Philippe de BEAUMANOIR, auteur cité dans le Littré

BEAUMANOIR (1250?-1296)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BEAUMANOIR a été choisie.

juriste

1870 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les coutumes du Beauvoisis 1283 1863 citations

Quelques citations de Philippe de BEAUMANOIR

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1870 citations dans le Littré.

  1. Li enfant demorent en le [la] saizine, et li ples en l'estat où il estoit quant li peres morut, dusqu'à l'aage des enfans.
    69 (âge)
  2. On doit miex croire le tesmognage de l'apostoles que le par desous [le témoignage de l'inférieur].
    XVIII, 13 (dessous)
  3. Se elle est dame, qu'ele y envoit chevalier, et s'ele est demoiselle, que elle y envoit escuier.
    XXIX, 19 (dame [1])
  4. S'il avoit aceté [acheté] le vilenage qui li devoit douze deniers de cens, et il le rebailloit à douze deniers de cens.
    XLVII, 9 (rebailler)
  5. Ne demore pas por ce, que le [la] justice temporel et le [la] garde temporel ne soit du resort du baron lai.
    XLVI, 10 (ressort [2])
  6. Quant on voloit aucun contraindre de venir avant par gardes, il n'i voloit venir, por legiere finance qu'il fesoit au serjant.
    LIV, 11 (finance)
  7. Nis se li peres estoit chevaliers et il espousoit une serve, si seroient tuit li enfant serf qu'il aroit de li.
    XLV, 15 (chevalier)
  8. Après les decès des peres et des meres.
    XXX, 87 (décès)
  9. Se feme tient bos en douaire, elle ne le poet cauper devant que il ait sept ans acomplis.
    XIII, 7 (bois)
  10. Ne porquant il porroit bien estre si fol largues [prodigues] et tant doner, que li rois ne l'auroit pas à soufrir.
    LXX, 4 (large)
  11. Cil qui l'oroient justicié seroient escommenié griement sans estre absols que par l'apostole [le pape].
    XI, 44 (grièvement)
  12. Cil n'a pas sapience en soi, qui par desor toutes coses n'otrie son cuer à l'amour de Dieu.
    I, 3 (octroyer)
  13. Aussi bien convient il que la cors soit garnie por fere recort comme por jugement.
    XXXIX, 8 (cour)
  14. Et par cel jugement pot on veir c'on pot bien perdre par delaler…
    IX, 7 (voir)
  15. Li ples de l'eritage seroit mis arriere en le [la] cort Jehan.
    VI, 34 (arrière)
  16. Il a esté deffendu, por ce qu'il carquoient si lor mesons et lor heritages de tix [telles] choses… qu'on lessoit après les mesons, porce que eles estoient trop carquies.
    XXIV, 20 (charger)
  17. Cil ne fet pas de son campart ce qu'il doit, qui emporte ses garbes, anchois qu'eles soient campartées.
    XXX, 29 (champarter)
  18. Larrecins est penre l'autrui coze el non seu de celi cui ele est, par corage de torner le [la] en son porfit.
    XXXI, 2 (su [2])
  19. Et des autres conditions qui sunt entre les autres sers estranges, nous noz en avons biau taire, parceque nostre livre si est des coustumes de Biavoisis.
  20. Eles [les lettres] seront nanties en le [la] main du sovrain de tant que eles parolent, et adont li sovrains connistra du paiement de la cuitance ou du respit.
    XXXV, 6 (nantir)