Pierre Augustin Caron de BEAUMARCHAIS, auteur cité dans le Littré

BEAUMARCHAIS (1732-1799)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BEAUMARCHAIS a été choisie.

508 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La mère coupable, ou L'autre Tartuffe 1792 71 citations
Le barbier de Séville, ou La précaution inutile 1775 213 citations
Le mariage de Figaro, ou La folle journée 1784 194 citations

Quelques citations de Pierre Augustin Caron de BEAUMARCHAIS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 508 citations dans le Littré.

  1. Rosine : L'ennui me tue. - Figaro : Je le crois ; il n'engraisse que les sots.
    Barb. de Sév. I, 2 (ennui)
  2. Prenez garde que toutes ces histoires de maîtres supposés sont de vieilles finesses, des moyens de comédie.
    Barb. de Sév. III, 2 (finesse)
  3. Tenez, tenez, le voilà qui court la plaine et force un lièvre qui n'en peut mais.
    Mar. de Figaro, II, 2 (forcer)
  4. M'est avis que c'était plutôt… comme qui dirait le gringalet de page.
    Mar. de Fig. II, 21 (gringalet)
  5. J'ai voulu ruser avec eux ; ils m'ont traité comme un enfant.
    Mar. de Figaro, V, 19 (ruser)
  6. L'entreprendre sans succès, c'est lui ménager un triomphe.
    Mère coupable, V, 4 (ménager [1])
  7. Et Suzanne mon épousée, où croyez-vous qu'elle soit ?
    Mar. de Fig. v, 8 (épousée)
  8. Prie monsieur, de ma part, de passer un moment ici.
    Mère coupable, IV, 10 (monsieur)
  9. C'est un beau, gros, court, jeune vieillard, gris pommelé, rusé, rasé, blasé, qui guette, et furette, et gronde, et geint tout à la fois.
    Barb. de Sév. I, 4 (geindre)
  10. Qu'il s'avise de parler latin, j'y suis grec, je l'extermine.
    Mar. de Figaro, III, 15 (grec, ecque)
  11. Ah ! ouiche ! on ne l'aura [un ruban], vois-tu, qu'avec ma vie.
    Mar. de Fig. I, 7 (voir)
  12. Toujours amère et provocante !
    Mar. de Fig. I, 4 (provocant, ante)
  13. Je conviens qu'à la vérité la génération passée ressemblait beaucoup à ma pièce ; que la génération future lui ressemblera beaucoup aussi ; mais que, pour la génération présente, elle ne lui ressemble aucunement ; que je n'ai jamais rencontré ni mari suborneur, ni seigneur libertin, ni courtisan avide.
    Préf. du Mar. de Fig. (ressembler)
  14. Croyez qu'il n'y a pas de plate méchanceté, pas d'horreurs, pas de conte absurde qu'on ne fasse adopter aux oisifs d'une grande ville en s'y prenant bien.
    Barb. de Sév. II, 8 (méchanceté)
  15. Que peut requérir la demanderesse ? mariage, à défaut de payement.
    Mar. de Fig. III, 15 (demandeur, euse)
  16. Sans doute appelez-les ! fatigués, harrassés, moulus de votre façon, n'at-il pas fallu les faire coucher ?
    Barb. de Sév. III, 5 (moulu, ue)
  17. En lui laissant son véritable titre [au Mariage de Figaro], on eût lu l'Époux suborneur.
    Mar. de Fig. Préface (suborneur, euse)
  18. Au noble hôtel de la Vermine, On est logé très proprement : Rivarol y fait la cuisine, Et Chamcenetz l'appartement.
    Épigr. (cuisine)
  19. Je soutiens, moi, que c'est la conjonction copulative et… - Je soutiens, moi, que c'est la conjonction alternative ou.
    Mariage de Figaro, III, 15 (copulatif, ive)
  20. Brid'oison : Mais si tu dois et que tu ne payes pas…? - Figaro : Alors, monsieur voit bien que c'est comme si je ne devais pas.
    Mariage, III, 13 (devoir [1])