Rémy BELLEAU, auteur cité dans le Littré

BELLEAU (1528-1577)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BELLEAU a été choisie.

poète de la Pléïade

80 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Rémy BELLEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 80 citations dans le Littré.

  1. … J'ay de mes propres mains Planté un beau verger de si bonne aventure, Que le ciel tout benin et la douce nature Ont tant favorisé qu'on ne voit rien de beau Qu'aisement on ne trouve en ce complant nouveau.
    Bergeries, t. I, p. 32, dans LACURNE (complant)
  2. Un chacun travailloit l'un après le pressoir, L'autre à bien estouper le ventre à l'entonnoir, Et d'un fil empaissé avec un peu d'estoupe Calfeutrer les bondons…
    ib. p. 30 (calfeutrer)
  3. Cages d'ozier et de ronces escarrées et pertuisées avec une brochette rougie au feu, et esclissées de petits barreaux.
    Berger. t. I, p. 74, dans LACURNE, au mot cocasse. (éclisser [1])
  4. Comme un faucon perdu dedans les cieux Pour ses appas va poursuivant des yeux Le coulevreau dessus l'herbe menue.
    Bergeries, t. I, p. 53, dans POUGENS (couleuvreau)
  5. Et bien où voulez-vous ailer, Mon miel, ma douceur, ma caresse ?
    Œuvres, p. 130, dans LACURNE (caresse)
  6. Pesches, avant-pesches, presses, pavis, perdigoines.
    Bergeries, t. I, p. 89 (pavie)
  7. Qui souslevoient sur le bat de leurs ailes.
    Bergeries, t. I, p. 101 (bat [1])
  8. Une longue terrasse pratiquée sur les flancs d'un rocher… à petites tourelles tournées et massonnées à cul de lampe, avancées hors de la courtine de la terrasse.
    Bergeries, p. 1, dans LACURNE (courtine)
  9. …C'est l'avant-vendangeur [constellation] De lumiere pareille et pareille grandeur Que celle qui se voit par la noire carriere Sur la queue d'helice espandant sa lumiere ; Ceste estoille est ardante…
    Poésies, t. I, p. 179 (hélice)
  10. … Sans le mol esventail [action d'éventer] De ce doux vent…
    Berg. t. II, p. 162, dans LACURNE (éventail)
  11. Pesches, avantpesches, presses, persiques, pavis, perdigoines.
    Bergeries, t. I, p. 89, dans LACURNE (perdrigon)
  12. Rien ne te plaist que l'ignorance Dessous le masque d'arrogance Qui fait rougir les mieux appris.
    Œuv. t. II, p. 71, dans LACURNE (masque [2])
  13. De leur petit bec artisan.
    dans H. EST. Précell. p. 70 (artisan)
  14. Je te garde un trochet de cent noisilles branches, Et des raisins muscats attachés à leurs branches, Une moissine belle et un petit oiseau.
    Bergeries, t. I, p. 18 (moissine)
  15. Et comme on voit les espics tronçonnez, Cassez, froissez en brindelles menues.
    Bergeries, t. I, p. 104, verso, dans LACURNE SAINTE-PALAYE (brindille)
  16. …Depuis que la France Couve dedans son sein le meurtre et la vengeance… France, le petit œil et la perle du monde, Est maintenant sterile au lieu d'estre feconde.
    Bergeries, t. I, p. 2 (œil)
  17. Des hauts pins esbranchés les tronches my cavées.
    Poésies, t. I, p. 178, dans LACURNE (tronc)
  18. Ceste sepulture est en figure carrée ; au lieu de colonnes ce sont les vertus approchantes à la moyenne proportion du colosse ; elles soutiennent le vase et taillouer du chapiteau dessus leurs testes.
    Bergeries, t. I, p. 20, dans LACURNE (tailloir)
  19. Elle arme la faible jeunesse, Pendue au col, de hardiesse Contre les souleurs de la nuict.
    ib. p. 69 (souleur)
  20. Va te plonger trois fois dans le fleuve d'Argire, Et te lave le corps, puis moitte le retire, Et l'essarde à la lune, afin que la vigueur Et le charme de l'eau penetre jusqu'au cœur.
    Berger. t. 1, p. 111, dans LACURNE (essarder)