Jean CALVIN, auteur cité dans le Littré

CALVIN (1509-1564)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CALVIN a été choisie.

1931 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutions de la religion chrétienne 1541 1501 citations

Quelques citations de Jean CALVIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1931 citations dans le Littré.

  1. C'est le Seigneur qui a commandé au ciel de pleuvoir sur la terre, afin qu'elle fructifiast.
    Instit. 151 (pleuvoir)
  2. Les noms de Michel et Gabriel, qui sont en l'Escriture, et le nom de Raphaël qui est en l'histoire de Thobie, semblent, avis, par la signification qu'ils emportent, avoir esté imposez aux anges à cause de nostre infirmité.
    ib. 108 (avis [1])
  3. On tireroit plustost de l'huile d'une pierre que de nous une seule bonne œuvre.
    Instit. 606 (huile)
  4. Cela ne se peut revoquer en doute.
    Instit. 784 (doute)
  5. La parole de Dieu, de la quelle ils sont constituez administrateurs.
  6. Je n'attouche point ici les vices des personnes, mais seulement le mal qui est enraciné en leur institution.
    Inst. 875 (attoucher)
  7. Satan a incité la force des hommes, pour par icelle opprimer violentement la verité commençant à venir.
    Instit. 1211 (violemment)
  8. L'usage commun de parler est tel, que tous edicts procedez des hommes touchant le service de Dieu, soyent nommez traditions humaines.
    Instit. 944 (tradition)
  9. C'est se desborder par trop, de mettre en question ce que chacun voit à l'œil.
    Instit. 42 (question)
  10. Les canons defendent estroitement aux chanoines de n'abuser point de leur puissance au detriment de l'Eglise.
    ib. 870 (défendre)
  11. Ceux qui maintiennent le liberal arbitre, le jettent bas en ruine, plustost qu'ils ne l'establissent.
    ib. 180 (arbitre [2])
  12. L'Escriture a coustume de leur reprocher qu'ils ont cœur et cœur, c'est à dire le cœur double.
    Instit. 1032 (et)
  13. Sainct Paul tesmoigne que nul ne peut bien parler de Christ, sinon par le Saint Esprit.
    Instit. 197 (témoigner)
  14. Jusques à ce qu'estans devestus de nostre chair corruptible, nous soyons transfigurez en la gloire.
    Instit. 320 (dévêtir)
  15. Il commande de cercher Dieu en son temple, afin que les fideles ne s'adonnassent sinon à celui qui s'estoit declaré par sa parole.
    ib. 52 (sinon)
  16. Les Grecs n'ont point eu honte d'usurper un mot plus arrogant, par lequel ils signifient que l'homme a puissance de soy mesme.
    Inst. 183 (arrogant, ante)
  17. Dites bien de ceux qui vous detractent.
    ib. 315 (détracter)
  18. Pourquoy se diviseroyent-elles d'ensemble ?
    Instit. 822 (ensemble)
  19. En tous siecles il y en a eu quelcuns, qui par la conduite de nature ont aspiré en toute leur vie à vertus.
    Instit. 208 (quelqu'un, une)
  20. Il est vray aussi que les rides et macules d'icelle sont effacées ; mais c'est tellement, que de jour en jour elles s'effacent encores.
    Instit. 929 (tellement)