Louis BOURDALOUE, auteur cité dans le Littré

BOURDALOUE (1632-1704)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURDALOUE a été choisie.

1808 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dominicales 343 citations
Exhorations 146 citations
Pensées 481 citations
Sermons pour le Carême 96 citations

Quelques citations de Louis BOURDALOUE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1808 citations dans le Littré.

  1. Il croyait un Dieu rémunérateur de la vertu et vengeur des crimes.
    4<sup>e</sup> dim. après la Pentecôte, Dominic. t. II, p. 428 (rémunérateur, trice)
  2. Ne pouvant encore se dépouiller d'un héritage qu'il n'a pas, il se dépouille au moins par avance de ses droits.
    3<sup>e</sup> dim. après Pâques, Domin. t. II, p. 103 (dépouiller)
  3. Une créance si absolue que pour cela je dois démentir tous mes sens, imposer silence à ma raison, lui faire violence, et la tenir assujettie sous le joug.
    Pensées, t. III, p. 185 (absolu, ue)
  4. Comment pourront-ils en entendre parler, s'il n'y a des prédicateurs suscités et envoyés pour les instruire ?
    Dim. de la Sexagés. Dominic. t. I, p. 418 (suscité, ée)
  5. Que le mariage soit un sacrement, c'est ce qui fait son excellence et sa plus belle prérogative dans la loi de grâce.
    2<sup>e</sup> dim. après l'Épiph. Dominic. t. I, p. 80 (loi [1])
  6. Les orphelins qui de tous les pauvres sont les plus abandonnés.
    Exhort. char. env. les orphel. t. I, p. 100 (orphelin, ine)
  7. À quelque rang et à quelque degré qu'un pécheur soit élevé, il a, dans la vue de ses égarements passés, un contre-poids qui le rabaisse et qui lui sert de préservatif contre toutes les attaques d'une vaine estime de lui-même.
    Pensées, t. I, p. 394 (contre-poids)
  8. Il [un scandale] ne se forme dans nous qu'à proportion que nos mœurs se pervertissent.
    Dominic. Sur le scand. de la croix, 349 (proportion)
  9. J'appelle oraison chimérique, celle dont l'Évangile ne nous parle point, et que Jésus-Christ ni saint Paul ne nous ont jamais enseignée.
    5<sup>e</sup> dim. après Pâques, Dominic. t. II, p. 210 (oraison)
  10. Il faut donc entrer dans les ordres sacrés, et l'on y entre, pourquoi ? est-ce pour avoir le précieux avantage d'offrir le sacrifice du corps et du sang de Jésus-Christ ? c'est à quoi l'on ne pensait guères.
    Exhort. Dign. et dev. des prêtres, t. I, p. 359 (ordre)
  11. L'âme peut, avec l'aide de Dieu, s'établir dans une résolution actuelle et véritable de s'éloigner pour jamais du péché.
    Pensées, t. I, p. 306 (actuel, elle)
  12. Des choses qui selon Dieu sont d'une malice énorme.
    Avent, Scandale, 89 (énorme)
  13. Chacune de ces victoires demandera de vous bien des combats, et chacun de ces combats bien des sacrifices plus agréables à Dieu que tous les sacrifices de l'ancienne loi.
    ib. p. 374 (agréable)
  14. En devenait-il moins fidèle à Dieu ? en était-il moins zélé pour la loi de Dieu ? disait-il : Suivons le torrent ?
    7<sup>e</sup> dim. après la Pentecôte, Dominic. t. III, p. 65 (suivre)
  15. On ne conclut rien, et l'on ne se porte à rien, parce qu'on n'y pense point.
    Serm. 19<sup>e</sup> dim. après la Pentec. Dominic. t. IV, p. 202 (porter [1])
  16. Si nous voulons entrer là-dessus en jugement avec nous-mêmes et considérer sérieusement nos devoirs.
    Domin. octave de l'Ascension, Dominic. t. II, p. 237 (devoir [2])
  17. Il faut souffrir pour la charité, souffrir pour la vérité, souffrir pour la paix, souffrir pour l'obéissance.
    Myst. Ascens. t. I, p. 422 (souffrir)
  18. C'est dans l'accomplissement de ce désir qu'est renfermée toute mon espérance.
    Pensées, t. I, p. 43 (accomplissement)
  19. La sainteté substantielle et incarnée.
    Myst. Passion de J. C. t. I, p. 162 (substantiel, elle)
  20. Qu'était-ce que Simon-Pierre ? un pauvre pêcheur ; qu'avait-il quitté ? des filets qui faisaient toute sa richesse et qui lui servaient à gagner sa vie.
    Pensées, t. II, p. 425 (filet)