Jean CALVIN, auteur cité dans le Littré

CALVIN (1509-1564)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CALVIN a été choisie.

1931 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutions de la religion chrétienne 1541 1501 citations

Quelques citations de Jean CALVIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1931 citations dans le Littré.

  1. J'appelle mines, toutes les folles contenances dont ils usent.
    Instit. 872 (contenance)
  2. Jesus Christ est la fin de la loy : mais il appert clairement par la loy et les prophetes comhien ceste sentence est vraye.
    Inst. 254 (loi [1])
  3. Nous ne nous efforcerons point de voller les honneurs par droit ou par tort, par violence ou cautele et autres moyens obliques.
    Instit. 546 (tort)
  4. Grandes noises s'en esmeuvent, et peu d'edification en vient.
    ib. 526 (édification)
  5. Comme le corps s'escoule par faute de manger.
    ib. 1140 (écouler (s'))
  6. En disant qu'il y a trinité de personnes en une essence, on ne dit rien qui ne soit compris en l'Escriture.
    Inst. 74 (trinité)
  7. Cela ne seroit point sans l'opprobre de Dieu, de dire qu'il eust abandonné l'homme, la plus noble de ses creatures à la temerité de fortune.
    Instit. 155 (témérité)
  8. Jesus Christ est ceste mesme parole revestue de chair.
    ib. 77 (parole)
  9. Pour bien entendre la somme de ceste matiere, il nous faut proceder par les degrez qui s'ensuivent.
  10. Vostre Dieu ne vous delaissera pas.
    ib. 740 (délaisser)
  11. Qu'il soit confirmé par l'imposition des mains.
    Instit. 1166 (confirmer)
  12. Ils cognoissoient ce n'est qu'une bouffée de vent, que les saincts ont à endurer tribulation, que les graces qu'ils doivent recevoir sont eternelles.
    Instit. 336 (bouffée)
  13. Le monde a bien esté autrement enseigné, passé [il y a] longtemps.
    Instit. 625 (passer)
  14. Ce ne sommes pas nous qui avons rien fait.
    296 (ce [2])
  15. Les assemblées d'iceux sont des conventicules profanes.
    Instit. 843 (conventicule)
  16. Si c'est promesse, où en est l'accomplissement, veu que Cain a esté veincu de peché, auquel il devoit dominer ?
    Instit. 245 (dominer)
  17. Tout ce qui se fait est ordonné de Dieu.
    Instit. 143 (ordonner)
  18. Il n'y en a point qui face bien, pas jusques à un seul.
    Instit. 207 (jusque et jusques)
  19. Il y en a plusieurs qui conçoivent tellement la misericorde de Dieu qu'ils en reçoivent bien peu de consolation ; car cependant ils sont estreints en angoisse miserable, d'autant qu'ils doutent s'il leur sera misericordieux.
  20. Nous en voyons aujourd'hui plusieurs qui se decomposent [perdent la tête], voyant l'Eglise ainsi desolée qu'elle est, comme si elle de voit du tout perir bientost.