Philippe de BEAUMANOIR, auteur cité dans le Littré

BEAUMANOIR (1250?-1296)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BEAUMANOIR a été choisie.

juriste

1870 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les coutumes du Beauvoisis 1283 1863 citations

Quelques citations de Philippe de BEAUMANOIR

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1870 citations dans le Littré.

  1. Sitost comme il devinrent prophès en l'Eglise, et il se furent voué au service Nostre Seigneur, il renoncerent de fet à toutes les cozes temporex dehors lor eglises.
    LVI, 1 (vouer)
  2. La seconde maniere de voie qui fust fete, si fu de huit piés de largue, et l'apel'on cariere.
  3. Le [la] seconde maniere, si est quant on se met du haut et du bas el dit en l'ordenance de cix [ceux] qui sunt esleu arbitre.
    XLI, 34 (haut, aute)
  4. Se le [la] feme fesoit tix [tels] lais en se [sa] plaine santé à son segneur, par force ou par maneces… cis lais seroit de nule valeur.
    XVI, 4 (legs)
  5. Le mariage durant, li chevaliers aceta un fief et en fist homage au conte.
    XII, 10 (durant)
  6. S'il sont desobeissant à son commandement, es cozes esqueles il doivent obeir à li.
  7. Je porroie descarquier les homes du jugement qui seroit sor aus [eux].
    VII, 6 (décharger)
  8. Chil qui est escommeniés pot estre deboutés d'office d'avocat jusques à tant qu'il soit absolus.
    V, 17 (absoudre)
  9. On pot bien savoir que les denrées ne volerent pas d'un lieu en autre…
    XXIX, 18 (voler [1])
  10. Quant vile de commune a à fere, il ne convient pas que toute la commune voist [aille] au plet, ains soufist se li meres et deus de ses jurés y vont.
    82 (maire)
  11. Il loist [il est loisible] à cascun, quant il li plest, à demander se [sa] part de le [la] marceandise, selon ce qu'il en paia, et ainsi dessource la compaignie.
    XXI, 3 (dissoudre)
  12. Et bien se gart qui oevre soz tere, qu'il face tel ouvrage que les mesons des voisins ne fondent pas par son fet ne les voies communes.
    XXIV, 26 (fondre)
  13. Li rois generalment a le [la] garde des eglises du roiame, mais especialment cascuns barons l'a en se [sa] baronnie, se par renonciation ne s'en est ostés.
    XLVI, 1 (renonciation)
  14. Et quant tout est especifié, il doit dire…
    XXXV, 21 (spécifier)
  15. Comment on doit araisonner son seigneur, avant que on ait bon appel contre lui.
    LXII, 1 (arraisonner)
  16. Si comme deus compaignons prendent une ferme à trois ans.
    XXI, 30 (ferme [2])
  17. Et doit mander que cil qui en est porsivis en avoue tel garant quiconque.
    XXXIV, 44 (avouer)
  18. Donques, pot on veir que, se denier de rente sont deu à certain jour, ou blés ou aveines, ou ce qui est deu de terme passé…
    XXIII, 9 (denier)
  19. Cil qui est tuteres por enfans sous aagiés, n'est pas tenus à fere les besongnes des enfans à son coust.
    XVII, 8 (besogne)
  20. … Comment que cil qui apele soit ses justicha vles ou non.