Vincent CARLOIX, auteur cité dans le Littré

CARLOIX (15..-15..)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CARLOIX a été choisie.

Secrétaire de François de Scepeaux

1004 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires de la vie de François de Scepeaux, sire de Vieilleville et comte de Duretal, maréchal de France 1001 citations

Quelques citations de Vincent CARLOIX

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1004 citations dans le Littré.

  1. Il n'y a sortes de livres au monde, j'entends des recouvrables, et qui ont passé sous le tippe de l'impression, qui ne soit en la librairie de…
    I, 46 (type)
  2. Afin de bien faire entendre à Sa Majesté toutes les difficultés et accrochements qui s'y estoient presentés [à la conclusion de la paix].
    VII, 22 (accrochement)
  3. Tout cela fit entrer Alphonse et Fabrice bien avant en la tonnelle [piége].
    V, 10 (tonnelle)
  4. Il marcha son armée en Lombardie, où il fit de braves gestes.
  5. Espées dorées et argentées, aux fourreaux de velours et bouts d'argent.
    V, 32 (bout [1])
  6. Je les laisseray pour un temps en ce point, ayant de meilleures choses à deduire ; puis je les remettray bien-tost sur le trotouer [en scène].
    VI, 9 (trottoir)
  7. … Faisant boire à la mode du pays [de Metz], que l'on appelle carroux, tous les passants.
    VI, 25 (carrousse)
  8. Les deux Saint André… et d'autres jeunes seigneurs ses compagnons [de Vieilleville], tous d'une volée et courants une mesme fortune.
    I, 19 (volée)
  9. Ils s'entre-appeloient bel oncle, beau cousin et beau neveu ; coutume qui dure encore entre les grands.
  10. On les attacha par le mitant du corps sur l'eschaffaut, à la renverse.
    III, 11 (renverse)
  11. Il rompit et annulla cette coustume comme abusive, pleine de larcin.
  12. Laissant le tout sur sa guerriere experience.
  13. Poussés d'une incredible animosité.
  14. …qu'il s'en faisoit fort d'en vuider l'eau… et estant le tout espuisé…
    IX, 27 (épuiser)
  15. Pour lui donner une brave algarade [une gaillarde bienvenue] à une lieue ou deux de Nancy.
    VI, 44 (algarade)
  16. Si c'est par les picques que doit passer le condamné, les caporaux sont tenus de le pousser dedans les rancs en la misericorde de son parain.
    IV, 13 (parrain)
  17. Et à cause des terres qui sont fort grasses en-ce païs-là, homme ny cheval ne pouvoit marcher avant ny arriere.
    II, 13 (gras, asse)
  18. Le roi lui-mesme en voulut faire l'intitulation [d'un imprimé] qui estoit telle…
  19. Mais ne pouvants sortir, à cause que les corps de gardes extraordinaires continuoient nuict et jour aux lieux où l'on les avoit posez, et la ville tousjours ainsi cantonnée [occupée militairement].
    VII, 3 (cantonner)
  20. Ils ne marchent que le pas pour surattendre leurs gens de pied.
    VI, 14 (surattendre)