Alebrand de Florence, ou Aldebrandin de Sienne, auteur cité dans le Littré

ALEBRAND (12..-1287?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ALEBRAND a été choisie.

médecin du XIIIe siècle

157 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le régime du corps, manuscrits français, n° 7929, Bibliothèque nationale 1257? 156 citations

Quelques citations de Alebrand de Florence, ou Aldebrandin de Sienne

Voici un tirage aléatoire parmi ses 157 citations dans le Littré.

  1. Oile [huile] violat mellé à aubun d'uef.
    Régime du corps, ms. n° 7929, f. 34, verso. (albumine)
  2. Qu'il ait en le [la] maison cantepleures, et ke li pavemens soit arousés d'ewe froide.
  3. Phisique [la médecine] est faite por conduire l'ome jusque la mort naturel ; et sachiés que mors natureus si est en LXX ans.
  4. Qui a le col gros et fort et bien nerveux, si se couroce volentiers.
  5. La vaine ki est entre le pauc et l'autre doit, si est boine à sainnier.
    f° 12 (pouce)
  6. Quant on presse les roisins, on giete fors l'escorce et les grains.
    f° 52 (presser)
  7. Les venteuses qu'on met sor le caon du col.
    f° 13 (chignon)
  8. La contrarieté des viandes.
  9. Cices, de leur nature, sont caudes et seches.
    f° 51 (chiche [2])
  10. Ele porroit faire l'oume devenir etike et tesike.
  11. Et se mengier l'estuet par foiblece, si menguce [qu'il mange] coleis et oef mau [mou].
    f° 28 (coulis [1])
  12. Pourre [poudre] d'une herbe que li phisicien apelent bistorte.
    f° 28 (bistorte)
  13. Fleurs de bourraces.
    f° 15 (bourrache)
  14. Cornes sont froides et sekes ; mais quant eles sont bien meüres, si ne sont pas si froides.
    f° 56, verso. (corne [2])
  15. Broiés les nois avoec sel et avoec oignons, et en faistes emplaistre.
    f° 55 (broyer)
  16. Et soit li cavés du lit haus et bien couvers de dras.
    f° 7 (chevet)
  17. Ele porroit faire l'oume devenir etike et tesike [phtisique].
    f° 9 (étique)
  18. Prendre un fil ritors, et loier [lier]…
  19. Apopletique, paralitike, espame.
    f° 6 (spasme)
  20. Li pains ki est bien cuis et bien levés et fais d'un jor.
    f° 4 (lever [1])