Louis de BOISSY, auteur cité dans le Littré

BOISSY (1694-1758)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOISSY a été choisie.

133 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dehors les trompeurs, ou l'Homme du jour, comédie en cinq actes et en vers, Paris, Théâtre-Français, 18 février 1740 1740 45 citations
Le Français à Londres, comédie en 1 acte et en prose, Paris, Théâtre-Français, 19 juillet 1727 1727 40 citations
L'Impatient, comédie en 5 actes et en vers, précédée d'un prologue, Paris, Théâtre-Français, 26 janvier 1724 1724 23 citations

Quelques citations de Louis de BOISSY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 133 citations dans le Littré.

  1. Fâcheux pour sa maîtresse et froid pour ses amis.
    Deh. tromp. II, 6 (fâcheux, euse)
  2. Si votre amour l'emporte, adieu, plus d'amitié, D'estime ni d'égard pour un homme noyé.
    Deh. tromp. V, 3 (noyé, ée)
  3. Je suis plus vert, morbleu, qu'un homme de vingt ans.
    Impatient, III, 7 (vert, erte)
  4. Voici milord Houzey votre frère, c'est du fruit nouveau.
    Français à Londres, sc. 5 (fruit [1])
  5. Bonjour, mon frère ; tu te rends bien rare depuis quelque temps.
    Franc. à Lond. sc. 6 (rare)
  6. Comment donc ? vous jouez la passion au mieux.
    Sage étourdi, II, 5 (jouer)
  7. Car notre homme est parti sans m'avoir écouté, Et n'étant seulement poudré que d'un côté.
    Impatient, III, 2 (poudré, ée)
  8. Eh bien ! monsieur, avez-vous dégourdi notre homme ?
    Français à Londres, sc. 12 (dégourdir)
  9. À moi-même il me dit les choses les plus dures.
    Deh. tromp. I, 1 (dur, dure)
  10. Se tenir constamment recluse comme vous, C'est exister sans vivre et n'être point pour nous.
    Dehors trompeurs, I, 3 (exister)
  11. L'esprit ne vient qu'en France ; c'est pour ainsi dire son terroir ; et nous en fournissons tous les autres peuples de l'Europe.
    Franç. à Lond. sc. 16 (venir)
  12. Oh ! vous parlez si bien que je suis tout oreille.
    Babillard, sc. 9 (oreille)
  13. Exempte du défaut qui nous est reproché Et dont monsieur Léandre est si fort entiché.
    Babillard, sc. 1 (entiché, ée)
  14. Ses yeux sont expressifs plus qu'on ne saurait dire.
    Dehors tromp. I. 1 (expressif, ive)
  15. Il vient injustement de chasser Bourguignon ; Si cela dure, il faut déserter la maison.
    Dehors trompeurs, I, 1 (déserter)
  16. Le Forlis par bonheur fait la méridienne.
    Deh. tromp. III, 1 (méridien, ienne [2])
  17. Je suis encor de mise et n'ai pas fait mon temps.
    Impatient, III, 7 (temps)
  18. Sans la sage police qui règne dans Londres, tu te serais déjà fait vingt affaires pour une.
    Français à Lond. 1 (un, une)
  19. N'en déplaise à l'espoir dont votre esprit se flatte, Vous venez un peu tard, je suis première en date.
    Dehors trompeurs, III, 5 (date)
  20. Non, baron, je connais assez mon Londres, quoique je n'y sois que depuis trois semaines.
    Français à Lond. I, 1 (mon ou ma ou mes [1])