Michel BARON, auteur cité dans le Littré

BARON (1653-1729)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BARON a été choisie.

comédien et auteur dramatique

100 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Michel BARON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 100 citations dans le Littré.

  1. Vous voulez vivre à votre manière, vous y vivrez.
    Coquette et fausse prude, I, 4 (y [2])
  2. Parce que je voyais que vous répondiez assez bien à toutes ses minauderies.
    l'Homme à bonnes fortunes, III, 2 (minauderie)
  3. Hé bien, Madame ! enfin me voilà rendue et sur le point d'être désabusée.
    Homme à bonnes fort. IV, 3 (rendu, ue)
  4. Du souper le patron l'aura prié peut-être.
    Éc. des pères, IV, 3 (prier)
  5. Se déhancher, secouer la tête, baiser le bout de son gant bien tendrement : cela s'appelle faire des mines.
    Homme à bonnes fortunes, IV, 7 (déhancher (se))
  6. Avant qu'il ait niaisé tout son soûl dans un fauteuil et à sa toilette.
    l'Homme à bonnes fort. I, 5 (niaiser)
  7. Et la manière dont vous parlez de lui commencerait à me déplaire, si vous continuiez à me cacher les raisons qui vous y obligent.
    l'Homme à bonnes fortunes, II, 10 (continuer)
  8. Prenez-la dans l'emportement, ou vous ne tiendrez rien.
    Homme à bon. fort. III, 1 (tenir)
  9. Quatre de mes amis, que j'ai choisis exprès, Sans que vous paraissiez, se chargent du succès.
    École des pères, v, 3 (paraître)
  10. Prenez garde de tomber sur la montée.
    Coquette et fausse prude, V, 7 (montée)
  11. Je sais déjà faire des mines ; pour le jargon, j'y suis grec.
    Homme à bonnes fort. IV, 14 (grec, ecque)
  12. Mais pourquoi vainement travailler ma vieillesse ? Pourquoi pour un ingrat me tourmenter sans cesse ?
    Andrienne, v, 5 (travailler)
  13. Fausses confidences, noirceurs, billets sacrifiés, flatterie, médisance.
    Homme à bon. fort. I, 10 (noirceur)
  14. Ce petit freluquet de Moncade, avec ses airs impertinents !
    l'Homme à bonnes fortunes, III, 1 (freluquet)
  15. C'est cependant, dit-on, la coqueluche de Paris.
    Homme à b. fort. II, 3 (coqueluche)
  16. Va, crève, vieille rosse.
    École des pères, IV, 3 (rosse)
  17. J'ai perdu mon maître à l'Opéra ; je ne sais ce qu'il est devenu.
    Homme à bonnes fort. IV, 5 (perdre)
  18. J'ai ouï dire que c'était un homme admirable pour les procès désespérés.
    Coquette et fausse prude, I, 4 (désespéré, ée)
  19. Pour moi, madame, je ne m'amuse point à la bagatelle.
    Fausse prude, II, 4 (bagatelle)
  20. Mais ce coquin de Dave est tout yeux, tout oreille, Prends garde…
    Andrienne, III, 2 (œil)