Pierre Jean de BÉRANGER, auteur cité dans le Littré

BÉRANGER (1780-1857)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BÉRANGER a été choisie.

poète lyrique

1950 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chansons 1812 1944 citations

Quelques citations de Pierre Jean de BÉRANGER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1950 citations dans le Littré.

  1. Jeune, gentille et bien faite, Elle est fraîche et rondelette.
  2. De ce couple qui s'aime Livrons la vie au sarcasme des cours.
    Cachet. (couple)
  3. Des oiseaux la troupe éveillée Nous appelle sous la feuillée.
    Champs. (feuillée)
  4. Rappelez-leur que l'aquilon terrible De nos lauriers a détruit vingt moissons.
    Bonne vieille. (moisson)
  5. On lit dans une dédicace Qu'en latin il citait Horace.
    Nabuchodonosor. (dédicace)
  6. Bonne maman, consolez-vous, Prenez un bâton de vieillesse.
    ib. (maman)
  7. J'ai faim, dit-il ; et bien vite Je sers piquette et pain bis.
    Souv. du peuple. (bis, bise [1])
  8. Je veux corrompre un député : Pour l'amour et la liberté Il était plus chaud qu'une caille.
    Prétint. (caille)
  9. Quel est sur moi le froid qui tombe ? C'est le froid du soir de mes jours ; Promettez un rêve à ma tombe ; Muses, restez ; restez, amours.
    Sciences. (tombe)
  10. De ce lourd carrosse on fait un en cas.
    S. Espr. (cas)
  11. Comment, sans vous compromettre, Vous tourner un compliment ? De ne rien prendre à la lettre Nos juges ont fait serment.
    Halte-là. (prendre)
  12. Elle m'a dit : tu me dois un beau cierge, Car sans mon souffle au néant tu restais.
    Métempsyc. (cierge)
  13. Relève la gaîté française à la barbe de l'étranger.
    Désaugiers. (barbe [1])
  14. Vierge défunte, une sœur grise Aux portes des cieux rencontra Une beauté leste et bien mise.
    Deux sœurs de char. (défunt, unte)
  15. J'aime à fronder les préjugés gothiques, Et les cordons de toutes les couleurs.
    Nouv. Diog. (fronder)
  16. Les philosophes aussi Déjà sentent le roussi.
    Missionn. (roussi, ie [1])
  17. C'est peu d'être gris, Amis, soyons ivres.
    Scandale. (gris, ise)
  18. J'ai cru voir dans un songe horrible Un échafaud dressé pour moi.
    M. Stuart. (échafaud)
  19. Viens, mon coursier… Prête sous moi des ailes à la mort.
    Ch. du Cosaque. (aile)
  20. T'ai-je imprégné [mon habit] des flots de musc et d'ambre Qu'un fat exhale en se mirant ?
    Mon habit. (musc)