Jean CALVIN, auteur cité dans le Littré

CALVIN (1509-1564)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CALVIN a été choisie.

1931 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutions de la religion chrétienne 1541 1501 citations

Quelques citations de Jean CALVIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1931 citations dans le Littré.

  1. Après avoir remonstré que Dieu se peut en tastonnant sentir des aveugles [peut être senti par les aveugles].
    Inst. 14 (tâtonner)
  2. La circoncision leur estoit une certification et souvenance pour les confirmer en la promesse faite à Abraham, de la semence benite.
    Instit. 1043 (certification)
  3. Il appelle l'une [grâce] besoignante, laquelle fait que nous vueillons le bien avec efficace ; l'autre cooperante, laquelle suit la bonne volonté pour lui aider.
    Instit. 185 (coopérer)
  4. Quand l'ame est desjà preste à sortir, ou, comme ils parlent, en extremité.
    ib. 1178 (extrémité)
  5. Satan inventeur de toute malice et iniquité.
    Inst. 113 (iniquité)
  6. [On disait alors eslourdir] C'est bien raison aussi qu'il les eslourdisse et prive de toute raison et sens humain.
    Inst. 109 (alourdir)
  7. Ils insistent en telle rage qu'ils ont accoustumé, pour… parfaire la ruine qu'ils ont encommencée.
    Instit. Dédic. (insister)
  8. Le Seigneur n'apparoist point, aux preceptes de la loy, remunerateur sinon de parfaite justice, de laquelle nous sommes tous desprouveus.
  9. On leur a attribué [aux sous-diacres] je ne say quel estat frivole, d'apporter les burettes et le mantil près de l'autel, donner à laver aux prestres, etc.
    Inst. 1186 (mantil)
  10. Il est facile à un chacun de gazouiller en un anglet d'escole…
    ib. 592 (anglet)
  11. Pour ce que l'abus du mot emporte une mauvaise queue, je suis contraint de le reprouver.
    ib. 1163 (queue [1])
  12. Racheter les pechez par son offerte [offrande].
  13. Cela se fait pour noter la simple unité et indivisible qui est en l'essence divine.
    Inst. 91 (indivisible)
  14. Tout ce qui se fait est ordonné de Dieu.
    Instit. 143 (ordonner)
  15. Si quelcun est chatouillé de convoitise d'en savoir plus outre.
    ib. 356 (convoitise)
  16. Saint Paul aussi, en disant que ce qui estoit expedient de cognoistre de Dieu, est manifesté en la creation du monde, n'entend pas une espece de manifestation qui se comprenne par la subtibilité des hommes.
  17. Par sa grace [de Dieu] la volonté est incitée à aimer le bien, inclinée à le desirer, et esmeue à le cercher et s'y adonner.
    Inst. 218 (incliner)
  18. David prioit que son oraison montast devant le Seigneur comme un encensement.
    Instit. 1160 (encensement)
  19. Il condamnera les perjures et faux tesmoignages par lesquels les hommes font tort l'un à l'autre.
    Inst. 289 (parjure [1])
  20. Povreté, ignominie, mesprisement, affliction.
    Instit. 127 (mépris)