Michel BARON, auteur cité dans le Littré

BARON (1653-1729)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BARON a été choisie.

comédien et auteur dramatique

100 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Michel BARON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 100 citations dans le Littré.

  1. Est-ce que je vous ai jamais mise en compromis avec elle ?
    Fausse prude, III, 12 (compromis [2])
  2. J'ai vu l'heure que le parterre allait vous siffler.
    Homme à bonnes fort. IV, 6 (voir)
  3. Dans un jour de plaisir et de magnificence, On ne regarde pas, mon frère, à la dépense.
    École des pères, V, 8 (regarder)
  4. Vous coucherez aussi avec moi, si vous voulez. - J'ai ordre de coucher chez ma tante ; mais n'importe, c'est à faire à être un peu grondée.
    Coquette et fausse prude, IV, 10 (faire [1])
  5. Je sais que Léonor ne s'y épargne pas.
    Homme à bonnes fort. III, 6 (épargner)
  6. J'ai donné ma parole et je viens la reprendre.
    Andrienne, III, 4 (reprendre)
  7. Une femme a toujours le talent De rendre son époux aussi souple qu'un gant.
    le Jaloux, IV, 1 (souple)
  8. J'ai, ce me semble, tout l'attirail de bonne fortune, Dieu nous garde de malencontre.
    Homme à bon. fort. IV, 11 (malencontre)
  9. Quelles diables de contorsions faisiez-vous, tantôt sur un pied, tantôt sur l'autre ?
    Homm. à bon. fort. IV, 6 (pied)
  10. Son grison va venir pour prendre la réponse.
    l'Homme à bonnes fortunes, I, 6 (grison, onne)
  11. Cela devrait être bien tentant pour vous, et je ne sache guère autre que vous qui voulût s'aviser de n'être point tenté de tout cela.
    Hom. à bonnes fort. I, 11 (tentant, ante)
  12. Hé bien, Madame ! enfin me voilà rendue et sur le point d'être désabusée.
    Homme à bonnes fort. IV, 3 (rendu, ue)
  13. Il est au coin de la rue, le pauvre cher homme ! tout vis-à-vis un fourbisseur.
    Coquette et fausse prude, II, 7 (vis-à-vis)
  14. Écoutez, madame, voici bien le meilleur.
    Hom. à b. fort. III, 7 (meilleur, eure)
  15. Hé ! Madame, songez-vous encore que je sois au monde ?
    Homme à bon. fort. II, 11 (monde [1])
  16. Dans les commencements, c'est une fatigue de diable, quand il faut porter réglément trois billets tous les jours.
    Homme à bonnes fort. I, 10 (réglément)
  17. Il me passe par la tête cent choses plus bizarres l'une que l'autre.
    Homme à bonnes fort. II, 11 (passer)
  18. C'était moi ; je t'en devais, il y a bien longtemps.
    Homme à bonnes fort. V, 8 (devoir [1])
  19. Mais pourquoi vainement travailler ma vieillesse ? Pourquoi pour un ingrat me tourmenter sans cesse ?
    Andrienne, v, 5 (travailler)
  20. Pour moi, madame, je ne m'amuse point à la bagatelle.
    Fausse prude, II, 4 (bagatelle)