Edme BOURSAULT, auteur cité dans le Littré

BOURSAULT (1638-1701)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURSAULT a été choisie.

258 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ésope à la cour 1701 57 citations
Fables d'Ésope 1683 78 citations
Le Mercure galant ou la Comédie sans titre 1685 28 citations
Les mots à la mode : petite comédie augmentée de quantité de vers qui n'ont pas été dits sur le théâtre 1694 34 citations
Lettres nouvelles de Monsieur Boursault : Accompagnées de fables, de remarques, de bons mots et d'autres particularitez aussi agréables qu'utiles, avec sept lettres amoureuses d'une dame à un cavalier 1697 40 citations

Quelques citations de Edme BOURSAULT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 258 citations dans le Littré.

  1. Ébloui du nouvel éclat Dont sa vanité fait parade.
    Lett. nouv. t. II, p. 307, dans POUGENS (parade)
  2. À son appartement je vais voir s'il est jour, Savoir s'il est visible, et lui faire ma cour.
    Fabl. d'Ésope, I, 1 (visible)
  3. Il a martel en tête ; je ne me souviens point de l'avoir vu dans une telle perplexité.
    Lett. nouv. t. II, p. 416 (perplexité)
  4. Enfin, la panse pleine et toute rebondie, Elle [la belette] a peur d'être prise en ce flagrant délit.
    Fables d'Ésope, I, 2 (flagrant, ante)
  5. Que ferez-vous de cette chose, de cette personne, c'est-à-dire à quoi vous servira-t-elle ? Que ferait-il de moi ? que ferais-je de lui ?
    Ésope à la cour, IV, 1 (faire [1])
  6. Pour celui qui sur tout pince, lésine, rogne.
    Fables d'Ésope, I, 2 (lésiner)
  7. [Paroles] qu'apparemment on ne saura pas à Langres, où il y a d'assez bons vivants pour se réjouir des naïvetés du mort ; les mots de bons vivants, qui me viennent d'échapper, ne sont pas du beau style ; je l'ai senti en écrivant.
    Lett. nouv. t. II, p. 297, dans POUGENS (vivant, ante)
  8. Ces bras te deviendront ou fatals ou fataux.
    Merc. galant. IV, 7 (fatal, ale)
  9. Dame ! je ne sais pas si bien mentir que vous.
    Merc. gal. I, 3 (dame [2])
  10. Elle aimerait mieux que son enfant mourût sans baptême que d'être parpaillot.
    Lett. nouv. t. III, p. 498, dans POUGENS (parpaillot, ote)
  11. Ne désunissez point deux cœurs faits l'un pour l'autre.
    Fabl. d'Ésope, III, 3 (désunir)
  12. Qui voit-on aujourd'hui, distingué du commun, Appeler de ses gens, qui ne dise : hé quelqu'un !
    Mots à la mode, sc. 3 (quelqu'un, une)
  13. Une longue cornette, ainsi qu'on nous en voit, D'une dentelle fine et d'environ un doigt, Est une jardinière.
    Mots à la mode, sc. 15 (jardinier, ière [1])
  14. Mis dehors, pas le sou ; ne savoir chez qui vivre.
    les Deux Nicandres, I, 10 (sou)
  15. Un avis d'importance qui doit enjoliver votre Mercure.
    Merc. gal. II, 7 (enjoliver)
  16. Celui-ci, d'une énigme ayant trouvé le mot, Se croit un grand génie et souvent n'est qu'un sot.
    Merc. gal. I, 1 (énigme)
  17. Le bel honneur au roi, d'avoir à son service Le pressis, l'élixir de toute la malice.
    Fables d'Ésope, IV, 5 (élixir)
  18. J'ai loué cet habit pour paraître un peu brave.
    Ésope à la cour, III, 5 (brave)
  19. Notre ville demande un nouveau gouverneur. - Et la raison ? - Le nôtre est devenu trop riche ; On ne peut tant gagner à moins que l'on ne triche.
    Fabl. d'Ésope, II, 5 (gouverneur)
  20. Ce monsieur le commis a l'air patibulaire.
    Merc. gal. II, 1 (patibulaire)