Jean-Louis GUEZ de BALZAC, auteur cité dans le Littré

GUEZ DE BALZAC (1597-1654)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GUEZ DE BALZAC a été choisie.

écrivain épistolier et satirique

1127 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ariste, ou De la cour 1658 229 citations
Correspondance 1624,1636 563 citations
Discours à la Régente 26 citations
Le Barbon 46 citations
Le Prince 1631 72 citations
Socrate chrétien 1652 70 citations

Quelques citations de Jean-Louis GUEZ de BALZAC

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1127 citations dans le Littré.

  1. Clitephon rêve-t-il toujours généreusement ? prend-il toujours des villes à table ? fait-il toujours des desseins d'outre-mer dans la ruelle du lit ?
    liv. II, lett. 16 (outre [2])
  2. Ma langueur dure, et je cherche une nourrice, afin de m'asinifier comme l'année passée.
    Lett. inédites, CXXXIX (éd. Tamizey Larroque) (asinifier (s'))
  3. Peu s'en faut que vous n'ayez engraissé un étique.
    liv. VII, lett. 22 (falloir)
  4. Afin que je sois légitimement ingrat, étant infiniment obligé, ne me laissez pas même des paroles avec lesquelles je puisse vous remercier.
    t. I, p. 121, edit. 1665 (légitimement)
  5. Un état plus calme vous rend communicable à ceux de dehors.
    liv. VII, Lettre 3 (communicable)
  6. Des muscats que je mange, il en sortirait de quoi enivrer la moitié de l'Angleterre.
    liv. III, let. 7 (muscat)
  7. Ce M. de Luçon avait un je ne sais quoi de votre voisin qui lui avait chatouillé l'esprit.
    8<sup>e</sup> Entretien. (chatouiller)
  8. Je marquerais tel endroit de Bocace qui eût fait perdre la gravité à ***.
    Liv. VI, lett. 4 (gravité)
  9. Ce serait à mon gré une pauvre ambition d'ériger des trophées de deux marottes rompues.
    liv. VI, lett. 5 (pauvre)
  10. J'ai du déplaisir de la corvée qu'il vous a fait faire.
    Lett. choisies, 1re part. liv. III, lett. 4, dans RICHELET. (corvée)
  11. Il faudra voir l'endroit où les Muses se sont apparues à vous.
    liv. IV, lett. 17 (apparaître)
  12. Ne décernez point de prise de corps contre ce coupable qui a une armée pour se défendre de vos sergents.
    6<sup>e</sup> disc. sur la cour. (prise)
  13. Pour ce qu'il n'est pas possible de faire revenir ces jours bienheureux, je tâche le plus que je puis de les regoûter.
    le Prince, Avant-propos. (regoûter)
  14. Juvénal était un fâcheux qui prenait toutes choses au criminel.
    le Barbon. (criminel, elle)
  15. Elles ont pris leur plaisir et leur passe-temps du violement de la justice.
    7<sup>e</sup> discours sur la cour. (violement)
  16. C'est tout ce que je puis faire que de vivre.
    liv. I, lett. 4 (tout, toute)
  17. Par votre moyen, nos alliés se racquitteront de leurs pertes.
    liv. I, lett. 7 (racquitter)
  18. Votre vertu dont notre siècle n'est pas capable sera à la fin reconnue.
    Liv. II, Lett. 19 (capable)
  19. En l'abondance de toutes choses que son empire [du sultan] produit, rien n'est jamais à si bas prix que la vie des hommes.
    liv. II, lett. 5 (prix)
  20. Ceux qui n'ont rien ne laissent pas d'y faire des pertes, et on y arrache les cheveux aux chauves.
    liv. VI, lett. 5 (chauve)