Jean-Louis GUEZ de BALZAC, auteur cité dans le Littré

GUEZ DE BALZAC (1597-1654)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GUEZ DE BALZAC a été choisie.

écrivain épistolier et satirique

1125 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ariste, ou De la cour 1658 229 citations
Correspondance 1624,1636 561 citations
Discours à la Régente 26 citations
Le Barbon 46 citations
Le Prince 1631 72 citations
Socrate chrétien 1652 70 citations

Quelques citations de Jean-Louis GUEZ de BALZAC

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1125 citations dans le Littré.

  1. Scaliger, Lipse et Casaubon n'ont été, à son dire [d'un poëte latin moderne], que ses précurseurs.
    liv. VIII, lett. 44 (précurseur)
  2. Je m'en rapporte à votre souveraine judicatrice.
    Lett inédites, LXXVIII, éd. Tamizey-Larroque. (judicatrice)
  3. Le prince met ces esprits [ceux d'une médiocre capacité] à tous les jours, et se décharge sur eux des plus grossières fonctions de la royauté.
    De la cour, 1er disc. (jour)
  4. Puisque vous avez pris plaisir de m'obliger, je ne veux pas que vous ayez le regret d'avoir perdu votre obligation.
    liv. V, lett. 25 (obligation)
  5. Mais il faut toujours en venir là : il est très vrai qu'il y a quelque chose de divin… dans les maladies qui travaillent les États.
    Socrate chrétien, 8 (venir)
  6. C'étaient des gueux adorés des souverains et des peuples, que les consuls et les dictateurs de ce temps-là.
    De la gloire. (gueux, euse)
  7. Il me restait un juste intervalle pour faire de l'exercice qui dénouât le corps sans le travailler.
    le Prince, avant-propos. (dénouer)
  8. Le baume n'est baume que tel qu'il coule de l'arbre qui le produit ; ce qui passe par les mains des distillateurs, par l'alambic des apothicaires, est quelque autre chose.
    Socr. chrét. Disc. 7 (distillateur)
  9. Il ne vous suffit pas de posséder à notre exclusion l'ancienne et la solide vertu.
    liv. v, lett. 8 (exclusion)
  10. En Espagne ils [les ministres ignorants] voudraient donner liberté de conscience ; en France ils voudraient introduire l'inquisition.
    De la cour, 2<sup>e</sup> disc. (inquisition)
  11. Ainsi la cruauté fait la douce, et paraît officieuse et bienfaisante.
    5<sup>e</sup> disc. sur la cour. (faire [1])
  12. Quoiqu'il se peut faire que leur saint Paul [des jansénistes] soit orthodoxissime, difficilement, à mon avis, échappera-t-il à la censure de là les monts, ni peut-être à celle de Sorbonne.
    Lett. inédites, LXXVIII (éd. Tamizey-Larroque) (orthodoxissime)
  13. Ce n'est pas d'aujourd'hui que l'opinion gouverne le monde.
    liv. VI, lett. 1 (aujourd'hui)
  14. J'ose dire, sans présomption, qu'en ce qui vous concerne je crois les choses comme elles sont.
    Liv. I, lett. 1 (présomption)
  15. D'abord les grammairiens m'appelleront en justice parce que je ne dis point une mensonge, et ne crois pas que la juridiction qu'ils ont sur les mots, puisse faire changer de sexe à celui-ci.
    liv. IV, lett. 30 (mensonge)
  16. Monsieur, il n'y a pas moyen d'enchérir ce que vous m'avez écrit.
    Lett. 23, liv. IV (enchérir)
  17. Comme je vous aime parfaitement, je pense être aimé de vous de la même sorte.
    liv. IV, lett. 12 (parfaitement)
  18. Toutes vos inclinations vont à la grandeur.
    t. I, p. 189 (aller [1])
  19. Tant plus il y aura de bienheureux dans le ciel, tant moins il restera de gens de bien sur la terre.
    Lett. VIII, liv. 7 (tant)
  20. Il n'y a pas moyen de divertir leur imagination de son objet, et de lui faire changer de visée.
    6<sup>e</sup> disc. (visée)