Alebrand de Florence, ou Aldebrandin de Sienne, auteur cité dans le Littré

ALEBRAND (12..-1287?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ALEBRAND a été choisie.

médecin du XIIIe siècle

157 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le régime du corps, manuscrits français, n° 7929, Bibliothèque nationale 1257? 156 citations

Quelques citations de Alebrand de Florence, ou Aldebrandin de Sienne

Voici un tirage aléatoire parmi ses 157 citations dans le Littré.

  1. Les sansues qui ont grosses tiestes et qui ont coleur entre noir et vert et qui sont glaireuses.
  2. Broiés les nois avoec sel et avoec oignons, et en faistes emplaistre.
    f° 55 (broyer)
  3. Et encore puet [peut] on prendre le jumbabe u [au] cler lait, ki à ewe ne le vieut prendre.
    f° 18 (joubarbe)
  4. Campaigneus sont de maintes manieres, et il en a qui font les gens soudainement morir.
    f° 61 (champignon)
  5. Et se apostume avient, si convera tantost sainier de l'autre brac.
    f° 12 (bras)
  6. Fleurs de paot broiies en oile d'olive.
    f° 33 (pavot)
  7. Goutes de hankes, de genous et des piés.
    f° 20 (hanche)
  8. Li baigniers d'ewe caude, pour longement demorer, escaufe le cors et deseke.
  9. Tot fruit et chol sont malvais à user.
    f° 4 (chou [1])
  10. Que lupin soient tempré en l'ewe, tant que leur amertune soit ostée.
    f° 51 (amertume)
  11. Qu'il ne menguce mie viande faite de miel ne nul douc fruit vert.
    f° 22 (doux, douce)
  12. Reubes qui ne soient trop caudes ni trop froides, si com de tiretaines, de dras de coton.
    f° 24 (tiretaine)
  13. Gyngembre, poivre, canele et autres espesses.
    f° 63 (épice)
  14. Ces choses estoupent les voies par le [la] grant atration que li foies en fait.
    f° 40 (attraction)
  15. [Graines de pin] broïes avoec semence de choourdes ostent l'arsure et le [la] doleur de rains.
    f° 56 (courge [1])
  16. Cil qui vivent plus, si lor avient par boine complexion qu'il ont.
  17. Si convient faire une clistere d'ewe.
    f° 19 (clystère)
  18. Ele porroit faire l'oume devenir etike et tesike.
  19. Et li dormirs me gaaigne.
    f° 7 (gagner)
  20. Se vous volés removoir le aacement des dens qui sovent avient…
    Régime, f° 37, verso. (agacement)