Vincent CARLOIX, auteur cité dans le Littré

CARLOIX (15..-15..)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CARLOIX a été choisie.

Secrétaire de François de Scepeaux

1004 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires de la vie de François de Scepeaux, sire de Vieilleville et comte de Duretal, maréchal de France 1001 citations

Quelques citations de Vincent CARLOIX

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1004 citations dans le Littré.

  1. Depuis que les bas de soye ont eu le cours et la vogue en ce royaume.
    IV, 27 (vogue)
  2. Qu'ils aient si bien affusté leur cas, que…
    I, 37 (affûter)
  3. C'estoit à se saulve qui peuit.
    V, 25 (sauver)
  4. Il en portoit les armoiries en faulx escu ou chargeure sur les siennes, que les dits mauvais blasonneurs appellent sur le tout.
    III, 2 (chargeure)
  5. Les capporaulx sont tenus de l'attacher eux-mesmes au carquan ou collier.
    IV, 13 (carcan)
  6. Par ses blanderesses et flateuses persuasions, il attirera la royne mere.
    VIII, 16 (flatteur, euse)
  7. Marchands qui vont à l'emploicte, sont tousjours bien garnis et montés.
    IV, 17 (emplette)
  8. Puis furent amenez en la grande sale, qu'ils trouverent si riche parée, et le couvert de quatre longues tables si bien ordonné que…
  9. Fort altier [en bonne part] en son ame d'avoir eu un si bon visage, et tant de louanges du plus grand capitaine de France.
  10. Les lettres que les princes susdicts escrivoient aux chefs de l'armée protestante estoient en forme de patente et non closes.
    IX, 51 (patente)
  11. Un fou à bourlet nommé Briandas.
  12. Et entra dedans Poictiers donnant ordre promptement aux choses necessaires, pour la garde d'une telle et si vague ville.
    IX, 43 (vague [2])
  13. …qu'il falloit sortir en campaigne avec les cornettes hespaignolles, pour servir de gluaux à ceux de l'armée imperiale.
    V, 15 (gluau)
  14. En ce pays-là le charroy n'a point de credit, et n'y en peult-on mener.
    X, 24 (crédit)
  15. Parc de vignoble où il se cueult tous les ans environ deux cents queues de vin blanc et clairet.
    II, 10 (cueillir)
  16. … Et en tirer exemplairement la punition de leurs offenses.
  17. Il n'en fit [des honneurs], de sa vie, aucune brigue ni pourchas pour [par] soymesme, ny par interposition d'amys.
  18. Il ne fault poinct demander si Sa Majesté fut superbement receue.
    III, 9 (superbement)
  19. Ils luy donnent le plaisir du combat des dogues contre les ours et les taureaux… mais celuy du taure plus que l'autre… Un puissant taure et bien aguerry… Et amenoiton des taures de Provence.
    II, 4 (taureau)
  20. Le roy seant en son conseil d'Estat et privé, que l'on appeloit en ce temps là l'estroict conseil.
    VI, 35 (conseil)