Louis BOURDALOUE, auteur cité dans le Littré

BOURDALOUE (1632-1704)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURDALOUE a été choisie.

1808 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dominicales 343 citations
Exhorations 146 citations
Pensées 481 citations
Sermons pour le Carême 96 citations

Quelques citations de Louis BOURDALOUE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1808 citations dans le Littré.

  1. On se fait aisément de fausses consciences ; on étouffe tous les remords du péché.
    Pensées, t. I, p. 16 (conscience)
  2. Il avait, en livrant des combats, en remportant des victoires, en domptant de fières nations, étendu les limites de son empire.
    2<sup>e</sup> dim. après Pâq. Dominic. t. II, p. 36 (limite)
  3. Quand il [Jésus-Christ] comparera tous ces principes de détachement de soi-même, de renoncement à soi-même, avec nos injustices, avec nos vengeances, avec nos sensualités.
    1er avent, Jugem. dern. p. 59 (sensualité)
  4. Combien d'âmes saintes et prédestinées ont souffert là-dessus les mêmes attaques que les plus déclarés impies !
    15<sup>e</sup> dim. après la Pent. Dom. t. III, p. 451 (déclaré, ée)
  5. Un homme gémit de l'esclavage où il est [de ses passions] ; et un fonds d'équité, de droiture, de conscience qu'il a dans l'âme, lui fait désirer cent fois de secouer le joug et de s'affranchir d'une telle tyrannie.
    Pensées, t. I, p. 229 (affranchir)
  6. Le prix de la victime augmente le prix du sacrifice.
    Pensées, t. II, p. 421 (victime)
  7. On veut avoir un compte exact des moindres dépenses que font les domestiques, et on ne prend nullement garde au déchet de leur piété et à la ruine entière de leur religion.
    Serm. Dim. t. II, p. 33 (déchet)
  8. Plût au ciel que, dès l'âge le plus tendre et dès les premières années de la vie, on travaillât à se purifier de la sorte !
    Pensées, t. I, p. 367 (âge)
  9. Ce sont des arbres transplantés : s'il n'y a point de suc dans la terre pour les nourrir, si c'est pour eux une terre sèche, y prendront-ils racine ?
    Exhort. char. env. les nouv. cathol. t. I, p. 136 (transplanté, ée)
  10. Ils croient et pour cela ils agissent ; et, parce qu'ils agissent, leur foi croît à mesure.
    ib. p. 178 (agir)
  11. Pourquoi, dit un riche, ne me sera-t-il pas permis d'accroître mon fonds, et pourquoi, payant bien ce que j'acquiers, n'aurai-je pas droit de m'étendre ?
    Carême, II, Richesses, 14 (étendre)
  12. C'est ce qu'avait si bien compris le prophète royal.
    Serm. 20<sup>e</sup> dim. après la Pentec. Domin. t. IV, p. 226 (prophète)
  13. Enfants des hommes, que vous êtes vains, en recherchant, comme vous faites, la vanité !
    Pensées, t. II, p. 203 (rechercher)
  14. Je reprends, et je vous prie de me suivre.
    Myst. Passion de J. C. t. I, p. 255 (suivre)
  15. Hélas ! combien se sont liés et accordés ensemble aux dépens du pauvre et de l'innocent.
    ib. p. 304 (accorder)
  16. Qualifiant les choses comme il nous plaît, traitant de bagatelles et de rien ce qui est essentiel au salut.
    Serm. 24<sup>e</sup> dim. après la Pentecôt. Domin. t. IV, p. 444 (qualifier)
  17. Je ne suis pas sûr de ceux qui sont les maîtres et les distributeurs des grâces.
    Sur la récomp. des saints, 1er avent, p. 9 (distributeur, trice)
  18. Le psaume CV, où le prophète rapporte que les Juifs, séduits par les nations étrangères, conduisaient eux-mêmes leurs propres enfants aux pieds des idoles, et les immolaient aux démons.
    Pensées, t. II, p. 376 (rapporter)
  19. Les péchés qu'il commet [le prêtre] contractent une indignité personnelle par la sainteté de son état.
    Exhort. dign. et dev. des prêtres, t. I, p. 374 (indignité)
  20. C'est ainsi qu'il abat de leur trône les potentats qui se confiaient en leur pouvoir.
    ib. p. 143 (abattre)