Louis Petit de BACHAUMONT, auteur cité dans le Littré

BACHAUMONT (1690-1771)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BACHAUMONT a été choisie.

Les « Mémoires de Bachaumont » furent un tel succès d'édition que 36 volumes parurent pendant 13 ans. Cette chronique, présentée comme publiée à titre posthume, n'a pas été intégralement écrite par l'auteur annoncé, puisque bien des anecdotes racontées sont postérieures à sa mort. Les historiens modernes sont même convaincus qu'il n'y a jamais contribué.

92 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Mémoires secrets pour servir à l'histoire de la République des Lettres en France depuis 1762 jusqu'à nos jours. Par feu M. de Bachaumont. 1777-1789 90 citations

Quelques citations de Louis Petit de BACHAUMONT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 92 citations dans le Littré.

  1. M. l'abbé le Batteux, directeur [de l'Académie française], a ouvert la séance par une harangue à ce monarque [le roi de Danemark]… le fond ni la forme n'avaient rien de saillant.
    Mém. secrets, t. IV, p. 160 (saillant, ante)
  2. On voit au Louvre une table volante merveilleuse par sa construction : elle s'élève du fond du parquet, couverte d'un service, avec quatre autres petites tables, appelées servantes, pour fournir aux convives les ustensiles dont ils ont besoin, et se passer d'officiers subalternes autour d'eux.
    Mém. secr. 31 juin 1769 (servante)
  3. L'arrêt… ordonne la rayure et biffure de la sentence…
    Mém. t. XXXV, p. 372 (biffure)
  4. Tu veux, en combat singulier, Exposer ta petite trogne…
    Mém. secr. t. XXXI, p. 165 (trogne)
  5. Point de ces méplats, de ces rides ou de ces plis qui annoncent dans l'homme les progrès de l'âge.
    Mém. secrets, t. XXX, p. 202 (méplat)
  6. En sorte qu'il seroit resté 700 millions en dépenses de luxe, de prodigalité, de gaspillage.
    Mém. secrets, t. XXXIV, p. 16 (gaspillage)
  7. Toutes les prohibitions… n'empêchent pas les pamphlets les plus misérables de pulluler en aussi grande abondance que jamais.
    Mém. secrets, t. XXXVI, p. 258 (pulluler)
  8. M. Duveyrier, qui escarmouche légèrement avec finesse.
    Mém. secrets, t. XXXIV, p. 154, dans POUGENS (escarmoucher)
  9. Toujours point de coloris, ou plutôt un ton blafard, qui donne l'air d'une croûte à celui-ci [tableau] et qui répugne au spectateur.
    Mém. secrets, t. XXX, p. 170, dans POUGENS (croûte)
  10. Dans le protocole… il appelle le parlement Messieurs, sans vedette.
    Mém. t. XXXVI, p. 279 (vedette)
  11. D'ailleurs c'est dans sa conduite une inconséquence nouvelle entre toutes celles dont sa besogne est remplie, ce qu'on appelle un vrai gâchis.
    Mém. secrets, t. XXXIII, p. 328 (gâchis)
  12. Depuis l'arrêt du parlement qui l'innocente.
    Mém. secrets, t. XXXIII, p. 145 (innocenter)
  13. Les comédiens italiens ont joué hier le Minutieux, comédie en un acte et en prose ; c'est une vraie minutie.
    Mém. secrets, t. XXXV, p. 183 (minutieux, euse)
  14. Il [un livre] a pour titre Bayard ; c'est une macédoine littéraire.
    Mém. secr. t. XXXII, p. 251 (macédoine)
  15. On ne saurait croire combien de mécontents a faits le choix du ministre [des gens de lettres invités à la table du roi de Danemark] : il n'est point de grimaud qui ne se soit imaginé digne de cette faveur, et qui ne regarde comme une injustice atroce d'avoir été excepté.
    Mém. secrets, t. IV, p. 155 (grimaud)
  16. M. le garde des sceaux, qui, de son naturel, est fort tâtonneur, a peine à se décider.
    Mém. secr. t. XXX, p. 310 (tâtonneur, euse)
  17. Sa Majesté Catholique n'a encore pour habits de gala que ceux qu'elle portait étant roi de Naples.
    Mém. secr. t. XXX, p. 270 (gala)
  18. Le public se porte en foule à cette parade burlesque [la Bourbonnaise de l'abbé de Lattaignant], dont la petite intrigue, assez bien menée, est soutenue de beaucoup de saillies polissonnes, très à la mode aujourd'hui.
    Mém. secrets, t. IV, p. 156 (polisson)
  19. Les suites funestes de l'incurie où l'on laissait Sa Majesté.
    Mém. secrets, t. XXXV, p. 180 (incurie)
  20. Des huées soutenues ont empêché d'entendre cette lecture [Blanche et Guiscard de Saurin].
    Mém. secr. 25 août 1762 (soutenu, ue)