Jean CALVIN, auteur cité dans le Littré

CALVIN (1509-1564)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CALVIN a été choisie.

1930 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutions de la religion chrétienne 1541 1500 citations

Quelques citations de Jean CALVIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1930 citations dans le Littré.

  1. Ils se trompent en une autre illusion, c'est qu'il leur semble que nous establissons une quaternité.
    Instit. 95 (quaternité)
  2. Nostre courage, estant en soy confus, se reconforte en Dieu : estant abbatu, se redresse en iceluy : se defiant de soy, consiste en l'esperance qu'il a en lui.
    ib. 439 (consister)
  3. Puisque desja nous ne sommes que trop enclins à hypocrisie, il n'estoit ja mestier d'attiser le feu, ou bien nous faire crouppir en nos ordures en amadouant nostre paresse.
    Inst. 317 (amadouer)
  4. Les anges sont dispensateurs et ministres de la liberalité de Dieu envers nous.
  5. Il a voulu estre legislateur en commandant cela, et non point un conseiller comme ils songent.
  6. Il n'y a ni industrie ni labeur qui…
    ib. 723 (ni)
  7. Leur excellence perira, le sepulchre sera leur habitacle.
    Instit. 336 (habitacle)
  8. Nous ne reprouvons point le vœu de s'abstenir de mariage, que [si ce n'est] pour ces deux causes.
    Inst. 1024 (ne)
  9. Nous sommes son peuple et le troupeau de sa pasture.
    Instit. 214 (pâture)
  10. Combien que plusieurs aides de ceste vie nous defaillent, Dieu ne nous defaudra jamais.
    ib. 444 (défaillir)
  11. C'est une eschappatoire frivole de ce qu'ils babillent, que Jesus Christ est nommé fils de l'homme.
    ib. 363 (de)
  12. Il ne s'en trouve quasi pas un, lequel n'ait quelque promptitude [aptitude] à y profiter [aux arts].
    Instit. 193 (promptitude)
  13. Nous avons esté rachetez de condamnation de mort.
    Instit. 624 (condamnation)
  14. Ceux qui sont une foiz receus et inserez en l'Eglise.
    Inst. 1161 (insérer)
  15. Quand il n'y auroit autre mal, il [Dieu] est amoindri de sa dignité, et est rendu contemptible.
    Inst. 289 (amoindrir)
  16. Il nous faut ici regarder autre chose que l'exteriorité des ceremonies.
    Inst. 270 (extériorité)
  17. Cela ne doit point estre attribué à l'homme, que par sa volonté il obtempere à la grace prevenante.
    Instit. 214 (prévenant, ante)
  18. Par sa grace [de Dieu] la volonté est incitée à aimer le bien, inclinée à le desirer, et esmeue à le cercher et s'y adonner.
    Inst. 218 (incliner)
  19. Envers ces fantastiques [rêveurs], ausquels rien ne plaist que nouvelleté, les tesmoignages de l'Escriture ne profitent point beaucoup.
    Instit. 117 (fantastique)
  20. Nostre silence n'est pas sans ingratitude, si nous passons aucune de ses graces [de Dieu] sans louange.
    ib. 706 (sans)