Louis de BOISSY, auteur cité dans le Littré

BOISSY (1694-1758)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOISSY a été choisie.

133 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dehors les trompeurs, ou l'Homme du jour, comédie en cinq actes et en vers, Paris, Théâtre-Français, 18 février 1740 1740 45 citations
Le Français à Londres, comédie en 1 acte et en prose, Paris, Théâtre-Français, 19 juillet 1727 1727 40 citations
L'Impatient, comédie en 5 actes et en vers, précédée d'un prologue, Paris, Théâtre-Français, 26 janvier 1724 1724 23 citations

Quelques citations de Louis de BOISSY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 133 citations dans le Littré.

  1. Ses yeux sont expressifs plus qu'on ne saurait dire.
    Dehors tromp. I. 1 (expressif, ive)
  2. Qui, pilier de café, misérable joueur, Sous de minces habits veut trancher du seigneur.
    Impatient, III, 3 (pilier)
  3. Tu la gênes ; tu es ici de trop.
    Franç. à Lond. sc. 2 (trop)
  4. S'il fallait opter, j'aimerais cent fois mieux faire une impertinence avec grâce, qu'une politesse avec platitude.
    Français à Lond. SC. 15 (platitude)
  5. Car notre homme est parti sans m'avoir écouté, Et n'étant seulement poudré que d'un côté.
    Impatient, III, 2 (poudré, ée)
  6. Se tenir constamment recluse comme vous, C'est exister sans vivre et n'être point pour nous.
    Dehors trompeurs, I, 3 (exister)
  7. Je suis encor de mise et n'ai pas fait mon temps.
    Impatient, III, 7 (temps)
  8. Je vais contremander le souper et déprier nos gens.
    Français à Londres, sc. 6 (déprier)
  9. Tous ces aimables riens qu'on nomme amusement.
    Deh. tromp. II, 10 (rien)
  10. Le moyen de tenir à ces répliques-là ?
    Deh. tromp. II, 4 (tenir)
  11. À de franches guenons, il fera politesse, Et ne daignera pas l'honorer d'un coup d'œil.
    Deh. tromp. I, 1 (guenon)
  12. Sa volubilité, qui n'a point de pareille, Est un torrent qui part et ravage l'oreille.
    Babillard, sc. IV (volubilité)
  13. Une jeune beauté, Que j'ai vue au couvent, dont la grâce ingénue Frappe au premier abord, intéresse et remue.
    Deh. tromp. I, 7 (remuer)
  14. Bonjour, mon frère ; tu te rends bien rare depuis quelque temps.
    Franc. à Lond. sc. 6 (rare)
  15. Il fuit jusques au nœud d'une sotte amitié ; Il est toujours liant et n'est jamais lié.
    ib. I, 6 (liant, ante)
  16. Qui ne vit que pour soi n'est pas digne de vivre.
    Sage étourdi, II, 3 (vivre [1])
  17. Il va par son babil indisposer Céphise.
    Babillard, sc. 9 (indisposer)
  18. Il ne veut point conclure et s'obstine à remettre.
    Impatient, IV, 9 (remettre)
  19. Vous savez, ou vous ne savez pas Qu'autrefois ce monsieur que Léandre l'on nomme, Lui fit certain billet d'une certaine somme.
    Impatient, I, 2 (savoir [1])
  20. Le baron : Votre santé, monsieur ? - Forlis : Assez ferme ; et la tienne ?
    Dehors tromp. II, 10 (ferme [1])