François René CHATEAUBRIAND, auteur cité dans le Littré

CHATEAUBRIAND (1768-1848)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHATEAUBRIAND a été choisie.

1953 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Atala, ou Les amours de deux sauvages dans le désert 1801 61 citations
Itinéraires de Paris à Jérusalem 1811 287 citations
Le génie du christianisme, ou Les beautés de la religion chrétienne 1802 787 citations
Les aventures du dernier Abencérage 1826 2 citations
Les martyrs, ou Le triomphe de la religion chrétienne 1809 166 citations
Les Natchez 1816 132 citations
Les quatre Stuarts 50 citations
Mémoires d'outre-tombe 1850 101 citations
René 1802 47 citations
Voyage en Amérique 1827 137 citations

Quelques citations de François René CHATEAUBRIAND

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1953 citations dans le Littré.

  1. Il visita la grotte du solitaire, qu'il trouva remplie de ronces et de framboisiers.
    Atala, Épilogue. (solitaire)
  2. La foi a son foyer hors de nous.
    Génie, I, II, 3 (foyer)
  3. Souvent aussi cette lumière de l'Église [Bossuet] porte la clarté dans les discussions de la plus haute métaphysique ou de la théologie la plus sublime ; rien ne lui est ténèbres.
    Génie, III, IV, 4 (ténèbres)
  4. Comme des oiseaux privés chantent pour attirer dans les rets de l'oiseleur les oiseaux sauvages.
    Génie, IV, IV, 4 (rets)
  5. Tout poëme où le merveilleux est le fond et non l'accident du tableau, pèche essentiellement par la base.
    Génie, II, I, 2 (accident)
  6. Je creusai à mon général une fosse profonde, j'y réunis le tronc et le chef de Maurice.
    Mart. 230 (chef)
  7. Qui de nous n'a mené le deuil autour d'un tombeau, n'a fait retentir le cri des funérailles ?
    Mart. XXIV (mener)
  8. Il [Charles Édouard]… s'empara d'Édimbourg, passa sur le ventre à quatre mille Anglais à Preston.
    Stuarts, Jacques II (ventre)
  9. Des arbres fruitiers qui gagnent en luxe de branches et de feuilles ce qu'ils perdent en succulence de fruits.
    Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. V, Chemin du Saint-Gothard. (succulence)
  10. Il n'y avait si pauvre banni qui ne dessinât les tortillons d'un jardin anglais dans les dix pieds de terre ou de cour qu'il avait retrouvés.
    Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. II, Années de ma vie 1802 et 1803, châteaux, etc. (tortillon)
  11. Un canon du premier concile de Tours excommunie tout prêtre qui aurait conservé sa femme après avoir reçu les ordres.
    Génie, I, I, 8 (ordre)
  12. J'écrirai à l'évêque de Québec ; il a les pouvoirs nécessaires pour vous relever de vos vœux.
    Atala, Le drame. (relever)
  13. Elle [Céluta] s'élevait en pensée au séjour des anges, tandis qu'elle était attachée à la terre, semblable au palmier qui réjouit sa tête dans la rosée du ciel, mais dont le pied s'enfonce dans un sable aride.
    Natch. 2<sup>e</sup> partie. (réjouir)
  14. Elle [Amélie] me mandait seulement qu'elle avait obtenu les dispenses du noviciat, et qu'elle allait prononcer ses vœux.
    René. (vœu)
  15. Il y a des filandières [parmi les oiseaux] qui recueillent la soie sur un chardon.
    Génie, I, V, 6 (filandière)
  16. [Dans la révolution] le drapeau rouge flotte aux remparts des cités ; la guerre est déclarée aux nations.
    Génie, III, III, 1 (rouge [1])
  17. Le juge interroge ; et l'écrivain grave sur des tablettes les actes du martyre.
    Mart. II, 295 (acte)
  18. Un marbre blanc incrusté de jaspe et entouré d'un cercle d'argent radié en forme de soleil.
    Itin. 3<sup>e</sup> part. (radié, ée)
  19. Là s'élevaient trois arbres… à leurs racines rampaient quelques baies empourprées.
    Gaul, 261 (empourpré, ée)
  20. Le peuple racontait que le frère d'Amélie… avait vendu son âme au démon.
    les Natch. 2<sup>e</sup> part. 1er quart. (vendre)