Georges Louis Leclerc, comte de BUFFON, auteur cité dans le Littré

BUFFON (1707 - 1788)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BUFFON a été choisie.

3493 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire des animaux 1749 73 citations
Histoire naturelle des minéraux 117 citations
Histoire naturelle générale et particulière 1749 389 citations
Minéralogie 470 citations
Oiseaux 765 citations
Quadrupèdes 607 citations
Théorie de la terre 1749 96 citations

Quelques citations de Georges Louis Leclerc, comte de BUFFON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3493 citations dans le Littré.

  1. Le chien est le seul animal dont la fidélité soit à l'épreuve ; le seul qui entende son nom et qui reconnaisse la voix domestique.
    Chien. (domestique)
  2. Le plomb, se scorifiant avec les autres métaux dont il s'est saisi, les sépare de l'or et de l'argent, les entraîne, ou plutôt les emporte et s'élève avec eux à la surface de la fonte.
    Min. t. V, p. 17 (scorifier)
  3. Le blanc avec la noire, ou le noir avec la blanche produisent également un mulâtre dont la couleur est brune, c'est-à-dire mêlée de blanc et de noir ; ce mulâtre avec un blanc produit un second mulâtre moins brun que le premier ; et, si ce second mulâtre s'unit de même à un individu de race blanche, le troisième mulâtre n'aura plus qu'une nuance légère de brun qui disparaîtra tout à fait dans les générations suivantes.
    Quadrup. t. VII, p. 195 (mulâtre)
  4. La mer Caspienne est actuellement un vrai lac qui n'a aucune communication avec les autres mers, pas même avec le lac Aral, qui paraît en avoir fait partie.
    Hist. nat. 2<sup>e</sup> disc. Œuv. t. I, p. 148 (lac)
  5. Le roitelet est si petit qu'il passe à travers les mailles des filets ordinaires ; qu'il s'échappe facilement de toutes les cages.
    Ois. t. X, p. 62 (roitelet)
  6. Que les sensations toutes seules ne suffisent pas pour produire la mémoire, et qu'elle n'existe en effet que dans la suite des idées que notre âme peut tirer de ces sensations.
    Disc. nat. anim. Œuvres, t. V, p. 319 (mémoire [1])
  7. Il [le chien] vient en rampant mettre aux pieds de son maître son courage, sa force, ses talents.
    Quadrup. t. I, p. 310 (ramper)
  8. On peut toujours reconnaître par la simple observation si la mine que l'on traite contient du zinc.
    Min. t. v, p. 412 (traiter)
  9. Le degré de desséchement du bois fait beaucoup à sa résistance ; le bois vert casse bien plus difficilement que le bois sec.
    Hist. nat. part. exp. Œuv. t. VIII, p. 167 (vert, erte)
  10. Les chevaux barbes ont la tête belle, petite et assez ordinairement moutonnée.
  11. Nous avons des remarques importantes à faire sur ses expériences ; la manière dont il les a données peut imposer.
    Hist. anim. ch. 5, Œuv. t. III, p. 163 (imposer)
  12. La vitrification de la terre et la sublimation des métaux par le feu primitif n'étant pas des faits démontrés, mais de simples conjectures.
    Min. t. IV, p. 6 (vitrification)
  13. L'absolu, s'il existe, n'est pas du ressort de nos connaissances ; nous ne jugeons et nous ne pouvons juger des choses que par les rapports qu'elles ont entre elles.
    Animaux carnassiers. (absolu, ue)
  14. Son caractère le plus frappant est un double long brin qui ne paraît que comme une paille implantée à sa queue ; ce qui lui a fait donner le nom de paille-en-queue.
    Ois. t. XVI, p. 108 (paille)
  15. L'oreille extérieure n'est qu'un accessoire à l'oreille intérieure ; sa concavité, ses plis peuvent servir à augmenter la quantité du son ; mais on entend encore fort bien sans oreilles extérieures.
    ib. p. 482 (oreille)
  16. Ne vouloir admettre dans la matière que les qualités que nous lui connaissons, me paraît une prétention vaine et mal fondée ; la matière peut avoir beaucoup d'autres qualités générales que nous ignorerons toujours ; elle peut en avoir d'autres que nous découvrirons, comme celle de la pesanteur, dont on a dans ces derniers temps fait une qualité générale, et avec raison, puisqu'elle existe également dans toute la matière que nous pouvons toucher.
    Hist. anim. ch. 3 (matière)
  17. L'enfant, sans la communication des pensées d'autrui, ne serait que stupide ou fantasque, selon le degré d'inaction ou d'activité de son sens intérieur matériel.
    Nature des anim. (fantasque)
  18. Le renard fait la même manœuvre dans les pipées [va visiter les pipées comme les piéges] où l'on prend les grives.
    Morceaux choisis, p. 242 (pipée)
  19. Ils nichent dans des creux d'arbres ou sur la bifurcation de quelque branche, sous le rameau le plus feuillu.
    Ois. t. VIII, p. 391, dans POUGENS (feuillu, ue)
  20. Il ne leur est pas venu dans l'esprit que les cailles se retirassent aux approches des froids dans des trous pour y passer l'hiver dans un état de torpeur et d'engourdissement, comme font les loirs, les hérissons, les marmottes…
    Ois. t. IV, p. 251 (torpeur)