Georges de BRÉBEUF, auteur cité dans le Littré

BRÉBEUF (1717-1661)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BRÉBEUF a été choisie.

86 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Pharsale de Lucain, ou les guerres civiles de César et Pompée, en vers françois 1654 82 citations

Quelques citations de Georges de BRÉBEUF

Voici un tirage aléatoire parmi ses 86 citations dans le Littré.

  1. Mais celles [les galères] des Grégeois se montrent mieux instruites, à provoquer l'attaque et feindre des refuites, à couper la passade avec agilité.
    Phars. III (passade)
  2. Monarque souverain dont la force inconnue Rassérène les cieux ou fait grossir la nue.
    Phars. IV (rasséréner)
  3. Donne enfin quelque trêve à ces vagues pensées Donne quelque relâche à ces vastes souhaits.
    ib. (donner)
  4. Le sage s'accommode aux changements divers, Et l'homme généreux se doit à l'univers.
    Phars. II (devoir [1])
  5. Des Romains expirants sous un cruel vainqueur Les cris vont à l'oreille et ne vont point au cœur.
    Phars. VII (oreille)
  6. L'effroi de nos aïeux et leurs étonnements De leur postérité se font les châtiments.
    Pharsale, VII (étonnement)
  7. On voit [dans la résurrection magique d'un mort] d'un sang caillé les flammes rallumées ; L'artère avec le cœur reprend ses mouvements, Le visage retourne à ses linéaments.
    Pharsale, VI (linéament)
  8. Déjà presque à la fin des travaux de la guerre, Presque libérateurs de Rome et de la terre…
    Pharsale, VII (libérateur, trice)
  9. Enfin on s'entr'approche, et les rames contraires D'un air impétueux font choquer les galères.
  10. Et le ciel déclaré contre la tyrannie.
    Phars. V (déclaré, ée)
  11. [Ils] Font voir en un moment des torches attachées à ces remparements qui bordent les tranchées.
    Phars. III (remparement)
  12. Souvent un bruit confus trouble ce noir séjour.
    Phars. III (troubler)
  13. Et Pompée… se travaille à changer, à l'instant, l'ordre de la bataille, Et, les ailes s'ouvrant autant qu'il est permis, Il tâche d'investir celle des ennemis.
    Phars. VII (investir)
  14. Dans ces vives terreurs les villes chancelantes, N'osant lui résister [à César], n'osant le recevoir.
  15. L'amirale commande au reste des vaisseaux ; Elle flotte à six rangs, et sa chiorme puissante Dans l'un et l'autre camp imprime l'épouvante.
    Phars. III (chiourme)
  16. Regagner les drapeaux que le Parthe a gagnés, Et venger de Crassus les mânes indignés.
    Phars. I (indigné, ée)
  17. Cet illustre affligé ne veut pas dans sa chute Laisser à tant de maux tant de peuples en butte.
    Pharsale, VII (butte)
  18. Si le ciel s'est ouvert, si ton œil clairvoyant Peut voir ce qui n'est pas et lit dans le néant.
  19. C'est de lui [Cadmus] que nous vient cet art ingénieux De peindre la parole et de parler aux yeux, Et par les traits divers des figures tracées Donner de la couleur et du corps aux pensées.
    Phars. III (tracé, ée)
  20. Et pour lui la grandeur n'est pas d'assez haut prix, S'il ne s'y voit monter par un fameux débris.
    Phars. I (débris)