David Augustin de BRUEYS, auteur cité dans le Littré

BRUEYS (1641-1723)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BRUEYS a été choisie.

88 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
L'Avocat Patelin 1706 25 citations
Le Grondeur 1691 34 citations
Le Muet 1691 23 citations

Quelques citations de David Augustin de BRUEYS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 88 citations dans le Littré.

  1. Je viens, comme on dit, de mettre le loup avec la brebis.
    Muet, II, 15 (loup)
  2. Allez, mademoiselle, en fait de mariage, une fille a son dit et son dédit.
    Grondeur, II, 3 (dédit [2])
  3. Si vous n'êtes chez mon capitaine demain matin à quatre heures, vous aurez ici, à cinq, trente soldats logés à discrétion.
    Grondeur, III, 13 (discrétion)
  4. Sans lui, tu te serais mal trouvé de m'avoir joué cette pièce.
    Muet, V, 10 (jouer)
  5. Je me tue de vous faire signe que j'ai quelque chose à vous dire.
    Muet, IV, 7 (tuer)
  6. Notre monsieur va toujours mal vêtu ; cela fait mal juger de ses affaires.
    Avoc. Patel. I, 2 (monsieur)
  7. La facilité avec laquelle la plupart jettent l'argent fait soupçonner qu'il ne leur coûte pas beaucoup.
    Grondeur, II, 20 (jeter)
  8. Au premier coup de marteau j'ai couru si vite que je suis tombé en chemin.
    Grondeur, I, 6 (marteau)
  9. Papillons noirs, visions noires, idées lugubres ; locution tirée de ces paroles de Patelin feignant le délire : Ma femme, chasse, chasse ces papillons noirs, qui volent autour de moi.
    Avocat Patelin, II, 3 (papillon)
  10. Croyez-moi, modérez vos fougues ordinaires, Ou vous risquez souvent de gâter vos affaires.
    Impatient, V, 8 (fougue [1])
  11. Et n'as-tu pas le plaisir de te venger d'un homme qui t'a mis dehors, sans sujet ?
    Grondeur, III, 1 (dehors)
  12. Votre mélancolie m'afflige ; vous la perdrez sans doute devant la fille que je vous destine.
    Muet, I, 5 (perdre)
  13. Je viens d'apprendre que ta gueuserie rebute tous les partis qui se présentent pour notre fille.
    Avocat Pat. I, 3 (gueuserie)
  14. De par tous les diables ! parle français, si tu veux ou si tu le peux, excrément de collége !
    Grondeur, I, 10 (excrément)
  15. Je le savais bien, moi, que, dès qu'elle parlerait, toutes vos belles résolutions, zeste!
    Muet, I, 10 (zest)
  16. Le monde n'est rempli que de ces preneurs d'intérêt, qui, dans le fond, ne se soucient non plus de nous que de Jean de Vert.
    Grondeur, I, 7 (jean)
  17. Il faut que cette fille se déporte de sa poursuite, à condition que M. Guillaume consentira à ce mariage.
    Avocat pat. III, 9 (déporter)
  18. J'ai fait dessein de me mettre aujourd'hui un peu proprement. - Toi, proprement ! et avec quoi ?
    Av. Patelin, I, 3 (proprement)
  19. Voilà la reine des filles pour entendre parfaitement bien son monde !
    Muet, IV, 12 (monde [1])
  20. Me prends-tu pour une grue ?
    l'Important, I, 6 (grue [1])