Marthe-Marguerite Le Valois de Villette de Murçay, comtesse de CAYLUS, auteur cité dans le Littré

Mme DE CAYLUS (1671-1729)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme Mme DE CAYLUS a été choisie.

103 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Souvenirs 1770 100 citations

Quelques citations de Marthe-Marguerite Le Valois de Villette de Murçay, comtesse de CAYLUS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 103 citations dans le Littré.

  1. On prétend qu'elle plut au roi, je ne sais ce qui en est.
    Souven. p. 142, dans POUGENS (être [1])
  2. La timidité rend les hommes farouches, quand ils se font surtout un devoir de ne la pas surmonter.
    Souvenirs, p. 60, dans POUGENS (timidité)
  3. Le roi trouva une grande différence dans l'humeur de Mme de Maintenon [par opposition à Mme de Montespan] ; il trouva une femme toujours modeste, toujours maîtresse d'elle-même.
    Souvenirs, p. 88, dans POUGENS (maîtresse)
  4. Disposant les esprits à recevoir les impressions désavantageuses qui me firent quitter la cour pour quelque temps.
    Souvenirs, p. 233, dans POUGENS (impression)
  5. La vieillesse et les malheurs domestiques du roi l'avaient rendu plus faible, et madame la duchesse du Maine plus entreprenante.
    Souvenirs, p. 218, dans POUGENS (entreprenant, ante)
  6. Mme de Maintenon avait un goût et un talent particulier pour l'éducation de la jeunesse.
    Souvenirs, p. 194, dans POUGENS (éducation)
  7. Elle [Mme de Jarnac] avait, disait-on, un beau teint pour éclairer sa laideur.
    Souvenirs, p. 146, dans POUGENS (teint [2])
  8. Le jubilé fini, gagné ou non gagné, il fut question de savoir si Mme de Montespan reviendrait à la cour.
    Mém. p. 70, éd. de 1803 (jubilé)
  9. Mme de Fontanges joignait à ce peu d'esprit des idées romanesques.
    Souvenirs, p. 41, dans POUGENS (romanesque)
  10. Causons comme si nous n'avions rien à démêler ; bien entendu, ajouta-t-elle, que nous ne nous en aimerons pas davantage et que nous reprendrons nos démêlés au retour.
    Souvenirs, dans POUGENS (entendu, ue)
  11. Sûre et secrète jusqu'au mystère.
    Souvenirs, p. 137, dans POUGENS (sûr, ûre)
  12. Ses amis s'apercevaient de la place qu'ils avaient dans son cœur, par celles que leurs portraits occupaient dans sa chambre [le chevet du lit, le dessus de la porte, l'antichambre et le grenier].
    Souvenirs, p. 123, dans POUGENS (place)
  13. À dire la vérité, quoique la fille de M. le duc d'Orléans dût passer devant une fille de branche cadette.
    Souv. p. 266, dans POUGENS (passer)
  14. Elle [Mme de Montespan] se désespéra à la première grossesse, se consola à la seconde, et porta, dans les autres, l'impudence aussi loin qu'elle peut aller.
    Souvenirs, p. 56, dans POUGENS (grossesse)
  15. Ce qui l'obligea [Racine] de faire pour moi le prologue de la pièce [Esther].
    Souvenirs, p. 209, dans POUGENS (prologue)
  16. On se fit une grande affaire à la cour d'être admis dans le particulier de Monseigneur et de Mlle Chouin.
    Souvenirs, p. 220, dans POUGENS (particulier, ère)
  17. Je suis convaincu que cette intrigue s'est passée en regards et en quelques lettres tout au plus.
    Souvenirs, p. 279, dans POUGENS (regard)
  18. Il me semble qu'on voit encore dans le caractère, dans la physionomie et dans toute la personne de Mme la duchesse d'Orléans [fille de Mme de Montespan, née pendant le jubilé], des traces de ces combats de l'amour et du jubilé.
    ib. p. 72 (jubilé)
  19. Il avait eu plusieurs affaires galantes, et avait fait voir plus de coquetterie que d'amour.
    Souvenirs, p. 252 (galant, ante)
  20. Le cardinal d'Estrées n'était pas moins amoureux dans ces temps dont je parle, et il a fait pour Mme de Maintenon beaucoup de choses galantes qui, sans toucher son cœur, plaisaient à son esprit.
    Souvenirs, p. 128, dans POUGENS (galant, ante)