amour. des Gaules, préface (extraordinairement)
  2. Je voudrais vous parler de tout ; Mais je fais mal et vers et prose, Et ne pousserais autre chose Que votre patience à bout.
    Lett. t. V, p. 21, dans POUGENS (pousser)
  3. N'avez-vous point de honte de me mettre en état d'appréhender auprès de vous un misérable bourgeois ?
    dans RICHELET (misérable)
  4. Mettre quelqu'un désagréablement en jeu.
    dans RICHELET (désagréablement)
  5. Ce que vous me mandez que nous sommes des taupes, et que la paix est quelquefois bonne et quelquefois la guerre, cela, dis-je, est du meilleur sens du monde.
    Lett. à Mme de Sév. 22 mars 1673 (taupe)
  6. Sa maison ne désemplit pas de Normands.
    dans RICHELET (désemplir)
  7. J'étais tout près de vous faire une rabutinade, ma chère cousine, sur ce que je ne recevais pas la réponse que vous deviez à ma lettre du mois de janvier.
    à Mme de Sévigné, dans BESCHERELLE (rabutinade)
  8. Quoique je me sois quelquefois en ma vie exposé à de pareilles aventures à celle du marquis d'Albret, j'ai toujours trouvé qu'on était bien sot de mourir ainsi ; mais il me le paraît aujourd'hui plus qu'il n'a jamais fait ; passe encore si on était assuré d'être aimé, mais mourir pour une guenipe !
    Lett. à Mme de SÉV. 12 août 1678 (dans SÉV. édit. RÉGNIER) (guenipe)
  9. Se trouvant plus heureux qu'il n'avait espéré, il [Caderousse] tâcha de profiter de sa bonne fortune ; Mlle de Toussi avait pour le moins autant d'impatience que lui de le satisfaire, mais elle avait les raisons du tablier, qui est un obstacle terrible pour les amants.
    France galante, p. 305, éd. POITEVIN, 1857 (tablier [2])
  10. Le soir, comme on se retirait [à une partie de chasse], il s'éleva un petit vent qui obligea Mlle de Fontange de quitter sa capeline ; elle fit attacher sa coiffure par un ruban dont les nœuds tombaient sur le front, et cet ajustement de tête plut si fort au roi, qu'il la pria de ne se coiffer point autrement de tout ce soir ; le lendemain toutes les dames de la cour parurent coiffées de la même manière ; voilà l'origine de ces grandes coiffures qu'on porte encore, et qui, de la cour de France, ont passé dans presque toutes les cours de l'Europe,
    la France gal. (fontange)
  11. C'est la raison de le défendre contre l'injustice et le sort qu'on lui fait.
    Hist. amour. des Gaules, Préf. (raison)
  12. Elle ne cherchait qu'à faire diversion à sa douleur.
    dans RICHELET (diversion)
  13. Quand on pense aussi agréablement que vous, il est doux d'avoir quelqu'un à qui parler, qui vous entende.
    Lett. t. III, p. 92, dans POUGENS (parler [1])
  14. Ne vous souvenez-vous pas, madame, de la physionomie funeste de ce grand homme [Turenne] ? du temps que je ne l'aimais pas, je disais que c'était une physionomie patibulaire.
    Lett. à Mme de Sév. 11 août 1675 (patibulaire)
  15. Il y a des erreurs agréables qui valent mieux que ce qu'on appellerait le désabusement.
    dans RICHELET (désabusement)
  16. Nous autres malheureux sommes fort délicats et tout près d'être sur le pied gauche ; nous prenons les moindres négligences pour un oubli.
    Lett. t. IV, p. 8, dans POUGENS (pied)
  17. Je vous ai trouvée bien à redire depuis quinze jours.
    15 sept. 1677 (redire)
  18. Le mérite de cette situation [le domaine de Chaseu] …augmente tous les jours par les propretés dont je l'embellis.
    à Mme de Sév. 19 déc. 1686 (propreté)
  19. Elle s'efforça de parler pour cacher son désordre.
    dans RICHELET (désordre)
  20. Il est surprenant de voir qu'ayant de l'agrément l'un pour l'autre, et un bon fond, il arrive de temps en temps des riottes entre nous deux.
    Lett. à Mme de Sévigné, 21 avr. 1670 (riotte)