Jacques AMYOT, auteur cité dans le Littré

AMYOT (1513-1593)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AMYOT a été choisie.

écrivain et traducteur de Plutarque

6263 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres morales et meslees, de Plutarque, Traduictes de Grec en François 1587 414 citations
Vies des hommes illustres, traduite de Plutarque 1559 5538 citations

Quelques citations de Jacques AMYOT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 6263 citations dans le Littré.

  1. Les Romains auront maintenant à cher un prince doulx et aimant la justice.
    Numa, 10 (cher, chère)
  2. Demetrius le Phalerien, personnage renommé pour son eminent sçavoir.
    Préf. XVII, 45 (éminent, ente)
  3. L'on compte entre les plus grandes faultes que jamais feit Antonius, la remise et dilation de la bafaille.
    Ant. 75 (dilation)
  4. Tant est malsociable, cruelle et bestiale la nature de l'ambition et la convoitise de dominer.
    Pyrrh. 18 (bestial, ale)
  5. S'en remettant à ce qu'il en arbitrerait.
    Pyrrh. 34 (arbitrer)
  6. Estans toutes ces armes entassées et liées les unes sur les autres, ainsi qu'on les charrioit par la ville, elles rendoient un son, qui donnoit quelque frayeur à l'ouïr.
    P. AEM. 55 (entasser)
  7. Il s'alla accointer de Curio, l'amitié et acointance duquel luy fut une peste.
    Anton. II (peste)
  8. La nuict, d'autres defaisoient tout ce qu'elles avoient faict et tissu le jour.
    Rom. 3 (défaire)
  9. Les Parthes ne s'incitent pas à combatre par le son des cornets ny des trompettes et clairons.
    Crassus, 44 (son [3])
  10. Le flatteur monstre premierement d'estre aspre, violent et inexorable envers les autres.
    Comm. discerner le flatteur de l'ami, 33 (inexorable)
  11. Leur monnoye estoit de fer, lequel premierement avoit esté esteinct, venant du feu, avec du vinaigre.
    Lysand. 32 (éteindre)
  12. Il donnoit audience, estant assis en une chaire à dossier renversé en arriere.
    Rom. 41 (dossier)
  13. Je me suis mis à revoir ce que de longtemps j'avoye traduit de grec en françois des Vies de Plutarque.
    Épit. (revoir)
  14. Parquoy Caesar le feit mettre en croix.
    Anton. 104 (croix)
  15. Ceste torse du regard qui tord l'ame quant et quant, et ce destournement en est laid.
    De la curios. 20 (détournement)
  16. Les battemens de mains, les tressaillements des assistans à ouïr une harengue.
    Comment il fault ouïr, 11 (tressaillement)
  17. Leurs espées [des Gaulois] estoient forgées de fer fort mol, de sorte qu'elles se courboient et plioient incontinent.
    Cam. 70 (plier)
  18. Ce sinistre presage sembloit lui pronostiquer que son voyage ne ressortiroit pas à telle issue comme il desiroit.
    Agésil. 8 (ressortir [1])
  19. Anaxagoras, le premier qui a escrit le plus certainement et le plus hardiment de l'illumination et de l'obscurcissement de la lune.
    Nic. 42 (illumination)
  20. Il proposa un decret, que les capitaines annuels jurassent, que tous ans ilz…