Edme BOURSAULT, auteur cité dans le Littré

BOURSAULT (1638-1701)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURSAULT a été choisie.

258 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ésope à la cour 1701 57 citations
Fables d'Ésope 1683 78 citations
Le Mercure galant ou la Comédie sans titre 1685 28 citations
Les mots à la mode : petite comédie augmentée de quantité de vers qui n'ont pas été dits sur le théâtre 1694 34 citations
Lettres nouvelles de Monsieur Boursault : Accompagnées de fables, de remarques, de bons mots et d'autres particularitez aussi agréables qu'utiles, avec sept lettres amoureuses d'une dame à un cavalier 1697 40 citations

Quelques citations de Edme BOURSAULT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 258 citations dans le Littré.

  1. Dites que le second [Ésope], bâti tout de travers, Est le plus laid mâtin qu'ait produit l'univers.
    Fabl. d'Ésope, I, 4 (mâtin)
  2. Mais les coups éloignés ne vous émeuvent point ; Il faut vous les tirer plus à brûle-pourpoint.
    Ésope à la cour, IV, 2 (pourpoint)
  3. Si je suis par vos soins à l'abri de la hart, Du butin que j'ai fait vous aurez votre part.
    Merc. gal. II, 4 (hart)
  4. Il ne s'est jamais vu fille mieux élevée.
    Fabl. d'Ésope, III, 1 (voir)
  5. Nous sommes dans un siècle où chacun veut s'enfler ; D'une vanité sotte on cherche à se gonfler.
    Fables d'Ésope, IV, 2 (gonfler)
  6. Je ne puis souffrir qu'au commencement d'une carrière où l'on ne marche encore qu'à tâtons, on prétende avoir atteint ceux qui sont au bout.
    Lett. nouv. t. II, p. 71, dans POUGENS (tâtons (à))
  7. Comme tu m'as souvent dit que je ne valais pas grand'chose.
    Lett. nouv. t. III, p. 247, dans POUGENS (valoir)
  8. Je jure de ne plus mettre Tous mes œufs dans un panier.
    Lett. nouv. t. III, p. 394, dans POUGENS (œuf)
  9. Tant pis ! il se fera lapider par les dames.
    Mots à la mode, sc. 8 (lapider)
  10. Tâchons d'avoir du bien qui ne coure aucun risque ; Un grand fonds de vertu rarement se confisque.
    dans RICHELET (confisquer)
  11. Et pour notre patron une somme de tant.
    Ésope à la cour, IV, 5 (tant)
  12. J'aime mieux être seul et dans l'inaction Que de mésallier ma conversation.
    Fables d'Ésope, I, 6 (inaction)
  13. Mais n'oubliez jamais, si j'obtiens votre grâce, Qu'eussions-nous l'un et l'autre encor plus de pouvoir, Nous sommes des jetons que le roi fait valoir.
    Ésope à la cour, II, 5 (jeton)
  14. Voilà la culebute, et là le mousquetaire.
    les Mots à la mode, sc. 15 (mousquetaire)
  15. Voyez pour quel sujet le sot nous interrompt ; Dis qu'elles n'y sont pas. - Champagne : J'ai dit qu'elles y sont.
    Mots à la mode, sc. 9 (y [2])
  16. Tu me dis des injures exprès pour voir si je me mettrai en colère ; mais tu ne tiens rien.
    Lett. nouv. t. III, p. 169, dans POUGENS (tenir)
  17. Je compose le baume et le grand mithridate.
    Médecin volant, sc. 7 (mithridate)
  18. J'ai fait ce que j'ai pu pour le mettre en estime [mon mari, un tabellion] ; Conseillère à la cour, présidente à mortier, Faisaient moins de fracas que moi dans mon quartier.
  19. L'ordinaire destin des beautés difficiles Est d'avoir des retours de chagrins inutiles.
    Ésope à la cour, I, 4 (difficile)
  20. Fraîche comme un gardon, droite comme une perche.
    Mots à la mode. sc. 15 (gardon)