Philippe de BEAUMANOIR, auteur cité dans le Littré

BEAUMANOIR (1250?-1296)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BEAUMANOIR a été choisie.

juriste

1870 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les coutumes du Beauvoisis 1283 1863 citations

Quelques citations de Philippe de BEAUMANOIR

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1870 citations dans le Littré.

  1. Combien que il aient meffet, ne de quelque meffet il soient pris, soient cler, soient lai, il y doivent avoir garant.
    XI, 15 (combien)
  2. Heritage qui est cousteus à retenir.
    XXII, 1 (coûteux)
  3. En tel cas ma bleceure me doit escuser.
    LXIX, 19 (blessure)
  4. Et s'il y a beste liée et ele romt son lien et va en damace…
    XXX, 57 (lier)
  5. Le [la] quinte cause si est, se cil à qui le [la] dette est demandée, a esté sousaagiés, et on li demande du fet de ses devanciers.
    VIII, 7 (fait [2])
  6. Quant aucuns se plaint d'empeecemens de lor communs, si comme de cemins qu'on a estoupés ou estreciés…
    IX, 9 (étrécir)
  7. Tuit li franc ne sunt pas gentil home.
    XXX, 48 (gentilhomme)
  8. Et convient que li trouveres [le trouveur] l'en responde [de la trouvaille], et que li rende le [la] coze ou le [la] valeur s'il ne pot le coze ravoir.
    XXV, 22 (valeur)
  9. Et si li vesques fait mon serf clerc contre me [ma] volenté, j'ai action contre celi de demander mon damace.
    XLV, 17 (action)
  10. Si comme se li sergans conte si grans parties de despenses, que li sires li doit de retour à grant somme d'argent.
    XXIX, 15 (retour)
  11. Ou li manniers [meunier] par malvese garde lait courre son molin à wit…
    XXXVIII, 19 (vide)
  12. Et s'il ne le veut porsivir, il en quiet en autele amende comme cil seroit qu'il avoit fet ajorner.
    55 (choir)
  13. Et nos devons savoir que tel establissement sunt fet par très grant conseil et por le commun pourfit.
    XLVIII, 4 (conseil)
  14. Et ausi fet on au mannier, quant il convient que li molins demort oiseus par les cozes que li sires du molin y doit metre.
    XXXVIII, 19 (meunier, ière [1])
  15. Nous veons que se uns hons ou uns clers qui ne seroit pas ordenés à prestre, disoit une messe et toutes les paroles du sacrement, por riens qu'il feit et deist, il ne porroit fere sacrement, tout deist il ices paroles meismes que li prestres dist.
    XI, 26 (sacrement)
  16. Et li juys et li bougre aucunne fois donnoient loier as crestiens, en tele maniere que…
    XXXVIII, 15 (bougre)
  17. Il fu jugié… que ce que li ordeneur avoient dit seroit de nule valeur, porce qu'il avoient trop outrageusement passé mesure.
    XLI, 35 (passer)
  18. S'aucuns a poi d'ommes à fere jugement en se [sa] cort, il doit requerre au segneur de qui il tient, qu'il li prest de ses homes qui sunt si per.
    LXVII, 3 (prêter)
  19. Et quant cil qui preste ou met en commande, demande que on li rende…
    XXXIV, 20 (commande)
  20. Et quant aucuns veut avoir letres en la maniere dessus dite, ce doit estre à son coust de l'escripture et du seel [sceau].
    XXXIX, 60 (écriture)