GUI de CAMBRAI, auteur cité dans le Littré

GUI DE CAMBRAI (11..-12..)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GUI DE CAMBRAI a été choisie.

76 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Barlaam et Josaphat 70 citations

Quelques citations de GUI de CAMBRAI

Voici un tirage aléatoire parmi ses 76 citations dans le Littré.

  1. [Au jugement dernier] Forche de mort sera perdue, Et sa victoire ier [sera] dont vaincue.
    Barl. et Jos. p. 52 (victoire)
  2. C'est Dex… Ki devisa, tout sans doutanche, En trois personnes sa sustanche ; Ne pour ceste devision Ne perdi pas Dex s'union.
    Barl. et Jos. p. 41 (union)
  3. Quant notonier par la mer vont, Qui as estoiles lor cors [course] font.
    Barl. et Jos. p. 345 (nautonier, ière)
  4. De tout l'avoir k'il [l'homme] a aquis Ne puet avoir, che m'est avis, Fors un suaire seulement.
    Barl. et Josp. 78 (suaire)
  5. Li uns pensers vers l'autre opose.
    ib. p. 15 (opposer)
  6. Un molt viel homme a encontré : Pel ot fronchie, corbe escine [échine].
    p. 27 (froncer)
  7. Li riches hom ert [était] à grant aise, Al poure homme rien ne donoit, Pour son mehaing vil le tenoit, Ne del relief de sa maison Ne li voloit faire parchon.
    Barl. et Jos. p. 52 (relief)
  8. Molt [elles] i jetent à grant fuison Biax gas, biax dis, biel acointier, Com il convient à tel mestier, Ciflent et gabent et si rient.
    Barl. et Jos. p. 226 (siffler)
  9. Car les estoiles si comportent, De signe en signe se reportent.
    Barl. et Jos. p. 171 (reporter [1])
  10. À grant honte seroit tornée La neteés de ta pensée.
    Barl. et Jos. p. 268 (netteté)
  11. Li masles vait contre nature, Ki taut [ôte] à femme sa droiture ; Masles ki devient feminins Ne doit pas estre masculins.
    Barl. et Jos. p. 235 (masculin, ine)
  12. Rois Avenir en sa couronne Se delite molt et opose, Car il cuide que nule chose Ne li puist nuire ne retraire Nes [même] un voloir de son affaire.
    Barl. et Jos. p. 3 (opposer)
  13. Ensi estoient dont les choses Entre les testes [textes] et les gloses.
    Barl. et Jos. p. 5 (glose)
  14. Pere, por Diu, car te haster ; Trop es tardius d'à Diu aler.
    Barl. et Jos. p. 160 (tardif, ive)
  15. Que tout cil ki mort gousteront En la fin resçusiteront, Et si oront le jugement.
    Barl. et Jos. p. 51 (goûter [1])
  16. De cordes de hars et de corre [coudre, coudrier], De kaïnes et de carkans [ils] Les crucefient en lor bans.
    Barl. et Jos. p. 131 (hart)
  17. Che sont humaines passions [souffrances], Quant la matere est corrompue, Ki del cors d'omme est dissolue.
  18. Chou [ce] qu'à venir de lui estoit, Sa figure prophetisoit.
    ib. p. 11 (prophétiser)
  19. La defaillant nature de toutes teriennes choses et la parmenence de la vie du ciel.
    Barl. et Jos. (traduction en prose), p. 348 (permanence)
  20. Et la semenche que je semme Ne reprendroit en nule terre.
    Barl. et Jos. p. 235 (reprendre)