Philippe de BEAUMANOIR, auteur cité dans le Littré

BEAUMANOIR (1250?-1296)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BEAUMANOIR a été choisie.

juriste

1870 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les coutumes du Beauvoisis 1283 1863 citations

Quelques citations de Philippe de BEAUMANOIR

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1870 citations dans le Littré.

  1. Quiconques est croisié de le [la] crois d'outremer, il n'est tenus à respondre en nule cort laie.
  2. Etli fix de mon oncle m'est el secont degré de lignage en montant, et l'apel on cousin germain.
  3. À testament fere doivent estre tex [telles] gens qui le puissent tesmogner, s'aucuns debas en mouvoit.
    XII, 9 (témoigner)
  4. Que nus ne soit si hardis qu'il die mot, et que tuit se taisent et tiengnent coi.
    LXIV, 11 (tenir)
  5. Et por fere plus cler entendement en cest cas, et por monstrer le peril qui est en manecier, noz recorderons un jugement que…
    XXXIX, 13 (entendement)
  6. Et cil quemin furent fet à droite ligne, es liex [lieux] où ligne se pooit porter sans empeequement [empêchement] de très grant montaigne.
  7. En toz tex [tels] cas doivent estre li parçonniers oïs, li quel ne voelent riens metre es mises de l'iretage.
    XXII, 2 (mise)
  8. Et ceste gentillece [noblesse] si est tozjors raportée de par les peres et non de par les meres.
    XLV, 30 (gentillesse)
  9. Bonne coze est à bailli de souvent tenir ses assises, au moins de six semaines à autre, ou de sept.
  10. Tuit li enfant d'un mariage, quant il vienent en compaignie avec le secont mariage ou avec le tiers, ne sont conté que por une sole personne.
    XXI, 8 (compter)
  11. Quant il ont esté ensanble tant qu'il ont eu enfans, et sainte Eglise le set, ele depart [rompt] le mariage.
    XVIII, 7 (départir)
  12. Vins en pos ou en barix, ou viandes prestes à envoier à la quisine.
  13. Ce n'est pas por ce à entendre qu'il puist le vivier rompre, ne metre à seques.
    XXXVIII, 18 (sec, sèche)
  14. Par se [sa] tricerie, si comme s'il prendoit loier à l'autre partie por fere perdre son segneur se querele.
    IV, 22 (loyer)
  15. Ne nul testamens ne doit mie estre fes selonc crualté, mais selonc misericorde.
    XII, 55 (cruauté)
  16. Por le carier ou por autres fres…
    XXIX, 4 (charrier [2])
  17. Il se doivent tantost trere à le [la] justice et denoncier le fet.
    LIX, 5 (dénoncer)
  18. Et por ce fait il bon courre au devant de tix perix.
    XXI, 12 (courre [1])
  19. Vous orrés le [la] teneur d'une general procuration, laquelle ne pot estre par reson debatue en cort laie.
  20. Et s'il ne le veut jurer, il sera tornés en defaute.