Olivier BASSELIN, auteur cité dans le Littré

BASSELIN (1403-1470)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BASSELIN a été choisie.

poète et chansonnier

247 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les vaudevires, poésies du XVe siècle par Olivier Basselin, Vire, 1811 247 citations

Quelques citations de Olivier BASSELIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 247 citations dans le Littré.

  1. Gros nez, qui te regarde à travers un grant verre Te juge encor plus beau ; Tu ne ressembles point au nez de quelque herre Qui ne boit que de l'eau.
  2. J'ai l'estomac debilité Si bien qu'à grant peine il digere.
  3. Mais de vin [il] se faut abstenir ; Ne pourroi-je point obtenir Pour cet effet quelque dispense ?
    LIII (dispense)
  4. Il faut laisser le chalgrin importun à tout le moins à la table buvant.
  5. Faulte d'humeur nos choux sont morts En nos jardins par seicheresse.
  6. Ores que sommes allaigres Et en santé, Dieu mercy, Laissons là ces cidres maigres ; Je treuve bon cestuy-ci.
    XLVI (allègre)
  7. Toutefois moi et mon jardin, Nous differons en une chose ; Je me vueil abreuver de vin, Et d'eau nostre courtil s'arrose.
  8. Aussi je laisse la biere Aux Anglois et Allemans Et Flamans, Qui ont l'ame roturiere.
  9. Souvent incommodité Provient d'avoir trop chanté.
  10. Tout à l'entour de nos rempars Les ennemis sont en furie : Sauvez nos tonneaux, je vous prie !
    LXII (furie)
  11. Il s'employe de bon cueur à relier ses tonnaux, Et lui mesme congne ; Pour remplir tost ses vaisseaux, Haste la besongne.
  12. Puisqu'au desert on ne boit rien qui vaille, Laisser [je] ne vueil ce bon vin dans le pot.
    XXXI (pot)
  13. On dit qu'il [le vin] nuit aux yeulx ; Mais seront-ils les maistres ? Le vin est guarizon De mes maulx ; j'aime mieux perdre les deux fenestres Que toute la maison.
    Vau de vire, VI (fenêtre)
  14. Bon vin et verre bien raincé, Boire d'autant ; c'est ma devise.
    LIII (rincer)
  15. Y dussai-je employer mon bien, Je ne vueil point d'autre alchymie ; Encore n'y perdrai-je rien ; Car boire contente ma vie.
  16. N'abregeons point nostre vie Par trop nous atedier.
  17. Le vaisseau trop chargié Est beaucoup soulaigié ; La charge et l'équipage Sont presque dans le port.
    XIII (soulager)
  18. Tu es, bon cidre orangié, Tout songié, Un bon meuble en un mesnaige.
  19. Le cidre ne vaut plus Qu'un carolus.
    XXXIX. (carolus)
  20. C'est un soudart sans panache, C'est un charpentier sans hache.