Nicolas BOILEAU-DESPRÉAUX, auteur cité dans le Littré

BOILEAU (1636-1711)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOILEAU a été choisie.

4780 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Discours au roi 1665 78 citations
Epîtres 1669-1695 781 citations
L'art poétique 1674 962 citations
Le lutrin 1673-1683 612 citations
Réflexions critiques sur Longin 1694 95 citations
Satires 1660-1711 1788 citations

Quelques citations de Nicolas BOILEAU-DESPRÉAUX

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4780 citations dans le Littré.

  1. Quand mon esprit, poussé d'un courroux légitime, Vint devant la raison plaider contre la rime.
    Épître X (plaider)
  2. Ainsi donc, philosophe à la raison soumis, Mes défauts désormais sont mes seuls ennemis.
    Épît. v. (ennemi, ie)
  3. Lui-même [un homme économe] le sentit [qu'il dépensait trop], reconnut son péché, Se confessa prodigue, et, plein de repentance…
    Sat. X (prodigue)
  4. Ce n'était pas jadis sur ce ton ridicule Qu'Amour dictait les vers que soupirait Tibulle.
    ib. II (vers [1])
  5. …La foule innombrable De tant d'écrivains divers, Chez Coignard rongés des vers.
    Épigr. XXVIII (rongé, ée)
  6. Sans le secours des vers, leurs noms [des anciens héros] tant publiés Seraient depuis mille ans avec eux oubliés.
  7. Et déjà tout bouillant de vin et de colère.
  8. Un torrent débordé qui, d'un cours orageux, Roule plein de gravier sur un terrain fangeux.
    Art p. I (gravier [1])
  9. Quel démon vous irrite et vous porte à médire ?
    Sat. IX (démon)
  10. Quoi ! pour un maigre auteur que je glose en passant, Est-ce un crime après tout et si noir et si grand ?
    Sat. IX (maigre [1])
  11. Je ris de ses discours frivoles ; On sait fort bien que ses paroles Ne sont pas articles de foi.
    Epigr. XII (parole)
  12. Il était plein d'esprit, de sens et de raison ; Seulement pour l'argent un peu trop de faiblesse De ses vertus en lui ravalait la noblesse.
    Sat. X (seulement)
  13. Et toujours mécontent de ce qu'il vient de faire, Il plaît à tout le monde et ne saurait se plaire.
    Sat. II (faire [1])
  14. Approche donc, et viens ; qu'un paresseux t'apprenne, Antoine, ce que c'est que fatigue et que peine.
  15. L'ardeur de se montrer, et non pas de médire, Arma la vérité du vers de la satire… Vengea l'humble vertu de la richesse altière.
    Art p. III (richesse)
  16. C'est par là qu'un auteur que presse l'indigence Peut des astres malins corriger l'influence.
  17. Mais où cherché-je ailleurs ce qu'on trouve chez nous ? Grand roi, sans recourir aux histoires antiques…
    Ép. I (recourir)
  18. Que Bâville me semble aimable, Quand des magistrats le plus grand Permet que Bacchus à sa table Soit notre premier président ! Trois muses, en habit de ville, Y président à ses côtés ; Et ses arrêts par Arbouville Sont à plein verre exécutés.
    Chanson à boire. (exécuter)
  19. La maison du seigneur seule un peu plus ornée Se présente au dehors de murs environnée.
  20. Sais-tu dans quels périls aujourd'hui tu t'engages ? Cette mer où tu cours est célèbre en naufrages.
    Ép. I (célèbre)