Jacques AMYOT, auteur cité dans le Littré

AMYOT (1513-1593)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AMYOT a été choisie.

écrivain et traducteur de Plutarque

6263 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres morales et meslees, de Plutarque, Traduictes de Grec en François 1587 414 citations
Vies des hommes illustres, traduite de Plutarque 1559 5538 citations

Quelques citations de Jacques AMYOT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 6263 citations dans le Littré.

  1. Qu'il possedoit luy seul les cueurs de tous les citoyens, qui devoient estre communs.
    Agésil. 6 (commun, une)
  2. Les sergens qui y furent envoyez feirent le contenu de leur commission.
    Agésil. 8 (commission)
  3. Accusé de trahison pour la reddition du fort de Pyle.
    Cor. 19 (reddition)
  4. Le mesnager, marchander et trafiquer y estoit defendu aux hommes libres.
    Numa et Lyc. comp. 4 (marchander)
  5. Il fut d'opinion que l'on rasast entierement la ville, et que l'on desertast [rendît désert] le pays.
    Lysand. 29 (déserter)
  6. La fortune dilayant jusques à un autre temps l'execution de l'envie qu'elle porta à un si noble exploit.
    P. AEM. 37 (envie)
  7. Ilz reculoient tousjours à mettre la main à l'œuvre.
    Cam. 52 (reculer [1])
  8. Les faisceaux de verges, enseignes du souverain magistrat.
    Public. 64 (enseigne)
  9. Dedans le terme du temps qu'il avoit prefix.
    Nicias, 13 (terme)
  10. La nouvelle n'estoyt pas vraye, mais M. Valerius l'avoit controuvée pour le cuider deboutter de ceste dedication.
    Publ. 27 (débouter)
  11. Ilz avoient retenu l'office d'avantage que le terme qui leur estoit prefix, quatre mois entiers.
    Pélop. 43 (davantage)
  12. Or estoient les femmes et les vieillards de l'autre costé de la trenchée, qui voyoient clairement à l'œil les grandes armes [exploits] qu'il faisoit.
    Pyrrh. 64 (arme)
  13. Elle commanda aux bourreaux qu'ils crucifiassent et attachassent son corps en travers à trois crois.
    Artax. 21 (crucifier)
  14. Il advint, pendant qu'on les bastissoit, un accident merveilleux.
  15. Si ne faillirent point les deux parties à l'assignation, ains comparurent en bataille rangée les uns devant les autres.
    Marius, 43 (assignation)
  16. Lycurgue ne permettoit point qu'ilz se peussent employer à mestier quelconque vil ne mechanique.
    Lyc. 52 (métier)
  17. L'histoire est la plus seure garde que les hommes puissent laisser de leurs faicts en ce monde.
    Préf. 27 (garde [1])
  18. Jusques au decours de sa vieillesse.
    Arist. et Cat. comp. 4 (décours)
  19. Les tribuns ne se feirent que rire et moquer de ceste advertissement.
    Cam. 23 (moquer (se))
  20. Ilz allerent surprendre leurs ennemis au despourveu, de maniere qu'ilz les desfeirent.
    Rom. 49 (dépourvoir)