Dominique BOUHOURS, auteur cité dans le Littré

BOUHOURS (1628-1702)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOUHOURS a été choisie.

75 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Dominique BOUHOURS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 75 citations dans le Littré.

  1. Ce mot est nouveau, mais il a eu toute la bonne fortune qu'un mot nouveau peut avoir ; il est né à la cour, et ce sont des gens du monde qui ont dit la première fois respectable : un homme respectable, des personnes respectables.
    Suite des Rem. p 175 (respectable)
  2. Ma petite : c'est un jargon d'amitié qui ne mérite pas d'être compté entre les expressions de la langue et qui n'entre point dans le discours,
    Remarques sur la langue (petit, ite)
  3. Sa pureté [de la langue française] va jusqu'au scrupule, comme celle des personnes qui ont la conscience tendre, et auxquelles l'ombre même du mal fait horreur.
    Entret. d'Ar. et d'Eug. 2 (tendre [1])
  4. La métaphore est, selon les maîtres de l'éloquence, une similitude abrégée et une comparaison en un mot.
    Entret. d'Ariste et d'Eug. Entret. 6 (métaphore)
  5. J'avais passé beaucoup de temps dans l'étude des sciences abstraites.
    Nouv. rem. (abstrait, aite)
  6. Une devise qui est peinte au Louvre dans l'antichambre de la feue reine mère Anne d'Autriche.
    Entretien des devises, p. 287 (feu, feue [2])
  7. C'est grand signe que je vieillis, puisque je suis conteur d'historiettes.
    Nouv. rem. (historiette)
  8. La ville de Rhodes est couronnée de divers petits coteaux.
    Hist. d'Aubusson, liv. III (couronner)
  9. Cacher un grand fonds de perfidie sous des apparences de droiture.
    d'Aubusson, liv. II, dans RICHELET (droiture)
  10. Pour parler métaphoriquement d'un brave qui ne craint pas le péril, on dit que c'est un lion.
    Entret. d'Ariste et d'Eug. Entret. VI (métaphoriquement)
  11. « Pousser est nouveau dans une certaine signification : pousser les gens à bout ; ne me poussez pas ; pousser une matière ; cela est trop poussé, ».
    Entr. d'Ariste et d'Eug. II (pousser)
  12. Les transpositions légères qui donnent aux vers de la grâce et de la force.
    Entret. d'Ar. et d'Eug. 2 (transposition)
  13. Ces longues parenthèses qui coupent la liaison des choses.
    Entretien d'Ar. et d'Eug. 2 (parenthèse)
  14. Ses qualités n'étoient pas si brillantes que celles du roi.
  15. Il se détermina à ne plus attaquer que la nuit.
    Aubusson, l. IV, dans RICHELET (déterminer)
  16. L'ancienneté des maisons est une des principales marques de leur noblesse.
    Remarques. (ancienneté)
  17. Grand air, air grand. Ce sont deux choses bien différentes. On dit d'un homme qui vit en grand seigneur : il a le grand air. On dit d'un homme dont la physionomie est noble et la mine haute, qu'il a l'air grand.
    Remarques sur le langage (air [2])
  18. Les engagements du monde, prendre des engagements avec quelqu'un, sont des termes de nouvelle création.
    Entret. d'Ariste et d'Eug. 2 (engagement)
  19. Ces illustrations divines ne l'empêchaient pas de consulter les religieux de saint Dominique.
    Vie d'Ignace, dans RICHELET (illustration)
  20. Saint Ignace, faisant réflexion que le général pourrait mal user de son autorité, tempéra le généralat par des contre-poids et des correctifs.
    Vie de S. Ignace, liv. III, p. 25, dans RICHELET (généralat)