Pierre-Marie-Charles de Bernard Du Grail de la Villette, dit Charles de BERNARD, auteur cité dans le Littré

CH. DE BERNARD (1804-1850)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CH. DE BERNARD a été choisie.

Romancier français.

251 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
la Chasse aux amants 1841 1 citations
la Cinquantaine 1839 20 citations
la Femme de 40 ans 1838 in Nœud gordien 30 citations
la Peau du lion 1841 22 citations
le Gendre 0 citations
le Gentilhomme campagnard 24 citations
Un acte de vertu 1838, in Nœud gordien 31 citations
Un homme sérieux 1843 51 citations

Quelques citations de Pierre-Marie-Charles de Bernard Du Grail de la Villette, dit Charles de BERNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 251 citations dans le Littré.

  1. Tout à coup j'avise, rasant les maisons, le nez dans la cravate, sombre et voûté comme un traître de mélodrame, devinez qui ?
    Un homme sérieux, XX (traître, esse)
  2. Depuis trop longtemps, le Patriote douaisien [un journal d'opposition] était embourbé dans les eaux basses du modérantisme.
    Un homme sérieux, § V (modérantisme)
  3. Les fers une fois engagés, je n'ai plus songé qu'à ma besogne ; car Daligny tire au moins de ma force.
    la Peau du lion, XI (tirer)
  4. Bon pour moi, flâneur et désœuvré, c'est ma spécialité.
    la Chasse aux amants, § II (flâneur, euse)
  5. Je respecte trop vos scrupules aristocratiques, pour vouloir vous encanailler.
    la Femme de 40 ans, § VII (encanailler)
  6. Je n'ai qu'une chose à faire, c'est d'entonner là [près d'une femme peu contente de son mari] la cantilène consolatrice que gazouille depuis un an ce beau Ténébreux.
    Un acte de vertu, § VI (ténébreux, euse)
  7. Tu te moquerais de moi, et tu m'enverrais pour étrennes le calendrier des vieillards.
    Un acte de vertu, § v. (vieillard)
  8. Voilà de la vigne qui produira des chasselas dont je ne donne pas ma part au chat, poursuivit M. Bailleul en affectant de se pourlécher d'avance.
    le Gendre, § 3 (pourlécher)
  9. Ainsi, mon oncle, vous tenez toujours à ce mariage, dit le jeune homme d'une voix dolente.
    la femme de 40 ans, § V (dolent, ente)
  10. Ne voilà-t-il pas de nobles et puissants seigneurs ? parce qu'ils ont un pigeonnier au milieu d'une mare à canards, ils se posent en châtelains.
    Un acte de vertu, § 4 (pigeonnier [1])
  11. Depuis deux heures j'en poursuivais vainement la solution [d'un problème], en pérégrinant à travers mon logis.
    le Paratonnerre. (pérégriner)
  12. Les reflets du chagrin prévu, sur quoi elle avait matrimonialement spéculé.
    la Cinquantaine, § IX (matrimonialement)
  13. Je ne peux pas m'habituer à voir un bourgeois, un pékin, disons le mot, affublé de moustaches comme un grognard de la vieille garde.
    la Peau du lion, § III (péquin)
  14. Dans votre position, il faut un certain entregent dont, par malheur, vous êtes tout à fait dépourvu.
    la Cinquantaine, § 4 (entregent)
  15. À chaque sourire du gros danseur, le jeune poëte fronçait tragiquement ses noirs sourcils.
    la Chasse aux amants, XI (tragiquement)
  16. Monsieur, dit-il tranquillement, comptez-vous me faire poser longtemps ?
    le Gentilhomme campagnard, I, 20 (poser)
  17. Orientalement accroupi devant le poêle.
    les Ailes d'Icare, I, 2 (orientalement)
  18. Défilez, sans vous presser, votre petit chapelet [des vers élégiaques récités] ; de temps en temps un regard au plafond ; quand on a l'œil expressif, cela ne manque jamais son effet.
    un Homme sérieux, § VIII (plafond)
  19. Pour quel Géronte me prend-on ? s'écria-t-il.
    Un homme sérieux, § XVI (géronte)
  20. Cette classe estimable qui, au milieu du tourbillon parisien, conserve au fond du Marais les habitudes pacifiques et routinières de l'ancienne bourgeoisie.
    le Gendre, § 10 (routinier, ière)