Edme BOURSAULT, auteur cité dans le Littré

BOURSAULT (1638-1701)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURSAULT a été choisie.

258 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ésope à la cour 1701 57 citations
Fables d'Ésope 1683 78 citations
Le Mercure galant ou la Comédie sans titre 1685 28 citations
Les mots à la mode : petite comédie augmentée de quantité de vers qui n'ont pas été dits sur le théâtre 1694 34 citations
Lettres nouvelles de Monsieur Boursault : Accompagnées de fables, de remarques, de bons mots et d'autres particularitez aussi agréables qu'utiles, avec sept lettres amoureuses d'une dame à un cavalier 1697 40 citations

Quelques citations de Edme BOURSAULT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 258 citations dans le Littré.

  1. Que ferais-je à la cour, moi qui ne suis, seigneur, Hypocrite, jaloux, médisant, ni flatteur ?
    Ésope à la cour, V, 3 (ni)
  2. Une faute impunie en fait commettre deux.
    Ésope a la cour, V, 6 (impuni, ie)
  3. Le sommeil, qui m'oblige de finir ma lettre plus tôt que je ne voudrais, vous sauve une mercuriale dont vous n'êtes pourtant pas quitte.
    Lett. nouv. t. III, p. 166, dans POUGENS (mercuriale [1])
  4. Je vous ferai sentir ce que pèsent mes coups.
    le Merc. gal. I, 3 (peser)
  5. être aujourd'hui grandeur et demain petitesse, C'est le commun destin des grands par cas fortuit.
    Ésope, dans RICHELET (petitesse)
  6. Ces blasons frauduleux, ajoutés à des vitres, Contre les droits du roi font autant de faux titres.
    Fables d'Ésope, III, 4 (vitre)
  7. Adieu, quand vous voudrez, nous hausserons le coude ; Si je vous y tenais, nous boirions à ravir.
    Fabl. d'Ésope, I, 6 (hausser)
  8. L'un contrôleur d'exploits, et l'autre rat de cave.
    Fabl. d'És. IV, 5 (rat [2])
  9. Et l'intervalle est bref de faussaire à pendu.
    Fables d'Ésope, III, 4 (pendu, ue)
  10. Mais un roi doit toujours récompenser en roi.
    Ésope à la cour, v, 7 (récompenser)
  11. Si quelqu'un par hasard d'un mauvais caractère S'y trouve si bien peint qu'il soit presque parlant.
    Ésope à la cour, Prologue. (parlant, ante)
  12. Il n'est vice si bas Que n'ait le godenot que je ne nomme pas.
    Fabl. d'És. I, 4 (godenot)
  13. Je n'ai jamais cherché à violenter votre inclination.
    Lett. nouv. t. II, p. 121, dans POUGENS (violenter)
  14. L'un est un bon marchand à grand'porte cochère, Où l'étoffe par aune est d'un écu plus chère.
    Mots à la mode, sc. 4 (porte [1])
  15. Je me charge du soin de les rapatrier.
    Mots à la mode, sc. 15 (rapatrier [2])
  16. J'enrage de bon cœur, quand je vois un trigaud Qui souffle tout ensemble et le froid et le chaud.
    Merc. gal. IV, 6 (trigaud, aude)
  17. Madame l'avocate est assez téméraire Pour aller du même air que va la conseillère.
    Fables d'Ésope, IV, 3 (conseiller, ère [2])
  18. Hippolyte : Mais il m'aime, tu vois. - Jacinte : Lui ! tarare pon-pon !
    les Deux Nicandres, I, 4 (tarare [1])
  19. Les yeux vifs, le teint frais, la face rubiconde, Vous ferez, j'en suis sûr, l'épitaphe du monde.
    Ésope à la cour, IV, 2 (épitaphe)
  20. L'ordinaire destin des beautés difficiles Est d'avoir des retours de chagrins inutiles.
    Ésope à la cour, I, 4 (difficile)