Rémy BELLEAU, auteur cité dans le Littré

BELLEAU (1528-1577)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BELLEAU a été choisie.

poète de la Pléïade

80 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Rémy BELLEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 80 citations dans le Littré.

  1. Les frayeurs, les souleurs des sinistres oiseaux.
    Poésies, t. I, p. 13, dans LACURNE (souleur)
  2. Pesches, avant-pesches, presses, pavis, perdigoines.
    Bergeries, t. I, p. 89 (pavie)
  3. … Nous voulons en foule ou en carriere, À cheval ou à pié, ou joints à la barriere, Maintenir que l'amour est plus vif et plus fort.
    Œuv. t. II, p. 92, dans LACURNE (foule)
  4. Voy le tendre bourgeon qui s'enfle et qui decouvre, S'esbourant peu à peu, une gemme qui s'ouvre.
    Berger. t. I, p. 4, dans LACURNE (ébourrer)
  5. Ceste sepulture est en figure carrée ; au lieu de colonnes ce sont les vertus approchantes à la moyenne proportion du colosse ; elles soutiennent le vase et taillouer du chapiteau dessus leurs testes.
    Bergeries, t. I, p. 20, dans LACURNE (tailloir)
  6. Des onces mouchettez d'estoiles sur le dos, Onces à l'œil subtil, au pié souple et dispos, Au mufle herissé de deux longues moustaches.
    Poésies, t. I, p. 18, dans POUGENS (once [2])
  7. Rien ne te plaist que l'ignorance Dessous le masque d'arrogance Qui fait rougir les mieux appris.
    Œuv. t. II, p. 71, dans LACURNE (masque [2])
  8. [Des colonnes] pour soutenir le plinthe de ce bastiment [une sépulture].
    Bergeries, t. I, p. 20, dans LACURNE (plinthe)
  9. Bref la chasse au poisson me seroit le plaisir Sur tous autres plaisirs que je voudrois choisir.
    Bergeries, t. I, p. 115, dans LACURNE (chasse)
  10. Ce vieux reveur, ce mitouin A contrefait le patelin ; Il l'a si bien mitouinée Et si bien empatelinée, Qu'il a fait ce qu'il a voulu.
    la Reconnue, III, 5 (empateliner)
  11. …C'est l'avant-vendangeur [constellation] De lumiere pareille et pareille grandeur Que celle qui se voit par la noire carriere Sur la queue d'helice espandant sa lumiere ; Ceste estoille est ardante…
    Poésies, t. I, p. 179 (hélice)
  12. Esgouts faits à gargouilles et muffles de lyon.
    Berger. t. I, p. 1, dans LACURNE (gargouille)
  13. …Je te donne une coupe De fresne bien madré, faite dessus le tour, Si tu me peux guarir des charmes de l'amour.
    Berger. p. 110, dans LACURNE (madré, ée)
  14. Driller avait aussi le sens de briller : Comme le feu dans la fournaise, Enseveli dessous la braise, Drille et flamboye estincelant.
    Œuvres, t. I, p. 20, dans LACURNE (driller)
  15. Manier de pié coy, en rond ou en carriere, Ce cheval ombrageux…
    Œuv. p. 93, dans LACURNE (rond [2])
  16. …ces vieux Qui premiers ont escrit que les vertus secretes Des pierres s'escouloient de l'influx des planettes.
    Poésies, t. I, p. 15 (influx)
  17. Le suc fort bigarré fait l'agathe et l'opalle.
    Poésies, t. I, p. 11, dans LACURNE (opale)
  18. Comme un faucon perdu dedans les cieux Pour ses appas va poursuivant des yeux Le coulevreau dessus l'herbe menue.
    Bergeries, t. I, p. 53, dans POUGENS (couleuvreau)
  19. … J'ay de mes propres mains Planté un beau verger de si bonne aventure, Que le ciel tout benin et la douce nature Ont tant favorisé qu'on ne voit rien de beau Qu'aisement on ne trouve en ce complant nouveau.
    Bergeries, t. I, p. 32, dans LACURNE (complant)
  20. Ma dame est bien en sa colere, Je l'ay mise en son ver-coquin.
    Œuv. t. II, p. 115 (ver-coquin)