Michel BARON, auteur cité dans le Littré

BARON (1653-1729)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BARON a été choisie.

comédien et auteur dramatique

100 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Michel BARON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 100 citations dans le Littré.

  1. Depuis quelque temps vous devenez si difficile à servir.
    Homme à bonnes fort. I, 4 (difficile)
  2. Éclaircissez-m'en, je vous en conjure.
    l'Homme à bonnes fortunes, II, 15 (me)
  3. Mais enfin, interdit, languissant, abattu, Je sens que je n'ai plus ni force ni vertu.
    Andrienne, II, 1 (vertu)
  4. Va, crève, vieille rosse.
    École des pères, IV, 3 (rosse)
  5. J'ai ouï dire que c'était un homme admirable pour les procès désespérés.
    Coquette et fausse prude, I, 4 (désespéré, ée)
  6. Heureusement j'avais celle-ci [lettre] sur moi, elle suffit.
    Homme à bon. fort. II, 7 (sur [1])
  7. Carin : Byrrhie, instruit d'un mal que j'ai peine à vous taire, Vous peut de mes malheurs découvrir le mystère. -Byrrhie : Oui-da, je le ferai très volontiers.
    Andrienne, II, 2 (oui)
  8. Tête bleu, j'oubliais le meilleur, de l'eau de fleur d'orange ; peut-on aller en bonne fortune sans eau de fleur d'orange ?
    Homm. à bon. fort. IV, 11 (orange)
  9. Je vous en dis trop peut-être, et je passe ma commission.
    Homm. à bonnes fortunes, IV, 7 (passer)
  10. Et la manière dont vous parlez de lui commencerait à me déplaire, si vous continuiez à me cacher les raisons qui vous y obligent.
    l'Homme à bonnes fortunes, II, 10 (continuer)
  11. Mon bonheur est entre vos mains.
    Homme à bonnes fort. I, 1 (entre)
  12. Vous coucherez aussi avec moi, si vous voulez. - J'ai ordre de coucher chez ma tante ; mais n'importe, c'est à faire à être un peu grondée.
    Coquette et fausse prude, IV, 10 (faire [1])
  13. …Si l'on ne voulait vous souffrir ni vous voir, On vous dirait : monsieur, serviteur et bon soir.
    le Jaloux, III, 12 (serviteur)
  14. Voilà de beaux desseins et prudemment conçus ! Hé ! que prétendez-vous faire ? l'olibrius !
    École des pères, V, 3 (olibrius)
  15. Mais pourquoi vainement travailler ma vieillesse ? Pourquoi pour un ingrat me tourmenter sans cesse ?
    Andrienne, v, 5 (travailler)
  16. J'ai, ce me semble, tout l'attirail de bonne fortune, Dieu nous garde de malencontre.
    Homme à bon. fort. IV, 11 (malencontre)
  17. Surtout changeons de nom et de quartier ; nous sommes décriés dans celui-ci comme la fausse monnaie.
    Homme à bonnes fort. V, 9 (décrier)
  18. Fais revenir aussi ces oiseaux de rivière, Et pique promptement ces pigeons de volière.
    École des pères, III, 6 (revenir)
  19. Je lui jetai une aiguiérée d'eau par le nez.
    Coquette, II, 1 (aiguiérée)
  20. Son père l'a fait riche, il fera son père gentilhomme.
    Coquette et fausse prude, I, 4 (gentilhomme)