Nicolas BOILEAU-DESPRÉAUX, auteur cité dans le Littré

BOILEAU (1636-1711)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOILEAU a été choisie.

4781 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Discours au roi 1665 78 citations
Epîtres 1669-1695 752 citations
L'art poétique 1674 963 citations
Le lutrin 1673-1683 612 citations
Réflexions critiques sur Longin 1694 95 citations
Satires 1660-1711 1788 citations

Quelques citations de Nicolas BOILEAU-DESPRÉAUX

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4781 citations dans le Littré.

  1. Puis de là tout poudreux, [vos écrits] ignorés sur la terre, Suivre chez l'épicier Neuf-Germain et la Serre.
  2. Et trois cent mille francs avec elle obtenus La firent à ses yeux plus belle que Vénus.
    Sat. x. (vénus)
  3. Qui ne sait se borner ne sut jamais écrire.
    Art p. I (borner)
  4. La Seine, au pied des monts que son flot vient laver, Voit du sein de ses eaux vingt îles s'élever.
    Épît. VI (sein)
  5. Il est fâcheux, grand roi, de se voir sans lecteur, Et d'aller du récit de ta gloire immortelle Habiller chez Francoeur le sucre et la cannelle.
    Épît. I (habiller)
  6. Qui frappe l'air, bon Dieu ! de ces lugubres cris ?
    Sat. VI (dieu)
  7. T'accommodes-tu mieux de ces douces ménades, Qui, dans leurs vains chagrins, sans mal toujours malades…
    Sat. X (ménade)
  8. Je riais de le voir, avec sa mine étique… En lapins de garenne ériger nos clapiers, Et nos pigeons cauchois en superbes ramiers.
    Sat. III (pigeon)
  9. Ne sachant plus tantôt à quel saint me vouer.
    Sat. VI (tantôt)
  10. Je songe à me connaître et me cherche en moi-même, C'est là l'unique étude où je veux m'attacher.
    Épît. v. (étude)
  11. Bientôt l'amour, fertile en tendres sentiments, S'empara du théâtre ainsi que des romans.
    Art p. III (sentiment)
  12. Hier, dit-on, de vous on parla chez le roi.
  13. Il ne gagnera rien sur ce juge irrité.
    Sat. IX (gagner)
  14. Ma foi, le jugement sert bien dans la lecture.
    Sat. III (servir)
  15. La mort seule… peut… Faire au poids du bon sens peser tous ses écrits [d'un homme de génie], Et donner à ses vers leur légitime prix.
  16. Et le barreau n'a pas de monstres si hagards Dont mon œil n'ait cent fois soutenu les regards.
    ib. III (monstre [1])
  17. La riche expression, la nombreuse césure.
  18. Ses vers plats et grossiers, dépourvus d'agrément, Toujours baisent la terre et rampent tristement.
    Art p. II (terre)
  19. L'âge viril plus mûr inspire un air plus sage, Se pousse auprès des grands, s'intrigue, se ménage.
    Art p. III (viril, ile)
  20. [Il] Voit sa vie ou sa mort sortir de son cornet.
    Sat. IV (cornet)