Alebrand de Florence, ou Aldebrandin de Sienne, auteur cité dans le Littré

ALEBRAND (12..-1287?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ALEBRAND a été choisie.

médecin du XIIIe siècle

157 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le régime du corps, manuscrits français, n° 7929, Bibliothèque nationale 1257? 156 citations

Quelques citations de Alebrand de Florence, ou Aldebrandin de Sienne

Voici un tirage aléatoire parmi ses 157 citations dans le Littré.

  1. Et à le [la] nature des chols se tient li cabus, mais qu'il est plus fors et plus durs por cuire à l'estomac.
    f° 58 (cabus)
  2. Por le [la] caleur qui premierement revient dedens le cors et après que li nature le [la] rechace as membres dehors.
    f° 10 (rechasser)
  3. Totes manieres de cooins confortent l'estomac et donnent appetit de mengier.
    f° 53 (coing)
  4. Quant li solaus entrera en capricorne, ce est en mi decembre.
    f° 23 (capricorne)
  5. La chievre est plus saine du bouc ; et se li bouz est de grant eage…
    f° 46 (bouc)
  6. Et quant mangier l'estuet, si convient qu'il soit bien triiés de pierres.
    f° 68 (trier)
  7. Cornes sont froides et sekes ; mais quant eles sont bien meüres, si ne sont pas si froides.
    f° 56, verso. (corne [2])
  8. Et il ara [aura] le visage et le blanc des iex rouge.
    f° 10 (blanc [2])
  9. Comment on doit son cors garder en chascun aige.
    Régime, f° 2, verso. (âge)
  10. Jus de ricolisse.
    f° 26 (réglisse)
  11. Drame.
    f° 18 (drachme)
  12. Des douze signes par coi li solaus fait son cours.
    f° 1 (cours)
  13. De tant li cos est plus viex, de tant vaut il miex.
    f° 47 (coq [1])
  14. Et jà soit ce ke li cavel [cheveux] ne soient membre, à parler soutilment, mais soient por le cors enbielir…
    f° 33 (embellir)
  15. Li ails destruit le [la] ventosité, et estance le [la] soef, et fait l'ome luxurieus.
  16. À chiaus [ceux] qui sont foible et relievent de maladies.
    f° 8 (relever)
  17. Et d'autres coses [choses] ki nous sont invisibles.
    f° 1 (invisible)
  18. Millos et panis valent miex [mieux] à maladies removoir qu'ils ne font à santé garder.
    f. 42 (millet)
  19. Ki rist volentiers si est benignes et amables.
    f. 70 (aimable)
  20. Li fleumatikes qui est frois et moistes.