Jacques Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, auteur cité dans le Littré

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (1737-1814)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BERNARDIN DE SAINT-PIERRE a été choisie.

441 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Études de la nature 1784 42 citations
Harmonies de la nature 1796 99 citations
La chaumière indienne 1790 53 citations
La Mort de Socrate, drame, précédé d'un Essai sur les journaux, et suivi d'un Discours académique 1808 21 citations
Paul et Virginie 1787 171 citations

Quelques citations de Jacques Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 441 citations dans le Littré.

  1. Ces réverbérations terrestres doivent être assez communes dans l'atmosphère des montagnes.
    Harm. aquat. air, liv. III (réverbération)
  2. L'amour peut s'égarer dans ses premières affections et surtout par l'éducation ; il y puise des fantaisies et des engouements.
    Harm. liv. VII, De l'amitié (engouement)
  3. La mort, mon fils, est un bien pour tous les hommes, elle est la nuit de ce jour inquiet qu'on appelle la vie.
    Paul et Virg. (mort [3])
  4. Nos idéologistes modernes sont tombés dans l'athéisme.
    Harm. V, 6 (idéologiste)
  5. Je l'arrêtai en lui disant : vous sortez de la question…
    Notes s. la Ch. ind. (sortir [1])
  6. Quoiqu'il fût toujours en mouvement, dès que sa sœur paraissait, il devenait tranquille.
    Paul et Virginie. (mouvement)
  7. Les végétaux aspirent sans doute l'air et l'expirent.
    Harm. liv. 5 (expirer)
  8. Ton noir Domingue est bien cassé ; Marie est infirme.
    Paul et Virg. (cassé, ée)
  9. Des touffes de scolopendre suspendues comme de longs rubans.
    Paul et Virg. (touffe)
  10. Tout ce qui regarde l'économie, la propreté, le soin de préparer un repas champêtre, fut du ressort de Virginie.
    Paul et Virg. (ressort [2])
  11. Sur le midi, étant descendu à terre.
    Café de Surate (midi)
  12. La pantomime est le premier langage de l'homme, elle est connue de toutes les nations.
    Paul et Virginie. (pantomime [2])
  13. Ils sont à leur tour usés sur tous les plaisirs, par cela même qu'ils ne leur coûtent aucunes peines.
    Paul et Virg. (aucun, une)
  14. Nos poëtes ont assez reposé leurs amants sur le bord des ruisseaux, j'en ai voulu asseoir sur le rivage de la mer.
    Paul et Virginie. (en [2])
  15. La fourmi essémina les graines des hauts cyprès.
    dans le Dict. de BESCHERELLE. (esséminer)
  16. Les caractères vifs, sur lesquels glissent les peines légères, sont ceux qui résistent le moins aux grands dangers.
    Paul et Virg. (vif, vive)
  17. Il [un navire] tire du canon pour demander du secours ; car la mer est bien mauvaise.
    Paul et Virg. (tirer)
  18. Le lieu de la scène était pour l'ordinaire un carrefour d'une forêt.
    Paul et Virg. (carrefour)
  19. La lune paraissait au milieu du firmament entourée d'un rideau de nuages que ses rayons dissipaient par degrés.
    Paul et Virginie (rideau)
  20. On ne peut rien de plus précis, pour prouver l'innocence naturelle de l'homme.
    Chaum. ind. Préamb. (pouvoir [1])