Alebrand de Florence, ou Aldebrandin de Sienne, auteur cité dans le Littré

ALEBRAND (12..-1287?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ALEBRAND a été choisie.

médecin du XIIIe siècle

157 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le régime du corps, manuscrits français, n° 7929, Bibliothèque nationale 1257? 156 citations

Quelques citations de Alebrand de Florence, ou Aldebrandin de Sienne

Voici un tirage aléatoire parmi ses 157 citations dans le Littré.

  1. Les venteuses qu'on met sor le caon du col.
    f° 13 (chignon)
  2. Et il ara [aura] le visage et le blanc des iex rouge.
    f° 10 (blanc [2])
  3. Goutes de hankes, de genous et des piés.
    f° 20 (hanche)
  4. Les veines petites entre cuir et chair.
    f° 13 (cuir [1])
  5. Totes manieres de cooins confortent l'estomac et donnent appetit de mengier.
    f° 53 (coing)
  6. Fleurs de bourraces.
    f° 15 (bourrache)
  7. Apopletique, paralitike, espame.
    f° 6 (spasme)
  8. Li vins, quand il vint [vient] en le [la] forcele [estomac], par subtilité ne demeure mie tant qu'il soit cuit.
  9. Boire caniele et warance en vin.
    f° 28 (garance)
  10. Phisique est une science par le [la] quele on connoist toutes les manieres du cors de l'homme, et par le quele on garde le [la] santé du cors et remue les maladies.
    f° 2 (physique)
  11. Ains est prouvé par les meilleurs auteurs ki parolent de ces trois sciences.
    f° 1 (auteur)
  12. Je mengue costes de laitues, porce qu'elles mi font dormir.
    f° 57 (côte)
  13. Qui prent ewe où lupin sont cuit, et le [la] giete deseur punaises, si les tue.
    f° 51 (punaise)
  14. Et jà soit ce ke li cavel [cheveux] ne soient membre, à parler soutilment, mais soient por le cors enbielir…
    f° 33 (embellir)
  15. Cices, de leur nature, sont caudes et seches.
    f° 51 (chiche [2])
  16. Fleurs de paot broiies en oile d'olive.
    f° 33 (pavot)
  17. Cil qui ont goute rose et malvaise coleur rouge et boutonnée.
    f° 14 (boutonner)
  18. Les sansues qui ont grosses tiestes et qui ont coleur entre noir et vert et qui sont glaireuses.
  19. Li ewe où li naviel seront cuit assouage moult le pis [adoucit la poitrine].
    f° 59 (navet)
  20. Ki fait cuire genoivre en lessive et en leve [lave] sen chief, si escaufe le [la] teste.
    f° 57 (genièvre)