Jean Sylvain BAILLY, auteur cité dans le Littré

BAILLY (1736-1793)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BAILLY a été choisie.

astronome et premier maire de Paris

202 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de l'astronomie ancienne, Paris, 1775 39 citations
Histoire de l'astronomie moderne, Paris, 1785, 3 vol. 106 citations
Lettres sur l'Atlantide, 1779, édition citée par POUGENS 26 citations

Quelques citations de Jean Sylvain BAILLY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 202 citations dans le Littré.

  1. Les systèmes sont utiles ; nous disons plus, ils sont nécessaires ; les vérités qui ne sont pas classées sont mal connues.
    Hist. astr. mod. t. I, p. 335 (système)
  2. Le mouvement ne se perd dans un corps que parce qu'il se communique à un autre.
    Hist. astr. mod. t. II, p. 500 (mouvement)
  3. On sent que ces époques ne peuvent être estimées qu'à quelques siècles près.
    Hist. astr. anc. p. 86 (près)
  4. Le tétracorde qui lui était dédié [à Mercure] signifiait, selon cet auteur [Macrobe], les quatre saisons, comme les sept cordes de la lyre d'Apollon signifiaient les sept planètes.
    Hist. astr. anc. p. 320 (tétracorde)
  5. On découvrit que les points de la plus grande élévation des astres se trouvaient dans un cercle perpendiculaire à l'horizon, passant par le zénith et par le pôle du monde.
    Hist. astr. anc. p. 38 (zénith)
  6. La circulation de la matière et les êtres qui renaissent sous de nouvelles formes ont produit la métempsycose, que l'on a transportée de la matière aux esprits, quand on a voulu concilier ce dogme avec celui de l'immortalité de l'âme.
    Histoire d'astr. anc. disc. sur l'astrol. (métempsycose)
  7. Cléomède remarqua que, lorsque le roi de Perse porta la guerre dans la Grèce, on avait placé des hommes de distance en distance qui pouvaient entendre leurs voix, et faisaient passer des nouvelles d'Athènes à Suze.
    Hist. astr. anc. p. 144 (voix)
  8. Lorsque ces rayons primitifs [les sept rayons du spectre] sont unis, le rayon total n'imprime aux objets qu'une couleur blanche, c'est le caractère propre de la lumière, dont le noir n'est que la privation.
    Hist. astron. mod. t. II, p. 563, dans POUGENS (noir, oire)
  9. Hevelius enseigna que les occultations des étoiles par la lune sont les phénomènes les plus propres à la recherche des longitudes.
    Hist. de l'astr. mod. t. II, p. 222 (occultation)
  10. Il n'y a personne qui n'ait été frappé de la beauté du spectacle de la nuit ; la vue, encore fatiguée de la lumière du jour, erre sur la voûte céleste, et s'y repose avec complaisance.
    Hist. astr. anc. p. 23 (nuit)
  11. La théorie est l'explication des phénomènes célestes par les lois du mouvement.
    Hist. astr. anc. p. 8 (théorie [1])
  12. Les imaginations effrayées crurent que cette étoile [une nouvelle étoile au ciel] était celle qui jadis conduisit les mages, et que sa nouvelle apparition annonçait la fin du monde et la seconde venue du Messie.
    Hist. astron. mod. Disc. astrol. t. I, p. 417, dans POUGENS. (messie)
  13. Huyghens se rappela que Galilée avait employé le pendule à la mesure du temps ; mais le pendule ne servait alors que pour de petits intervalles.
    Hist. astr. mod. t. II, p. 258 (pendule [1])
  14. Les Guanches ont un secret pour les embaumer [les morts] comme les Égyptiens, avec cette différence que ceux-ci enveloppaient leurs momies de bandelettes… tandis que les Guanches les ont laissées nues en les cousant dans des peaux.
    Lett. sur l'Atlantide, p. 96, dans POUGENS (momie)
  15. Cette attraction [gravitation], diminuée par la distance, est précisément la vertu motrice de Kepler, laquelle, comme la lumière, est affaiblie quand le corps est plus éloigné.
    Hist. astron. mod. t. II, p. 465 (moteur, trice)
  16. L'obliquité de l'écliptique fut observée avec un quart de cercle de quinze coudées de rayon.
    Hist astr. mod. t. I, p. 233 (rayon [1])
  17. Ce n'est pas sans raison que les anciens disaient la milice céleste ; jamais armée ne s'est moins écartée de ses rangs et n'a marché avec plus de discipline.
    Hist. astron. mod. t. I, p. 347 (milice)
  18. Nicolas Copernic, le restaurateur de l'astromie physique et l'auteur du vrai système du monde, naquit à Thorn, ville de la Prusse royale, le 19 février 1473.
    Hist. astr. mod. t. I, p. 337 (système)
  19. La tache isolée qui servit à Dominique Cassini pour déterminer la révolution de Jupiter sur son axe.
    ib. t. II, p. 716 (tache)
  20. En observant assidûment les solstices et les équinoxes, Hipparque s'aperçut aisément que ces points ne divisaient pas l'année en parties égales.
    Hist. astr. mod. t. I, p. 86 (solstice)