GUI de CAMBRAI, auteur cité dans le Littré

GUI DE CAMBRAI (11..-12..)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme GUI DE CAMBRAI a été choisie.

76 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Barlaam et Josaphat 70 citations

Quelques citations de GUI de CAMBRAI

Voici un tirage aléatoire parmi ses 76 citations dans le Littré.

  1. Si commença, mais, se la fins Respondist au commencement, Dex li falist son argument.
    Barl. et Jos. p. 1 (répondre)
  2. Mes dous fils ieres [tu étais] et majoie, Et mes solas et ma hauteche, Et li bastons de ma vielleche.
    Barl. et Jos. p. 145 (vieillesse)
  3. Chou [ce] qu'à venir de lui estoit, Sa figure prophetisoit.
    ib. p. 11 (prophétiser)
  4. Molt [elles] i jetent à grant fuison Biax gas, biax dis, biel acointier, Com il convient à tel mestier, Ciflent et gabent et si rient.
    Barl. et Jos. p. 226 (siffler)
  5. [Au jugement dernier] Forche de mort sera perdue, Et sa victoire ier [sera] dont vaincue.
    Barl. et Jos. p. 52 (victoire)
  6. C'est Dex… Ki devisa, tout sans doutanche, En trois personnes sa sustanche ; Ne pour ceste devision Ne perdi pas Dex s'union.
    Barl. et Jos. p. 41 (union)
  7. Uns paistres ot en un desert Cent brebis mises en pasture.
    Barl. et Jos. p. 67 (pâtre)
  8. La defaillant nature de toutes teriennes choses et la parmenence de la vie du ciel.
    Barl. et Jos. (traduction en prose), p. 348 (permanence)
  9. Vraiement le dist l'Escripture, Que c'est [baptême] la sode et la jointure Par quoi sommes joint et saudé à chelui ki tout a creé.
    Barl. et Jos. p. 47 (souder)
  10. Li phyllosophe et li poete.
    Barl. et Jos. p. 202 (poëte)
  11. Car repren garde à ta maison ; Ke li postel, li dieviron Falent à poi de mesestanche.
    Barl. et Jos. p. 264 (chevron [1])
  12. À painnes ert [était] dont [donc] nus preudom Ki conneüst Diu ne son nom.
    Barl. et Jos. p. 43 (peine)
  13. Car les estoiles si comportent, De signe en signe se reportent, Or se coukent [couchent] selonc droiture, Or renaissent selonc nature.
    Barl. et Jos. p. 171 (renaître)
  14. Adonc primes, selonc m'entente, Reflourissoit la premiere ente De foi…
    Barl. et Jos. p. 4 (refleurir)
  15. Ne vuel pas long prologue faire, Ains vuel à l'estoire venir.
    Barl. et Josaphat, p. 1 (prologue)
  16. C'est Dex ki tout a en ballie [en son pouvoir], Ki sire est d'immortalité, Ki por nous prist humanité.
    Barl. et Jos. p. 41 (immortalité)
  17. Li masles vait contre nature, Ki taut [ôte] à femme sa droiture ; Masles ki devient feminins Ne doit pas estre masculins.
    Barl. et Jos. p. 235 (masculin, ine)
  18. Ne soies souples [humilié, abattu] ne iriés, Mais soies, s'il te plaist, tos liés [gai].
    Barl. et Jos. p. 218 (souple)
  19. Maistre, bien sai que je morrai, Fis [certain] sui de mort, mais je ne sai S'apriès ma mort porai revivre.
    Barl. et Jos. p. 48 (revivre [1])
  20. [L'homme] Entendre doit al souvrain bien ; Li souvrains biens c'est Dex lassus.
    Barl. et Jos. p. 8 (souverain, aine,)