François René CHATEAUBRIAND, auteur cité dans le Littré

CHATEAUBRIAND (1768-1848)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHATEAUBRIAND a été choisie.

1927 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Atala, ou Les amours de deux sauvages dans le désert 1801 59 citations
Itinéraires de Paris à Jérusalem 1811 285 citations
Le génie du christianisme, ou Les beautés de la religion chrétienne 1802 781 citations
Les aventures du dernier Abencérage 1826 2 citations
Les martyrs, ou Le triomphe de la religion chrétienne 1809 164 citations
Les Natchez 1816 130 citations
Les quatre Stuarts 50 citations
Mémoires d'outre-tombe 1850 93 citations
René 1802 47 citations
Voyage en Amérique 1827 136 citations

Quelques citations de François René CHATEAUBRIAND

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1927 citations dans le Littré.

  1. Le christianisme a inventé l'orgue, et donné des soupirs à l'airain même.
    Génie, III, I, 1 (soupir)
  2. Le caractère des personnages en pouvoir.
    t. XXIX, p. 268, édit. POURRAT. (pouvoir [2])
  3. Mon enfant, nous avons été mis en spectacle aux anges et aux hommes.
    Atala, épilogue. (spectacle)
  4. On conçoit qu'un animal abandonne le pays qu'il habite, en quête de nourriture et d'abri.
    Génie, I, V, 9 (quête [1])
  5. Qui sait si ce que nous avons pris pour la chute de l'Église, n'est pas sa réédification ?
    Génie, IV, VI, 6 (réédification)
  6. Je faisais à Atala des colliers avec des graines rouges d'azaléa.
  7. Le caractère d'Hebadona [dans la Messiade de Klopstock] est une conception heureuse.
    Génie, II, I, 4 (conception)
  8. Il n'y a pas une position dans la vie pour laquelle on ne puisse rencontrer dans la Bible un verset qui semble dicté tout exprès.
    Génie, II, v, 1 (verset)
  9. Des pentes rases ou bouquetées de cépées de hêtres.
    Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. V, Chemin du Saint-Gothard. (bouqueté, ée)
  10. Galérius rougit, et l'habile courtisan vit qu'il avait touché la plaie secrète.
    Mart. XX (plaie)
  11. On retrouve ici quelques traces du culte touchant des lares.
    Génie, III, V, 6 (lare [1])
  12. Nous fûmes obligés de courir des bordées entre l'île et la côte d'Asie.
    Itin. II, 13 (bordée)
  13. Averti des tournois qui se préparaient au gentil pays de France, il [le chevalier] se rendait au rendez-vous des braves.
    Génie, IV, V, 4 (gentil, ille [2])
  14. Je sautai dehors de ce cabas [lit commun] hospitalier, maudissant cordialement les bons usages de nos aïeux.
    Voy. Am. 348 (cabas)
  15. Leurs doigts [des soldats, dans la retraite de Moscou] violâtres et raidis laissent échapper le mousquet dont le toucher brûle.
    Mém. t. VI, p. 105 (violâtre)
  16. Le couteau d'escalpe est à ta ceinture.
    Natch. IX. 398 (escalpe)
  17. On voyait un arbre mort que le fer avait dépouillé de son écorce ; cette espèce de fantôme se faisait distinguer par sa pâleur au milieu des noirs enfoncements de la forêt.
    Mart. 322 (enfoncement)
  18. N'ayant point encore aimé, j'étais accablé d'une surabondance de vie.
  19. Avec la corruption naquit la propriété, et, avec la propriété, la mensuration.
    Génie, I, IV, 3 (mensuration)
  20. J'entendis un mousse chanter le commencement du septième chant de la Jérusalem ; l'air était une espèce de récitatif très élevé dans l'intonation, et descendant aux notes les plus graves à la chute du vers.
    Itin. 1re part. Voyage de la Grèce. (intonation)