Benoît de Sainte-Maure, auteur cité dans le Littré

BENOIT DE SAINTE-MAURE (1120?-1173)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BENOIT DE SAINTE-MAURE a été choisie.

poète du XIIe siècle

336 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chronique des ducs de Normandie 1175 264 citations
Le roman de Troie 1160-1170 42 citations

Quelques citations de Benoît de Sainte-Maure

Voici un tirage aléatoire parmi ses 336 citations dans le Littré.

  1. Cil qui à Roem abitoent, Ne qui el païs conversoent.
    II, 3081 (habiter)
  2. Kar vil chose est e honte e laiz, Se de neient nos sosmeton à un neentel bastardon.
    Chron. de Norm. t. III, p. 8, 31785 (bâtardeau [1])
  3. Certainement est averée En lui tote la profecie.
    II, 7891 (avérer)
  4. Dunt altresi cum les ewettes [abeilles] De lur diverses maisonnettes Jettent essains granz et pleniers…
    I, V. 335 (maisonnette)
  5. Et ne porquant de ç' [malgré ce, malgré cela] alot bien Que bele esteit [une dame] sor tote rien ; Molt fu li solaz agreables.
    Roman de Troie, V. 28 677 (agréable)
  6. De si laide seduction [perfidie] E de si mortau traïson Fu grant merveille…
    II, 32686 (séduction)
  7. Philitoas joste à Hector, Que la lance de sicamor Vola en pieces sor l'escu.
    le Roman de Troie, V. 9397 (sycomore)
  8. Ne cele eve n'est pas gaable Ne senz navie trespassable.
    Chronique, t. II, p. 135, V. 19308 (guéable)
  9. Pensum [pensons] de la terre poppler.
    V. 6412 (peupler)
  10. Dunc vint l'iver od [avec] ses glaçons, Od ses neifs [neiges] e od ses gelées.
    II, 1728 (glaçon)
  11. Or poez, fait il, esculter Del cher seignor, cum s'humilie ; Or nus cuide peler la fie, Ed ot beau parler endormir.
    II, 9069 (figue)
  12. Icel orage e cel tempiz Lur dura tant que port unt pris En Engleterre, ceo m'est vis, Morz e tuet e esturdiz.
    I, v. 1874 (tuer)
  13. ariere turne al bruiseïs Et au très fier comploteïs,
    II, 10491. (complot)
  14. E sevent tuit senz suspeçon Qu'or aveire [se vérifie] l'avision.
    II, 6513 (avérer)
  15. Or [il] me quide prendre à la piege.
    le Roman de Troie, V. 17922 (piége)
  16. Normandie pren e saisis, Si t'en essauce et eslargis.
    II, 13562 (élargir)
  17. Pitagoras, mon escient, Aveit unes armes d'argent, à une bende de beli, Sor un cheval sist arabi.
    Roman de Troie, V. 7889 (belic ou belif ou bellif)
  18. E li vilain laboreor, E li povre home del païs…
    II, 3076 (laboureur)
  19. Juste ert, et pie, et dreituriere, Et simple dame et almoniere.
    ib. V. 5497 (pie [2])
  20. De faire bieus, murs e fossés.
    Chron. 26711 (biez)