Nicolas BOILEAU-DESPRÉAUX, auteur cité dans le Littré

BOILEAU (1636-1711)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOILEAU a été choisie.

4781 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Discours au roi 1665 78 citations
Epîtres 1669-1695 752 citations
L'art poétique 1674 963 citations
Le lutrin 1673-1683 612 citations
Réflexions critiques sur Longin 1694 95 citations
Satires 1660-1711 1788 citations

Quelques citations de Nicolas BOILEAU-DESPRÉAUX

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4781 citations dans le Littré.

  1. Et ces froids ornements à la ligne plantés.
    Sat. IV (ligne)
  2. D'un tournoi de bassette ordonner les apprêts.
    Sat. X (bassette)
  3. Ou quelque longue pluie, inondant vos vallons, A-, t-elle fait couler vos vins et vos melons ?
    Sat. III (melon)
  4. Ne demande donc plus par quelle humeur sauvage, Tout l'été, loin de toi, demeurant au village, J'y passe obstinément les ardeurs du Lion.
    Sat. VI (sauvage)
  5. Que dès les premiers vers l'action préparée Sans peine du sujet aplanisse l'entrée.
    Art p. III (préparé, ée)
  6. De ce sable étancher la soif démesurée.
    Épît. X (soif)
  7. Et tous ces vieux recueils de satires naïves, Des malices du sexe immortelles archives.
    ib. X (recueil)
  8. Mais lorsqu'on la néglige [la rime], elle devient rebelle.
    Art p. I (négliger)
  9. Tes écrits, il est vrai, sans art et languissants Semblent être formés en dépit du bon sens.
    Sat. II (dépit [1])
  10. Rien n'apaise un lecteur toujours tremblant d'effroi, Qui voit peindre en autrui ce qu'il remarque en soi.
    Sat. IX (peindre)
  11. Le vers le mieux rempli, la plus noble pensée, Ne peut plaire à l'esprit quand l'oreille est blessée.
    Art p. I (vers [1])
  12. Il est de l'essence d'un bon livre d'avoir des censeurs, et la plus grande disgrâce qui puisse arriver à un écrit qu'on met au jour, ce n'est pas que beaucoup de gens en disent du mal, c'est que personne n'en dise rien.
    Épît. X, XI, XII, Préf. (essence)
  13. J'y ai joint [à une nouvelle édition] cinq épîtres nouvelles… elles sont de même style que mes autres écrits, et j'ose me flatter qu'elles ne leur feront point de tort.
    4<sup>e</sup> préface. (style)
  14. …Il croit dans sa folie, Qu'il faut que devant lui tout d'abord s'humilie.
    Sat. V (humilier)
  15. Trois lapins… qui… Sentaient encor le chou dont ils furent nourris.
    Sat. III (nourrir)
  16. Finissons ; mais demain, Muse, à recommencer.
    Sat. VII (recommencer)
  17. Ainsi, dans cet amas de nobles fictions, Le poëte s'égaye en mille inventions.
    Art p. III (égayer [1])
  18. Est-ce donc pour veiller qu'on se couche à Paris ?
    Sat. VI (coucher [1])
  19. Souvent j'ai beau rêver du matin jusqu'au soir ; Quand je veux dire blanc, la quinteuse [rime] dit noir.
  20. Soyez plutôt maçon, si c'est votre talent.
    ib. IV (talent)