Alebrand de Florence, ou Aldebrandin de Sienne, auteur cité dans le Littré

ALEBRAND (12..-1287?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ALEBRAND a été choisie.

médecin du XIIIe siècle

157 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le régime du corps, manuscrits français, n° 7929, Bibliothèque nationale 1257? 156 citations

Quelques citations de Alebrand de Florence, ou Aldebrandin de Sienne

Voici un tirage aléatoire parmi ses 157 citations dans le Littré.

  1. Prendés boin vin, et le metés en un vasel.
    f° 44 (vaisseau)
  2. Jus de mente, mellés à vin de pumes grenates, restraint le vomir et oste le sougloutir.
    f° 60 (sangloter)
  3. Les venteuses qu'on met sor le caon du col.
    f° 13 (chignon)
  4. Ces choses estoupent les voies par le [la] grant atration que li foies en fait.
    f° 40 (attraction)
  5. Et ne convient mie tant mangier com li saveurs de le [la] viande lor reviegne à le [la] bouche.
    f° 4 (revenir)
  6. Qui prent ewe où lupin sont cuit, et le [la] giete deseur punaises, si les tue.
    f° 51 (punaise)
  7. Avoine et espiautre sont froit et sec.
    f° 42 (épeautre)
  8. Si convient faire une clistere d'ewe.
    f° 19 (clystère)
  9. Li autre philosophe ki apeloient les orelles porte de savoir.
    f° 36 (oreille)
  10. Campaigneus sont de maintes manieres, et il en a qui font les gens soudainement morir.
    f° 61 (champignon)
  11. Ki rist volentiers si est benignes et amables.
    f. 70 (aimable)
  12. Li pains ki est bien cuis et bien levés et fais d'un jor.
    f° 4 (lever [1])
  13. Si est l'orine espesse, et li pous sera tardius.
    f° 10 (tardif, ive)
  14. Cices, de leur nature, sont caudes et seches.
    f° 51 (chiche [2])
  15. Semence de coins, cumin, amandes parées.
    f° 7 (parer)
  16. Brouet de gelines et soupes en vin bien trempé.
    f° 19 (soupe)
  17. [Graines de pin] broïes avoec semence de choourdes ostent l'arsure et le [la] doleur de rains.
    f° 56 (courge [1])
  18. Se vous volés removoir le aacement des dens qui sovent avient…
    Régime, f° 37, verso. (agacement)
  19. Ongier feme [avoir des rapports avec une fem me].
    f° 27 (enger)
  20. Ele aide à espurgier les superfluités et les fumées qui se puent [peuvent] engerrer [engendrer] entour le cuer [cœur].