Pierre Jean de BÉRANGER, auteur cité dans le Littré

BÉRANGER (1780-1857)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BÉRANGER a été choisie.

poète lyrique

1950 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chansons 1812 1944 citations

Quelques citations de Pierre Jean de BÉRANGER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1950 citations dans le Littré.

  1. Grâce à votre bourriche pleine De gibier digne d'un glouton.
    Chasse. (bourriche)
  2. Mon camarade, Tiens, bois rasade ; C'est un julep pour ton cerveau malade.
    Troubad. (julep)
  3. Il est un petit homme… Joufflu comme une pomme.
    Pet. h. gris. (joufflu, ue)
  4. Dans nos refrains que le passé renaisse ; L'illusion nous rendra son miroir.
    Bonsoir. (miroir)
  5. Des cadeaux si vous faites cas, Vous y trouverez à redire [vous n'en aurez pas autant que vous en espérez].
    Filleule. (redire)
  6. Salut, mon ancien ! Notre ancien, qu'a donc fait l'Espagne ?
    N. ordre duj. (ancien, ienne)
  7. Il était un roi d'Yvetot… Et couronné par Jeanneton D'un simple bonnet de coton.
    Yvetot. (coton)
  8. On disait : il [Napoléon de Sainte-Hélène] va paraître ; Par mer il est accouru, L'étranger va voir son maître.
    les Souvenirs du peuple (maître)
  9. Assez de monde concourt à propager notre espèce.
    Chap. (espèce)
  10. Le vin s'aigrit dans mon gosier Chez un traiteur maussade.
    Él. de la rich. (maussade)
  11. Mais à la cour lis sur tous les visages Traîtres, flatteurs, meurtriers, vils faquins ; D'impurs ruisseaux, gonflés par nos orages, Font déborder cet égout des Tarquins.
    Octav. (impur, ure)
  12. Puisque aux vieux us on rend leurs droits, Moi, je remonte à Charles trois.
    Charles le Simple. (us [1])
  13. Ce n'est point pays limitrophe [St-Domingue], Mais le mal fait tant de progrès ; Princes, vengez ce bon Christophe, Roi digne de tant de regrets.
    Mort de Christophe. (limitrophe)
  14. J'ai pris pour passagère La muse des chansons.
  15. Braque tes lunettes, vieux sire [Jupiter], Sur le front couronné par nous.
    Bluets. (sire)
  16. … plus d'un héros Dans le soulier qui le blesse Peut regretter ses sabots.
    Gueux. (blesser)
  17. Conscrits, au pas, Marchez au pas.
    Vieux cap. (marcher [1])
  18. Dans nos palais, où près de la victoire Brillaient les arts, enfants des beaux climats, J'ai vu du nord les peuplades sans gloire De leurs manteaux secouer les frimas.
    Dieu des bonnes gens (palais [1])
  19. Pour le théâtre ayant quitté l'aiguille, à mon début Craignant quelque rebut.
    B. fille. (début)
  20. Les philosophes aussi Déjà sentent le roussi.
    Missionn. (roussi, ie [1])