Jean D'AUTON, auteur cité dans le Littré

JEAN D'AUTON (1466-1528)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JEAN D'AUTON a été choisie.

moine chroniqueur du XVe siècle

86 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chroniques de Louis XII 86 citations

Quelques citations de Jean D'AUTON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 86 citations dans le Littré.

  1. Se batirent bien estroit, tant que d'un costé et d'autre en eut plusieurs de morts.
    Annales de Louis XII, p. 188, dans LACURNE (étroit, oite)
  2. Approcherent la dite galere des François et tant qu'ils aborderent et commencerent à eulx gripper aux cordes et monter pour cuider entrer dedans.
    Annales de Louis XII, mss. f° 27, dans LACURNE (gripper)
  3. À combles barques et pleines gabarres luy feurent en barbe gens armez.
    Ann. de Louis XII, p. 26, dans LACURNE (gabare)
  4. Jà la nuyt estoit si obscure qu'on ne voyoit combattre que à l'esclair du feu de l'artillerie, qui tiroit si très menu que tonnerre n'eust là esté ouy.
    Annales de Louis XII, ms. dans LACURNE (éclair)
  5. Messire de Grimaulx, voyant que l'assault estoit prest à donner, ordonna pour la defense de la breche, sept postes, chascune de trentehommes.
    Ann. de Louis XII, p. 76, dans LACURNE (poste [4])
  6. La quelle chasse est close et fermée soubz le loquet de douze clefs gardées par douze des plus suffisans citoyens de Gennes.
    Ann. de Louis XII, p. 119, dans LACURNE (loquet [1])
  7. Là feut entre les autres un des soldats de la place mis au vent [pendu].
    Ann. de Louis XII, p. 179, dans LACURNE (vent)
  8. Les gens du pays avoient faict tranchées et fossez par les chemins et sentiers, abbattu ponts et planches, entraversé grands arbres en la voye.
    Annales de Louis XII, p. 32, dans LACURNE (entraverser)
  9. Pour longuement le pondereux fais de la guerre soutenir.
    Ann. de Louis XII, p. 42 (pondéreux, euse)
  10. Les chantres, menestriers, tragediens et commediens, tous par ordre, y exercerent leur mestier.
    Ann. de Louis XII, p. 170, dans LACURNE (tragédien, ienne)
  11. Alors fit le seigneur de la Tremouille sonner à l'estendart pour rassembler ses gens.
    Annales de Louis XII, p. 109, dans LACURNE (étendard)
  12. Les quatre cents archers de la garde et les cent Allemands du roy feurent armez, les gentilshommes à cheval et les archers à pied, tous joignant le logis du roy avec plusieurs de ses princes et pensionnaires [sortes de gardes du roi].
    Annales de Louis XII, p. 168, dans LACURNE (pensionnaire)
  13. Ne voulut vuider ne rendre le fort, jusques à ce que, par le patibulaire dressé, eust claire congnoissance de la mort jugée de son frere.
    Annales de Louis XII, p. 19, dans LACURNE (patibulaire)
  14. Lesquels, après bien drinquer, s'entreprirent de paroles par les chemins.
    Ann. de Louis XII, 1506 et 1507 (trinquer)
  15. Les Genevois [Génois] s'efforçoient à relais [en se relayant] de gaigner la place.
    Annales de Louis XII, p. 78, dans LACURNE (relais [1])
  16. L'eglise de St Laurent qui est le grand domme de Genes.
    Ann. de Louis XII, p. 102, dans LACURNE (dôme)
  17. [La cathédrale de Gênes] où fut par les chanoines de là après la messe monstré le riche vaisseau smaragdin, c'est à sçavoir le precieux plat au quel nostre seigneur Jésus-Christ mangea avec ses apostres le jour de la cene ; et est celuy plat qu'on appelle le saint graal, le quel, selon dire commun de Gennes, fut là apporté par les Genevois l'an mille cent un, et fut pris en la sainte cité de Hierusalem en la maniere que vous orrez.
    Ann. de Louis XII, p. 112, dans LACURNE (graal (saint))
  18. Le roy preint la royne d'Arragon à la haulte main [par la main droite], et dit à Gonsales : prenez la royne à l'austre costé.
    Annales de Louis XII, p. 313, dans LACURNE (main)
  19. Chargez, compaignons, chargez vos ennemys, et commencez le hust ; car le premier coup vault deux.
    Ann. de Louis XII, ms. f° 74, dans LACURNE (coup)
  20. Advint que, sur l'eclaircie du jour, sortit de sa chambre, et regarda en mer tout autour de lui et au loin tant que sa vue put aviser.
    Chron. t. IV, p. 194, dans JAL (éclaircie)