Jacques Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, auteur cité dans le Littré

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (1737-1814)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BERNARDIN DE SAINT-PIERRE a été choisie.

441 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Études de la nature 1784 42 citations
Harmonies de la nature 1796 99 citations
La chaumière indienne 1790 53 citations
La Mort de Socrate, drame, précédé d'un Essai sur les journaux, et suivi d'un Discours académique 1808 21 citations
Paul et Virginie 1787 171 citations

Quelques citations de Jacques Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 441 citations dans le Littré.

  1. Je n'entends pas de fois les airs ravissants et mélancoliques d'un rossignol caché sous un feuillage que je ne sois tenté de croire…
    Étude 1 (fois [1])
  2. La fourmi essémina les graines des hauts cyprès.
    dans le Dict. de BESCHERELLE. (esséminer)
  3. Qui est-ce qui demeure là-haut dans ces petites cases ?
    ib. (case)
  4. Les Japonais emploient fréquemment l'adustion pour guérir un grand nombre de maladies.
    Harm. II, animaux. (adustion)
  5. Mme de la Tour me pria aussi de nommer sa fille conjointement avec son amie.
    Paul et Virg. (conjointement)
  6. Ainsi des violettes, sous des buissons épineux, exhalent au loin leurs doux parfums, quoiqu'on ne les voie pas.
    Paul et Virginie. (violette)
  7. Une grosse mer qui régnait au large, malgré le calme des vents.
    Paul et Virg. p. 174 (gros, osse)
  8. Les animaux doivent à l'instinct le pressentiment ou la prévision de leurs fonctions intellectuelles, c'est-à-dire de leurs convenances naturelles ; c'est par pressentiment que l'araignée, sortant de son œuf et sans avoir vu aucun modèle de filet, tisse sa toile transparente, en croise les fils, les contracte pour en éprouver la force et les double où il est nécessaire, pressentant que les mouches qu'elle n'a pas encore vues viendront s'y prendre et qu'elles s'y débattront.
    Œuvr. posth. Paris, 1836, p. 264 (pressentiment)
  9. Il lui donna, pour le porter à Jagrenat, un palanquin à tendelets de soie cramoisie, à glands d'or, avec deux relais de vigoureux coulis ou porteurs.
    Chaum. ind. (palanquin [1])
  10. Elle agrége dans le sein de la terre les grains de sable en cristaux.
    Harm. liv. v. (agréger)
  11. Les damiers [sorte d'oiseau] aux ailes casées de noir et de blanc.
    Harm. II, Anim. (casé, ée)
  12. Les végétaux aspirent sans doute l'air et l'expirent.
    Harm. liv. 5 (expirer)
  13. Un écureuil pourrait parcourir une bonne partie de la Russie sans mettre pied à terre [en passant d'arbre en arbre].
    Étude v. (terre)
  14. Paul et elle s'amusaient avec transport de leurs jeux, de leurs appétits et de leurs amours.
    Paul et Virg. (appétit)
  15. Tu couvres… les vastes campagnes… de ton voile de safran et de vermillon.
    Harm. liv. I, Tableau général. (safran [1])
  16. Cette mort va me délivrer, sans aucune recommandation, des fers, des persécutions.
    Mort de Socr. (recommandation)
  17. Que de tombeaux grecs et romains, dont les pierres étaient ancrées de fer, ont disparu.
    Études, v. (ancré, ée)
  18. Une écluse, par où sortaient pêle-mêle, avec les eaux mugissantes, les terres, les arbres et les rochers.
    Paul et Virginie, p. 84 (mugissant, ante)
  19. Un enfant languit sans air comme la plante qui en est privée ; il pâlit et s'étiole comme elle dans une chambre fermée.
    Harm. liv. II (étioler)
  20. La grandeur, les découpures, les nervures des feuilles.
    Étude première. (découpure)