Jacques Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, auteur cité dans le Littré

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (1737-1814)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BERNARDIN DE SAINT-PIERRE a été choisie.

441 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Études de la nature 1784 42 citations
Harmonies de la nature 1796 99 citations
La chaumière indienne 1790 53 citations
La Mort de Socrate, drame, précédé d'un Essai sur les journaux, et suivi d'un Discours académique 1808 21 citations
Paul et Virginie 1787 171 citations

Quelques citations de Jacques Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 441 citations dans le Littré.

  1. Une congrégation d'hommes de tant d'états différents doit faire d'une ville un séjour de délices.
    Ch. ind. (congrégation)
  2. Le bourgeon cotonneux du pommier se gonfle et se crève.
    Harmon. liv. I, Tabl. général. (cotonneux, euse)
  3. L'agneau ne s'y méprend jamais : il distingue au premier aperçu, au simple flairer, son tyran de son défenseur.
    Harm. liv. V (flairer)
  4. Il n'y a pas dans l'Océan une seule goutte d'eau qui ne soit pleine d'êtres vivants qui ressortissent à nous.
    Paul et Virg. (ressortir [2])
  5. Au bout du compte je n'ai que trois questions à faire au docteur indien.
    Chaum. ind. (compte)
  6. Enfin j'ai pris vos vieux habits à l'un et à l'autre, et je les ai fait flairer à Fidèle.
    Paul et Virg. (flairer)
  7. Le temps que chacun des pôles emploie chaque année à se charger de ses congélations ordinaires.
    Étude, 4 (congélation)
  8. Nos idéologistes modernes sont tombés dans l'athéisme.
    Harm. V, 6 (idéologiste)
  9. Les mouches étaient toutes distinguées les unes des autres ; il y en avait de dorées, d'argentées, de tigrées, de rembrunies, de chatoyantes.
    Étude 1re. (chatoyant, ante)
  10. Quant à Vulcain, elle le flatte, le supplie, l'implore, l'amadoue.
    Arcad. (amadouer)
  11. Nos poëtes ont assez reposé leurs amants sur le bord des ruisseaux, j'en ai voulu asseoir sur le rivage de la mer.
    Paul et Virginie. (en [2])
  12. L'homme manipule avec la seule farine de froment une multitude de pâtisseries.
    Harm. liv. I (manipuler)
  13. Notre ame est dérivée de celle de Dieu.
    Mort de Socrate. (dérivé, ée)
  14. Le sentiment de nos maux redouble par le souvenir de nos plaisirs.
    Paul et Virg. (redoubler)
  15. Il y a… des savants qui connaissent, qui expliquent tout ; qui… s'élancent dans un infini en grand, où ils ne peuvent atteindre.
    1re étude. (grand, ande)
  16. On n'y entendait d'autre bruit que le bramement des cerfs.
    Paul et Virginie. (bramement)
  17. Ainsi la nature, ayant fait de l'amour le lien de tous les êtres, l'a rendu l'instigateur de nos lumières et de nos plaisirs.
    Paul et Virg. (instigateur. trice)
  18. On peut juger des mœurs fraternelles des animaux par le nombre des œufs de leurs nids et par les tetines de leurs mères.
    Harm. liv. VII (tetine)
  19. La nature a donné aux yeux des quadrupèdes… des cils dont les poils horizontaux et rangés près à près sont comme autant de palissades.
    Harmon. livre II (près)
  20. Ce portrait était une petite miniature représentant l'ermite Paul ; Marguerite y avait une grande dévotion.
    Paul et Virg. p. 124 (dévotion)