Jacques-Bénigne BOSSUET, auteur cité dans le Littré

BOSSUET (1627-1704)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOSSUET a été choisie.

12625 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième avertissement aux protestans sur les lettres du ministre Jurieu contre l'histoire des variations. Le fondement des empires renversé par ce ministre 1690 101 citations
Discours sur l'histoire universelle 1681 2177 citations
Élévation à Dieu sur tous les mystères de la religion chrétienne 1727 103 citations
Histoire des variations des Églises protestantes 1688 741 citations
Instructions sur les états d'oraison 1697 154 citations
Lettres à Mme Albert de Luynes, religieuse de l'abbaye de Jouarre 626 citations
Méditations sur l'Évangile 1695 69 citations
Oraisons funèbres 1656-1687 4318 citations
Panégyrique 1652 161 citations
Pensées, Chrétiennes et morales 85 citations
Politique tirée des propres paroles de l'Écriture sainte 1709 222 citations
Sermons 1659-1673 995 citations
Sixième et dernier avertissement ; Etat présent des controverses et de la religion protestante 1690 130 citations
Traité de la connaissance de Dieu et de soi-même 315 citations

Quelques citations de Jacques-Bénigne BOSSUET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 12625 citations dans le Littré.

  1. Y eut-il jamais peuple plus orgueilleux que les Romains, ni qui eût un plus grand mépris pour tous les autres peuples du monde ?
    Sermons, Bonté et rigueur de Dieu, 2 (orgueilleux, euse)
  2. L'âme va se perdre dans le vaste abîme de ses perfections.
    Excel. de Dieu. (abîme)
  3. L'impression de Dieu y reste encore [dans l'homme] si forte qu'il ne peut la perdre, et tout ensemble si faible qu'il ne peut la suivre.
    la Vallière. (impression)
  4. Depuis ce malheureux moment [un siége infructueux], tout alla visiblement en décadence, et les affaires furent sans retour.
    Reine d'Anglet. (retour)
  5. Vous avez besoin d'un lit pour vous y livrer au sommeil qui lie et ensevelit votre raison.
    Concupisc. 9 (lier)
  6. L'erreur a-t-elle pu s'insinuer au milieu de tant de clartés [chez les anges], ou la dépravation et l'iniquité parmi de si grandes grâces ?
    Élévat. sur myst. IV, 2 (insinuer)
  7. Quoi ! attendre à commencer une vie nouvelle, lorsque, entre les mains de la mort, placés sous ses froides mains, vous ne saurez si vous êtes avec les morts ou encore avec les vivants !
  8. C'était à lui à vous faire entendre…
    Hist. II, 6 (à)
  9. Si notre être, si notre substance n'est rien, tout ce que nous bâtissons dessus, que peut-il être ?
    Duch. d'Orl. (dessus)
  10. Le christianisme n'est pas une vaine spéculation.
    Lett. 24 (spéculation)
  11. Dieu qui, fécond en moyens, emploie toutes choses à ses fins cachées.
    Reine d'Anglet. (chose)
  12. L'aise, la joie, l'affluence remplissent l'âme… et mettent à sec, si l'on n'y prend garde, la source de la compassion.
    Sermons, Exhort. aux nouv. cathol. 2 (garde [1])
  13. Que je hais ta vaine science et ta mauvaise subtilité, âme téméraire, qui prononces si hardiment : Ce péché que je commets sans crainte est véniel !
    Mar.-Thér. (prononcer)
  14. On ne les aurait pas aisément réduits [des textes] à des ombres et à des figures ni à une simple vertu découlée de ce corps et de ce sang [de Jésus-Christ].
    Var. XII, § 12 (découlé, ée)
  15. C'est ainsi que devaient naître ces âmes vivantes d'une vie brute et bestiale, à qui Dieu ne donne pour toute action que des mouvements dépendants du corps.
    Hist. II, 1 (bestial, ale)
  16. Que l'on voit peu de ces veuves qui passent les jours et les nuits dans la prière !
    Anne de Gonz. (nuit)
  17. Si, rappelant la mémoire des siècles passés, j'en fais un juste rapport à l'état présent.
    Reine d'Anglet. (rapport)
  18. Je ne suis pas fort surpris que les sciences profanes soient considérées comme un divertissement de l'esprit ; elles ont si peu de solidité que l'on peut, sans grande injure, n'en faire qu'un jeu.
    Panég. Ste Cather. I (solidité)
  19. Le plus souvent une couronne de feuilles de chêne ou de laurier, ou de quelque herbage plus vil encore, devenait inestimable parmi les soldats [romains], qui ne connaissaient point de plus belles marques que celles de la vertu ni de plus noble distinction que celle qui venait des actions glorieuses.
    Hist. III, 6 (herbage [1])
  20. Quand je regarde quelquefois en moi-même cette mer si vaste et si agitée, si j'ose parler de la sorte, des raisons et opinions humaines.
    2<sup>e</sup> serm. Quinquagésime, 1 (mer)