Pierre BERCHEURE, auteur cité dans le Littré

BERCHEURE (1290-1352)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BERCHEURE a été choisie.

626 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Traduction de Tite-Live 622 citations

Quelques citations de Pierre BERCHEURE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 626 citations dans le Littré.

  1. Et se escusa que nus [nul] ne se devoit merveiller ne contre luy soi indigner, se il demandoit et desirroit avoir le royaume.
    f° 19, recto. (indigner)
  2. Compaignon en general estoient touz ceux qui, en quelque maniere que ce fust, estoient raliez et confederez au peuple romain.
    f° 1, verso. (confédérer)
  3. Et se demist de son estat et benefice.
    f° 29, recto. (démettre)
  4. Et ses juges apeloit li plebe tribuns plebeiens.
  5. Lesquels se complegnoient les uns aus autres, de ce dont il avoient perdu celle licence et maniere de vivre.
    f° 28, recto. (licence)
  6. Et lors li tribuns du plebe prenoient les anciens chevaliers, et nombroient quantes foiz il avoient esté en bataille rengée, et quantes plaies et traces il avoient sur leurs corps.
    f° 95, verso. (trace)
  7. Il se print à provoquer chascun singulierement.
    f° 31, recto. (provoquer)
  8. Cestes choses propousées par ledit tribun furent reputées vaines et frivoles par le peuple.
    f° 82, verso (frivole)
  9. Cil pooir qu'il avoient sur le pueple avant l'institution des tribuns.
    f° 40, recto. (institution)
  10. La quelle chose avoit esté hastivement faite par crainte de une loy et d'une ordonnance penible [qui inflige une peine].
    f° 21, verso. (pénible)
  11. On conseilla sur ce [une maladie épidémique] les livres sibilins.
    f° 101, verso. (sibyllin, ine)
  12. Pour aucune infamie que il avoient oy dire de lui.
    f° 42, verso. (infamie)
  13. Sachez que touz offices publiques estoient appellez magistraz en general.
    f° 2, verso. (magistrat)
  14. Il avoit enseigné les letres aus gens de la terre qui erent [étaient] rudes et simples.
    f° 9, verso (rude)
  15. Son ire croissoit.
    f° 40, verso (son [1])
  16. La cause veritable laquelle deus pueples cousins et vesins stimule et espoint à fere ceste guerre.
    f° 14, verso. (stimuler)
  17. Le desir qu'il avoient à Romulus leur roy, oÿe et fete foi de son immortalité, fut assez attemprez.
  18. Les constructions de Titus Livius sont si trenchées et si brieves et si d'estranges moz.
  19. Que les peres l'avoient creé non pas consul pour gouverner, mes bouchier pour tourmenter et murdrir le peuple.
    f° 48, recto. (boucher [2])
  20. Li rois s'en vint vers Rome pour apaiser et comprimer les mouvemens du pueple.
    f° 27, verso (comprimer)