Olivier BASSELIN, auteur cité dans le Littré

BASSELIN (1403-1470)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BASSELIN a été choisie.

poète et chansonnier

247 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les vaudevires, poésies du XVe siècle par Olivier Basselin, Vire, 1811 247 citations

Quelques citations de Olivier BASSELIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 247 citations dans le Littré.

  1. Pourquoi est-ce un pater noster Que pas un ores ne lui donne ? Pource qu'ayant vin en chantier, Il n'en faisoit boire à personne.
  2. Mes bons seigneurs, je pense à mon avis, Que s'entrevoir et viziter souvent, C'est ce qui faict toujours les bons amis.
  3. Lorsqu'il est en grant courroux, Voulez-vous Lui adoucir le couraige ? Faites lui tout seulement Promptement Boire quelque breuvaige.
  4. Il fault, pour l'amour des gens, Ne fust ce qu'une gouttette, Boire, puisque je le tiens.
    Vau de Vire, 27 (gouttelette)
  5. Le vin n'est point de ces maulvais breuvaiges Qui, beus par trop, font faillir les couraiges.
    LIV (trop)
  6. Estant parmi les pots pleins de vin delectable.
  7. Ô tintamare plaizant Et doulcement rezonnant Des tonneaux que l'on relie ! Signe qu'on boira d'aultant.
  8. Bon vin et verre bien raincé, Boire d'autant ; c'est ma devise.
    LIII (rincer)
  9. Ô quintessence de pommier [le cidre] ! Se toujours j'en buvoy de telle !
  10. On dit qu'il [le vin] nuit aux yeulx ; Mais seront-ils les maistres ? Le vin est guarizon De mes maulx ; j'aime mieux perdre les deux fenestres Que toute la maison.
    Vau de vire, VI (fenêtre)
  11. J'ai l'estomac debilité Si bien qu'à grant peine il digere.
  12. Nous estions là bonne troupe, Qui, ayans le vent en poupe, Tous l'un à l'autre buvions.
    XXIII (poupe [1])
  13. N'abregeons point nostre vie Par trop nous atedier.
  14. Le cidre ne vaut plus Qu'un carolus.
    XXXIX. (carolus)
  15. Ayant le doz au feu et le ventre à la table, Estant parmi les pots pleins de vin delectable.
    Vau de Vire, II (table)
  16. De decoction de vendange Recipe trois voltes, et plus Ne songe tant à tes escus.
    Vau de Vire, 12 (volte)
  17. Bon vin, fai moi raison d'une soif violente, Dont je suis au gosier très ardemment espris.
  18. Et pourtant, lorsque je m'approche Du lieu où repaistre je veux, Je vai regardant curieux Plustost au buffet qu'à la broche.
    III (buffet)
  19. D'amour touché, Pour contempler sa beauté souveraine, Incontinent je m'en suis approché.
  20. C'est un soudart sans panache, C'est un charpentier sans hache.