Georges Louis Leclerc, comte de BUFFON, auteur cité dans le Littré

BUFFON (1707 - 1788)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BUFFON a été choisie.

3494 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire des animaux 1749 73 citations
Histoire naturelle des minéraux 117 citations
Histoire naturelle générale et particulière 1749 389 citations
Minéralogie 470 citations
Oiseaux 765 citations
Quadrupèdes 607 citations
Théorie de la terre 1749 97 citations

Quelques citations de Georges Louis Leclerc, comte de BUFFON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3494 citations dans le Littré.

  1. Dans les terres basses, humides et mal peuplées du continent de l'Amérique méridionale, les reptiles et les insectes semblent dominer par le nombre sur toutes les autres espèces vivantes.
    Ois. t. VIII, p. 222 (reptile)
  2. Les narines de cet ara [l'ara vert] ne sont point visibles comme celles de la plupart des perroquets.
    Ois. t. XI, p. 279 (narine)
  3. La manière dont il [le merle d'eau] se submerge pour marcher au fond de l'eau.
    Ois. t. XV, p. 212 (submerger)
  4. Les Persans veulent des brunes, et les Turcs des rousses.
    Hist. nat. hom. Œuv. t. V, p. 103 (roux, ousse)
  5. Le bon lait n'est ni trop épais ni trop clair ; la consistance doit être telle que, lorsqu'on en prend une petite goutte, elle conserve sa rondeur sans couler.
    Quadrup. t. I, p. 214 (lait)
  6. Cette sorte de ponce a été surcalcinée et s'est réduite en poudre.
    Min. t. VIII, p. 141 (surcalciné, ée)
  7. Le chêne craint le voisinage des pins, des sapins, des hêtres, et de tous les arbres qui poussent de grosses racines dans la profondeur du sol.
    Exp. sur les végét. 2<sup>e</sup> mém. (chêne)
  8. Cette espèce d'hommes noirs à tête laineuse semble se trouver dans toutes les îles et terres basses, entre l'équateur et le tropique dans la mer du sud.
    Suppl. à l'hist. nat. Œuv. t. XI, p. 349 (laineux, euse)
  9. Il [le rat de Madagascar] mord assez serré, et ne s'apprivoise pas.
    Quadrup. t. VIII, p. 216 (serré, ée [1])
  10. Elles [les mines de cuivre de Coquimbo] sont si abondantes, qu'une seule, quoique travaillée depuis longtemps, fournit encore aujourd'hui tout le cuivre qui se consomme à la côte du Chili et du Pérou.
    Min. t. v, p. 147 (travaillé, ée)
  11. Le nombre des morts est plus grand à Paris qu'à Londres depuis deux ans jusqu'à vingt ans ; ensuite plus petit à Paris qu'à Londres depuis vingt ans jusqu'à cinquante ans ; à peu près égal depuis cinquante jusqu'à soixante ans, et enfin beaucoup plus grand à Paris qu'à Londres depuis soixante ans jusqu'à la fin de la vie.
    Probab. de la vie, Œuv. t. X, p. 554 (mort, morte [2])
  12. Ils [les eiders] ne quittent point le climat glacial, dont leur fourrure épaisse leur permet de braver la rigueur.
    Ois. t. XVII, p. 164 (fourrure)
  13. Le dessus de l'aile est moucheté de points blancs, sur un fond brun nuancé de vert doré.
    Ois. t. XIV, p. 144 (moucheté, ée)
  14. La pierre appelée œil-de-loup est un produit du feldspath ; elle est chatoyante, et probablement mêlée de parties micacées qui en augmentent le volume et diminuent la masse.
    Min. t. VI, p. 176 (œil)
  15. Les trois quarts du genre humain périssent avant l'âge de cinquante ans, c'est-à-dire avant d'avoir rien achevé pour soi-même, peu fait pour sa famille, et rien pour les autres.
    Probab. de la vie, Œuv. t. X, p. 242 (quart [2])
  16. La chasse du grand pluvier à Malte était réservée au grand maître de l'ordre, avant que l'espèce de nos perdrix n'eût été portée dans cet île vers le milieu du dernier siècle.
    Ois. t. XV, p. 173 (réservé, ée)
  17. Le chevreuil laisse des impressions plus fortes et qui donnent aux chiens plus d'ardeur et plus de véhémence d'appétit que l'odeur du cerf.
    Chevreuil. (véhémence)
  18. La panacée, la transfusion du sang et les autres moyens qui ont été proposés pour rajeunir ou immortaliser le corps sont aussi chimériques que la fontaine de Jouvence est fabuleuse.
    De la vieillesse et de la mort (immortaliser)
  19. L'ours vit vingt ou vingt-cinq ans, et le temps de la gestation et celui de l'accroissement sont ordinairement proportionnés à la durée de la vie.
    Quadrup. t. III, p. 30 (ours)
  20. L'or fulmine avant d'être chauffé jusqu'au rouge, dans les vaisseaux clos comme en plein air.
    Min. t. IV, p. 250, dans POUGENS (fulminer)