Edme BOURSAULT, auteur cité dans le Littré

BOURSAULT (1638-1701)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURSAULT a été choisie.

258 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ésope à la cour 1701 57 citations
Fables d'Ésope 1683 78 citations
Le Mercure galant ou la Comédie sans titre 1685 28 citations
Les mots à la mode : petite comédie augmentée de quantité de vers qui n'ont pas été dits sur le théâtre 1694 34 citations
Lettres nouvelles de Monsieur Boursault : Accompagnées de fables, de remarques, de bons mots et d'autres particularitez aussi agréables qu'utiles, avec sept lettres amoureuses d'une dame à un cavalier 1697 40 citations

Quelques citations de Edme BOURSAULT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 258 citations dans le Littré.

  1. Je vous ferai sentir ce que pèsent mes coups.
    le Merc. gal. I, 3 (peser)
  2. En un mot comme en cent, je ne puis faire mieux.
    Fables d'Ésope, V, I (mot)
  3. Que d'éloges charmants cousus les uns aux autres !
    Merc. gal. IV, 3 (cousu, ue)
  4. Que ferez-vous de cette chose, de cette personne, c'est-à-dire à quoi vous servira-t-elle ? Que ferait-il de moi ? que ferais-je de lui ?
    Ésope à la cour, IV, 1 (faire [1])
  5. Si, pour votre noblesse, il vous manque des titres, Il faudra recourir à quelques vieilles vitres, Où nous ferons entrer d'une adroite façon Une devise antique avec votre écusson.
    F. d'Ésope, III, 4 (noblesse)
  6. Pour peu qu'en ce métier on ait le vent en poupe…
    Fabl. d'És. v, 4 (vent)
  7. Pour celui qui sur tout pince, lésine, rogne.
    Fables d'Ésope, I, 2 (lésiner)
  8. J'ai loué cet habit pour paraître un peu brave.
    Ésope à la cour, III, 5 (brave)
  9. Combien un financier, pour être en équipage, De zéros criminels remplit-il une page?
    Fabl. d'És. IV, 3 (zéro)
  10. Mais un roi doit toujours récompenser en roi.
    Ésope à la cour, v, 7 (récompenser)
  11. Est-ce ma faute à moi, si madame l'emboise ?
    Mots à la mode, sc. 15 (en 1694). (emboiser)
  12. La conversation me paraît un peu sèche.
    Fabl. d'Ésope, III, 3 (sec, sèche)
  13. Comme tu m'as souvent dit que je ne valais pas grand'chose.
    Lett. nouv. t. III, p. 247, dans POUGENS (valoir)
  14. Ce qu'elle vous en dit est assurément vrai ; Je puis vous en parler de science certaine.
    Fabl. d'Ésope, I, 3 (science)
  15. Adieu, quand vous voudrez, nous hausserons le coude ; Si je vous y tenais, nous boirions à ravir.
    Fabl. d'Ésope, I, 6 (hausser)
  16. Il est malicieux comme un petit dragon.
    Fabl. d'Ésope, III, 6 (malicieux, euse)
  17. Quand il vint s'établir dans son gouvernement, Il avait pour cortége un laquais seulement.
    Fabl. d'És. II, 5 (gouvernement)
  18. Isolés ! ah ! messieurs, le joli mot ! il charme ; Qui jamais avant elle, à l'âge où la voilà, Avec tant de justesse a placé ce mot-là ?
    Mots à la mode, sc. 8 (isolé, ée)
  19. Il a martel en tête ; je ne me souviens point de l'avoir vu dans une telle perplexité.
    Lett. nouv. t. II, p. 416 (perplexité)
  20. Des pousse-culs l'arrêtent prisonnier.
    Mots à la mode, sc. 14 (pousse-cul)