Pierre BERCHEURE, auteur cité dans le Littré

BERCHEURE (1290-1352)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BERCHEURE a été choisie.

626 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Traduction de Tite-Live 622 citations

Quelques citations de Pierre BERCHEURE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 626 citations dans le Littré.

  1. Les vierges ravies [les Sabines enlevées par les Romains] n'avoient pas meilleur esperance de soy ne meneur [moindre] indignacion.
    f° 10 (indignation)
  2. C'estoit chose leue que…
    f° 75 (licite)
  3. La paour des anemis et la discipline de chevalerie et le labour des armes.
    f° 13 (discipline)
  4. Lustre estoit une maniere de sacrefice ou de purification que l'en fesoit sur tout le peuple de cinq ans en cinq ans.
    f° 2, verso. (lustre [2])
  5. Le pueple auquel il avoient esté aydans et serviables.
    f° 35, recto. (serviable)
  6. En mains debas et altercacions.
    f. 44, verso (altercation)
  7. Quelque part que aloit, la multitude armée fist paour et temoute.
    fe 27, recto. (tumulte)
  8. Souveraine egauté.
    f° 61 (égalité)
  9. Il [les tribuns] saillirent avant en concions publiques pour solliciter les courages des peuples.
    f° 96, verso. (solliciter)
  10. Oultre deux questeurs urbains, qui y estoient d'ancienneté.
    f° 89, verso. (urbain, aine)
  11. Appius dist que ceste tourbe n'estoit pas esmeue par misere mais par jolivetez, et que le pueple se esgaioit plus que il ne se forcenoit.
    f° 38, recto. (égayer [1])
  12. Se tu nous donnes ci endroit station et resistance, je te ferai ci endroit un temple.
    f° 11 (résistance)
  13. En quelque maniere que ce fust.
    f. I, verso. (quelque... que)
  14. Les vierges vestales, c'estoient celles qui servoient à la deesse Veste.
    f° 112, verso. (vestale)
  15. Du quel dommage la cause ne fu mie doubteuse.
    f° 40, verso. (douteux, euse)
  16. Et aussi estoit chascuns indignés de ce que Romulus avoit ouvert et habandonné l'asile dessus dit aus fames aussi comme aus hommes.
    f° 10 (indigner)
  17. Li tribuns furent refaiz et continuez.
    f° 58, recto (refaire)
  18. La quelle chose avoit esté hastivement faite par crainte de une loy et d'une ordonnance penible [qui inflige une peine].
    f° 21, verso. (pénible)
  19. Metius est celui qui a esté cause, machineur et empreneur de ceste bataille.
    f° 16 (machineur)
  20. Chevaucheurs estoient ceulx que nous appelons maintenant gens d'armes.
    f° 1, verso. (gendarme)