Georges CHASTELAIN, auteur cité dans le Littré

CHASTELAIN (1415-1475)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHASTELAIN a été choisie.

224 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chronique des ducs de Bourgogne 75 citations
La declaracion de tous les haulx fais et glorieuses aventures du duc Phelippe de Bourgoingne 1467-1475 1 citations
Les exposicions sur verité mal prise 1460 143 citations

Quelques citations de Georges CHASTELAIN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 224 citations dans le Littré.

  1. Landes pleines de joncs marins et de cardons, dont rien que venin et lesion ne se povoit traire.
    Chron. des ducs de Bourg. 1re partie, Proesme. (lésion)
  2. Du faisable faisoit promesse et du difficile suspense.
    Éloge du bon duc Philippe. (suspense)
  3. [Les Romains] attisés aussi derrenierement de convoitise et d'orgueil, pour estre en leur temps les aigles du monde et dompteurs, ont en cette partie de l'Occident fichié et establi le derrenier et le plus seignourieux regne des autres.
    Chron. du duc Philippe Proesme. (aigle)
  4. Là où foy une, ung fons et ung bapteme, Ung bers, un sang, un lien doibt estraindre…
    Expos. sur vérité. (berceau)
  5. À dire vray, et ainsi ses faits le monstrerent, il [Charles le Téméraire] aimoit fort gloire et estre grandi.
  6. Je ne m'arreste point à tout ce que j'oys.
    Chr. des D. de Bourg. II, ch. 13 (arrêter)
  7. Et qui avoit bouté l'espine au pied de son enfant, maintenant ne l'en sçavoit tirer dehors ne lui procurer garison.
    Chron. III, 18 (épine [1])
  8. Arguments que j'ai faits et produits fictivement en autrui personnage.
    Chronique, V, 133 (fictivement)
  9. Au roy fut presenté ung cerf volant, au duc d'Orliens un blanc chisne [cygne].
    Chron. des ducs de Bourg. I, 2 (cerf-volant)
  10. Les cueurs de deçà se sont tellement exposés en les honnourer et servir, que impossible est à office d'amour d'en faire plus.
    Exposit. s. vérité. (plus)
  11. Et là furent accusés les principaux conspirateurs et machinateurs de trahisons.
    Chron. des Ducs de Bourg. II, 7 (machinateur, trice)
  12. Il entendoit et congnoissoit beaucoup de choses aler contre poil qui n'estoient honnourables.
    Chron. du duc Phil. Intr. (poil)
  13. Et là où corrosiveté aucune se trouvera en ma tractation non agreable à chascun, que icelle vuellent plus imputer à la nature du temps qu'à la perverse et oblique intencion de l'aucteur.
    Expos. sur verité mal prise. (corrosiveté)
  14. Lequel doncques, parce qu'il est le plus noble et l'aigle des vertueux, c'est celui qui doibt plus entierement et le plus vraiement amer autrui noble et vertueux par loy telle.
    Expos. s. Verité. (aigle)
  15. En Angleterre, Henry, fils de Henry de Lancastre, qui travailla France.
    Éloge du duc Philippe. (travailler)
  16. Pour mectre fin à longue guerre par brief champiage de leurs deux puissances ensemble.
    Chr. du duc Philippe, 80 (bref, brève [1])
  17. Dont la venue du daulphin vers ce duc fut matiere du plus aygre et du plus perilleux bouillon qui oncques s'y trouva.
    Chron. des ducs de Bourg. 1er Proesme. (bouillon)
  18. Car est œuvre de femme de caqueter moult.
    Vérité mal prise (caqueter)
  19. Si en mordit le duc ses levres, et le prit à aigre, disant…
    III, 44 (lèvre)
  20. Si en doibs parcourir la terre, faire retentir les cieulx, estonner bois, roches et montaignes par force de cris.
    Chr. du duc Philippe, Introduct. (étonner)