Georges Louis Leclerc, comte de BUFFON, auteur cité dans le Littré

BUFFON (1707 - 1788)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BUFFON a été choisie.

3493 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire des animaux 1749 73 citations
Histoire naturelle des minéraux 117 citations
Histoire naturelle générale et particulière 1749 389 citations
Minéralogie 470 citations
Oiseaux 765 citations
Quadrupèdes 607 citations
Théorie de la terre 1749 96 citations

Quelques citations de Georges Louis Leclerc, comte de BUFFON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3493 citations dans le Littré.

  1. Toute mine de fer, soit qu'elle ait été produite par le feu primitif…
    Min. t. IV, p. 32 (primitif, ive)
  2. Avec les moules en terre dont on se servait auparavant [avant Montalembert et ses moules en sable], la surface des canons était toujours chargée d'aspérités et de rugosités.
    Hist. nat. Introd. part. exp. Œuvr. t. VIII, p. 149 (rugosité)
  3. Les aimants ne sont pas tous d'égale force, à beaucoup près ; plus les pierres d'aimant sont grosses, moins elles ont de force attractive, relativement à leur volume.
    Min. t. IX, p. 135 (relativement)
  4. Voyez ces pieux solitaires qui s'abstiennent de tout ce qui a eu vie.
    Morc. choisis, p. 49 (vie [1])
  5. La vie de l'oiseau aquatique est plus paisible et moins pénible que celle de la plupart des autres oiseaux.
    Ois. t. XIII, p. 344 (oiseau [1])
  6. La marte ne s'approche jamais des maisons, et elle diffère encore de la fouine par la manière dont elle se fait chasser.
    Quadrup. t. II, p. 243, dans POUGENS (faire [1])
  7. Les hommes, les animaux et les plantes peuvent supporter pendant quelque temps la rigueur de ce froid extrême, qui est de 60 degrés au-dessous de la congélation ; pourraient-ils également supporter une chaleur qui serait de 60 degrés au-dessus ?
    Théor. terr. part. hypoth. Œuvr. t. IX, p. 369 (supporter)
  8. Le loup paraît être modelé sur la même forme que le chien ; cependant il n'offre tout au plus que le revers de l'empreinte.
    Morc. choisis, p. 233 (revers)
  9. Les Hottentots sont de la plus affreuse malpropreté, ils sont errants.
    Hist. nat. Hom. Œuvres, t. V, p. 149 (malpropreté)
  10. Il y a des plantes comme la moutarde, les choux, etc. qui fournissent du sel ammoniac.
    Min. t. III, p. 454 (moutarde)
  11. Ces concrétions ou stalactites ferrugineuses sont quelquefois très riches en métal.
    Min. t. IV, p. 45 (riche)
  12. Après avoir reconnu qu'il doit exister une infinité de parties organiques vivantes qui doivent produire le vivant ; après avoir montré que le vivant est ce qui coûte le moins à la nature, je cherche quelles sont les causes principales de la mort, de la destruction.
    Hist. anim. ch. II (vivant, ante)
  13. On a découvert un continent entier, un nouveau monde dont la plus grande partie des terres habitées se trouve dans la zone torride, et où cependant il ne se trouve pas un homme noir, tous les habitants de cette partie de la terre étant plus ou moins rouges, plus au moins basanés ou couleur de cuivre.
    Hist. nat. homme, Œuvr. t. V, p. 169 (noir, oire)
  14. Les stéatites, dont les principales variétés sont les jades, les serpentines, les pierres ollaires, la craie d'Espagne, la pierre de lard de la Chine.
    Min. t. VII, p. 46 (stéatite)
  15. L'or qui, de tous les corps, est le plus fixe et le moins combustible.
    Hist. min. Introd. Œuvres, 1re part. t. VI, p. 100, dans POUGENS. (fixe)
  16. L'on est obligé de se servir d'un ferrement pour le faire démordre.
    Renard. (démordre)
  17. Les anciens relateurs ont écrit que l'urine des chameaux produit, sur les sables salés de l'Arabie et de la Libye, du sel ammoniac en grande quantité.
    Min. t. III, p. 444 (relateur)
  18. La biche a la voix plus faible et plus courte, elle ne rait pas d'amour, mais de crainte.
    ib. t. II, p. 62 (raire ou réer [1])
  19. Ces pierres, ainsi que toutes les autres substances transparentes et cristallisées, sont sujettes aux glaces, aux points, aux vergettes ou filets…
    Min. t. VII, p. 422 (vergette)
  20. Les hommes qui ne se nourrissent que de chair crue ou de poisson sec, de sagou ou de riz, vivent aussi longtemps que ceux qui se nourrissent de pain ou de mets préparés.
    Hist. nat. Homme, Œuvr. t. IV, p. 357 (nourrir)