Jacques AMYOT, auteur cité dans le Littré

AMYOT (1513-1593)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AMYOT a été choisie.

écrivain et traducteur de Plutarque

6263 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres morales et meslees, de Plutarque, Traduictes de Grec en François 1587 414 citations
Vies des hommes illustres, traduite de Plutarque 1559 5538 citations

Quelques citations de Jacques AMYOT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 6263 citations dans le Littré.

  1. Les Atheniens, venans de devers les quartiers du Palladium, Ardettus et Lycium, rembarrerent leur pointe droitte jusques dedans leur camp.
    Thés. 34 (devers [1])
  2. Et en nos maulx nous avons la barlue par ignorance à tout propos.
    De la curios. 3 (berlue)
  3. Nous sentons un plaisir singulier à escouter ceulx qui retournent de quelque loingtain voyage.
    Préf. XIV, 42 (retourner)
  4. Les regrets de quelque femmelette, qui regrette la perte des bouettes où estoient ses fards.
    Timol. 22 (fard)
  5. Adonc il commença à reflatter encore de plus en plus le commun peuple par edicts nouveaux.
    Gracques, 23 (reflatter)
  6. Ils apperceurent sur le rivage le roy Dejotarus, qui se debatoit à leur faire signe qu'ilz le receussent aussi.
    Pomp. 104 (débattre)
  7. Il desfeit plusieurs tyrans, avec une bien petite trouppe de gens et encore telz quelz.
    Timol. et P. Aem. comp. 1 (tel, elle)
  8. Le vent se renforça si violentement qu'il brisa, abbatit et froissa en un moment tous ces engins.
    Lucull. 20 (briser)
  9. Ce nonobstant Dionysius ne laissa point pour cela à faire autant d'honneur à Dion comme il faisoit auparavant.
    Dion, 7 (laisser)
  10. Pour ceste premiere fois s'en alla mesprisé et mocqué d'eulx.
    Lys. 10 (mépriser)
  11. [Ils ne trouvent pas bon] de condouloir et compatir, ny mesme fleschir avec eulx [les malheureux].
    De la tranq. d'âme, 12 (condouloir (se))
  12. La partie intelligente [de l'âme] resiste bien souvent à la concupiscible et irascible.
    De la vertu morale, 4 (concupiscible)
  13. Y a une fondriere d'argille et une terre si tendre et si pourrie, qu'elle n'a pas force de soustenir, quand on marche dessus.
    Sertor. 33 (pourrir)
  14. Si s'apperceut qu'il estoit desesperéement amoureux de l'une de ses propres filles.
  15. Tous les poursuivans taschoient à y parvenir par menées et voyes obliques.
    Caton, 33 (oblique)
  16. On monstre encore de leurs sepultures à l'entour de la ville de Scotuse.
  17. Et alloit ainsi gaignant le temps pour attendre que le soleil declinast après midy.
    P. Aem. 29 (décliner)
  18. Il se faisoit porter dedans un petit lict suspendu bien près de terre.
    Péric. 52 (suspendre)
  19. Le devoir de conscience obligeoit toute personne de servir, à son entier pouvoir, au bien public de son pays.
    Épit. (obliger)
  20. Jamais homme ne desira si ardemment chose quelle qu'elle soit, comme lui desiroit se trouver en bataille contre Hannibal.
    Marcel. 46 (quel que)