Jacques-Bénigne BOSSUET, auteur cité dans le Littré

BOSSUET (1627-1704)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOSSUET a été choisie.

12625 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième avertissement aux protestans sur les lettres du ministre Jurieu contre l'histoire des variations. Le fondement des empires renversé par ce ministre 1690 101 citations
Discours sur l'histoire universelle 1681 2177 citations
Élévation à Dieu sur tous les mystères de la religion chrétienne 1727 103 citations
Histoire des variations des Églises protestantes 1688 741 citations
Instructions sur les états d'oraison 1697 154 citations
Lettres à Mme Albert de Luynes, religieuse de l'abbaye de Jouarre 626 citations
Méditations sur l'Évangile 1695 69 citations
Oraisons funèbres 1656-1687 4318 citations
Panégyrique 1652 161 citations
Pensées, Chrétiennes et morales 85 citations
Politique tirée des propres paroles de l'Écriture sainte 1709 222 citations
Sermons 1659-1673 995 citations
Sixième et dernier avertissement ; Etat présent des controverses et de la religion protestante 1690 130 citations
Traité de la connaissance de Dieu et de soi-même 315 citations

Quelques citations de Jacques-Bénigne BOSSUET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 12625 citations dans le Littré.

  1. La bonté est le caractère le plus naturel des rois.
    Polit. (caractère)
  2. Parmi les sciences, les unes s'attachent à la seule contemplation de la vérité, et pour cela sont appelées spéculatives ; les autres…
    Connaiss. I, 15 (spéculatif, ive)
  3. Revenue d'une si longue et si étrange défaillance, elle se vit replongée dans un plus grand mal [le regret de ses péchés], et, après les affres de la mort, elle ressentit toutes les horreurs de l'enfer.
    Anne de Gonz. (ressentir)
  4. Anne avertie de loin par un mal aussi cruel qu'irrémédiable.
    Reine d'Anglet. (loin)
  5. Le mouvement se faisant par la même impulsion tout d'une pièce.
    Libre arb. IV (pièce)
  6. Sylla devint l'objet de la jalousie de Marius.
    Hist. III, 7 (objet)
  7. Les grands hommes font la force d'un empire.
    III, 6 (force)
  8. Avec la palle et le purificatoire que vous m'avez envoyés.
    Lett. Corn. 66 (purificatoire)
  9. Il [le prince de Condé] apprit à l'Espagne trop dédaigneuse quelle était cette majesté que la mauvaise fortune ne pouvait ravir à de si grands princes [les Stuarts exilés].
    Louis de Bourbon. (fortune)
  10. Il fallait qu'il [Jésus] naquît des rois de Juda pour conserver à David la perpétuité de son trône, que tant d'oracles divins lui avaient promise.
  11. La violence du parti réformé, retenue sous les règnes forts de François ler et de Henri II.
    5<sup>e</sup> avert. 5 (retenu, ue)
  12. Prenez bien garde comme je parle.
    Lett. abb. 104 (comme)
  13. Ces règles du raisonnement subsistent-elles aussi en quelque part, d'où elles me communiquent leur vérité immuable ?
    Connaiss. IV, 9 (en [1])
  14. Grande reine, je satisfais à vos plus tendres désirs, quand je célèbre ce monarque [Charles Ier].
    Reine d'Anglet. (satisfaire)
  15. Les mœurs antiques qu'ils [Homère et Hésiode] nous représentent, et les vestiges qu'ils gardent encore, avec beaucoup de grandeur, de l'ancienne simplicité.
    Hist. I, 6 (vestige)
  16. Que si je puis mettre dans leur jour ces trois importantes raisons.
    Sermons, Prédication, Préambule. (jour)
  17. Souvenez-vous, ô sacré pontife, quand vous tiendrez en vos mains la sainte victime qui ôte les péchés du monde…
    Anne de Gonz. (victime)
  18. Dieu a tous les cœurs en sa main.
    Hist. III, 7 (main)
  19. Combien de fois s'est-on plaint que les affaires n'avaient ni de règle ni de fin ; que la force des choses jugées n'était presque plus connue… !
    le Tellier. (jugé, ée)
  20. Il paraît donc indubitable qu'il faut en placer le commencement vers la fin de la 76e olympiade, et approchant l'année 280 de Rome.
    Hist. I, 8 (approchant, ante)