Jacques AMYOT, auteur cité dans le Littré

AMYOT (1513-1593)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AMYOT a été choisie.

écrivain et traducteur de Plutarque

6263 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres morales et meslees, de Plutarque, Traduictes de Grec en François 1587 414 citations
Vies des hommes illustres, traduite de Plutarque 1559 5538 citations

Quelques citations de Jacques AMYOT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 6263 citations dans le Littré.

  1. Themistocle leur nia fort et ferme.
    Thémist. 37 (fort, orte)
  2. Pirithous, tendant le premier la main à Theseus, luy dit.
    Thés. 38 (premier, ière)
  3. Si se heurterent les deux coursiers de front.
    Eum. 13 (coursier)
  4. Aegeus luy laissa une espée et des souliers, lesquelz il cacha dessoubs une grosse pierre.
    Thésée, 4 (dessous)
  5. Quoyqu'il fust de nature debile, et de petite et foible complexion, si ne laissa il pas pourtant d'estre vaillant homme.
    Caton, 42 (débile)
  6. L'un avoit les pieds tous gastez de gouttes, l'autre la teste toute pleine de trous et de fosses.
    Caton, 17 (fosse)
  7. Numa leur defendit entierement le vin.
    Lyc. et Num. 7 (défendre)
  8. Devestant l'habit qui les tenoit en bonne et honneste contenance, ils se remplissent incontinent de toute dissolution.
    Comment il faut ouïr, 1 (dévêtir)
  9. À cause de la malaisance du lieu, on ne pouvoit ni fouir ni chasser gueres loing, tant la place estoit contraincte.
    Rom. 27 (malaisance)
  10. Et ne doy point differer jusques à voir le jour, ou que mon filz prisonnier soit mené en triumphe par ses citoyens, ou que luy mesme triumphe de son païs.
    Cor. 55 (triompher)
  11. L'ostracisme estoit comme un contentement et une allegeance de l'envie de la commune.
    Thésée, 43 (allégeance [1])
  12. La vertu qui regle la concupiscence, et qui limite ce qui est moderé et opportun ès voluptez, se nomme temperance.
    De la vertu morale, 2 (concupiscence)
  13. Ilz attendirent loyaulment et de bonne foi sans se bouger, jusqu'à ce qu'ils eussent achevé.
    Marcel. 3 (loyalement)
  14. Par tous les moyens dont ilz se pouvoient adviser.
    Lyc. 38 (aviser)
  15. Il l'injuria bien plus oultrageusement.
    Thém. 41 (outrageusement)
  16. Ces jerbes furent emmenées jusques en un endroit où elles trouverent l'eau basse, et s'y arresterent.
    Public. 13 (bas, basse [1])
  17. Ceulx des plus nobles maisons avoient despendu tous leurs patrimoines en jeux et en festins.
    Cicér. 13 (noble)
  18. La prophetisse Pythia en donna des responses terribles.
    Démosth. 26 (prophétesse)
  19. Les jours ensuivans, feignant estre malade, il se desmeit à la fin de sa charge.
    Cam. 66 (démettre)
  20. L'accessoire qu'il adjoustoit à ses facultez montoit plus que le principal qu'il avoit eu et herité de ses parents.
    Caton, 45 (accessoire)