Vincent CARLOIX, auteur cité dans le Littré

CARLOIX (15..-15..)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CARLOIX a été choisie.

Secrétaire de François de Scepeaux

1004 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires de la vie de François de Scepeaux, sire de Vieilleville et comte de Duretal, maréchal de France 1001 citations

Quelques citations de Vincent CARLOIX

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1004 citations dans le Littré.

  1. Ou bien qu'il participoit au butin, car il en estoit de grand vie [grand coureur de filles].
    VI, 4 (vie [1])
  2. De quoy personne, de quelque qualité qu'elle fust, n'estoit exempte.
    V, 1 (personne)
  3. Vous laissant toute puissance et authorité absolue de capituler, articuler, transiger et parlementer.
    IX, 6 (articuler)
  4. … Qu'il devoit estre en quelque imboscade pour l'attraper au passaige.
    VIII, 36 (embuscade)
  5. Lyon, regnard ; car vous tenez de la hardiesse et valeur de l'un, et estes accort, prevoyant et advisé comme l'autre.
  6. Ils eussent esté ennemys du bien et repos de leur patrie, s'ils ne s'y fussent condescendus.
  7. En toute sa vie, il n'a esté si afferré ny empesché que depuis dimanche dernier.
  8. Ils sçavoient tous auquel des deux ceste seduction estoit la plus attribuable.
    IX, 29 (attribuable)
  9. Les ungs vindrent aux clochers pour battre le tocsainct.
    VIII, 12 (tocsin)
  10. Fort altier [en bonne part] en son ame d'avoir eu un si bon visage, et tant de louanges du plus grand capitaine de France.
  11. Et les quatre furent si oultrez [battus], qu'il les fallut mener le lendemain en une charrette avec le mort au supplice.
    VI, 36 (outrer)
  12. Ceux qui se sentoient les moindres bourriers en leurs ames changerent incontinent de climat.
    X, 8 (bourrier)
  13. … Qu'ils iroient jusques dedans leurs poisles, et faire carroux, c'est à dire boire d'autant avec eux.
    IX, 24 (carrousse)
  14. Le premier navire qui viendroit tous les ans à la montaison [à l'époque où l'on monte], chargé de vins…
    I, 31 (montaison)
  15. Et après le soupper, qui fust fort excellent pour une surprise, M. de Vieilleville se retira au logis.
    VIII, 31 (surprise)
  16. Et pour mettre la derniere main à ce très excellent creon, elle n'avoit pas encores saeze ans accomplis.
    III, 7 (crayon)
  17. Les lettres que les princes susdicts escrivoient aux chefs de l'armée protestante estoient en forme de patente et non closes.
    IX, 51 (patente)
  18. L'admiral de Chastillon et tout la nyée des connetablistes [les gens du connetable de Montmorency].
    VI, 39 (nichée)
  19. Pour lui donner une brave algarade [une gaillarde bienvenue] à une lieue ou deux de Nancy.
    VI, 44 (algarade)
  20. Il n'y avoit place, canton, carrefour, ny carroy…
    III, 20 (charroi)