Philippe de BEAUMANOIR, auteur cité dans le Littré

BEAUMANOIR (1250?-1296)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BEAUMANOIR a été choisie.

juriste

1870 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les coutumes du Beauvoisis 1283 1863 citations

Quelques citations de Philippe de BEAUMANOIR

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1870 citations dans le Littré.

  1. Adont converroit il que je respondisse à cascun pour tant comme à li monteroit.
    VI, 17 (convenir)
  2. Ançois doit estre fete enqueste de son aage par cex qui furent au baptizier.
    XVI, 6 (baptiser)
  3. Li arpens de bois, selon droits pris, est prisiés dix sous l'arpent, mais on doit regarder le siege du bois et le [la] valor qu'il vaut.
    XXVII, 12 (siége)
  4. Il loist bien [il est bien permis] au segneur que ses hons de cors devient clers, que il se traie à l'evesque et qu'il li requiere qu'il ne li face pas coronere [tonsure].
    XIV, 17 (coronaire)
  5. Et por ce doit il avoir deffendeur, car on ne set le certain jor de sa garison.
  6. Et por ce pot on metre à paine trop grant estimation en contre-peser le damace du servage à le [la] feme.
    XLV, 25 (contre-peser)
  7. Après doit estre fete le [la] somme des despenses et de toutes manieres de fres, et de paiemens…
    XXIX, 14 (frais [2])
  8. Aucunes viles sunt en le [la] conté, où il voelent tenir par coustume que, quant aucuns acate, il fet savoir, en pleine paroisse, que tex [tel] heritages est vendus.
    XLIV, 27 (paroisse)
  9. Et par cex doit estre osté et amendé ce que li baillis a fet trop.
  10. En aucunes viles est il, que nul n'i pot avoir mesures à grain, s'ele n'est seignie au saing du segneur.
    XXVI, 14 (seing)
  11. Et s'ele [la procuration] est soufisans, le justice le [la] retient par devers li.
    IV, 24 (retenir)
  12. Et s'il est si povres, qu'il ne puist baillier nans [nantissements].
    LI, 7 (bailler)
  13. Si commencerons des ore mais nostre livre en la maniere que ensuit.
  14. C'est bone seurté quant cil qui le [la] coze prent y met toz jors du sien en amendant le lieu dusqu'à tant que ce vient au despouillier [récolte],
    XXXVIII, 12 (amender)
  15. Cil ne fet pas de son camparte ce qu'il doit, qui emporte ses garbes, anchois [avant] qu'eles soient camparties.
    XXX, 29 (gerbe)
  16. On peut bien, selonc nostre coustume, fere lais [legs] par condition.
    XII, 54 (condition)
  17. Es issues des viles li quemin sont plus largue que il ne doivent estre à plain camp.
  18. Pourcel ne doivent en nule saison estre soufert en prés, porce qu'il enpirent de fuullier.
    LII, 5 (fouiller)
  19. On apele triquerie tout ce qui est fait à essient par menchonge k'on veut afermer por verité.
    XXXIII, 9 (tricherie)
  20. Li mariages fu après acusés, et fu depeciés [cassé], et fut tenu por malvès.
    XVIII, 18 (accuser)