AUDEFROI LE BASTARD, auteur cité dans le Littré

AUDEFROI LE BASTARD

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AUDEFROI LE BASTARD a été choisie.

trouvère du XIIIe siècle

114 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chansons, in Romancero françois, histoire de quelques trouvères, Paris, 1833 104 citations

Quelques citations de AUDEFROI LE BASTARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 114 citations dans le Littré.

  1. Lasse, fait-ele en bas [à voix basse], que pourrai devenir ?
    Romancero, p. 32 (bas, basse [1])
  2. Tant [vous] l'avez [la guerre] par vos armes richement [vaillamment] maintenue, Qu'afinée [finie] l'avez et la pais conseüe.
    Romancero, p. 12 (richement)
  3. Et onques puis n'i ot [entre eux] descort ne felonie.
    Romancero, p. 27 (discord [1])
  4. Amis, la vostre amors me livre tel entente, Qu'en larmes et en plors userai ma jouvente.
    Romancero, p. 12 (entente)
  5. Li cuens [comte] qui chevalier ne doute [craint] ne esquive.
    Romancero, p. 19 (esquiver)
  6. Pour quoi je perderai la hautesse [le haut rang] et l'onor.
    Romancero, p. 33 (hautesse)
  7. Plus lor plaist [la nouvelle] à ouïr que harpe ne vielle.
    Romancero, p. 17 (harpe [1])
  8. Les escus [il] froisse et fent com s'il fussent d'escorce ; à chevalier n'assemble qu'à terre ne le porce.
    Romancero, p. 19 (porter [1])
  9. Il furent chevalier de haute renommée.
    ib. p. 25 (renommée)
  10. Bele Isabeaus, pucele bien aprise, Aima Gerart, et il li en tel guise…
    Romancero, p. 5 (lui [1])
  11. Alez moi dire [à] Ugon sans point d'arestement, Qu'en mon pere verger [je] l'atendrai sous l'aiglent.
    Romancero, p. 33 (églantier)
  12. La dame est jà par la verdour [verdure] En un verger cueillant la flour.
    Romancero, p. 9 (verdeur)
  13. Valor qui leur defent mauvaistié et paresse.
    Romancero, p. 25 (paresse)
  14. Plus leur plaist [la nouvelle] à oïr que harpe ne vielle.
    Romancero, p. 17 (vielle)
  15. Son errement [elle] lui conte, dont bien [elle] estoit certaine.
    Romanc. 11 (certain, aine)
  16. Tant sont vaillant et preu et bien servant li frere, Que moult les aime et croit et prise l'emperere.
    Romanc. p. 25 (servant)
  17. Quant ferme fut la pais et la guerre fenie.
    Romancero, p. 12 (ferme [1])
  18. Je ne lairoie à moi atouchier n'avenir Nul homme fors Ugon…
    Romancero, p. 32 (attoucher)
  19. Se je savoie un courtois chevalier Qui de ses armes fu loués et prisiés, Je l'ameroie de gré et volentiers.
    Romancero, p. 71 (savoir [1])
  20. Il est venus à l'aire [place] où cele est qui ses bons Est preste d'asseuir [suivre sa volonté]…
    Romancero, p. 34 (aire)