Jean CALVIN, auteur cité dans le Littré

CALVIN (1509-1564)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CALVIN a été choisie.

1931 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutions de la religion chrétienne 1541 1501 citations

Quelques citations de Jean CALVIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1931 citations dans le Littré.

  1. Cela n'eust pu sembler autre chose que battre l'air à clos yeux.
    26 (clore)
  2. C'estoit un signe [le sabbat] dont Israel devoit cognoistre que Dieu est sanctificateur.
    Inst. 295 (sanctificateur)
  3. Tant de tesmoignages peuvent fermer la bouche, mesme aux plus contentieux.
    Instit. 371 (contentieux, euse)
  4. Qui plus est, la response de l'ange en oste toute question [doute].
    ib. 78 (question)
  5. Ils esgarent çà et là les poures ames en speculations volages.
    Instit. 417 (volage)
  6. Si le corps y est, aussi par consequent et l'ame et la divinité y sont ensemble avec le corps ; si on leur nie ceste deduction qu'ils appellent concomitance, que feront-ils ?
    Instit. 1133 (concomitance)
  7. Le lieu estoit tellement reclus qu'on n'y pouvoit rien voir.
    Instit. 54 (reclure)
  8. Comment ne la recevrons-nous d'une persuasion certaine et invincible, puis qu'elle nous a esté donnée avec un telle arre et confirmation ?
    Instit. 45 (arrhes)
  9. C'est une chose merveilleuse, que la foy soustient les cœurs des fideles au milieu de telles concussions et si rudes.
    Instit. 434 (concussion)
  10. Je dispute du fait, et dis, puisqu'il n'y a nulle probation legitime, qu'il faut tenir tout cela pour fable.
    Inst. 157 (probation)
  11. Quand la foy est navrée, c'est comme si le bouclier d'un gendarme recevoit quelque casseure de la violence d'un coup, seulement jusqu'à estre faussé et non percé.
    Instit. 438 (cassure)
  12. Un bon mari, d'autant qu'il est plus fidele et loyal, est d'autant plus courroucé s'il voit sa femme decliner à quelque paillard.
    ib. 286 (décliner)
  13. C'est bien autre chose d'abstinence de mariage que de virginité.
    ib. 1010 (de)
  14. Ils distinguoient les pechez en bras, branches, rameaux et feuilles, selon les distinctions des docteurs confessionnaires.
    Instit. 499 (confessionnaire)
  15. Que nous soyons sur un cheval, il ne faut sinon qu'il choppe d'un pié pour nous faire rompre le col.
    ib. 154 (chopper)
  16. Ce qu'ils alleguent d'un costé et d'autre sera facile à transiger, en observant distinctement les passages…
    ib. 817 (transiger)
  17. Si l'apostasie ou revolte par laquelle l'homme se soustrait de la superiorité de son createur, est un crime vilain et execrable…
    Inst. 172 (supériorité)
  18. Nous ne mettons point aucune vertu aux creatures.
    1035 (ne)
  19. Ils se trompent en une autre illusion, c'est qu'il leur semble que nous establissons une quaternité.
    Instit. 95 (quaternité)
  20. Dequoy donc vous profite-il de vous engouffrer par vostre curiosité enragée en cest abyme ?
    Instit. 761 (engouffrer (s'))