Pierre BERCHEURE, auteur cité dans le Littré

BERCHEURE (1290-1352)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BERCHEURE a été choisie.

626 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Traduction de Tite-Live 622 citations

Quelques citations de Pierre BERCHEURE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 626 citations dans le Littré.

  1. Ainsi le dittateur ramena à Rome son ost riche et victorieux.
  2. Offices de fevres et ouvriers et œuvres serviles.
    f° 26, verso. (servile)
  3. En la cité n'en avoit nul plus prest de langue ne de main.
    f° 54, verso. (prêt, ête [1])
  4. Postumia vierge vestal suspecte d'avoir esté incestueuse.
    f° 90, verso. (vestale)
  5. Compaignons navals estoient ceux que nous apelons notonniers, qui menoient les nefs et les galées.
    f. 1, verso. (naval, ale)
  6. Par la modestie et atrempance des tribuns.
    f° 93 (modestie)
  7. Il le confedera avecques soy par affinité de mariage.
  8. Velites furent une chevalerie en l'ost des Romains, qui estoient plus legiers que autres.
    f° 3 (vélite)
  9. Et leur sembloit bien que il povoient insulter et reprocher aux Roumains.
    f° 44, recto. (insulter)
  10. Premierement commencerent li ennemi à estre vaincuz en la bataille mittoenne [au centre].
    f° 74, verso. (mitoyen, enne)
  11. Que les peres l'avoient creé non pas consul pour gouverner, mes bouchier pour tourmenter et murdrir le peuple.
    f° 48, recto. (boucher [2])
  12. S'il enchauçoit [poursuivait] les anemis par trop grant instance.
    f° 50, recto (instance)
  13. Lequel treü [tribut] fut levé egalment selon la proporcion des richeces.
    f° 21, verso. (proportion)
  14. Cohorte n'estoit autre chose que une certaine flote ou compaignie de genz armez.
    f° 2 (cohorte)
  15. Il vit que les siens estoient bien ardans et encouragiez d'aller à la besongne.
    f° 36, verso. (encourager)
  16. Pour cause que l'en veoit les principaulx de la cité, l'en pensoit bien que celui mouvement n'estoit mie sans cause.
    f. 27, recto. (mouvement)
  17. Puis que il sentirent les impressions des colées [des coups] de la partie adverse.
    f° 38, recto (impression)
  18. Tarquin mourit à Cumes, en quel lieu il s'estoit transportez.
    f° 35, recto. (transporter)
  19. Et que les choses chevalereuses [militaires] se feissent partout prosperement.
  20. Oyans le son et le fremissement des chevaux.
    f° 50, recto. (frémissement)