Edme BOURSAULT, auteur cité dans le Littré

BOURSAULT (1638-1701)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURSAULT a été choisie.

258 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ésope à la cour 1701 57 citations
Fables d'Ésope 1683 78 citations
Le Mercure galant ou la Comédie sans titre 1685 28 citations
Les mots à la mode : petite comédie augmentée de quantité de vers qui n'ont pas été dits sur le théâtre 1694 34 citations
Lettres nouvelles de Monsieur Boursault : Accompagnées de fables, de remarques, de bons mots et d'autres particularitez aussi agréables qu'utiles, avec sept lettres amoureuses d'une dame à un cavalier 1697 40 citations

Quelques citations de Edme BOURSAULT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 258 citations dans le Littré.

  1. Celui-ci, d'une énigme ayant trouvé le mot, Se croit un grand génie et souvent n'est qu'un sot.
    Merc. gal. I, 1 (énigme)
  2. Voyez pour quel sujet le sot nous interrompt ; Dis qu'elles n'y sont pas. - Champagne : J'ai dit qu'elles y sont.
    Mots à la mode, sc. 9 (y [2])
  3. Fraîche comme un gardon, droite comme une perche.
    Mots à la mode. sc. 15 (gardon)
  4. Que d'éloges charmants cousus les uns aux autres !
    Merc. gal. IV, 3 (cousu, ue)
  5. Mordié ! je me bats l'œil du Mercure et de toi.
    Merc. gal. IV, 6 (œil)
  6. Ses égards sont pour lui par delà le respect.
    Fabl. d'Ésope, II, 2 (delà)
  7. Et qui ne sert de rien à la chose publique, Ne vaut pas un zéro qui n'a rien devant soi.
    Lett. nouv. t. III, p. 393, dans POUGENS (zéro)
  8. Je jure de ne plus mettre Tous mes œufs dans un panier.
    Lett. nouv. t. III, p. 394, dans POUGENS (œuf)
  9. Je vous crois trop bon sens pour lui faire un appel ; Ésope sur le pré serait un beau spectacle !
    Fabl. d'Ésope, IV, 1 (pré [1])
  10. Me voilà sans défense en proie à vos appas, Ma belle enfant ; mon cœur a beaucoup de faiblesse, Un coup d'œil m'assassine ou tout au moins me blesse.
    Fables d'Ésope, I, 3 (faiblesse)
  11. Monsieur, si vous saviez comme il me tarabuste.
    Fabl. d'És. III, 6 (tarabuster)
  12. Il faut dire fatals et navals, c'est la règle.
    Mercure galant, IV, 7 (naval, ale)
  13. On dit que la noblesse a la vertu pour mère ; S'il est vrai, ses enfants ne lui ressemblent guère.
    Ésope à la cour, IV, 4 (noblesse)
  14. Je sais combien d'argent vous coûte votre office, Et comment aujourd'hui s'exerce la justice.
    Mots à la mode, sc. 1 (office [1])
  15. …Je suis garçon ; le ciel m'a fait la grâce, De même qu'au phénix, d'être seul de ma race.
    Ésope à la cour, IV, 5 (garçon)
  16. Qui voit-on aujourd'hui, distingué du commun, Appeler de ses gens, qui ne dise : hé quelqu'un !
    Mots à la mode, sc. 3 (quelqu'un, une)
  17. Si jamais on a vu quelqu'un dont la présence ait été un trouble-fête.
    Lett. nouv. t. II, p. 414, dans POUGENS (trouble-fête)
  18. Et l'intervalle est bref de faussaire à pendu.
    Fables d'Ésope, III, 4 (pendu, ue)
  19. … Hâtez le conjungo ; Tous deux, jeunes, bien faits, vous vivrez à gogo.
    dans le Dict. de DOCHEZ (conjungo)
  20. Et même elle refuse, étant fort enrhumée, De prendre un lavement lorsqu'il sent la fumée.
    Merc. gal. I, 1 (lavement)