Georges Louis Leclerc, comte de BUFFON, auteur cité dans le Littré

BUFFON (1707 - 1788)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BUFFON a été choisie.

3492 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire des animaux 1749 73 citations
Histoire naturelle des minéraux 117 citations
Histoire naturelle générale et particulière 1749 389 citations
Minéralogie 470 citations
Oiseaux 764 citations
Quadrupèdes 607 citations
Théorie de la terre 1749 96 citations

Quelques citations de Georges Louis Leclerc, comte de BUFFON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3492 citations dans le Littré.

  1. Plus… mieux le cheval marche l'amble.
    Cheval. (marcher [1])
  2. Ils sont obligés de rayer du nombre de leurs jours tous ceux qu'ils ont passés dans cet état duquel il ne leur reste aucune idée.
    De la vieillesse et de la mort (rayer [1])
  3. Il [le pic noir] fait entendre aussi par intervalles un craquement ou plutôt un frôlement qu'il fait avec son bec en le secouant et le frottant rapidement contre les parois de son trou.
    Ois. t. XIII, p. 67, dans POUGENS (frôlement)
  4. La chaleur la plus violente, dès qu'elle n'est pas nourrie, produit moins d'effet que la plus petite chaleur qui trouve de l'aliment.
    Hist. min. Introd. Œuv. t. VII, p. 120 (nourri, ie)
  5. M. Dudley, qui a envoyé à la Société royale de Londres une très bonne description de l'orignal, dit que les chasseurs en tuèrent un qui était haut de plus de dix pieds.
    Quadrup. t. XIII, p. 151 (orignal)
  6. J'ose dire que M. Macquer et M. de Morveau sont les premiers de nos chimistes qui aient commencé à parler français.
    Hist. min. Introd. t. VI, p. 105 (oser)
  7. Ce petit nombre de plantes est bientôt étouffé par l'ombre continuelle, ou supprimé par le dégouttement de l'arbre.
    Expér. sur les végét. 2<sup>e</sup> mém. (dégouttement)
  8. Le ventre, la poitrine et le devant du cou jusque sous le bec sont entremêlés et comme maillés légèrement de blanc et de noir.
    Ois. t. XIII, p. 31 (maillé, ée [2])
  9. L'intérieur de l'Afrique nous est inconnu, presque autant qu'il l'était aux anciens.
    Hist. nat. Preuv. théor. terre, Œuv. t. I, p. 321 (intérieur, eure)
  10. M. de Stralemberg a dit qu'il en avait trouvé [des jaseurs] en Tartarie dans des trous de rochers.
    Ois. t. VI, p. 149 (trou [1])
  11. Dans les parties les plus chaudes de l'Afrique, le grand et le petit millet sont la nourriture des nègres.
    Suppl. à l'hist. nat. Œuv. t. XI, p. 129 (millet)
  12. Pour recueillir l'arsenic et en éviter en même temps les vapeurs funestes, on construit des cheminées inclinées et longues de vingt à trente toises au-dessus du fourneau où l'on travaille la mine de cobalt.
    Min. t. VI, p. 69 (vapeur)
  13. Nous devons diviser en deux grandes familles la nombreuse tribu des oiseaux aquatiques ; car, à côté de ceux qui sont navigateurs et à pieds palmés, la nature a placé les oiseaux de rivage et à pieds divisés.
    Ois. t. XIII, p. 346 (palmé, ée)
  14. A l'extrémité de la mer Rouge est cette fameuse langue de terre qu'on appelle l'isthme de Suez, qui fait une barrière aux eaux de la mer Rouge et empêche la communication des mers.
    Théorie de la terre, article X (communication)
  15. Une grande huppe écarlate, troussée en une seule touffe.
    Ois. t. XIII, p. 74 (troussé, ée)
  16. Son oreille [au musicien] est un instrument qu'un son discordant démonte et désaccorde.
    Nature des animaux. (désaccorder)
  17. Si on fait attention à la densité, à la fixité et à la solidité de la matière dont les comètes doivent être composées…
    Théorie de la terre, Preuves, article 1er, de la formation des planètes (Buffon souligne fixité) (fixité)
  18. Nous réduirons à trois causes tous les mouvements convulsifs de la terre : la première et la plus simple est l'affaissement subit des cavernes ; la seconde, les orages et les coups de foudre souterraine ; et la troisième, l'action et les efforts des feux allumés dans l'intérieur du globe.
    Addit. théor. ter. Œuv. t. XIII, p. 51 (mouvement)
  19. Les pierres ponces les plus légères et de la meilleure qualité sont si abondantes à l'île de Lipari, que plusieurs navires viennent chaque année en faire leur approvisionnement pour les transporter dans différentes parties de l'Europe.
    Min. t. VIII, p. 140 (ponce [1])
  20. Si l'âne n'avait pas un grand fonds de bonnes qualités, il les perdrait par la manière dont on le traite.
    âne. (fonds)