Louis de BOISSY, auteur cité dans le Littré

BOISSY (1694-1758)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOISSY a été choisie.

133 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dehors les trompeurs, ou l'Homme du jour, comédie en cinq actes et en vers, Paris, Théâtre-Français, 18 février 1740 1740 45 citations
Le Français à Londres, comédie en 1 acte et en prose, Paris, Théâtre-Français, 19 juillet 1727 1727 40 citations
L'Impatient, comédie en 5 actes et en vers, précédée d'un prologue, Paris, Théâtre-Français, 26 janvier 1724 1724 23 citations

Quelques citations de Louis de BOISSY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 133 citations dans le Littré.

  1. Au lieu de passer les trois quarts de la vie dans un café à politiquer et à lire des chiffons de gazettes, ils feraient mieux de voir bonne compagnie chez eux.
    Français à Londres, sc. 1 (politiquer)
  2. Tu me fais cet aveu d'un air bien glacial.
    Deh. tromp. II, 10 (glacial, ale)
  3. Vous savez vivre, vous sentez votre bien, et vous avez l'air français.
    Français à Lond. sc. 14 (sentir)
  4. Que je me suis façonné avec lui en quatre jours de temps !
    Français à Londres, sc. 6 (façonner)
  5. Ce qu'a fait l'amitié, l'amour le ratifie.
    Époux par superch. II, sc. dern. (ratifier)
  6. Tu la gênes ; tu es ici de trop.
    Franç. à Lond. sc. 2 (trop)
  7. Touchez-là : c'est me prier d'une partie de plaisir.
    Franç. à Londres, sc. 10 (prier)
  8. Et qui n'a pour tout bien qu'un grand fonds d'impudence.
    Impatient, III, 3 (impudence)
  9. Il joue d'une main avec son jabot, et se caresse de l'autre.
    Français à Londres, sc. 15 (jabot)
  10. Qui, pilier de café, misérable joueur, Sous de minces habits veut trancher du seigneur.
    Impatient, III, 3 (pilier)
  11. Qui ne vit que pour soi n'est pas digne de vivre.
    Sage étourdi, II, 3 (vivre [1])
  12. Et je vais vous donner un dîner d'ami. - Non, Je crains ces dîners-là, j'aime la bonne chère.
    Dehors tromp. II, 10 (dîner ou dîné [2])
  13. Adieu, madame, vous êtes plus punie que moi ; vous m'aimez et je pars.
    Français à Lond. SC. 24 (puni, ie)
  14. Je te prends sur le temps ; Pour rendre à mon égard ta conduite louable, Emploie en ma faveur le crédit favorable.
    Deh. tromp. II, 10 (temps)
  15. Le bonheur est son but, le plaisir son système, Et dans l'indépendance il met le bien suprême.
    Sage étourdi, I, 1 (indépendance)
  16. Je vous ferai présent la première fois d'un recueil d'imprécations et de serments nouvellement inventés par un capitaine de dragons.
    Français à Londres. sc. 15 (imprécation)
  17. Ce violon fameux que nous devons entendre.
    Deh. tromp. III, 5 (violon)
  18. Je jure très joliment, et personne ne prononce mieux que moi un ventrebleu, un diable m'emporte, un la peste m'étouffe.
    Franç. à Londres, sc. 15 (jurer)
  19. Fi donc, monsieur, ce sont des serments usés qui traînent partout.
    Français à Lond. sc. 15 (traîner)
  20. Chez le petit marquis découper des oiseaux.
    Deh. tromp. II, 10 (découper)