Auguste Marseille BARTHÉLEMY, dit L'ABBÉ BARTHÉLEMY, auteur cité dans le Littré

BARTHÉLEMY (1796-1867)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BARTHÉLEMY a été choisie.

619 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
L'atlas du Voyage du jeune Anacharsis 581 citations

Quelques citations de Auguste Marseille BARTHÉLEMY, dit L'ABBÉ BARTHÉLEMY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 619 citations dans le Littré.

  1. À la majesté sublime qui brille dans les traits et dans toute la figure de Minerve, on reconnaît aisément la main de Phidias.
    Anach. ch. 12 (main)
  2. Les mystères d'Éleusis n'annoncent à l'extérieur que le culte adopté par la multitude ; les hymnes qu'on y chante et la plupart des cérémonies qu'on y pratique remettent sous nos yeux plusieurs circonstances de l'enlèvement de Proserpine.
    Anach. ch. 68 (remettre)
  3. L'Attique et les pays qui l'entourent, étaient alors surchargés d'habitants ; la conquête des Héraclides avait fait refluer dans cette partie de la Grèce la nation entière des Ioniens, qui occupaient auparavant douze villes dans le Péloponnèse.
    Anach. Introd. part. I (refluer)
  4. Antisthène se crut heureux, parce qu'il se croyait sage ; je me crois sage parce que je suis heureux.
    Anach. ch. 32 (par [1])
  5. Est-ce que Platon, lui dis-je, n'a pas rapporté fidèlement les entretiens de Socrate ? Je ne le crois pas, répondit-il, je pense même que la plupart de ces entretiens n'ont jamais eu lieu.
    Anach. ch. 58 (entretien)
  6. Panthion nous lut ensuite un ouvrage d'une excessive longueur ; Diogène, assis auprès de lui, jetait par intervalles les yeux sur le manuscrit, et, s'étant aperçu qu'il tendait à sa fin : Terre ! terre ! s'écria-t-il.
    Anach. ch. 61 (terre)
  7. Avant Dédale, ajoute-t-on, les statues avaient les yeux fermés, les bras collés le long du corps, les pieds joints ; et ce fut lui qui rouvrit leur paupière, et détacha leurs pieds et leurs mains.
    Anach. ch. XXXVII, note 25 (statue)
  8. Il [Xénophon] avait tout à la fois le courage des grandes choses, et celui des petites, beaucoup plus rare et plus nécessaire que le premier.
    Anach. ch. 39 (petit, ite)
  9. Doris, fille de l'Océan, eut de Nérée cinquante filles nommées Néréides, toutes désignées par des agréments divers.
    Anach. ch. 72 (néréide)
  10. L'histoire de Thucydide fut continuée avec succès par Xénophon, que vous avez connu.
    Anacharsis, ch. 65 (continuer)
  11. De leurs différentes combinaisons [osselets à quatre faces dont se servaient les anciens] résultent trente-cinq coups auxquels on a donné les noms des dieux, des princes, des héros, etc.
    Anach. ch. 20 (coup)
  12. Eschyle peignit les hommes plus grands qu'ils ne peuvent être, Sophocle, comme ils devraient être, Euripide, tels qu'ils sont.
    Anach. ch. 69 (peindre)
  13. La passion se peindrait vainement dans les yeux et dans les gestes de l'orateur ; l'aréopage tient presque toutes ses séances pendant la nuit.
    Anach. ch. 17 (séance)
  14. Aristote éclairait son esprit, Platon enflammait son âme.
    Anacharsis, ch. 26 (enflammer)
  15. Les sardines sont ailleurs l'aliment du peuple ; celles que nous prenons aux environs de Phalère, mériteraient d'être servies à la table des dieux, surtout quand on ne les laisse qu'un instant dans l'huile bouillante.
    Anach. ch. 25 (sardine)
  16. La ville est ornée d'édifices superbes ; d'énormes quartiers de marbre forment son enceinte.
    Anach. ch. 76 (quartier)
  17. L'utilité de l'histoire n'est affaiblie que par ceux qui ne savent pas l'écrire, et n'est méconnue que de ceux qui ne savent pas la lire.
    Anach. ch. 65 (utilité)
  18. Ils s'exercent sur les sujets que j'ai traités.
    Anach. ch. 8 (exercer)
  19. Il [Lysandre] avait pour maxime favorite, qu'on doit amuser les enfants avec des osselets et les hommes avec des parjures.
    Anach. ch. 51 (parjure [1])
  20. Le ton d'un homme qui possède au plus haut degré le don de plaire et le sentiment exquis des convenances.
    Anach. ch. 61 (convenance)