Louis BOURDALOUE, auteur cité dans le Littré

BOURDALOUE (1632-1704)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURDALOUE a été choisie.

1808 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dominicales 343 citations
Exhorations 146 citations
Pensées 481 citations
Sermons pour le Carême 96 citations

Quelques citations de Louis BOURDALOUE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1808 citations dans le Littré.

  1. Un vrai humble est aussi soigneux de cacher son humilité que toutes ses autres vertus.
    Pensées, t. II, p. 147 (humble)
  2. Est-il donc permis de se mettre si aisément au hasard de la violer, cette justice qu'on ne connaît pas, et qui peut être toute pour une partie adverse que l'on accable ?
    Pensées, t. II, p. 260 (accabler)
  3. Tant que vous serez inflexibles pour vos frères, n'espérez pas que Dieu jamais se laisse fléchir en votre faveur.
    Sermons, 21<sup>e</sup> dim. après la Pentec. Dominic. t. IV, p. 298 (inflexible)
  4. Auriez-vous cru, mes chers auditeurs, que dans ce reproche de la conscience il y eût tant d'avantages et tant de trésors renfermés ?
    9<sup>e</sup> dim. après la Pentecôte, Dominic. t. III, p. 143 (reproche)
  5. Il ne vous connaît plus ; et comment vous connaîtrait-il, puisque, infatué de sa nouvelle grandeur, il ne se connaît plus lui-même ?
    Pensées, t. II, p. 304 (infatué, ée)
  6. Voilà comment cet esprit séducteur s'insinue, comment il introduit le péché dans les âmes.
    5<sup>e</sup> dim. après l'Épiph. Dominic. t. I, p. 218 (séducteur, trice)
  7. A prendre la chose absolument, je sais quelle est la vertu du sacrement de pénitence.
    Pensées, t. III, p. 219 (absolument)
  8. On dirait qu'il a du zèle pour moi, mais ce n'est qu'une idole et qu'une vaine montre de zèle.
    5<sup>e</sup> dimanche après la Pentecôte, Dominic. t. II, p. 742 (montre)
  9. On délibérait en plein sénat s'il fallait admettre un dieu dans le Capitole ou non.
    Dim. de la Quinquagésime, t. I, p. 450 (non)
  10. Quoi qu'en pense le monde, Dieu ne manque point encore de vrais serviteurs.
    7<sup>e</sup> dim. après la Pentecôte, Dominic. t. III, p. 79 (serviteur)
  11. Une volonté indocile qui ne peut s'accoutumer au joug.
    Pensées, t. II, p. 74 (accoutumer)
  12. Infortunés que vous êtes, vous avez abandonné la loi de votre Dieu, et c'est ce qui vous a perdus.
    ib. p. 168 (que [1])
  13. Les pécheurs ordinaires se perdent par un excès de confiance ; mais les libertins et les impies déclarés se perdent par un défaut de confiance.
    Exhort. sur la trah. de Judas, t. I, p. 450 (perdre)
  14. Ni l'obscurcissement du soleil, ni la chute des étoiles, ni tous les autres signes, avant-coureurs du jugement dernier.
    Jugem. dern. 2<sup>e</sup> avent, p. 333 (obscurcissement)
  15. Je ne rougis pas de prévenir même l'ennemi qui m'a outragé.
    Resp. hum. 2<sup>e</sup> avent, p. 403 (prévenir)
  16. Au milieu de sa prospérité et jusque dans le plus agréable sentiment de ce bonheur humain dont il jouit, il y a toujours un ver de la conscience qui…
    ib. p. 405 (agréable)
  17. On n'y regarde plus, ce semble, le mariage comme une chose sacrée, mais comme une affaire temporelle, et comme une pure négociation.
    2<sup>e</sup> dim. après l'Épiphan. Dominic. t. I, p. 68 (mariage)
  18. Cette charité que pratiqua sur la croix le fils de Dieu, notre Sauveur et notre divin exemplaire.
    Serm. 21<sup>e</sup>, Dim. après la Pentecôte, Dominic. t. IV, p. 301 (exemplaire [2])
  19. Des athées confirmés dans leurs désordres.
    Car. I, Religion chrétienne, 285 (confirmé, ée)
  20. Qui nous retrace dans le souvenir comment il a quitté le sein de son père et il s'est abaissé jusqu'à nous.
    Pensées, t. III, p. 300 (abaisser)