Pierre BAYLE, auteur cité dans le Littré

BAYLE (1647-1706)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BAYLE a été choisie.

philosophe

142 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Pierre BAYLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 142 citations dans le Littré.

  1. C'est une comédie de votre part [persécution dirigée contre les protestants par des hommes sans religion], et une tragédie pour nous qui souffrons ; et il résulte de tout cela quelque chose de fort fâcheux, et en même temps de fort bourru.
    La France toute catholique (bourru, ue)
  2. Je vous prie de me faire savoir… s'il [l'évêque de Salisbury] a déclaré que les difficultés [entre calvinistes et arméniens] sont si grandes, que l'on ne peut raisonnablement condamner aucun des deux partis, mais qu'ils doivent se tolérer réciproquement.
    Lett. à des Maizeaux, 21 sept. 1706 (tolérer)
  3. On ne m'a rien dit ni rien fait de leur part [les magistrats hollandais sollicités par Jurieu] ; j'ai joui de tous mes droits, et fait toutes mes fonctions comme auparavant.
    Lett. à Minutoli, 27 août 1691 (jouir)
  4. Le seul remède dont je me sers [dans un mal de poitrine] est de parler le moins que je peux… je renonce à toutes visites actives et passives, et j'ai fait goûter cela à mes meilleurs amis.
    Lett. à Mme Baricave, 20 oct. 1706 (passif, ive)
  5. Le monde ne produit point des gens de cette espèce ; ils ne sont que le pur ouvrage d'un romaniste.
    Nouv. lett. crit. sur l'hist. du calvinisme, 21 (romaniste [2])
  6. Messieurs Basnage et moi serions trouvés enveloppés dans les dépositions, et il [Jurieu] se glorifiait d'avoir été le premier qui avait éventé la mine du malheureux complot, disait-il, du projet de paix qui se tramait en Suisse.
    Lett. à Minutoli, 14 sept. 1693 (éventer)
  7. En nous donnant le caractère d'une femme nouvelliste, il [Juvénal] nous la représente débitant dans les compagnies, qu'il paraissait des comètes.
    Pens. div. LXXXI (nouvelliste)
  8. Vous me permettrez de vous dire que le mot de recruter est depuis longtemps fort en usage dans les pays étrangers, quand on y écrit ou que l'on y parle français ; Lafont, qui a mis les gazettes de Hollande françaises dans la plus haute réputation où elles aient été et qui vivait quelques années avant la guerre de 1672, se servait souvent de ce mot.
    Lett. à l'abbé Dubos, 3 janv. 1697 (recruter)
  9. Je retouche la première édition [du Dictionnaire], j'y fais des additions qu'il faut enchâsser le mieux qu'on peut et lier avec la vieille étoffe.
    Lett. à Marais, 27 sept. 1700 (étoffe)
  10. Il [Locke] prouve que la souveraineté appartient aux peuples, et qu'ils ne font que la déposer entre les mains de ceux qu'on appelle souverains … vous savez que c'est l'évangile du jour à présent parmi les protestants.
    Lett. à Minutoli, 24 sept. 1693 (évangile)
  11. Ils s'entre-consolent par l'espérance de la nouvelle ou de la pleine lune.
    Sur la comète. (entre-consoler (s'))
  12. On n'a parlé que de lui [un charlatan qui guérissait en mettant une poudre de sympathie dans l'urine] depuis quelque temps ; sa maison ressemble au lavoir de Bethséda ; tous les malades y accourent.
    Lett. à M*** 7 mars 1697 (lavoir)
  13. Il n'est rien de plus difficile à ménager en ce temps-ci que les métaphores ; pour peu qu'on se donne carrière, on va dans l'excès, et on se trouve tout étonné de se voir enlacé misérablement dans le phébus de la vieille cour.
    Lett. à Minutoli, 2 mai 1673 (métaphore)
  14. Nous inventons des réponses aux objections de l'adversaire, et nous ne songeons à lui que pour trouver le défaut de ses opinions ; d'où il arrive que nous sommes plus instruits de ce que nous appelons nos bonnes intentions que de celles où il met le fort de sa cause.
    Comment. philos. IV, 2 (fort, orte)
  15. Il [de Brieux] dit des choses fort jolies ; mais quelquefois il en dit aussi qui ne le sont pas ; c'est un marchand mêlé.
    Lett. à Minutoli, 26 juin 1674 (marchand, ande)
  16. Aristote montra clairement à ces défenseurs de l'immutabilité ou de l'ingénérabilité…
    Dictionn. au mot Xénophane, remarque B. (ingénérabilité)
  17. Ils ne sauraient se persuader que Dante se soit amusé à ergotiser dans les colléges à l'âge de plus de trente-cinq ans.
    Dict. art. Dante, note k. (ergotiser)
  18. Qu'est-ce que de ne pas se produire par son beau côté ? c'est à faire à ne recevoir pas les louanges que l'on aurait remportées peut-être.
    Projet d'un dict. critique, 1 (faire [1])
  19. Il [Jean de Wert] buvait admirablement, et n'excellait pas moins à prendre le tabac en poudre, en cordon et en fumée [à priser, à chiquer et à fumer].
    Dict. au mot Wert. (fumée)
  20. Jugeant de vous par moi-même, je suis persuadé, monsieur, que notre amitié n'a pas besoin, pour se conserver dans toute sa force, du secours ou de l'aliment d'un commerce épistolaire.
    Lett. à Silvestre, 6 juin 1698 (épistolaire)