Jean CALVIN, auteur cité dans le Littré

CALVIN (1509-1564)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CALVIN a été choisie.

1931 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutions de la religion chrétienne 1541 1501 citations

Quelques citations de Jean CALVIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1931 citations dans le Littré.

  1. Comme un mauvais chevaucheur et estourdi.
    Instit. 223 (chevaucheur)
  2. [Cela] appartient en commun à Jesus Christ et à tous ses membres.
    ib. 115 (commun, une)
  3. Encore que tous les hommes fussent mensongers et infideles, toutesfois Dieu ne laisse point d'estre veritable.
    Inst. 1060 (véritable)
  4. L'œil de notre entendement voit si trouble que…
    Instit. 273 (trouble [2])
  5. Si nostre sanctification consiste au renoncement de nostre propre volonté.
    Instit. 295 (consister)
  6. Dieu ne veut point le droit honneur que nous lui devons estre profané par observations superstitieuses.
    Instit. 284 (observation)
  7. Barbiers, cuisiniers, bouteillers, muletiers…
    Instit. 370 (bouteiller [1])
  8. Ils dissoudent ou rompent autant qu'en eux est le lien d'unité.
    ib. 815 (dissoudre)
  9. Dieu prendra à cœur tous les outrages que nous feront les tyrans, comme s'ils s'estoient attachés [attaqués] à son propre fils.
  10. Tranquillité de conscience, laquelle le Seigneur donne aux siens.
    Condition des âmes après la vie présente. (tranquillité)
  11. Christ n'a pas ottroyé à ses apostres la puissance de lier et soudre, avant que leur avoir eslargi le saint Esprit.
    Inst. 503 (soudre)
  12. Il n'appartient pas à un prestre de savoir pour certain si le pecheur est absous, mais à celui du quel il faut demander absolution.
    Inst. 501 (absoudre)
  13. Voilà comment ce qui en soy peut advenir ainsi ou ainsi [d'une ou d'autre façon], est determiné en une sorte au conseil de Dieu.
    ib. 143 (ainsi)
  14. C'est en vain que nous sommes enseignés quelle est la vraie justice, jusques à ce que Jesus-Christ la nous donne tant par imputation gratuite qu'en nous regenerant par son esprit.
    Inst. 257 (imputation)
  15. Tenir tables delicates, estre braves en accoustremens.
    Inst. 881 (brave)
  16. David a esté souvent delivré par la puissance de Dieu : a ce esté pour l'attirer à soy, ou que nous soyons aujourd'hui secourus par ses suffrages ?
    Inst. 703 (suffrage)
  17. Les jeunes gens verront visions, et les anciens songeront songes.
    ib. 1151 (vision)
  18. Après avoir tasché de tout dire, je voy bien qu'il s'en faut beaucoup que je n'atteinde à l'excellence.
    Instit. 1099 (atteindre)
  19. L'argent en masse et celui qui est monnoyé, puisque c'est tout un mesme metail.
    Instit. 1041 (métal)
  20. David n'a pu excogiter une plus grieve malediction sur ses ennemis, qu'en priant qu'ils fussent effacez du livre de vie.
    Inst. 336 (excogité, ée)