Rémy BELLEAU, auteur cité dans le Littré

BELLEAU (1528-1577)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BELLEAU a été choisie.

poète de la Pléïade

80 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Rémy BELLEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 80 citations dans le Littré.

  1. Montagnes calfatées de mousses, de fleurs, d'herbes, d'arbrisseaux.
    Bergeries, t. I, p. 67, verso, dans LACURNE (calfater)
  2. Ma pauvre cassine.
    Berger. t. I, p. 70, dans LACURNE (cassine [1])
  3. Ou la troupe legere Des oiseaux peinturés surpris à la pantiere.
    Poésies, t. I, p. 89, dans LACURNE (pantière ou pantenne)
  4. C'est toy, courtois et gentil, Qui d'exil Retire ces passageres, Ces arondelles qui vont Et qui sont Du printemps les messageres.
    dans JAUBERT, Glossaire. (hirondelle)
  5. Là de ce vin confit tu beurois, amoureux, Et de mon grenadier le surmoust savoureux.
    Poésies, t. I, p. 109, dans LACURNE (surmoût)
  6. Comme un oyseau plongeon dans les flots escumeux, Messager de l'orage…
    Berger. t. I, p. 168 (plongeon)
  7. …il y a trois nuicts Que, sans me reposer, je suis à faire l'extrait d'un procez, En droit et matiere d'excez, D'un gentilhomme de Poitou ; S'il vient, j'en aurai fer ou clou, Quand il seroit ferré à glace.
    Œuvres, t. II, p. 120, dans LACURNE (fer [1])
  8. Ces bergeres y travaillent sans cesse, l'une après le labeur industrieux de quelque gentil ouvrage de broderie, l'autre après un lassis de fil retors ou de fil de soye de couleur.
    Bergeries, t. I, p. 40, dans LACURNE (lacis)
  9. [Des colonnes] pour soutenir le plinthe de ce bastiment [une sépulture].
    Bergeries, t. I, p. 20, dans LACURNE (plinthe)
  10. Un chacun travailloit l'un après le pressoir, L'autre à bien estouper le ventre à l'entonnoir, Et d'un fil empaissé avec un peu d'estoupe Calfeutrer les bondons…
    ib. p. 30 (calfeutrer)
  11. De leur petit bec artisan.
    dans H. EST. Précell. p. 70 (artisan)
  12. Qui souslevoient sur le bat de leurs ailes.
    Bergeries, t. I, p. 101 (bat [1])
  13. Le garder [un troupeau de moutons] du pourry et de la clavelée, De charme, de venin et d'herbe ensorcelée.
    Bergeries, t. I, p. 109 (pourri, ie)
  14. Et comme on voit les espics tronçonnez, Cassez, froissez en brindelles menues.
    Bergeries, t. I, p. 104, verso, dans LACURNE SAINTE-PALAYE (brindille)
  15. Je te garde un trochet de cent noisilles branches, Et des raisins muscats attachés à leurs branches, Une moissine belle et un petit oiseau.
    Bergeries, t. I, p. 18 (moissine)
  16. Le suc fort bigarré fait l'agathe et l'opalle.
    Poésies, t. I, p. 11, dans LACURNE (opale)
  17. Les frayeurs, les souleurs des sinistres oiseaux.
    Poésies, t. I, p. 13, dans LACURNE (souleur)
  18. Sur les tresses blondelettes De madame et de son sein Toujours plein De mille et mille fleurettes.
    dans H. EST. Précellence, p. 69 (blondelet, ette)
  19. J'ay senty par les champs la fleur de l'aubespine, Le thym, le pouliot…
    Bergeries, t, I, p. 19, dans LACURNE (pouliot [1])
  20. Se vend aussy cher comme creme.
    Œuvres, t. II, p. 119, dans LACURNE (crème)