Alebrand de Florence, ou Aldebrandin de Sienne, auteur cité dans le Littré

ALEBRAND (12..-1287?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ALEBRAND a été choisie.

médecin du XIIIe siècle

157 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le régime du corps, manuscrits français, n° 7929, Bibliothèque nationale 1257? 156 citations

Quelques citations de Alebrand de Florence, ou Aldebrandin de Sienne

Voici un tirage aléatoire parmi ses 157 citations dans le Littré.

  1. Ces choses estoupent les voies par le [la] grant atration que li foies en fait.
    f° 40 (attraction)
  2. Ki vieut le [la] melancolie purgier, si convient user le [la] diete ke nous vous avons dite.
    f° 18 (diète [1])
  3. Les veines petites entre cuir et chair.
    f° 13 (cuir [1])
  4. Fleurs de bourraces.
    f° 15 (bourrache)
  5. Li nature a une vesie qui se tient à une des brances du foie, qui est apelée l'amer.
    f° 39 (amer, ère)
  6. Citroles sont froides plus que concombre.
    f° 57 (citrouille)
  7. Li vins, quand il vint [vient] en le [la] forcele [estomac], par subtilité ne demeure mie tant qu'il soit cuit.
  8. Qu'il ait en le [la] maison cantepleures, et ke li pavemens soit arousés d'ewe froide.
  9. Li ewe [l'eau] de pluie qui est netement gardée et recueillie.
    f° 6 (nettement)
  10. Et se doit on faire laver le [la] tieste en ewe degoutant qui vient par tuiaus.
    f° 33 (dégoutter)
  11. Et li pous li batera plus tost qu'il ne sieut [n'a coutume].
    f° 10 (pouls)
  12. Il i a des vaines que li phisique apiele artaires, ce sont les vaines qui batent.
    f° 11 (artère)
  13. Et li dormirs me gaaigne.
    f° 7 (gagner)
  14. Goutes de hankes, de genous et des piés.
    f° 20 (hanche)
  15. Et que li malles [mâle] l'ait caukie [la poule].
    f° 64 (côcher)
  16. Reubes qui ne soient trop caudes ni trop froides, si com de tiretaines, de dras de coton.
    f° 24 (tiretaine)
  17. Ki fait cuire genoivre en lessive et en leve [lave] sen chief, si escaufe le [la] teste.
    f° 57 (genièvre)
  18. Cocombres sont froides et moistes u [au] secont degré.
    f° 57 (concombre)
  19. De tant li cos est plus viex, de tant vaut il miex.
    f° 47 (coq [1])
  20. Et encore puet [peut] on prendre le jumbabe u [au] cler lait, ki à ewe ne le vieut prendre.
    f° 18 (joubarbe)