Jean CALVIN, auteur cité dans le Littré

CALVIN (1509-1564)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CALVIN a été choisie.

1930 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutions de la religion chrétienne 1541 1500 citations

Quelques citations de Jean CALVIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1930 citations dans le Littré.

  1. Ils ne s'abstenoyent point d'œuvres manuelles.
    Inst. 295 (manuel, elle)
  2. Il ne dit pas simplement, que c'est par sa vertu que les lots ou les ballottes soient jettées au vaisseau.
    Instit. 139 (ballotte [1])
  3. Il nous faut amener la vraye definition : laquelle, quand elle sera approuvée par bons tesmoignages, elle annichillera facilement les autres.
    ib. 480 (annihiler)
  4. Mordre en riant les uns les autres, comme font aucuns, qui se bagnent quand ils peuvent faire vergongne à quelqu'un.
    Inst. 309 (vergogne)
  5. Ils n'ont pas rapporté leurs œuvres, qu'on a tenu pour vertueuses, à la fin qu'ils devoyent.
    Instit. 605 (rapporter)
  6. Il dit qu'ils n'ont point esté participans de la circoncision, en quoy il signifie qu'ils estoyent exclus de la promesse, puisqu'ils n'en avoyent point eu le mereau.
    Inst. 1035 (méreau)
  7. Ceste coustume est receue et usitée.
    ib. 870 (usité, ée)
  8. On n'en sauroit faire deux ni trois [églises] sans descirer Jesus Christ.
    Instit. 812 (déchirer)
  9. Cependant ceste eau servoit d'abbreuvoir pour le bestail.
    Inst. 1105 (abreuvoir)
  10. Qui est-ce qui arguera le peché n'estre point volontaire en l'homme, pour ce qu'il est sujet à necessité de peché ?
    Instit. 211 (volontaire)
  11. Pour un mot il ne faudroit point esmouvoir noise, encore qu'il fust mal usurpé [employé].
    ib. 1163 (usurper)
  12. Que nous n'affections point une grace de brocarder et mordre en riant les uns et les autres, comme font aucuns, qui se bagnent [délectent] quand ils peuvent faire vergongne à quelcun.
    ib. 309 (baigner)
  13. Pource que Dieu exerce par les anges son empire par tout le monde, selon ceste raison ils sont nommez maintenant Principautez, maintenant Puissances, maintenant Seigneuries.
    Instit. 105 (puissance)
  14. La confession auriculaire.
    Instit. 492 (confession)
  15. L'authorité de Moyse fut si excellemment maintenue par ceste horrible vengeance…
  16. C'estoit [la pénitence] une seconde planche après le naufrage.
    Instit. 1175 (planche)
  17. Comme si de propos deliberé il barroit nos esprits entre des treillis, pour les empescher de decliner tant peu que ce soit çà ne là.
    Inst. 357 (treillis)
  18. Le diable vostre ennemi circuit comme un lyon bruyant, cerchant quelcun à devorer.
    Inst. 115 (circuir)
  19. Nous voulant asseurer de nostre plenier renouvellement…
    Inst. 413 (renouvellement)
  20. Si quelque philosophe vollant, pour se moquer de la simplicité de nostre foy, dist…
    Instit. 1041 (volant, ante [1])