Rémy BELLEAU, auteur cité dans le Littré

BELLEAU (1528-1577)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BELLEAU a été choisie.

poète de la Pléïade

80 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Rémy BELLEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 80 citations dans le Littré.

  1. Sur les tresses blondelettes De madame et de son sein Toujours plein De mille et mille fleurettes.
    dans H. EST. Précellence, p. 69 (blondelet, ette)
  2. Leurs cheveux crespelus, ondoyans, et vaguement espars dessus leurs espaules.
    Bergeries, t. I, p. 106 (vaguement)
  3. Se vend aussy cher comme creme.
    Œuvres, t. II, p. 119, dans LACURNE (crème)
  4. Mais qu'en me façonnant comme un soldat pratique, J'eusse appris à cresper [brandir] le long bois d'une pique, à piquer un cheval, le manier en rond.
    Berger. t. I, p. 3, dans LACURNE (crêper)
  5. … Nous voulons en foule ou en carriere, À cheval ou à pié, ou joints à la barriere, Maintenir que l'amour est plus vif et plus fort.
    Œuv. t. II, p. 92, dans LACURNE (foule)
  6. Un chacun travailloit l'un après le pressoir, L'autre à bien estouper le ventre à l'entonnoir, Et d'un fil empaissé avec un peu d'estoupe Calfeutrer les bondons…
    ib. p. 30 (calfeutrer)
  7. Une [clochette] Pendant au col, mal assurée, D'un cheval de chasse-marée.
    Œuvres, t. II, p. 69, dans LACURNE (chasse-marée)
  8. Nagueres en plein mi-nuit, Alors que lune reluit.
    t. II, p. 6, dans LACURNE (minuit)
  9. Qui souslevoient sur le bat de leurs ailes.
    Bergeries, t. I, p. 101 (bat [1])
  10. Piquer bien un cheval en foule ou en carriere.
    ib. t. II, p. 22 (foule)
  11. Elle claquette toute seule, C'est un moulin, c'est une meule D'un moulin qui tourne tousjours.
    ib. p. 138 (claquet)
  12. … Que ton importun caquet [d'une cloche] Soit fait compagnon du claquet [petit engin pour faire du bruit], Du baril et de la besace D'un ladre verd…
    t. II, p. 69, dans LACURNE (claquet)
  13. Elle arme la faible jeunesse, Pendue au col, de hardiesse Contre les souleurs de la nuict.
    ib. p. 69 (souleur)
  14. Et bien où voulez-vous ailer, Mon miel, ma douceur, ma caresse ?
    Œuvres, p. 130, dans LACURNE (caresse)
  15. Donques, siffleurs [buveurs] compagnons de cet ordre, Vivez unis, en paix et sans desordre, Vivez heureux, et buvez à longs traits.
    Berger. t. I, p. 163, dans LACURNE (siffleur, euse)
  16. …De rouges limaces Et d'autres dans les creux de leurs tendres cocasses [coquilles].
    Berger. t. I, p. 70, dans LACURNE (cocasse [1])
  17. Pesches, avant-pesches, presses, pavis, perdigoines.
    Bergeries, t. I, p. 89 (pavie)
  18. Là de ce vin confit tu beurois, amoureux, Et de mon grenadier le surmoust savoureux.
    Poésies, t. I, p. 109, dans LACURNE (surmoût)
  19. …Un autre l'amoncelle [le foin,] En pointes le dressant de superbes meulons, Le jouet quelquefois des venteux tourbillons.
    t. I, p. 16, dans LACURNE (meulon)
  20. Gentil papillon tremblotant, Papillon toujours voletant, Grivolé de cent mille sortes En cent mille habits que tu portes.
    Œuv. p. 30 (grivelé, ée [1])