David Augustin de BRUEYS, auteur cité dans le Littré

BRUEYS (1641-1723)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BRUEYS a été choisie.

88 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
L'Avocat Patelin 1706 25 citations
Le Grondeur 1691 34 citations
Le Muet 1691 23 citations

Quelques citations de David Augustin de BRUEYS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 88 citations dans le Littré.

  1. Croyez-moi, modérez vos fougues ordinaires, Ou vous risquez souvent de gâter vos affaires.
    Impatient, V, 8 (fougue [1])
  2. Il faut avouer que ce berger est un rusé coquin.
    Avoc. Pat. III, 6 (rusé, ée)
  3. Je la mitonne [une servante] pour moi.
    l'Important, I, 2 (mitonner)
  4. Notre monsieur va toujours mal vêtu ; cela fait mal juger de ses affaires.
    Avoc. Patel. I, 2 (monsieur)
  5. Le monde n'est rempli que de ces preneurs d'intérêt, qui, dans le fond, ne se soucient non plus de nous que de Jean de Vert.
    Grondeur, I, 7 (jean)
  6. C'est à quoi je voulais venir. - Eh ! viens-y donc.
    Grondeur, I, 3 (venir)
  7. Et n'as-tu pas le plaisir de te venger d'un homme qui t'a mis dehors, sans sujet ?
    Grondeur, III, 1 (dehors)
  8. Tu m'as débauché de Timante.
    Muet, I, 7 (débaucher)
  9. On ne voit jamais sur votre visage cette tranquillité d'un père de famille qui répand la joie dans toute la maison.
    Grondeur, I, 7 (tranquillité)
  10. Tiens ! va dire à ton sot de précepteur qu'il te donne d'autres thèmes.
    Grondeur, I, 8 (de)
  11. Ils ont enfin détalé d'ici, après avoir fait l'un et l'autre le diable à quatre.
    Grondeur, II, 2 (détaler)
  12. Je n'ai pas voulu te parler au logis, de peur que mon gueux de mari ne nous écoutât.
    Avoc. Pat. I, 2 (gueux, euse)
  13. Bon vêpre, monsieur, et bonne nuit.
    Avoc. Pat. I, 8 (vêpre)
  14. La facilité avec laquelle la plupart jettent l'argent fait soupçonner qu'il ne leur coûte pas beaucoup.
    Grondeur, II, 20 (jeter)
  15. Tu n'as que la rue à traverser ; amène-la, si tu peux, avec toi.
    Muet, II, 1 (traverser)
  16. Attendez-moi, je viens vous reprendre pour vous mener chez ma sœur.
    Muet, V, 6 (reprendre)
  17. Papillons noirs, visions noires, idées lugubres ; locution tirée de ces paroles de Patelin feignant le délire : Ma femme, chasse, chasse ces papillons noirs, qui volent autour de moi.
    Avocat Patelin, II, 3 (papillon)
  18. Je le savais bien, moi, que, dès qu'elle parlerait, toutes vos belles résolutions, zeste!
    Muet, I, 10 (zest)
  19. Il faut que cette fille se déporte de sa poursuite, à condition que M. Guillaume consentira à ce mariage.
    Avocat pat. III, 9 (déporter)
  20. Je viens, comme on dit, de mettre le loup avec la brebis.
    Muet, II, 15 (loup)