AUDEFROI LE BASTARD, auteur cité dans le Littré

AUDEFROI LE BASTARD

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AUDEFROI LE BASTARD a été choisie.

trouvère du XIIIe siècle

114 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chansons, in Romancero françois, histoire de quelques trouvères, Paris, 1833 104 citations

Quelques citations de AUDEFROI LE BASTARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 114 citations dans le Littré.

  1. Ele l'entent [son ami], si lui geta un ris.
    Romancero, p. 40 (jeter)
  2. Les escus [il] froisse et fent com s'il fussent d'escorce ; à chevalier n'assemble qu'à terre ne le porce.
    Romancero, p. 19 (porter [1])
  3. Et Sabine, à tousjours, de la terre est banie.
    Romanc. p. 27 (bannir)
  4. Amis, vo grant biautés, vos sens, vostre prouesse M'ont si feru d'un dart d'amour…
    Romancero, p. 13 (dard)
  5. Il furent chevalier de haute renommée.
    ib. p. 25 (renommée)
  6. Elle aura, dist li rois, bateüre prochaine, Puis la ferai serrer ens en la tour hautaine.
    Romancero, le bast. p. 14 (serrer)
  7. Damoisele, fait ele, fraignez vostre corage ; Trop avez hui menée grant dolor et grant rage.
    Romancero, p. 14 (courage)
  8. Fille, com ceste amour vous a palie et tainte !
    Romancero, p. 16 (teindre)
  9. Et Sabine à tousjours de la terre est banie.
    ib. p. 27 (toujours)
  10. Bien fust ore la terre de mon pere escillie [ruinée], Se la guerre ne fust acordée et païe [appaisée].
    Rom. p. 12 (accorder)
  11. Mout doucement [ils] s'entr'aiment, loiaument, sans feintise.
    Romancero, p. 19 (entr'aimer (s'))
  12. Aiez de moi merci, par vo franchise ; La vostre amour me destraint et atise.
    Romancero, p. 8 (attiser)
  13. Grains et marriz, [il] fist tant par sa maistrise [adresse], Que à sa dame en un destour A fait sa plainte et sa clamour.
    Romancero, p. 6 (plainte)
  14. Se [je] ne l'oi à baron [mari], de deuil serai estainte.
    ib. p. 17 (baron)
  15. Quant ferme fut la pais et la guerre fenie.
    Romancero, p. 12 (ferme [1])
  16. Les escus [il] froisse et fent, com s'il fussent d'escorce.
    Romancero, p. 19 (écorce)
  17. En dormant vous cuid [je pense] embrassier ; E quant j'i faille au resveiller, Nule riens ne m'i peut aidier ; Lors me reprend à souhaitier.
    Romanc. p. 43 (reprendre)
  18. Plus lor plaist [la nouvelle] à ouïr que harpe ne vielle.
    Romancero, p. 17 (harpe [1])
  19. Il la [sa fille] fait en la tour enserrer et remaindre, Ainsi la cuide bien chastier et destraindre.
    Romancero, p. 15 (enserrer [1])
  20. Tant sont vaillant et preu et bien servant li frere, Que moult les aime et croit et prise l'emperere.
    Romanc. p. 25 (servant)