Jean Le Rond D'ALEMBERT, auteur cité dans le Littré

D'ALEMBERT (1717-1783)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme D'ALEMBERT a été choisie.

1551 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Correspondance avec Frédéric le Grand 256 citations
Éloges lus dans les séances publiques de l’Académie française 1779 479 citations
Lettres à Voltaire 294 citations
Œuvres philosophiques, historiques et littéraires, Paris, an XIII (1805), édit. citée par POUGENS 117 citations

Quelques citations de Jean Le Rond D'ALEMBERT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1551 citations dans le Littré.

  1. Avec un peu d'oreille de la part de l'écrivain, les hiatus ne seront ni fréquents ni choquants dans sa prose.
    Mél. litt. Œuv. t. III, p. 234, dans POUGENS (oreille)
  2. L'expérience m'a convaincu que ce monde est une espèce de bois infesté de brigands : l'histoire m'assure de plus qu'il n'a jamais été autre chose.
    Mélanges, t. V, Réflexions sur l'histoire. (monde [1])
  3. Quelle perte, sire, comme l'observe très bien votre majesté, quand nous aurons le malheur de la faire ! j'en détourne ma pensée.
    Lett. au roi de Prusse, 23 févr. 1776 (détourner)
  4. J'ai un estomac qui me joue d'aussi mauvais tours que si je l'obligeais à digérer tout ce qui se fait et tout ce qui se dit en France.
    Lett. à Volt. 9 juill. 1764 (digérer)
  5. Il suffit ici qu'un livre touche à certaines matières et qu'il attaque bien ou mal certaines gens, pour être en conséquence hors de prix.
    Lett. au roi de Pr. 8 juin 1770 (toucher [1])
  6. Il fut ferme sans intolérance, vigilant sans rigorisme.
    Éloges, Vauréal. (rigorisme)
  7. L'Europe espère, Sire, que votre Majesté ne se contentera pas de l'éclairer, qu'elle va encore la pacifier.
    Lett. au roi de Pr. 1er juin 1772 (pacifier)
  8. Rassasié de gloire et comblé de biens et d'honneurs, le maréchal de Villars désira de joindre à toutes ses dignités le titre de notre confrère.
    Élog. duc de Villars (rassasié, ée)
  9. Nous sommes ici fort occupés des insurgents, et fort impatients de voir quel sera le succès de la campagne décisive qui va s'ouvrir.
    Lett. au roi de Prusse, 28 avr. 1777 (insurgents)
  10. L'éloquence ne consiste point, comme tant d'auteurs l'ont dit d'après les anciens, à dire des choses grandes d'un style sublime, mais d'un style simple ; car il n'y a point proprement de style sublime, c'est la chose qui doit l'être ; et comment le style pourrait-il être sublime sans elle, ou plus qu'elle ?
    Mél. litt. Œuv. t. III, p. 243 (sublime)
  11. En vérité, il est abominable de mettre à si bon marché la vie des hommes.
    Lett. à Voltaire, 16 juill. 1766 (marché [1])
  12. On prétend que le Mécène ne doit donner qu'un habit retourné, quand on ne lui dédie qu'une seconde édition.
    Éloges, Bouyer. (retourné, ée)
  13. Son âme avait besoin d'être remplie et non pas tourmentée ; il ne lui fallait que des émotions douces ; les secousses l'auraient usée et amortie.
    Portr. de l'aut. (secousse)
  14. C'est le portrait d'Anaxagore tracé par Périclès.
    Éloges, Montesq. (tracé, ée)
  15. Nous croyons que la démocratie de la république des lettres doit s'étendre à tout, jusqu'à permettre et à souffrir les plus mauvaises critiques quand elles n'ont rien de personnel ; il suffit que cette liberté puisse en produire de bonnes.
    Préf. 3<sup>e</sup> vol. Encycl. Œuv. t. I, p. 388, dans POUGENS. (personnel, elle)
  16. C'est peine perdue que l'éloge ou la satire d'un homme en place.
    Lett. à Voltaire, 17 nov. 1762 (peine)
  17. Aucun physicien ne doute aujourd'hui que la mer n'ait couvert une grande partie de la terre habitée.
    Abus de la crit. Œuvres, t. IV, p. 256, dans POUGENS. (couvrir)
  18. Votre Majesté paraît surprise de ce que la lettre d'un Tudesque (c'est l'expression dont elle se sert) a été lue en pleine Académie française.
    Lett. au roi de Pr. 30 nov. 1770 (tudesque)
  19. M. Séguier a dit en plein foyer qu'ils avaient lu la pièce, et qu'ils n'y avaient rien trouvé de répréhensible.
    Lett. à Voltaire, 6 mai 1760 (foyer)
  20. Notre siècle, j'en conviens encore avec Votre Majesté, ne vaut pas le siècle de Louis XIV pour le génie et pour le goût ; mais il me semble qu'il l'emporte pour les lumières, pour l'horreur de la superstition et du fanatisme.
    Lett. au roi de Pr. 14 février 1774 (siècle)