Jacques AMYOT, auteur cité dans le Littré

AMYOT (1513-1593)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AMYOT a été choisie.

écrivain et traducteur de Plutarque

6263 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres morales et meslees, de Plutarque, Traduictes de Grec en François 1587 414 citations
Vies des hommes illustres, traduite de Plutarque 1559 5538 citations

Quelques citations de Jacques AMYOT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 6263 citations dans le Littré.

  1. On apporta des lettres d'Icetes, par lesquelles il apparoissoit clairement, qu'il avoit tourné sa robbe, et qu'il estoit traistre.
    Timol. 9 (tourner)
  2. Honneur et credit avoir, Rend le labour agreable Et la peine supportable.
    De la tranquillité d'âme, 9 (supportable)
  3. Tant il y avoit desjà d'hommes qui en estoient entachez, corrompuz et gastez [des délices].
    Caton, 36 (entacher)
  4. Un oyseau à qui toutes les plumes et tout le pennage sont tumbez de vieillesse.
    Flamin. 42 (pennage)
  5. Demetrius prononça le decret, lequel avoit esté ordonné par le peuple, dont la substance estoit telle…
    Timol. 53 (substance)
  6. Faillir lourdement.
    Marcel. 31 (lourdement)
  7. Au demourant, qu'il ait esté en Afrique et en Espagne, et jusques aux Indes, je ne sache personne qui l'ait escrit.
    Lyc. 6 (savoir [1])
  8. Il luy feit mal de veoir ceste belle image prisonniere entre les mains des barbares.
    Thém. 55 (mal, ale)
  9. J'ay restitué plusieurs passages par conjecture, avec l'aide de quelques uns des plus sçavans hommes de ceste aage en lettres humaines.
    Préf. XXV, 54 (âge)
  10. Ouy, dit-il, je suis couard, voirement timide ès choses villaines et deshonnestes.
    De la mauv. honte, 6 (couard)
  11. Sylla respondit qu'il n'estoit pas encore bien resolu de ceulx qu'il devoit sauver.
    Sylla, 65 (résoudre)
  12. Ceste crainte commenceoit mesme à retirer et demouvoir un petit Cassius des opinions d'Epicurus, et avoit totalement espouvanté ses soudards.
    Brutus, 47 (démouvoir)
  13. Il y veit une infinité de viandes, et entre autres huict sangliers.
    Anton. 33 (autre)
  14. J'ay estudié à rendre fidelement ce que l'autheur a voulu dire.
    Épit. (rendre)
  15. Murena en rencontra les uns fuyans, ausquelz il couppa le chemin et les desfeit.
    Sylla, 40 (couper)
  16. À eulx [les censeurs] appartenoit de faire la prisée et l'estimation des biens de chaque citoyen.
    Caton, 3° (estimation)
  17. Il estoit dissolu en amours de folles femmes, et desordonné en banquets.
    Alc. 27 (désordonner)
  18. Les mutins se saisirent d'un quartier de la ville, ou est le temple de Diane.
    ib. 52 (quartier)
  19. Profiter de bien en mieulx.
    Lyc. et Num. 10 (bien [2])
  20. Caton ne respondit rien, ains regarda seulement ces estrangers au visage d'un regard fiché sans ciller.
    Cat. d'Utiq. 3 (ciller)