Jacques-Bénigne BOSSUET, auteur cité dans le Littré

BOSSUET (1627-1704)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOSSUET a été choisie.

12625 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième avertissement aux protestans sur les lettres du ministre Jurieu contre l'histoire des variations. Le fondement des empires renversé par ce ministre 1690 101 citations
Discours sur l'histoire universelle 1681 2177 citations
Élévation à Dieu sur tous les mystères de la religion chrétienne 1727 103 citations
Histoire des variations des Églises protestantes 1688 741 citations
Instructions sur les états d'oraison 1697 154 citations
Lettres à Mme Albert de Luynes, religieuse de l'abbaye de Jouarre 626 citations
Méditations sur l'Évangile 1695 69 citations
Oraisons funèbres 1656-1687 4318 citations
Panégyrique 1652 161 citations
Pensées, Chrétiennes et morales 85 citations
Politique tirée des propres paroles de l'Écriture sainte 1709 222 citations
Sermons 1659-1673 995 citations
Sixième et dernier avertissement ; Etat présent des controverses et de la religion protestante 1690 130 citations
Traité de la connaissance de Dieu et de soi-même 315 citations

Quelques citations de Jacques-Bénigne BOSSUET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 12625 citations dans le Littré.

  1. Ce droit met tout en confusion.
    Avert. 5 (confusion)
  2. Vous n'avancez rien de ne pas avaler le poison.
    Prédic. 1 (avancer)
  3. Réfléchir c'est recevoir, au-dessus des mouvements corporels et au-dessus même des sensations, une lumière qui nous rend capables de chercher la vérité jusque dans sa source.
    Connaiss. V, 8 (réfléchir)
  4. Les vrais apôtres de notre Seigneur, selon la tradition de tous les Pères, afin de n'être occupés que de Dieu et de l'Évangile, quittaient leurs femmes pour embrasser le célibat.
    Var. II, § 25 (embrasser)
  5. Je veux bien avouer de lui [Charles 1er] ce qu'un auteur célèbre a dit de César : qu'il a été clément jusqu'à être obligé de s'en repentir.
    Reine d'Anglet. (clément, ente)
  6. Comme, en considérant une carte universelle, vous sortez du pays où vous êtes né et du lieu qui vous renferme, pour parcourir toute la terre habitable que vous embrassez par la pensée avec toutes ses mers et tous ses pays.
    Hist. Dessein général. (embrasser)
  7. L'Italie passa encore plus avant ; l'impiété de l'empereur fut cause qu'on lui refusa les tributs ordinaires.
    Hist. I, 11 (passer)
  8. Que deviendront les États, si on établit de telles maximes [le droit de défendre sa religion par la guerre civile] ? que deviendront-ils, encore un coup, si ce n'est une boucherie et un théâtre perpétuel et toujours sanglant de guerres civiles ?
    5<sup>e</sup> avert. 31 (théâtre)
  9. Il faudrait que j'eusse quelque étincelle de ce zèle de saint Bernard.
    Bernard, 1 (étincelle)
  10. Quand je considère attentivement dans l'Évangile la parabole ou plutôt l'histoire du mauvais riche, et que je vois de quelle sorte Jésus-Christ y parle des fortunes de la terre, il me semble d'abord qu'il ne leur laisse aucune espérance au siècle futur.
    le Tellier. (parabole [1])
  11. Il avait remporté l'année précédente une victoire signalée sur le général Essex.
    Reine d'Anglet. (victoire)
  12. Il a fallu en venir à l'altération du texte, pour du moins le rendre douteux.
    Explic. du ps. 21, III, 3 (pour [1])
  13. D'abord je n'ai pas pris garde à cette bévue.
    Déf. comm. (bévue)
  14. Ceux qui ne veulent pas croire toutes les souplesses de M. l'archevêque de Cambrai…
    Remarques sur la réponse, art. IV, 1 (souplesse)
  15. Elle n'était heureuse ni pour avoir placé auprès d'elle sa chère fille, ni pour l'avoir placée dans une maison où tout est grand.
    Ann. de Gonz. (heureux, euse)
  16. À présent, les fidèles se réjouissent après le carême [au dimanche de Pâques], il n'est que trop vrai ; mais ce n'est pas vous, mon Sauveur, qui faites leur joie ; on se réjouit de ce qu'on pourra faire bonne chère en toute licence ; plus de jeûnes, plus d'austérités…
    1er sermon, Pâques, 1 (jeûne)
  17. L'âme est indivisible, et on peut bien en diviser l'opération, mais non pas la partager dans son fond.
    Conn. III, 2 (fond)
  18. Les temps de trouble arrivaient ; c'était l'heure de la puissance des ténèbres ; les apôtres étaient déjà comme au milieu de ces troubles.
    Méd. sur l'Év. la Cène, 78<sup>e</sup> jour. (ténèbres)
  19. C'est ce dogme qui est appelé l'inamissibilité de la justice, c'est-à-dire le dogme où l'on croit que la justice une fois reçue ne se peut plus perdre.
    Var. IX, § 5 (inamissibilité)
  20. Viendra le temps que tes ennemis [à toi Jérusalem]… t'environneront de tranchées, et t'enfermeront, et te serreront de toutes parts.
    Hist. II, 8 (tranchée)