Louis BOURDALOUE, auteur cité dans le Littré

BOURDALOUE (1632-1704)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURDALOUE a été choisie.

1808 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dominicales 343 citations
Exhorations 146 citations
Pensées 481 citations
Sermons pour le Carême 96 citations

Quelques citations de Louis BOURDALOUE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1808 citations dans le Littré.

  1. Il n'est pas possible que j'entre jamais dans la voie de Dieu ou que je m'y établisse, si je ne me défais de cette honte mondaine.
    Exhort. sur la flagel. de J. C. (défaire)
  2. Ces grâces stériles qui, quoique infuses de Dieu, ne rendent l'homme ni plus juste ni plus agréable à Dieu.
    5<sup>e</sup> dim. après Pâq. Dominic. t. II, p. 217 (infus, use)
  3. L'Église donne aux prêtres qui nous assistent tous les pouvoirs ; elle ne se réserve rien, et elle leur confère toute sa juridiction pour pardonner et pour absoudre.
    Pensées, t. II, p. 311 (absoudre)
  4. C'est dans le grand monde qu'on trouve ces dévotions aisées et commodes, ces dévotions que l'on veut accorder avec les maximes du siècle.
    Exhort. Ste Thér. t. I, p. 304 (dévotion)
  5. Quand ils [les domestiques] vous voient vous trouver à des rendez-vous dont ils ont le secret, et dont ils connaissent l'abominable mystère…
    Serm. Dim. t. II, p. 20, Soin des domestiques. (rendez-vous)
  6. Dès que les Juifs commencèrent à manger des fruits de cette terre abondante où ils entrèrent en sortant du désert, la manne qui les avait jusque-là nourris ne tomba plus du ciel.
    Pensées, t. I, p. 457 (manne [1])
  7. À prendre la chose dans son principe, Dieu est la règle primitive et essentielle de toutes nos actions.
    Exhort. sur l'observ. des règles, t. I, p. 202 (règle)
  8. Ils résistent rarement aux tentations, ils y succombent aisément, ils se relèvent difficilement.
    Carême, t. I, p. 232 (relever)
  9. Vous êtes liée par les mêmes engagements que les autres, et, en vous chargeant de la supériorité, on n'a pas prétendu vous décharger de la régularité.
    Pensées, t. II, p. 466 (supériorité)
  10. Si, dans le moment que vous pleurez votre péché, vous n'en voulez pas retrancher l'occasion.
    Pénitence, 2<sup>e</sup> avent, p. 476 (pleurer)
  11. La charité, encore une fois, n'est point une vertu oisive et abstraite.
    12<sup>e</sup> dim. après la Pentec. Domin. t. III, p. 319 (fois [1])
  12. Vous voyez les oiseaux ; ils ont des ailes et ils en sont chargés ; mais ce qui les charge fait leur agilité, et plus ils en sont chargés, plus ils deviennent agiles.
    Carême, t. I, p. 457 (agilité)
  13. Le mystère dont nous faisons la solennité.
    Nativité de J. C. 2<sup>e</sup> avent, p. 529 (solennité)
  14. J'ai à voir devant Dieu quel est celui qui me paraîtra le plus avantageux pour arriver à mon terme, qui est toujours le salut.
    Instruct. Choix d'un état de vie, Exhort. t. II, p. 446 (terme)
  15. Dieu, en vous donnant ces biens, n'a jamais eu intention de déroger à ses droits.
    Dim. de la septuagés. Dominic. t. I, p. 351 (déroger)
  16. L'occasion est, pour ainsi parler, la pierre de touche ; c'est elle qui découvre l'âme, et qui en révèle tout le secret.
    Instruct. charité, Exhort. t. II, p. 374 (touche)
  17. La solennité que nous célébrons n'est point, comme les autres fêtes de l'année, une simple commémoration, mais le mystère même de la descente du Saint-Esprit.
    Myst. Pentecôte, t. I, p. 429 (descente)
  18. Il n'est rien de si amer dont cette onction céleste n'adoucisse l'amertume.
    Pensées, t. I, p. 100 (adoucir)
  19. Le sang des martyrs, par une merveilleuse fécondité, ne servait qu'à produire de nouveaux fidèles.
    Respect hum. 2<sup>e</sup> avent, p. 408 (fécondité)
  20. Vous me délaissez, mon Dieu, mais je ne vous délaisserai point.
    Exhort. sur la prière de J. C. (délaisser)