GUI de CAMBRAI, auteur cité dans le Littré

GUI DE CAMBRAI (11..-12..)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GUI DE CAMBRAI a été choisie.

76 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Barlaam et Josaphat 70 citations

Quelques citations de GUI de CAMBRAI

Voici un tirage aléatoire parmi ses 76 citations dans le Littré.

  1. Pere, trestout li anchiien [les anciens] Sont mort ; mais il releveveront, Quant il le cor corner oront [ouïront], Ke li sains angles [ange] sonnera.
    Barl. et Jos. p. 159 (relever)
  2. Li tans ki runge ceste vie.
    Barl. et Jos. p. 18 (ronger)
  3. Molt l'a li mors [la mort] mis en effroi, Et molt le [la] doute et molt le crient, Et molt souvent l'en resouvient.
    Barl. et Jos. p. 28 (ressouvenir [1])
  4. Li riches hom ert [était] à grant aise, Al poure homme rien ne donoit, Pour son mehaing vil le tenoit, Ne del relief de sa maison Ne li voloit faire parchon.
    Barl. et Jos. p. 52 (relief)
  5. Ensi estoient dont les choses Entre les testes [textes] et les gloses.
    Barl. et Jos. p. 5 (glose)
  6. Que tout cil ki mort gousteront En la fin resçusiteront, Et si oront le jugement.
    Barl. et Jos. p. 51 (goûter [1])
  7. Li uns pensers vers l'autre opose.
    ib. p. 15 (opposer)
  8. Vers mon signor ai molt mesfait ; Car jou ne sai que jou ai fait De sa terre, de son avoir, Ke mes sires revelt avoir.
    Barl. et Jos. p. 75 (revouloir)
  9. Un molt viel homme a encontré : Pel ot fronchie, corbe escine [échine].
    p. 27 (froncer)
  10. Et por chou [ce] ne creons nous pas Que ceste mors soit fors trespas ; Preudons ki passe ceste vie, Par ceste mort se glorefie.
    Barl. et Jos. p. 21 (trépas)
  11. Bastons ieres [tu étais] por soustenir Le cors ke je voi enviellir ; Fils, c'as-tu fait ? porpense toi.
    Barl. et Jos. p. 146 (soutenir)
  12. Li phyllosophe et li poete.
    Barl. et Jos. p. 202 (poëte)
  13. Ne soies souples [humilié, abattu] ne iriés, Mais soies, s'il te plaist, tos liés [gai].
    Barl. et Jos. p. 218 (souple)
  14. Et les manieres del peccié Ont alumée lor fornaise, Dont li peciere est à mesaise En autre eure que il n'est ore.
    Barl. et Jos. p. 2 (fournaise)
  15. La defaillant nature de toutes teriennes choses et la parmenence de la vie du ciel.
    Barl. et Jos. (traduction en prose), p. 348 (permanence)
  16. Mais il esgarde et voit deux loirs, Li uns est blans, li autre noirs, Rungier de l'arbre la racine.
    Barl. et Jos. p. 341 (loir)
  17. Et la semenche que je semme Ne reprendroit en nule terre.
    Barl. et Jos. p. 235 (reprendre)
  18. Maistre, bien sai que je morrai, Fis [certain] sui de mort, mais je ne sai S'apriès ma mort porai revivre.
    Barl. et Jos. p. 48 (revivre [1])
  19. Car repren garde à ta maison ; Ke li postel, li dieviron Falent à poi de mesestanche.
    Barl. et Jos. p. 264 (chevron [1])
  20. Jà ne forrons en nule terre Por semenchier ne por aquerre.
    Barl. et Jos. p. 108 (fouir)