Georges de BRÉBEUF, auteur cité dans le Littré

BRÉBEUF (1717-1661)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BRÉBEUF a été choisie.

86 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Pharsale de Lucain, ou les guerres civiles de César et Pompée, en vers françois 1654 82 citations

Quelques citations de Georges de BRÉBEUF

Voici un tirage aléatoire parmi ses 86 citations dans le Littré.

  1. Mais quand tout l'univers au trouble s'abandonne, Qui peut donner la paix si la mort ne la donne ?
    ib. (donner)
  2. Et le ciel déclaré contre la tyrannie.
    Phars. V (déclaré, ée)
  3. Qui pourrait sans frémir voir le débris du monde, Voir la confusion de la terre et de l'onde ?
    Pharsale, II (débris)
  4. Mais l'immobilité des hautes destinées Rend mon art impuissant et mes forces bornées.
    Pharsale, VI (immobilité)
  5. L'effroi de nos aïeux et leurs étonnements De leur postérité se font les châtiments.
    Pharsale, VII (étonnement)
  6. … laisse ses chiens briller parmi les terres.
    Phars. IV (briller [2])
  7. Carthage et Marius, dans leur chute commune, Se consolent l'un l'autre en voyant leur fortune ; L'un de l'autre pesant le sort capricieux, Ils charment leur supplice et pardonnent aux dieux.
    Pharsale, II (consoler)
  8. Et pour lui la grandeur n'est pas d'assez haut prix, S'il ne s'y voit monter par un fameux débris.
    Phars. I (débris)
  9. Cette prompte ravine.
    Phars. IV (ravine)
  10. Monarque souverain dont la force inconnue Rassérène les cieux ou fait grossir la nue.
    Phars. IV (rasséréner)
  11. Lygdame cependant, cet homme incomparable à lancer de la fonde un plomb inévitable.
    Pharsale, III (fronde [1])
  12. Donnez un digne chef à de si dignes bras.
    Phars. V (donner)
  13. L'armée à cet échec s'enflamme davantage ; Sous de forts mantelets et d'épais gabions Elle vient s'attacher au pied des bastions.
    Phars. III (mantelet)
  14. Et pour ce cœur instruit par une âme si noire, Des crimes éclatants ressemblent à la gloire.
    Phars. VIII (crime)
  15. Et ces torrents volants, ces fleuves suspendus [les nuages] Par un choc réciproque et crevés et fondus.
    Phars. IV (réciproque)
  16. [Ils] Font voir en un moment des torches attachées à ces remparements qui bordent les tranchées.
    Phars. III (remparement)
  17. Ils souffrent sans gémir les coups qu'ils s'entre-portent.
    Pharsale, IV (entre-porter (s'))
  18. Las de vous signaler et de vaincre en tous lieux, Allez, allez croupir en un calme odieux.
    Phars. V (croupir)
  19. Vois ces sphères de feu, ces globes de lumière, Rien n'interrompt leur course ou change leur carrière.
    Phars. II (globe)
  20. Toi-même, Ptolomée, âme basse et parjure, Prince digne d'un peuple et lâche et factieux, Tu te vois rétablir au rang de tes aïeux.
    Pharsale, V (factieux, euse)