Charles BONNET, auteur cité dans le Littré

BONNET (1720-1794)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BONNET a été choisie.

920 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Considérations sur les corps organisés 1762 116 citations
Essai analytique sur les facultés de l'âme 1760 60 citations
Essai de psychologie 1754 30 citations
La contemplation de la nature 1764 272 citations
La Palingénésie philosophique, ou Idées sur l'état passé et sur l'état futur des êtres vivans. Ouvrage destiné à servir de supplément aux derniers écrits de l'auteur et qui contient principalement le précis de ses recherches sur le Christianisme 1770 95 citations
Traité d'insectologie ou observations sur les pucerons. Première partie. ou observations sur quelques espèces de vers d'eau douce, qui coupés par morceaux, deviennent autant d'animaux complets 1745 55 citations

Quelques citations de Charles BONNET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 920 citations dans le Littré.

  1. L'idée que nous nous formons de l'âme n'est point du tout celle d'une substance que nous nous représentions comme simple ; mais elle est celle d'une collection d'effets que nous attribuons à une cause invisible et intangible.
    Œuv. mêl. t. XVIII, p. 112, dans POUGENS (intangible)
  2. On a disséqué les plantes, les animaux, et, si l'on veut, la lumière ; on a analysé l'air ; en connaissons-nous mieux la structure intime des plantes et des animaux ?
    Palingén. 12<sup>e</sup> partie, ch. 4 (disséquer)
  3. Un citron gros comme un pois, greffé par son pédicule sur un oranger, y prend tout son accroissement et y conserve tous les caractères propres au citron.
    Consid. corps org. Œuv. t. V, p. 435, dans POUGENS (greffé, ée)
  4. Dans un être qui réfléchit, la liberté est essentiellement la même que dans un être qui ne réfléchit point ; mais, dans un être qui réfléchit, la liberté est plus étendue.
    Ess. anal. âme, 16 (réfléchir)
  5. La préexistence de l'animal dans l'ovaire de la femelle.
    Contempl. nat. X, 34 (préexistence)
  6. Combien ai-je à regretter de n'avoir pas reçu plutôt la table synoptique de vos nouvelles expériences !
    Lett. div. Œuvr. t. XII, p. 331, dans POUGENS (synoptique)
  7. Par combien de moyens divers l'auteur de la nature n'a-t-il pas pu préorganiser les êtres, et combien de faits qui prouvent une préorganisation !
    Contempl. nat. Œuv. t. VIII, p. 238, dans POUGENS (préorganiser)
  8. On sait qu'on a donné le nom général de mille-pieds à tous ces insectes qui ont des centaines de jambes, avec lesquelles ils ne vont souvent pas plus vite que d'autres insectes avec six ou huit.
    Contempl. nat. Œuvres, t. VIII, p. 161, dans POUGENS. (mille-pieds)
  9. L'espadon fait une guerre éternelle à la baleine et la poursuit avec acharnement ; le combat de ces deux cétacés offre un grand spectacle.
    Contempl. nat. XII, 27, note. (espadon)
  10. N'a-t-on pas vu des cloportes et des salamandres aquatiques vivre et propager beaucoup dans le corps humain ?
    Consid. corps org. Œuv. t. V, p. 243, dans POUGENS. (propager)
  11. Les œufs qui n'ont point été fécondés, ont un jaune qui ne diffère point de celui qu'on trouve dans les œufs fécondés.
    ib. (jaune)
  12. Il est toujours en l'air sur son Pégase, et ne voit les objets qu'à vol d'oiseau.
    Lett. div. Œuv. t. XII, p. 221, dans POUGENS (vol [1])
  13. Si le germe préexiste tout entier à la fécondation, ce que nous nommons génération n'en est point une ; mais ce n'est que le commencement d'une évolution, qui amènera peu à peu au grand jour des parties cachées auparavant dans une nuit impénétrable.
    Contempl. nat. Œuv. t. VIII, p. 75 (germe)
  14. Les œufs des insectes sont de deux genres : les uns sont membraneux, comme ceux des tortues et des reptiles ; les autres sont crustacés, comme ceux des oiseaux.
    ib. t. VIII, p. 121, dans POUGENS (crustacé, ée)
  15. Les sens sont à l'âme ce que les machines sont au physicien.
    ib. p. 109 (sens [1])
  16. Ces grands utricules découverts par Malpighi et Grew [dans les parenchymes des feuilles].
    Lett. div. Œuv. t. XII, p. 436, dans POUGENS (utricule)
  17. Leibnitz aimait à faire revivre les opinions des anciens et à les mettre en valeur.
    Paling. phil. VII, 6 (valeur)
  18. Plus un entendement a d'étendue ou de perspicacité, moins il multiplie les idées moyennes.
    Ess. anal. âme, ch. 16 (moyen, enne [1])
  19. Il est bien d'autres insectes sur lesquels végètent des plantes parasites, soit pendant qu'ils vivent encore, soit après leur mort.
    Contempl. nat. Œuv. t. VIII, p. 368, dans POUGENS (parasite)
  20. Elles [des feuilles] se sont éloignées de la fenêtre, pour s'approcher de la paroi qui lui était opposée.
    Us. feuill. plant. 5<sup>e</sup> mém. (paroi)