Edme BOURSAULT, auteur cité dans le Littré

BOURSAULT (1638-1701)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURSAULT a été choisie.

258 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ésope à la cour 1701 57 citations
Fables d'Ésope 1683 78 citations
Le Mercure galant ou la Comédie sans titre 1685 28 citations
Les mots à la mode : petite comédie augmentée de quantité de vers qui n'ont pas été dits sur le théâtre 1694 34 citations
Lettres nouvelles de Monsieur Boursault : Accompagnées de fables, de remarques, de bons mots et d'autres particularitez aussi agréables qu'utiles, avec sept lettres amoureuses d'une dame à un cavalier 1697 40 citations

Quelques citations de Edme BOURSAULT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 258 citations dans le Littré.

  1. Et l'intervalle est bref de faussaire à pendu.
    Fables d'Ésope, III, 4 (pendu, ue)
  2. Il ne voulut jamais qu'il [son cheval] fût à la voirie.
    Lett. nouv. t. II, p. 294, dans POUGENS (voirie)
  3. Il a martel en tête ; je ne me souviens point de l'avoir vu dans une telle perplexité.
    Lett. nouv. t. II, p. 416 (perplexité)
  4. Si je suis par vos soins à l'abri de la hart, Du butin que j'ai fait vous aurez votre part.
    Merc. gal. II, 4 (hart)
  5. On dit que la noblesse a la vertu pour mère ; S'il est vrai, ses enfants ne lui ressemblent guère.
    Ésope à la cour, IV, 4 (noblesse)
  6. Un avis d'importance qui doit enjoliver votre Mercure.
    Merc. gal. II, 7 (enjoliver)
  7. Souvenez-vous que vous avez promis de me l'apprendre sur la foi du secret.
    Lett. nouv. t. II, p. 329, dans POUGENS (secret [2])
  8. Si je n'obéis pas, j'ai mon sac et mes quilles.
    Lett. nouv. t. III, p. 356, dans POUGENS (sac [1])
  9. Ce monsieur le commis a l'air patibulaire.
    Merc. gal. II, 1 (patibulaire)
  10. Mettez-vous dans la tête Que frauder la gabelle est un mot plus honnête.
    Merc. gal. II, 4 (frauder)
  11. Représentez-vous, s'il vous plaît (et que votre modestie ne triche point), les grâces dont je vous suis redevable.
    Lett. nouv. t. II, p. 119, dans POUGENS (tricher)
  12. J'enrage de bon cœur, quand je vois un trigaud Qui souffle tout ensemble et le froid et le chaud.
    Merc. gal. IV, 6 (trigaud, aude)
  13. être aujourd'hui grandeur et demain petitesse, C'est le commun destin des grands par cas fortuit.
    Ésope, dans RICHELET (petitesse)
  14. J'ennoblis, en payant, d'opulents roturiers ; Je leur fais des aïeux de quinze ou seize races.
    Fabl. d'Ésope, III, 4 (race)
  15. Bon ! c'est bien à la cour que l'on a du scrupule ? On cherche à s'avancer…
    Ésope à la cour, IV, 2 (scrupule)
  16. Suffit d'être enrôlé dans la gentilhommaille Pour être convaincu de n'avoir pas de maille [monnaie].
    Mots à la mode, sc. 12 (gentilhommaille)
  17. Pour celui qui sur tout pince, lésine, rogne.
    Fables d'Ésope, I, 2 (lésiner)
  18. Pour peu qu'en ce métier on ait le vent en poupe…
    Fabl. d'És. v, 4 (vent)
  19. Il ne s'est jamais vu fille mieux élevée, Jeunesse si docile et si bien cultivée.
    Fabl. d'Ésope, III, 1 (élevé, ée)
  20. Quoi ! le seigneur Ésope en croit donc être quitte, Pour m'avoir en passant daigné rendre visite ; Et son zèle se borne à me voir une fois, Après s'être éclipsé pendant cinq ou six mois.
    Ésope à la cour, I, 4 (éclipser)