Louis de BOISSY, auteur cité dans le Littré

BOISSY (1694-1758)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOISSY a été choisie.

133 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dehors les trompeurs, ou l'Homme du jour, comédie en cinq actes et en vers, Paris, Théâtre-Français, 18 février 1740 1740 45 citations
Le Français à Londres, comédie en 1 acte et en prose, Paris, Théâtre-Français, 19 juillet 1727 1727 40 citations
L'Impatient, comédie en 5 actes et en vers, précédée d'un prologue, Paris, Théâtre-Français, 26 janvier 1724 1724 23 citations

Quelques citations de Louis de BOISSY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 133 citations dans le Littré.

  1. L'esprit ne vient qu'en France ; c'est pour ainsi dire son terroir ; et nous en fournissons tous les autres peuples de l'Europe.
    Franç. à Lond. sc. 16 (venir)
  2. Sans la sage police qui règne dans Londres, tu te serais déjà fait vingt affaires pour une.
    Français à Lond. 1 (un, une)
  3. Quel état violent ! ô ciel ! que dois-je faire ?
    Deh. tromp. II, 1 (violent, ente)
  4. Tous ces aimables riens qu'on nomme amusement.
    Deh. tromp. II, 10 (rien)
  5. Aller d'abord montrer aux yeux de tout Paris La dorure et l'éclat d'un nouveau vis-à-vis.
    Deh. tromp. II, 10 (vis-à-vis)
  6. Un moraliste, un rêve-creux.
    Français à Lond. sc. 16 (rêve-creux)
  7. Un seul particulier, dans un après-midi, Perd des sommes d'argent qui forment des rivières, Et feraient subsister dix familles entières.
    Deh. tromp. IV, 1 (rivière)
  8. Avec mesure et poids il faut qu'on examine : Voyons et revoyons.
    Impatient, II, 7 (revoir)
  9. Rendez-vous, je vous prie, un peu plus doux à vivre.
    Sage étourdi, II, 5 (doux, douce)
  10. Votre frère entre nous goûte fort cette veuve.
    Deh. tromp. I, 1 (goûter [1])
  11. Comme je le connais facile à s'emporter, Je mets tout mon plaisir à l'impatienter.
    Impatient, II, 3 (impatienter)
  12. Non, baron, je connais assez mon Londres, quoique je n'y sois que depuis trois semaines.
    Français à Lond. I, 1 (mon ou ma ou mes [1])
  13. C'est ainsi que les hommes se préviennent les uns contre les autres sans se connaître.
    Français à Lond. sc. 19 (prévenir)
  14. Fi donc, monsieur, ce sont des serments usés qui traînent partout.
    Français à Lond. sc. 15 (traîner)
  15. Il fuit jusques au nœud d'une sotte amitié ; Il est toujours liant et n'est jamais lié.
    ib. I, 6 (liant, ante)
  16. Le bonheur est son but, le plaisir son système, Et dans l'indépendance il met le bien suprême.
    Sage étourdi, I, 1 (indépendance)
  17. L'amour n'est plus qu'un jeu, qu'un simple amusement, Où l'on est convenu de tromper finement.
    Deh. tromp. III, 1 (finement)
  18. On me pendrait plutôt, Je suis trop partisan de la douce paresse.
    Sage étourdi, III, 3 (pendre)
  19. Je vous ferai présent la première fois d'un recueil d'imprécations et de serments nouvellement inventés par un capitaine de dragons.
    Français à Londres. sc. 15 (imprécation)
  20. Tu me fais cet aveu d'un air bien glacial.
    Deh. tromp. II, 10 (glacial, ale)