Louis de BOISSY, auteur cité dans le Littré

BOISSY (1694-1758)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOISSY a été choisie.

133 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dehors les trompeurs, ou l'Homme du jour, comédie en cinq actes et en vers, Paris, Théâtre-Français, 18 février 1740 1740 45 citations
Le Français à Londres, comédie en 1 acte et en prose, Paris, Théâtre-Français, 19 juillet 1727 1727 40 citations
L'Impatient, comédie en 5 actes et en vers, précédée d'un prologue, Paris, Théâtre-Français, 26 janvier 1724 1724 23 citations

Quelques citations de Louis de BOISSY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 133 citations dans le Littré.

  1. Le Forlis par bonheur fait la méridienne.
    Deh. tromp. III, 1 (méridien, ienne [2])
  2. Tu la gênes ; tu es ici de trop.
    Franç. à Lond. sc. 2 (trop)
  3. Ses yeux sont expressifs plus qu'on ne saurait dire.
    Dehors tromp. I. 1 (expressif, ive)
  4. Chez le petit marquis découper des oiseaux.
    Deh. tromp. II, 10 (découper)
  5. Avec mesure et poids il faut qu'on examine : Voyons et revoyons.
    Impatient, II, 7 (revoir)
  6. La jalousie, Éraste, est le sel de l'amour.
    Sage étourdi, III, 6 (jalousie)
  7. Rendez-vous, je vous prie, un peu plus doux à vivre.
    Sage étourdi, II, 5 (doux, douce)
  8. Comment donc ? vous jouez la passion au mieux.
    Sage étourdi, II, 5 (jouer)
  9. Il va par son babil indisposer Céphise.
    Babillard, sc. 9 (indisposer)
  10. Qui ne vit que pour soi n'est pas digne de vivre.
    Sage étourdi, II, 3 (vivre [1])
  11. Le baron : Votre santé, monsieur ? - Forlis : Assez ferme ; et la tienne ?
    Dehors tromp. II, 10 (ferme [1])
  12. Si votre amour l'emporte, adieu, plus d'amitié, D'estime ni d'égard pour un homme noyé.
    Deh. tromp. V, 3 (noyé, ée)
  13. Souvenez-vous des façons, pour n'en jamais faire.
    Français à Londres, sc. 14 (façon)
  14. Avec toi, Dieu me damne, et cette bourse ronde, Pour te plaire, dit-il, j'irais au bout du monde.
    Impatient, V, 2 (rond, onde [1])
  15. Ne soyez plus ami, ne soyez plus amant, Soyez l'homme du jour, et vous serez charmant.
    Deh. tromp. V, 1 (homme)
  16. Je te prends sur le temps ; Pour rendre à mon égard ta conduite louable, Emploie en ma faveur le crédit favorable.
    Deh. tromp. II, 10 (temps)
  17. Ardents à te promettre, et froids à te servir.
    Deh. tromp. IV, 2 (froid, oide [1])
  18. Fi donc, monsieur, ce sont des serments usés qui traînent partout.
    Français à Lond. sc. 15 (traîner)
  19. On n'est pas maître enfin d'un premier mouvement.
    Impatient, V, 1 (mouvement)
  20. Votre frère entre nous goûte fort cette veuve.
    Deh. tromp. I, 1 (goûter [1])