Louis BOURDALOUE, auteur cité dans le Littré

BOURDALOUE (1632-1704)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURDALOUE a été choisie.

1808 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dominicales 343 citations
Exhorations 146 citations
Pensées 481 citations
Sermons pour le Carême 96 citations

Quelques citations de Louis BOURDALOUE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1808 citations dans le Littré.

  1. Une volonté indocile qui ne peut s'accoutumer au joug.
    Pensées, t. II, p. 74 (accoutumer)
  2. Le monde n'avait pas manqué de mêler, parmi ses faveurs, des semences d'amertume, qui en étaient inséparables.
    Sur la récomp. des saints, 1er avent, p. 25 (semence)
  3. En deux portraits raccourcis et opposés l'un à l'autre, la parabole nous représente les pernicieux effets de l'orgueil et les salutaires effets de l'humilité.
    Pensées, t. II, p. 112 (raccourci, ie)
  4. Il y a des places, des rangs, des professions, où la réputation est beaucoup plus précieuse, plus délicate, plus aisée à blesser que dans les autres.
    ib. t. III, p. 164 (aisé, ée)
  5. Ceux qui font état de le [Dieu] servir.
    Domin. I, Affl. des justes, 126 (état)
  6. Il s'ensuit que vous commanderez modestement et humblement, et qu'on vous obéira fidèlement et promptement.
    2<sup>e</sup> dim. après Pâq. Dominic. t. II, p. 50 (modestement)
  7. Une confiance encore judaïque, c'est-à-dire une confiance qui se proposait encore quelque chose de terrestre et de charnel.
    Myst. ascens. de J. C. t. I, p. 414 (judaïque)
  8. Lorsqu'on verra qu'elle s'accorde tous les soulagements et se ménage toutes les douceurs qu'elle est en pouvoir de se procurer.
    ib. p. 467 (accorder)
  9. Le déréglement des ecclésiastiques et des prêtres est préjudiciable à tout le monde chrétien, dont ils doivent être les guides et les conducteurs.
    Exhort. Char. env. un sém. t. I, p. 153 (déréglement)
  10. Il faut souffrir pour la charité, souffrir pour la vérité, souffrir pour la paix, souffrir pour l'obéissance.
    Myst. Ascens. t. I, p. 422 (souffrir)
  11. Incessamment agité de remords intérieurs, il disait, pour les calmer en quelque manière, tantôt, tantôt ; mais ce tantôt ne venait pas, et il le remettait toujours au lendemain.
    Pensées, t. I, p. 281 (tantôt)
  12. La loi évangélique, qui est une loi de grâce, une loi d'amour et de liberté.
    Purif. de la Vierge, Myst. t. II, p. 177 (évangélique)
  13. Il est certain que ce péché, déshonorant nos corps, déshonore le corps de Jésus-Christ.
    Annonciat. de la Vierge, Myst. t. II, p. 96 (déshonorer)
  14. Peut-être jouirait-il de cette paix, quoique fausse et criminelle, s'il pouvait trouver un point fixe dans son erreur.
    15<sup>e</sup> dim. après la Pentecôte, Dominic. t. III, p. 444 (point [1])
  15. Les sentiments humains perdent par l'habitude, toute leur pointe ; ils se ralentissent, et, n'ayant plus de quoi piquer une âme, ils viennent enfin à s'amortir tout à fait et à s'éteindre.
    Pensées, t. II, p. 44 (ralentir)
  16. La chair de Jésus-Christ dans l'eucharistie est l'aliment de nos âmes.
    ib. p. 520 (eucharistie)
  17. Ne serai-je pas bien condamnable, et qui me disculpera auprès de Dieu ?
    Instruct. Paix avec le proch. Exhort. t. II, p. 350 (disculper)
  18. Ces grâces n'ont point été destinées de Dieu pour vous fortifier.
    Carême, Tentations, 191 (destiné, ée)
  19. Ceux-là qui brillent dans une haute réputation et ceux-ci qui tombent dans le décri et la confusion.
    Pensées, t. II, p. 493 (décri)
  20. Pour peu de réflexion que vous fassiez sur la manière dont on se gouverne à la cour.
    Myst. Pass. de J. C. t. I, p. 177 (peu)