Jean-Louis GUEZ de BALZAC, auteur cité dans le Littré

GUEZ DE BALZAC (1597-1654)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GUEZ DE BALZAC a été choisie.

écrivain épistolier et satirique

1125 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ariste, ou De la cour 1658 229 citations
Correspondance 1624,1636 561 citations
Discours à la Régente 26 citations
Le Barbon 46 citations
Le Prince 1631 72 citations
Socrate chrétien 1652 70 citations

Quelques citations de Jean-Louis GUEZ de BALZAC

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1125 citations dans le Littré.

  1. La gloire n'est pas tant une dette dont s'acquitte le public, qu'un aveu de ce qu'il doit et tout ensemble une protestation qu'il est insolvable.
    la Gloire. (insolvable)
  2. Pourvu qu'on ne jette point de dévolu sur Balzac, je suis très satisfait de ma condition présente.
    liv. V, lett. 13 (dévolu [2])
  3. Ne m'estimant ni pour entendre l'économie… , ni pour savoir bien courre la poste.
    liv. II, lett. 4 (courre [1])
  4. Cette fausse lumière est une bévue de ses yeux et une illusion de son esprit.
    2<sup>e</sup> disc. De la cour. (bévue)
  5. Le travail et la sueur du paraphraste [des psaumes] se lisent avec ses pointes et ses antithèses… les ciseaux, les marteaux et les tenailles, les dislocations et les ruptures se voient et se sentent dans chaque vers.
    Socr. chrét. Disc. 7 (dislocation)
  6. Et là néanmoins ils rencontreront quelque esprit de fer… qui… par une ferme et constante négative, brisera tous leurs filets et toutes leurs ruses.
    ib. 3<sup>e</sup> discours (négatif, ive)
  7. Temps aveugles et pleins de ténèbres, malheureux en princes et stériles d'hommes.
    De la cour, 2<sup>e</sup> disc. (stérile)
  8. N'usez pas de toute votre raison, ne soyez pas tout intelligence et tout lumière.
    De la cour, 4<sup>e</sup> disc. (tout, toute)
  9. Les savants de delà les monts qui pensent que tous ceux qui ne sont pas Italiens sont Scythes.
    Lett. 15, liv. I (scythe)
  10. Je vis mettre le règne sur la tête de Paul V, quand je le vis couronner à Rome.
    Socrate chrétien, X (règne)
  11. Ils essayent de civiliser la doctrine en la dépaysant du collége.
    liv. VII, lett. 49 (dépayser)
  12. Si je n'avoue avec vous qu'il n'y a pas un coin de la vastité de ses entrailles qui ne soit rempli de vertu et rembourré d'excellentes intentions.
    Lett. inédites, LIII, éd. Tamizey-Larroque. (vastité)
  13. On viendra dire qu'une province s'est révoltée et qu'une autre branle.
    Avis écrit. (branler)
  14. Bon dieu ! combien sont-ils [certains favoris] ingénieux à inventer de nouveaux plaisirs à une âme soûle et dégoutée !
    3<sup>e</sup> disc. sur la cour. (soûl, oûle)
  15. J'ai ouï parler de la douceur et du gémissement de la colombe, mais non pas de sa cruauté ni de son rugissement.
    lett. 11, liv. VI (gémissement)
  16. Il y a des gens qui gagnent leur réputation par supercherie, mais la vôtre est un légitime acquêt.
    Livre V, Lettre X (acquêt)
  17. Dans ce siècle, presque tous les esprits se révoltent de la foi.
    Liv. I, lett. 14 (révolter)
  18. Avant que de venir à votre lettre, je réponds à votre billet, et vous dis en premier lieu que j'en ai admiré la narrative.
    Lett. inédites, LVII (éd. Tamizey-Larroque) (narrative)
  19. M. de Borstel, dont vous connaissez la sagesse et la prud'homie, vous répondra de la vérité de mes paroles.
    liv. VI, lett. 8 (prud'homie)
  20. Je sais qu'on l'a nommée [la reine Élisabeth d'Angleterre] l'étoile du nord, la déesse de la mer, la véritable Thétis.
    lett. 10, liv. VI (thétis)