Jean-Louis GUEZ de BALZAC, auteur cité dans le Littré

GUEZ DE BALZAC (1597-1654)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GUEZ DE BALZAC a été choisie.

écrivain épistolier et satirique

1125 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ariste, ou De la cour 1658 229 citations
Correspondance 1624,1636 561 citations
Discours à la Régente 26 citations
Le Barbon 46 citations
Le Prince 1631 72 citations
Socrate chrétien 1652 70 citations

Quelques citations de Jean-Louis GUEZ de BALZAC

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1125 citations dans le Littré.

  1. C'est alors que l'âme est dans le travail et dans les tranchées de l'enfantement.
    4<sup>e</sup> disc. sur la cour. (tranchée)
  2. Dans les livres que les anciens ont écrits de la prudence civile, il y a du galimatias de l'école et de la chicane philosophique.
    Entret. 26 (chicane)
  3. Tous les siècles ne sont pas si heureux que celui d'Auguste, et l'homme dont le monde a besoin n'est pas quelquefois encore né.
    Des ministres et du ministère (homme)
  4. Religionnaire est bâtard et monstrueux ; pour le moins il n'est pas français, et n'a garde d'être si bon que sectaire, duquel néanmoins on ne se sert pas.
    Socr. chrét. Disc. 10 (sectaire)
  5. À votre avis est-ce pour avoir vaincu les Suisses que François 1er est appelé grand, ou pour le distinguer du petit ?
    liv. I, lett. 9 (distinguer)
  6. C'est faire comme un criminel qui n'attendrait ni la gêne ni l'interrogation pour découvrir le mal dont on ne le rechercherait pas.
    liv. II, lett. 1 (rechercher)
  7. Ne vous mêlez point avec ces gens-là [les Rochelois], qui haïssent le roi à cause qu'il est le premier gentilhomme de son royaume.
    Lett. 16, liv. I (gentilhomme)
  8. Je puis dire, sans faire le vain, que les folies de mon enfance ont été plus sérieuses que ces belles fleurs de rhétorique.
    liv. I, lett. 17 (vain, aine)
  9. Ils mettent leurs avis à l'alambic et les réduisent à néant à force de les subtiliser.
    3<sup>e</sup> disc. s. la cour. (alambic)
  10. Il vaut bien mieux avoir un faible ennemi à combattre qu'un ami querelleux à conserver.
    à Richelieu. (querelleux, euse)
  11. Il y a des âmes dont la dureté est invincible et contre lesquelles rebrousseraient les plus pathétiques périodes.
    Socr. Disc. 2 (rebrousser)
  12. Il est certain que les affaires ne sauraient être plus fleurissantes.
    Lettres, VII, 49 (fleurir)
  13. Si je n'avoue avec vous qu'il n'y a pas un coin de la vastité de ses entrailles qui ne soit rempli de vertu et rembourré d'excellentes intentions.
    Lett. inédites, LIII, éd. Tamizey-Larroque. (vastité)
  14. Néanmoins, le prince n'eut point d'imitateurs, et son action ne fit point de conséquence.
    1re histoire. (conséquence)
  15. Le dictateur a été le pédagogue des triumvirs, bien qu'il y ait eu quarante-six ans entre lui et eux ; la première proscription a été la tablature de la seconde : Sylla l'a bien pu ; pourquoi ne le pourrai-je pas ?
    Socrate chrét. 8 (tablature)
  16. Dans le bouge où il était logé, il [un barbon] ne parlait que de l'empire naturel du sage, que de la souveraineté de la raison.
    le Barbon. (souveraineté)
  17. … Mettre le prix et l'estimation à chaque chose.
    7<sup>e</sup> disc. sur la cour. (estimation)
  18. Cette main invisible, ce bras qui ne paraît pas, donnent les coups que le monde sent.
    Socrate chrétien, Disc. 8e. (sentir)
  19. La vertu n'a garde d'être austère et farouche ; elle ne détruit pas la nature, elle en corrige seulement l'imperfection.
    De la cour, 2<sup>e</sup> disc. (farouche)
  20. Il ne doit pas demander l'embonpoint premier que la guérison.
    Disc. à la rég. (premier, ière)