Jean CALVIN, auteur cité dans le Littré

CALVIN (1509-1564)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CALVIN a été choisie.

1930 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutions de la religion chrétienne 1541 1500 citations

Quelques citations de Jean CALVIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1930 citations dans le Littré.

  1. Il est vray aussi que les rides et macules d'icelle sont effacées ; mais c'est tellement, que de jour en jour elles s'effacent encores.
    Instit. 929 (tellement)
  2. Tous ceux qui babillent que nous sommes justifiez par soy…
    Inst. 603 (babiller)
  3. C'est une chose claire comme le soleil en plein midi.
    Instit. 1155 (clair, claire)
  4. L'usage de la vraie astrologie…
  5. Nous enseignons selon l'Escriture, qu'il n'y a qu'un seul Dieu essentiellement.
    Instit. 95 (essentiellement)
  6. Non seulement quand ledit livre a esté imprimé pour la seconde fois, mais toutes fois et quantes on l'a r'imprimé, il a esté augmenté et enrichi.
    Inst. épit. (réimprimer)
  7. Ou bien si quelcun aime mieux, nous mettrons ceste diffinition, que le vieux Testament a esté…
    Instit. 344 (définition)
  8. Ils taschent de nous surprendre par captions et vaines sophisteries.
    Instit. 656 (caption)
  9. Nous parlerons du franc et du serf arbitre de l'homme.
    Instit. 162 (franc, franche [3])
  10. La premiere est que gens de mauvais gouvernement [vie] ne soyent, avec grand opprobre de Dieu, contez au nombre des chrestiens.
    Instit. 988 (gouvernement)
  11. Par lui seul nous obtenons que nos pechés ne nous soient point imputés, desquels l'imputation emporte l'ire de Dieu.
    ib. 387 (imputation)
  12. Nous ne voyons pas que nul ait esté plus effrayé ni angoissé de plus grande destresse que lui, quand quelque signe de l'ire de Dieu se montroit.
    Instit. 7 (angoisser)
  13. Nous sommes toutesfois en la tutele du Seigneur, nous les brebis de sa nourriture.
    Instit. 548 (nourriture)
  14. Ils cerchoient allegement de leur douleur.
    ib. 531 (allégement)
  15. Pour estre esclairez et adressez en la vraye religion, il nous faut commencer par la doctrine celeste.
    Inst. 29 (adresser)
  16. La fortune qu'on appelle communement, est possible conduite par un gouvernement caché.
    ib. 141 (communément)
  17. Cela ne se peut revoquer en doute.
    Instit. 784 (doute)
  18. Israel lors estoit nommé le fils delicat [chéri] de Dieu : tous les autres estoyent tenus pour estrangiers.
    Instit. 349 (délicat, ate)
  19. Quand il est question d'estimer les pechez, n'apportons point de fausses balances, mais apportons la balance des Escritures.
    Instit. 317 (balance)
  20. Il ne faut pas craindre qu'il nous veuille frustrer, ou que nostre attente soit confuse [confondue] quand nous viendrons à lui.
    ib. 704 (confus, use)