Mathurin Jacques BRISSON, auteur cité dans le Littré

BRISSON (1723-1806)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BRISSON a été choisie.

138 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Traité élémentaire de physique 1789-1803 121 citations

Quelques citations de Mathurin Jacques BRISSON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 138 citations dans le Littré.

  1. La chaleur de l'eau bouillante, qui ne raréfie l'eau que d'un 26e, raréfie la vapeur au point de lui faire occuper un volume 13 ou 1400 fois plus grand que celui de l'eau qui l'a formée.
    Traité de phys. t. II, p. 197 (raréfier)
  2. Lorsque la résistance des frottements est trop grande, on la diminue beaucoup en enduisant les surfaces frottantes de quelque matière grasse, comme lorsqu'on met du vieux oing entre l'essieu et le moyeu d'une roue.
    Traité de phys. t. I, p. 96, dans POUGENS (oing)
  3. Le gaz acide muriatique est absorbé par les corps spongieux, tels que du charbon, une éponge, etc.
    Traité de phys. t. II, p. 60 (spongieux, euse)
  4. Lorsqu'on le mêle [le gaz nitreux] à l'air de l'atmosphère, il devient rutilant, et a l'odeur de l'esprit de nitre.
    Traité de phys. t. II, p. 39 (rutilant, ante)
  5. Si l'on applique l'un sur l'autre deux verres épais et colorés l'un en rouge, l'autre en vert, ils produiront une opacité parfaite, quoique chacun d'eux, pris séparément, soit transparent.
    Traité de phys. t. II, p. 360, dans POUGENS (opacité)
  6. La rétrogradation des points équinoxiaux vient de ce que les pôles de la terre tournent d'orient en occident autour des pôles de l'écliptique dans un cercle d'environ 47 degrés de diamètre.
    Traité de phys. t. III, p. 30 (rétrogradation)
  7. L'angle de la réflexion de la lumière est toujours égal à son angle d'incidence.
    Traité de phys. t. II, p. 290 (réflexion)
  8. La vis, l'une des six machines réputées simples, est un cône fort allongé ou un cylindre, sur la circonférence duquel on a creusé une gorge en spirale.
    Traité de phys. t. I, p. 396 (vis [1])
  9. Le ressort d'une même masse d'air augmente de quantités différentes, suivant les différents degrés de chaleur auxquels elle se trouve exposée.
    ib. t. II, p. 120 (ressort [1])
  10. Si le canon était extérieurement cylindrique, comme l'est sa cavité, la ligne de mire serait parallèle à la direction que reçoit le boulet en sortant.
    Traité de phys. t. I, p. 148, dans POUGENS (mire)
  11. Le mouvement réfléchi est celui d'un corps qui rencontre un obstacle impénétrable pour lui.
    Traité de phys. t. I, p. 72 (réfléchi, ie)
  12. Il se rencontre des aimants qui exigent un portant deux fois aussi haut que celui qu'exigent d'autres aimants, sans qu'on en puisse découvrir la raison.
    Traité de physique, t. III, p. 218 (portant [2])
  13. Il y a des corps capables de transmettre une couleur, et d'en réfléchir une autre ; tel est l'or, qui paraît jaune par réflexion, et bleu verdâtre par transparence.
    Traité de phys. t. II, p. 409, dans POUGENS (or [2])
  14. On appelle oscillation ou vibration du pendule le mouvement d'un corps lourd, attaché par un fil ou par une verge à un point fixé autour duquel il décrit un arc.
    Traité de phys. t. I, p. 212, dans POUGENS (oscillation)
  15. Toutes les fois qu'un corps tombe librement, il tombe perpendiculairement à l'horizon.
    Traité de phys. t. I, p. 43 (perpendiculairement)
  16. L'effet de la réfraction pour le climat de Paris nous fait paraître le soleil, lorsqu'il est à l'horizon, plus haut de 32 ou 33 minutes de degré qu'il ne l'est réellement.
    Traité de phys. t. III, p. 157 (réfraction)
  17. Le mouvement réfracté est celui d'un corps qui passe obliquement d'un milieu dans un autre.
    Traité de phys. t. I, p. 73 (réfracté, ée)
  18. On peut considérer la poulie et le treuil comme des assemblages de leviers.
    ib. t. I, p. 348 (treuil)
  19. Plus le foyer de l'objectif est long, plus celui de l'oculaire peut être proportionnellement court, et par conséquent être contenu un grand nombre de fois dans celui de l'objectif.
    Traité de physique, t. II, p. 474, dans POUGENS (objectif, ive)
  20. Les machines, c'est-à-dire les assemblages d'une construction plus ou moins simple qui transmettent l'action d'une puissance sur une résistance.
    Traité phys. (1789), t. I, p. 347, dans POUGENS (machine)