Georges CHASTELAIN, auteur cité dans le Littré

CHASTELAIN (1415-1475)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHASTELAIN a été choisie.

224 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chronique des ducs de Bourgogne 75 citations
La declaracion de tous les haulx fais et glorieuses aventures du duc Phelippe de Bourgoingne 1467-1475 1 citations
Les exposicions sur verité mal prise 1460 143 citations

Quelques citations de Georges CHASTELAIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 224 citations dans le Littré.

  1. Dame, soies raisonnable droit cy, et ne pren pas les choses en leur pire entendement.
    Exposit. s. vérité. (prendre)
  2. Peut estre qu'en autrui œil tu vois la buchette petite, mais au tien propre tu ne vois pas le sommier bien gros que tu y portes.
    Expos. s. vérité mal prise (bûchette)
  3. Avoit la premiere les oreilles bouciées tant estroitement que à nulle rien fors qu'à propre affection ne voloit doner ascout.
    Expos. s. verité mal prise. (boucher [1])
  4. Et, non considerant les personnes, qui ne quelles, j'ai mis mon escrutine en leurs questions pour en decider par bien entendre.
    Chronique, V, 133 (scrutin)
  5. Et estoit son scel, sa bouche et son dire lettriage, leal comme or fin et entier comme un œuf.
    Éloge du bon duc Philippe. (œuf)
  6. Qu'il ne convient humilier sa face en perte [en pure perte], puisque ainsi va.
    Expos. s. verité mal prise. (perte)
  7. Si ne souffiroit de donner exemple, ni ung ny plusieurs, quand bien, par l'espace de deux mil ans, Dieu a ainsi traictié les Juifs entre chault et froit.
    Chron. du duc Philippe, Proesme (chaud, chaude)
  8. Et disoit-on que le roy devoit avoir sceu, par calculation des etoiles là haut… que…
    Chr. des ducs de Bourg. 3<sup>e</sup> partie, ch. 11 (calcul)
  9. Ne serois-je entre deux selles cul à terre ?
    Chr. des d. de Bourg. III, 66 (selle)
  10. Vous nous nicquez ou nous faites les bées, Monstrant vos yeux plus agus que serences.
    Expos. sur vérité mal prise. (séran)
  11. N'est de merveilles que le roy, qui avoit beaucop langage de sa nature costumierement, jouoit du plat.
    Chr. des ducs de Bourg. II, 47 (plat, ate [1])
  12. Quayer getta au feu felonnement ; rioit sur les uns et les baisoit ; sur les autres cracha par vilonnie, et les foula des piés.
    Exp. de vér. mal prise. (cahier)
  13. Comme grand prince qu'il fust, si consideroit il ce monde transitoire, et sa haute domination et gloire rien estre que vanité et pugnie de vent.
    Él. de Ch. le Hardi. (poignée)
  14. Et qu'est venu faire ce duc Charles… qui vient commouvoir tout le royaume ?
    dans le Dictionnaire de DOCHEZ. (commouvoir)
  15. La verité est clere, et si est telle, Tesmoing tout sang de bonne parentelle.
    Expos. sur verité mal prise. (parentèle)
  16. Comme gens capiteux [emportés] et pleins de fureur.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (capiteux, euse)
  17. Et correspondoient toutes ses mœurs à la tournure de sa face.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (correspondre)
  18. Proppre mal touche de plus près que d'aultruy.
    Chron. des ducs de Bourg. I, 64 (toucher [1])
  19. C'est ung homme de basse condicion que fortune desrisoirement avoit monté.
    Chr. des ducs de Bourg. 2<sup>e</sup> part. 1 (dérisoirement)
  20. Lors, comme se le tonnoire cheist du ciel…
    Expos. sur verité mal prise. (tonnerre)