Georges de BRÉBEUF, auteur cité dans le Littré

BRÉBEUF (1717-1661)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BRÉBEUF a été choisie.

86 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Pharsale de Lucain, ou les guerres civiles de César et Pompée, en vers françois 1654 82 citations

Quelques citations de Georges de BRÉBEUF

Voici un tirage aléatoire parmi ses 86 citations dans le Littré.

  1. Un carnage rapide, un ardent chamaillis Fait voir autant de morts qu'il fait voir d'assaillis.
    Phars. VII (chamaillis)
  2. Souvent un bruit confus trouble ce noir séjour.
    Phars. III (troubler)
  3. Souvent du triste éclat d'une flamme ensoufrée La forêt est couverte et non pas dévorée.
    Phars. III (ensoufré, ée)
  4. L'armée à cet échec s'enflamme davantage, Sous de forts mantelets et d'épais gabions, Elle vient s'attacher au pied des bastions.
    Phars. III (gabion)
  5. Dans ces vives terreurs les villes chancelantes, N'osant lui résister [à César], n'osant le recevoir.
  6. Déjà presque à la fin des travaux de la guerre, Presque libérateurs de Rome et de la terre…
    Pharsale, VII (libérateur, trice)
  7. Et Sextus devenu tout sombre et tout confus.
    Phars. VI (sombre)
  8. Après que, dans l'ardeur d'une juste vengeance, Son bras [de Jupiter] eut des Titans foudroyé l'insolence.
    Pharsale, I (foudroyer)
  9. C'est ainsi que d'Etna la caverne bruyante Vomit avec horreur une flamme ondoyante.
    Phars. V (ondoyant, ante)
  10. Et le ciel déclaré contre la tyrannie.
    Phars. V (déclaré, ée)
  11. Mais celles [galères] des Grégeois se montrent mieux instruites à provoquer l'attaque et feindre des refuites.
    Phars. III (refuite)
  12. Toi-même, Ptolomée, âme basse et parjure, Prince digne d'un peuple et lâche et factieux, Tu te vois rétablir au rang de tes aïeux.
    Pharsale, V (factieux, euse)
  13. Et le destin jaloux des suprêmes puissances Dans leurs plus hauts progrès trouve leurs décadences.
    Pharsale, I (décadence)
  14. Et leur zèle bouillant sait si bien les conduire [les troncs d'arbres] Que ce pont semble naître et non pas se construire.
    Phars. IV (construire)
  15. L'amirale commande au reste des vaisseaux ; Elle flotte à six rangs, et sa chiorme puissante Dans l'un et l'autre camp imprime l'épouvante.
    Phars. III (chiourme)
  16. Carthage et Marius, dans leur chute commune, Se consolent l'un l'autre en voyant leur fortune ; L'un de l'autre pesant le sort capricieux, Ils charment leur supplice et pardonnent aux dieux.
    Pharsale, II (consoler)
  17. Où qu'il porte les yeux, il y porte la mort.
    Pharsale, VI (où)
  18. Tous les jours un visage neuf [par le fard] ; Certes c'est en visage un peu trop de dépense.
    dans le Dict. de RICHELET. (neuf, euve [2])
  19. Cette âme inaccessible aux changements divers.
    Phars. II (changement)
  20. L'orgueil assortit mal ces superbes rivaux [Pompée et César], Et, bien que concurrents, ils ne sont pas égaux.