« raccrocher », définition dans le dictionnaire Littré

raccrocher

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

raccrocher

(ra-kro-ché) v. a.
  • 1Accrocher de nouveau. Raccrochez cette tapisserie.
  • 2Rattraper, reprendre. Enfin je vous raccroche, Mon argent bien aimé, rentrez dedans ma poche, [Molière, l'Ét. II, 6] Si je puis raccrocher le manuscrit dont vous me parlez, [Caraccioli, Lett. récr. et mor. t. II, p. 83, dans POUGENS]
  • 3 Fig. Remettre en bonne position. Fénelon n'était pas sans soin de tout ce qui pouvait le raccrocher et le conduire aux premières places, [Saint-Simon, 302, 178]
  • 4Dans le langage familier, en parlant des filles de mauvaise vie, arrêter les passants.
  • 5 V. n. Terme de jeu. Faire un ou plusieurs raccrocs. Ne faire que raccrocher.
  • 6Se raccrocher, v. réfl. Se retenir à quelque chose en s'y accrochant. Il se serait noyé s'il ne s'était raccroché à une branche d'arbre.

    Fig. Se raccrocher à une chose, s'y attacher pour regagner d'un côté ce qu'on avait perdu de l'autre.

    Absolument. Se raccrocher, regagner en tout ou en partie les avantages qui avaient été perdus. Horace : Cet homme me rompt tout. - Arnolphe : Oui ; mais cela n'est rien, Et de vous raccrocher vous trouverez moyen, [Molière, Éc. des femm. III, 4]

  • 7Se raccrocher à, se remettre avec. Les regrets sincères que vous me faites paraître de ne point vous raccrocher présentement dans cette maison de Grignan…, [Sévigné, à Duplessis (qui avait été gouverneur du jeune de Grignan), 1er mai 1691] Vous avez fait divorce avec le genre humain ; Mais vous vous raccrochez encore au féminin, [Regnard, Démocrite, I, 4] Est-ce que, tout de bon, vous êtes résolu de vous raccrocher plus que jamais à cette femme ? [Brueys, Muet, I, 10]

    Il s'est raccroché au service, se dit d'un homme qui, ayant quitté le service, y est rentré.

ÉTYMOLOGIE

Re…, et accrocher.