Pierre BERCHEURE, auteur cité dans le Littré

BERCHEURE (1290-1352)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BERCHEURE a été choisie.

626 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Traduction de Tite-Live 622 citations

Quelques citations de Pierre BERCHEURE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 626 citations dans le Littré.

  1. Les cohortes esleurent leurs centurions.
    f° 74 (cohorte)
  2. Au rappel de ceulx qui le pont despeçoient, il [Horatius Coclès] les parforsa euls en torner.
    f° 31, recto (rappel)
  3. Certaine atrempance et limittacion des multes [amendes] et des paines.
    f° 85, verso. (limitation)
  4. Premierement commencerent li ennemi à estre vaincuz en la bataille mittoenne [au centre].
    f° 74, verso. (mitoyen, enne)
  5. Aucun vousirent [voulurent] dire que cest enfant [Servius Tullius] fut serf ; mes à ceste opinion contredist et resiste le grant honneur que li roys li a fait.
    f° 20 (opinion)
  6. Et tans nobles faiz descripz et recitez.
    f. 1 (réciter)
  7. Le desir qu'il avoient à Romulus leur roy, oÿe et fete foi de son immortalité, fut assez attemprez.
  8. Les vierges vestaux.
    f° 116, verso. (vestale)
  9. La rigour censurienne qui celui dittateur avoit non deuement autrefois grevé.
    f° 86 (rigueur)
  10. Les Volsques relevez de la paour que il avoient eu.
    f° 35, recto (relever)
  11. Le dittateur creoit un autre office que il apeloit mestre des chevaucheurs.
    f° 2, verso. (créer)
  12. Velites furent une chevalerie en l'ost des Romains, qui estoient plus legiers que autres.
    f° 3 (vélite)
  13. Les peres avoient fet leur fet et leur fort de lui delivrer.
    f° 46, verso (fort, orte)
  14. Fortune, en autrui calamité, leur avoit donné enseignement de eschiver semblable injure.
    f° 67, recto (calamité)
  15. En courages acoustumez à guerre et esfrontez par chevalerie.
  16. Labeurs en quelx de ma jeunesse je me suy occupé pour plaire à Dieu et proufiter au monde.
    f° 1 (occuper)
  17. Comme si, en la cité, y avoir plus de legereté et de licence fust y avoir plus de pover [pouvoir].
    f° 58, recto. (légèreté)
  18. Menaces des quelles par ambages et par paroles doubteuses il li avoit parlé.
    f° 32, recto. (ambages)
  19. Et sembloit bien à Tarquinius que il avoit plus grant faveur en la court que devant.
    f° 22, verso. (faveur)
  20. Li chevaliers chantoient et disoient rimes et vers rustiques et mal composées, en quelles il reprenoient le consul.
    f° 93, verso. (rustique)