« calfater », définition dans le dictionnaire Littré

calfater

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

calfater

(kal-fa-té) v. a.
  • Terme de marine. Mettre des étoupes et, par-dessus, du suif, du goudron dans les joints, trous et fentes d'un bâtiment. Les lois sont faites après coup, comme on calfate des vaisseaux qui ont une voie d'eau, Voltaire, Lett. à Cather. 45.

HISTORIQUE

XVIe s. La navire ne reçoipt son pilot que premierement ne soit callafatée et chargée, Rabelais, Garg. I, 3. Des navires bien equippées, bien calfatées, bien munies, Rabelais, Pant. IV, 1. Montagnes calfatées de mousses, de fleurs, d'herbes, d'arbrisseaux, Belleau, Bergeries, t. I, p. 67, verso, dans LACURNE.

ÉTYMOLOGIE

Provenç. calafatar, calefatar ; catal. calfatejar ; anc. espagn. et portug. calafetar ; ital calafatare ; napolit. calafetejà ; bas-grec ϰαλαφατεῖν ; de l'arabe kalafa, introduire de l'étoupe dans les fentes d'un navire.