François René CHATEAUBRIAND, auteur cité dans le Littré

CHATEAUBRIAND (1768-1848)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHATEAUBRIAND a été choisie.

1929 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Atala, ou Les amours de deux sauvages dans le désert 1801 59 citations
Itinéraires de Paris à Jérusalem 1811 285 citations
Le génie du christianisme, ou Les beautés de la religion chrétienne 1802 781 citations
Les aventures du dernier Abencérage 1826 2 citations
Les martyrs, ou Le triomphe de la religion chrétienne 1809 164 citations
Les Natchez 1816 130 citations
Les quatre Stuarts 50 citations
Mémoires d'outre-tombe 1850 94 citations
René 1802 47 citations
Voyage en Amérique 1827 136 citations

Quelques citations de François René CHATEAUBRIAND

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1929 citations dans le Littré.

  1. L'aumônier d'un roi de France prit possession de la patrie d'Annibal en ces mots : Je vous dis le ban de notre Seigneur Jésus-Christ, et de Louis, roi de France, son sergent.
    Itin. part. 7 (sergent)
  2. Cette séve [de l'érable] étendue dans l'eau de fontaine offre une liqueur fraîche pendant la chaleur de l'été.
    Amér. 70 (étendu, ue)
  3. L'azur du ciel, traversé par des bandes verdâtres, sembla se décomposer dans une lumière louche.
    Mart. II, 239 (bande [1])
  4. On n'oyait dans ce gouffre de vapeurs [du haut du Vésuve] que le sifflement du vent et le bruit lointain de la mer, sur les côtes d'Herculanum.
    Italie, le Vésuve. (ouïr)
  5. Ce pénitent veut être réconcilié ; il a été postulant, auditeur, prosterné ; faites-le remonter au rang des élus.
    Mart. II, 285 (auditeur)
  6. L'ours marin a une sorte d'affreux râlement tel que le bruit des récifs où il cherche sa proie.
    Génie, I, V, 5 (râlement)
  7. La vraie religion a le mérite d'avoir créé parmi nous l'âge de la féerie et des enchantements.
    Génie, IV, V, 1 (féerie)
  8. Eudore traversa le groupe des sophistes, qui le prenaient pour un adepte.
    Mart. II, 70 (adepte)
  9. Les hommes avaient confessé leur nullité dans ces grandes rencontres de la vie.
    Génie, IV, III, 6 (nullité)
  10. Mes heures immémorées.
    Mémoires d'outre-tombe, cité dans LEGOARANT (immémoré, ée)
  11. Une fontaine bâtie par un chérif repandait son eau dans le chemin,
    Itin. 37 (chérif)
  12. Les Francs entonnent le bardit à la louange de leurs héros.
    Mart. 197 (bardit)
  13. Le reptile se jette en orbe, monte et s'abaisse en spirale.
    Génie, I, III, 2 (orbe [1])
  14. Un jeune Grec, fort affable, m'offrit des confitures.
    Itinéraire, 44 (confiture)
  15. René prit jour avec eux pour leur raconter les sentiments secrets de son âme.
    René. (jour)
  16. Condillac ne fait que démembrer Locke, et il s'égare toutes les fois qu'il marche sans lui.
    Génie, III, II, 3 (démembrer)
  17. L'agavé vivipare s'élevait plus haut dans les criques salées, et présentait une forêt d'herbes de trente pieds perpendiculaires.
    Voy. en Amérique, 417 (agavé)
  18. Quelque diligent que je fusse au matin, je trouvais toujours le vieux voyageur levé avant moi.
    Génie. IV, IV, 8 (matin)
  19. Non toutefois que l'évêque de Clermont n'ait en partage que la tendresse du génie ; il sait aussi faire entendre des sons mâles et vigoureux.
    Génie, III, IV, 3 (son [3])
  20. Le pêcheur napolitain dans sa barque vélivole.
    Mém. t. XI, p. 39 (vélivole)