Benoît de Sainte-Maure, auteur cité dans le Littré

BENOIT DE SAINTE-MAURE (1120?-1173)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BENOIT DE SAINTE-MAURE a été choisie.

poète du XIIe siècle

336 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chronique des ducs de Normandie 1175 264 citations
Le roman de Troie 1160-1170 42 citations

Quelques citations de Benoît de Sainte-Maure

Voici un tirage aléatoire parmi ses 336 citations dans le Littré.

  1. [Il prie] Que Deus le mete en bone veie, E que sa grace li espande, Si qu'od lui truist [qu'avec lui il trouve] ceo qu'il demande.
    II, 6222 (épandre)
  2. Onquore esteit assez matins, Quant li conciles rassenbla Et que toz li senez josta.
    Roman de Troie, V. 25228 (sénat)
  3. Son nes [il] estope isnelement.
    t. III, p. 521 (étouper)
  4. Tuit li covent i sunt venu, E li clergié communalment, Revestu bel et saintement, à l'obseque chanter e faire.
    I, V. 1672 (obsèques)
  5. Molt i eïsseiz granz criées Et retentissement d'espées.
    le Roman de Troie, V. 2709 (retentissement)
  6. [Rou] Qui, od le suen brant perillos, Arose de lur sancs la plaigne.
    II, 2248 (arroser)
  7. Or [il] me quide prendre à la piege.
    le Roman de Troie, V. 17922 (piége)
  8. [Il] vait le duc ferir à bandun Parmi l'escu d'or à liun, Que la lance froisse e esclie.
    Chr. V. 33666, t. III, p. 64 (éclié, ée)
  9. Qui est qui s'ira enlaidir [salir], Ne par si fait leu [lieu] asaillir, N'ensanglanter n'entrer en fiens [fumiers] ?
    II, 5981 (enlaidir)
  10. E sevent tuit senz suspeçon Qu'or aveire [se vérifie] l'avision.
    II, 6513 (avérer)
  11. …Par l'otrei Del autisme soverain rei… E qui as muz [muets] done eloquence, Oiemenz [faculté d'ouïr] e intelligence.
    Chronique, t. III, p. 297, V. 39810 (intelligence)
  12. Sus le plancher [il] se jut adenz [il gisait couché], Mult se claime chaitif, dolenz.
    II, 2101 (plancher [1])
  13. Bien [il] m'a le nu [nœud] fait en la coe ; Juglé [trompé] m'a e envilani.
    II, 15239 (queue [1])
  14. Pris [ils] unt jor e determinè, Que lor home seient josté, Et lor osz [armée] et lor genz garnie.
    II, 14492 (déterminer)
  15. En sorquetot [il] n'aveit leisir De totes lor façons escrire ; Trop aveit à fere et à dire Del siege et de la mortel guerre, Et de continuer l'afere.
    Roman de Troie, V. 5564 (continuer)
  16. Od [avec] l'espée d'acer sanglante, Dunt à la terre [il] les cravente [jette] Espessement e à monceaus.
    II, 2259 (monceau)
  17. Paiz fine e entiere e tenable, Certaine, seüre e estable.
    II, 12055 (tenable)
  18. Pitagoras, mon escient, Aveit unes armes d'argent, à une bende de beli, Sor un cheval sist arabi.
    Roman de Troie, V. 7889 (belic ou belif ou bellif)
  19. E cil… Qui plus esteient de lui prof.
    t. III, p. 76 (proche)
  20. Unc tant ne voudrent batailler, Qu'or plus ne viengent gaaigner [labourer].
    II, 7066 (batailler)