David Augustin de BRUEYS, auteur cité dans le Littré

BRUEYS (1641-1723)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BRUEYS a été choisie.

88 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
L'Avocat Patelin 1706 25 citations
Le Grondeur 1691 34 citations
Le Muet 1691 23 citations

Quelques citations de David Augustin de BRUEYS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 88 citations dans le Littré.

  1. Tu n'as que la rue à traverser ; amène-la, si tu peux, avec toi.
    Muet, II, 1 (traverser)
  2. Voilà un drôle qui n'est pas encore stylé.
    Muet, I, 2 (stylé, ée [2])
  3. Laissez-là ce drap et cet homme, et revenez à vos moutons.
    Avoc. Pat. III, 2 (mouton)
  4. Tu m'as débauché de Timante.
    Muet, I, 7 (débaucher)
  5. La facilité avec laquelle la plupart jettent l'argent fait soupçonner qu'il ne leur coûte pas beaucoup.
    Grondeur, II, 20 (jeter)
  6. Çà, tandis que nous voici seuls, repassons un peu les leçons que je t'ai données.
    Muet, I, 2 (repasser)
  7. Je tiens que les gens qui sont auprès de nous nous communiquent, malgré que nous en ayons, leur joie ou leur tristesse.
    Grondeur, II, 16 (tenir)
  8. Laissez-moi vous donner un garçon qui me rapportera l'argent.
    Avoc. Pat. I, 6 (garçon)
  9. C'est à quoi je voulais venir. - Eh ! viens-y donc.
    Grondeur, I, 3 (venir)
  10. Vous vous en souvenez ? - Si je m'en souviens !
    Avoc. Pat. I, 6 (si [1])
  11. Laissez-moi lui parler ; je veux tâcher de le ramener à la raison.
    Grondeur, I, 5 (ramener)
  12. Bon vêpre, monsieur, et bonne nuit.
    Avoc. Pat. I, 8 (vêpre)
  13. Les esprits à rebours, comme le sien, ne veulent jamais ce qu'on veut et veulent toujours ce qu'on ne veut pas.
    Grondeur, I, 4 (rebours [1])
  14. Il est vrai, madame, qu'il est tout des plus laids, mais on n'en trouve pas facilement.
    Muet, IV, 6 (tout, toute)
  15. Les fers aux pieds ! tubieu ! comme vous y allez !
    Avoc. Pat. III, 12 (tubieu)
  16. Et n'as-tu pas le plaisir de te venger d'un homme qui t'a mis dehors, sans sujet ?
    Grondeur, III, 1 (dehors)
  17. Il me souvient d'avoir ouï dire à ce vieux roquentin qu'il voulait danser aux noces de sa fille.
    le Grond. II, 18 (roquentin)
  18. Vous savez, monsieur, que nous avions tous conseillé à Clarice d'affecter de paraître sévère et rude aux domestiques, en présence de M. Grichard, afin de gagner ses bonnes grâces.
    Grondeur, I, 12 (rude)
  19. Attendez-moi, je viens vous reprendre pour vous mener chez ma sœur.
    Muet, V, 6 (reprendre)
  20. Où vas-tu si tard, charmante Marine ? Où vas-tu toi-même à l'heure qu'il est, hibou ?
    Muet, II, 3 (hibou)