Louis BOURDALOUE, auteur cité dans le Littré

BOURDALOUE (1632-1704)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURDALOUE a été choisie.

1808 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dominicales 343 citations
Exhorations 146 citations
Pensées 481 citations
Sermons pour le Carême 96 citations

Quelques citations de Louis BOURDALOUE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1808 citations dans le Littré.

  1. Par le sacerdoce où il venait d'être initié, il avait pouvoir de sacrifier sur les autels l'agneau de Dieu.
    Myst. Pass. de J. C. t. I, p. 261 (initier)
  2. Tant de familles obérées, minées sans ressource et tombées dans la dernière nécessité.
    8<sup>e</sup> dim. après la Pentecôte, Dominic. t. III, p. 108 (obéré, ée)
  3. Jusqu'à passer les nuits entières dans la contemplation des choses divines, jusqu'à s'exténuer et se ruiner le corps par leurs fréquentes et sanglantes austérités.
    Pensées, t. I, p. 371 (ruiner [1])
  4. Cette justice étroite que l'on nous rend.
    Carême, I, Jugem. dern. (étroit, oite)
  5. Hé ! mon Dieu, ce que j'en voudrais retrancher, à qui le donnerais-je ?… quoi que ce soit, il est toujours temps de le rapporter à votre autel, et vous êtes toujours prêt à le recevoir.
    Pens. t. II, p. 428 (rapporter)
  6. Reste donc de conclure que la foi de la plus grande partie des chrétiens…
    Pensées, t. I, p. 180 (rester)
  7. Tout le fiel dont on vous abreuva.
    Pens. t. III, p. 362 (abreuver)
  8. C'est un procès dont la perte doit causer un dommage irréparable ; il est entre les mains d'un juge accrédité dans sa compagnie.
    Pensées, t. I, p. 15 (accrédité, ée)
  9. Rédemption la plus universelle dans son étendue : tous les hommes y sont compris ; tous en général, chacun en particulier.
    Pensées, t. III, p. 193 (universel, elle)
  10. Ne pensons pas qu'il n'y ait que les évêques et les supérieurs ecclésiastiques qui entrent avec Jésus-Christ en communication de cette qualité de pasteurs des âmes.
    2<sup>e</sup> dim. après Pâques, Dominic. t. II, p. 4 (pasteur)
  11. De la créature nous devons nous élever au créateur.
    Respect hum. 2<sup>e</sup> avent, p. 414 (de)
  12. Ce Jésus était destiné pour une plus haute mission.
    Avent, Nativité de J. C. 413 (destiné, ée)
  13. L'Église a déterminé le commandement général de se mortifier à un commandement particulier qui est le jeûne du carême.
    Car. t. I, p. 235 (déterminer)
  14. Dieu a abandonné les Juifs ; mais n'avait-il pas auparavant recherché mille fois cette ingrate nation, et n'avait-il pas employé pour vaincre leur opiniâtreté…
    Pensées, t. I, p. 119 (rechercher)
  15. Les États qui composent le monde chrétien.
    Serm. 22<sup>e</sup> dim. après la Pentecôt. Domin. t. IV, p. 341 (monde [1])
  16. Il savait combien il lui était important pour la conversion des infidèles de s'accréditer dans leurs esprits, afin qu'ils devinssent par là plus dociles à l'écouter.
    Pensées, t. II, p. 195 (accréditer)
  17. Le plaisir et la gloire dans cette vie sont incompatibles.
    Myst. Ascens. de J. C. t. I, p. 411 (incompatible)
  18. On a une secrète complaisance à tenir bas ceux-ci [domestiques, serviteurs].
    Carême, I, Ambit. 497 (bas, basse [1])
  19. Si Corneille [le personnage de l'Évangile] n'avait prié, s'il n'avait été charitable, si, dans les nécessités publiques, il n'avait ouvert ses entrailles et son cœur, selon les divins décrets, il serait demeuré dans les ténèbres de la gentilité.
    4<sup>e</sup> dimanche après la Pentecôte, Dominic. t. II, p. 418 (gentilité)
  20. Dieu, en vous donnant ces biens, n'a jamais eu intention de déroger à ses droits.
    Dim. de la septuagés. Dominic. t. I, p. 351 (déroger)